FANDOM


Reinald1.JPG

ClubModifier

Real.jpg

Caractéristiques du joueur et AnecdotesModifier

  • Reinald dit « La Sal*** » est un joueur particulier a tout les niveaux. N’ayant pas de PS2 mais s’entrainant a Pes de temps en temps avec Arnold, Rei connait les bases du jeu mais n'a pas beaucoup d'entrainement dans des tournois avec de l'enjeu. Cependant son style de jeu imprévisible posera des problèmes a bien des joueurs. Fidèle au Real Madrid depuis ses débuts, Reinald joue au début avec un 4-4-2 avec 2 milieux défensifs (Gago et Marcelo), un numéro 10 Beckham un milieu gauche Robinho et 2 attaquants Ronaldo et Ruud, s’appuyant sur une défense solide composé de Cannavaro (« Le ballon d’or ») , Metzelder, Ramos, Carlos et Casillas. Malgré cette formation inédite (l’équipe joue sans Milieu Droit) Reinald arrive rapidement a remporté des titres de seconds plans et a s’affirmer comme un des meilleurs joueurs du tournoi. Il remporte le prestigieux Championnat a 7 ce qui le fait définitivement passer dans la cour des grands, seul Arnold a remporter tout les championnats a 7 dans l’histoire des tournoi hormis celui-ci. Au coude a coude avec Adrien pour être la 2e meilleur moyenne de points sur Pes 6, Reinald devient officiellement le 2e meilleur joueur du tournoi pour 0.01 points de de moyenne en plus sur Adrien. Cependant Adrien inversera la tendance sur Pes 2008, mais Reinald reste un joueur bien placé avec nottament plusieurs titre de champions et une Coupe. Renforcé par Heinze, Sneijder, Saviola, Van Der Vaart et Robben, Reinald est toujours un concurrent a surveiller pour le titre, son effectif n’étant plus laisés comme a une certaine époque. Sa formation a évolué en 4-4-2 avec une numéro 10 et un milieu défensif, puis en 3-5-2. Ruud est son joueur fétiche et son meilleur buteur a tout les tournois, a l’exception des championnats Stars ou Eusebio était un des joueurs les plus performants.
  • Reinald est surnommé « La Sal*** » car lui-même reconnait en être une et l’assume, son comportement quand il marque un but est parfois difficilement supportable pour son adversaire qui doit supporté les rires et les poings rageurs de Rei.
  • Rei est le joueur le plus aggressif du tournoi, accumulant un nombre impressionnants de cartons jaune et rouge par championnat, il est de très loin le joueur qui subit le plus de suspension (règle instauré a cause de son aggressivité) du coup Rei doit souvent appeler des joueurs venu du banc (Pepe, Guti dit «  l’âme du Real », Raul, Salgado…)
  • Rei est la bête noir de Fabien surtout depuis Pes 2008, toute leur confrontations se sont soldés par une victoire de Rei.
  • Reinald est au cœur de nombreuses polémique anti sportive : accusé par Diego de laisser marqué Alex avec Adriano lors d’un championnat pour que Diego ne termine pas meilleur buteur, Reinald confirmera fièrement les faits en brandissant un poing rageur a Diego, il est également accusé un jour par Alex de faire tourné le ballon en fin de match, accusations nié par Reinald, cependant il a également un jour fait tourné délibérément le ballon en fin de match contre Arnold pour obtenir un match nul.

Carrière du JoueurModifier

PES 6Modifier

  • Reinald est absent du 1er au 7e Tournoi
  • 8 : Invité a rejoindre les prestigieux tournoi par Arnold, Reinald fait son entrée dans les tournois a l’occasion d’une soirée mouvementé : en effet, le tournoi débute tout d’abord avec 4 joueurs pour être finalement annulé et recommencé a 5 avec l’arrivé tardive de Gilles. Durant le premier Championnat qui comptera donc pour du beurre, Reinald en profite tout de même pour s’entrainé et affronté pour la première fois des joueurs qu’il ne connait pas : Alex et Fabien. En 4 matches Reinald obtient 4 points : victoire 1-0 et nul 1-1 contre Fabien mais défaite 1-0 et 6-0 contre Alex et Arnold. Alors 3e et décroché d’Arnold qui possède déjà 9 points en 3 matches, l’annulation du championnat fait ses affaires. A l’occasion de son premier Championnat a 5 Reinald marque les esprits en empochant son premier titre de vice, pourtant en terrain inconnu Reinald obtient un total de 15 points en 8 matches ! Il accuse tout de même 7 points de retard sur le Champion Arnold. Pourtant après 2 matches tout laisse a penser que Reinald va jouer le fond de tableau : il perd successivement contre Arnold et Alex (3-2 4-2), dernier en compagnie de Gilles, Reinald se reprend juste avant la mi saison avec les 2 premières victoires de sa carrière : 1-0 contre Fabien et 5-0 contre Gilles. A la mi saison Reinald a 6 points de retard sur Arnold, mais il est lancé dans une belle course a la 2e place : avec 6 points il est égalité avec Alex et Fabien. Reinald dit définitivement adieu au titre de Champion avec une défaite 4-2 contre Arnold. Pendant ce temps Alex et Fabien s’impose, Reinald ne baisse pas les bras et obtient 2 victoires contre ses adversaires direct : 3-1 contre Alex et 2-0 contre Fabien. Deuxième avant le dernier match Reinald doit tout de même s’employé a battre Gilles pour sécurisé son premier titre de vice champion : avec une victoire 3-0 Reinald ne rate pas l’occasion de remplir son palmarès dès son premier Championnat avec une brillante moyenne de point qui frôle les 2 points par match, après un Championnat de cette qualité Reinald peut s’avérer confiant sur son avenir dans les tournois.
  • Reinald est absent lors du 9e Tournoi.
  • 10 : Pour son 2e Championnat a 5, Reinald récidive et obtient son 2e Titre de Vice Champion en 2 Championnat ! Avec 12 points en 8 matches il accuse 6 points de retard sur le Champion Arnold. Il démarre en trombe avec un nul 1-1 contre Arnold puis une victoire 2-1 contre Fabien. Mais Reinald connait ensuite un gros passage a vide : il enchaine les résultats décevant : défaite 2-1 contre Alex, nul 1-1 contre Jno, défaite 1-0 contre Arnold et nul 1-1 contre Fabien. Reinald se voit rétrogradé de la 2e a la 4e place a 2 journées de la fin ! Mais comme lors du dernier Championnat Reinald va terminé très fort : une victoire 1-0 contre Alex le replace 3e a 2 points de Jno juste avant le dernier match, il affronte justement Jno lors de la dernière rencontre avec l’obligation de le battre pour obtenir un nouveau titre de vice champion. Dans un match fermé Reinald fait la différence en fin de partie et l’emporte 1-0 sur le file, il coiffe Jno au poteau et termine 2e.
  • 11 : Reinald est monstrueux de régularité, pour ce 3e Championnat a 5 il obtient son 3e titre de Vice Champion, avec 16 points en 8 matches il n’est devancé que de 2 points par le Champion Arnold. Reinald concède une défaite 1-0 dès le premier match contre Adrien, ces points perdu dès le premier match alors que Reinald n’était pas encore chaud auront des conséquences dramatique en fin de Championnat. Reinald réalise ensuite un carton plein lors de ses 3 derniers matches aller : victoires contre Arnold-Fabien-Alex (2-1 5-0 2-1). A la mi saison Reinald est Co Leader avec Arnold (9 Points, +6 tout les deux). Reinald suit le rythme imposé par Arnold avec une victoire 1-0 contre Adrien, arrive le match capital pour le titre entre Reinald est Arnold, Reinald ne parvient pas a renverser une seconde fois Arnold : il perd 2-0 et prend 3 points de retard au classement générale, a 2 journées de la fin, néanmoins son titre de vice champion est déjà acquis, le peloton de poursuivant étant trop éloigné pour rattrapé Reinald. Une victoire 2-1 contre Fabien lui permet de recollé avec Arnold qui chute contre Alex ! Egalité avec Arnold mais avec un moins bon goal average, Reinald manque l’occasion de mettre une lourde pression sur les épaules d’Arnold : il ne fait que nul 0-0 contre Alex. Avec ce dernier résultat décevant, Arnold n’a besoin que d’un point contre Fabien pour garder son titre, Reinald doit compter sur Fabien pour réalisé l'exploit et lui offrir le titre sur un plateaux, mais Arnold gagnera 4-1 et brise ainsi les espoirs de titre de Reinald qui peut avoir quelque regrets lors de ce Championnat : sa défaite dès le premier match contre Adrien et sa défaite contre Arnold lors du match retour, une victoire lors du premier match ou un nul contre Arnold lui aurait offert le premier titre de sa carrière, néanmoins Reinald continue de confirmé qu’il est actuellement le deuxième meilleur joueur du tournoi et qu’il peut se montrer menaçant pour Arnold a l’avenir.
  • 12 : Après un début de carrière fracassant, Reinald va subir un sérieux coup d’arrêt lors de ce Championnat a 4 : avec 3 points en 6 matches il termine pour la première fois bon dernier d’un Championnat, il accuse 15 points de retard sur le Champion Arnold. Pourtant dès le premier match Reinald prend la tête du classement après avoir infligé une « pastisade » a Alex (5-1), mais ce sera son seul résultats positif de la soirée, il sombre alors complètement en enchaînant pas moins de 5 défaites de suite contre Arnold-Fabien-Alex-Arnold-Fabien (4-0 1-0 1-0 2-1 3-1), lors du dernier match contre Fabien un nul lui aurait permis d’éviter la dernière place mais décidément Reinald n’était pas digne du niveau qu’il a démontré lors de ses 3 premiers Championnats. Parviendra-t-il a rapidement réagir ? Est-ce que Reinald peut devenir un joueur irrégulier qui alterne le très bon et le très mauvais ?
  • Reinald est absent lors du 13e, 14e, 15e, 16e, 17e, 18e et 19e Tournoi.
  • 20 : Après une longue période d’indisponibilité, Reinald revient a son meilleur niveau et montre qu’il n’a rien perdu de son talent : a l’occasion d’un championnat a 5 Reinald obtient un nouveau titre de vice champion avec 14 points en 8 matches, frôlant le titre de Champion puisqu’il n’accuse qu’un point de retard sur le Champion Arnold. Reinald démarre idéalement avec une victoire 3-2 contre Arnold en ouverture ! Il concède ensuite le nul contre Alex (1-1) mais prend confortablement la tête du classement après un court succès 1-0 contre Fabien. Juste avant la mi saison Reinald rate une occasion crucial de creuser l’écart : il perd 2-1 contre Adrien qui sera son bourreau durant la soirée, a la mi saison Reinald est tout de même leader avec 7 points (contre 5 pour Arnold et Adrien). Reinald maintient ensuite l’écart avec Arnold en obtenant un nul 1-1 au retour, puis il obtient 2 cruciales victoires contre Alex et Fabien (2-0 et 3-2), alors leader du classement est assuré d’être minimum vice champion, Reinald a son destin entre ses mains et peut se montré ambitieux : avec 14 points contre 12 pour Arnold, Reinald a son destin entre ses mains : il a besoin d’une victoire contre Adrien pour remporter son premier titre de Champion ! Mais Adrien va a nouveau renverser les rêves de Reinald qui perd 2-1, avec 6 points perdu contre Adrien, Reinald peut vraiment avoir d’énorme regret, surtout qu’Arnold ne laissera pas filer sa chance et récupérera la première place après une victoire 3-1 contre Fabien, une fin de soirée frustrante pour Reinald qui signe tout de même son 4e titre de Vice Champion en 5 Championnats !
  • 21 : A l’occasion d’un Championnat a 5 avec matches sur terrain neutre, Reinald doit cette fois ci se contenter de la 3e place avec 17 points en 12 matches, accusant 11 points de retard sur le Champion Arnold. Pourtant Reinald aura longtemps rêvé au 2 premières places durant ce Championnat, malgré une défaite 1-0 contre Fabien en ouverture, Reinald réagi parfaitement avec une victoire 2-0 contre Alex, un nul 2-2 contre Arnold, puis 3 succès de rang contre Adrien-Fabien-Alex (2-1 2-1 2-1), a ce moment du championnat Reinald est Co Leader avec Arnold (13 points chacun) alors qu’Adrien-Alex-Fabien sont tous distancés avec seulement 5 points ! La suite s’annonce être une lutte pour le titre entre Arnold et Reinald mais il n’en sera rien, Reinald dit adieu au titre avec 2 défaites contre Arnold et Adrien (1-0 et 2-1) puis un nul 1-1 contre Fabien, malgré ces résultats en dent de scie Reinald conserve sa 2e place qu’il protège avec une victoire 2-1 contre Alex, mais il perd 2-1 contre Arnold et voit Adrien revenir a seulement 2 points de lui avant le dernier match qui oppose justement Reinald a Adrien…Reinald ne résiste pas au retour d’Adrien qui l’emporte 2-1 et qui lui souffle le titre de vice champion sur le fil, après avoir laissé filé le titre a la dernière journée du Championnat précédent, Reinald est cette fois ci dépossédé du titre de vice lors de la dernière journée, une fois de plus par Adrien, 2 fins de Championnat a vite oublier pour Reinald.
  • 22 : Après avoir raté de belle occasion de remplir son Palmarès lors des 2 derniers Championnats, a l’occasion d’un nouveau Championnat a 5 avec match sur terrain neutre Reinald peut a nouveau avoir des remords : avec 18 points en 12 matches il termine a nouveau 3e, séparé de seulement 3 points du Champion Arnold et de seulement 3 buts au goal average par le vice Champion Fabien. Reinald perd a nouveau son match d’ouverture contre Fabien une fois de plus, ce résultat aura évidemment des conséquences dramatique pour Reinald en fin de Championnat, cependant « Rei » réagit bien avec une victoire 2-0 contre Arnold suivi d’un nul 3-3 contre Alex avant de terminé la première « Tiers Saison » par une victoire 2-1 contre Adrien, cette victoire replace Reinald 3e a seulement un point de la première place détenu alors par Alex. Mais Reinald va sans doute laisser filer ses chances dans la deuxième « Tiers Saison » ou il connait un passage a vide terrible : un nul 0-0 contre Alex pour trois défaites contre Fabien-Arnold-Adrien (2-0 2-1 3-2), ces mauvais résultats le rétrograde a la dernière place en compagnie d’Adrien, distancé des premières places (9 points de retard sur Arnold, 5 sur Fabien). Reinald réagit superbement lors de la dernière partie de saison : il l’emporte 3-2 contre Fabien puis 4-1 contre Alex, mais perd des points de valeurs incalculable avec un nul contre Arnold (1-1), mais il termine par une victoire 2-1 contre Adrien, sa superbe série contraste avec une fin de Championnat poussive pour Fabien, ainsi Reinald est repassé provisoirement Vice Champion avec 1 point d’avance sur Fabien a qui il reste un match a jouer ! Fabien obtient un nul contre Arnold (2-2) et coiffe finalement Reinald au poteau grâce a un meilleur goal average (+5 pour Fabien contre +2 pour Reinald), une fois de plus pour la 3e fois de suite Reinald laisse filer un titre lors de la dernière journée, Reinald espère bien que ces déceptions de fin de Championnat vont rapidement laissé place a la gloire des futurs titres remportés.
  • Reinald est absent lors du 23e et 24e Tournoi.
  • 25 : Reinald subit un coup d’arrêt lors de ce Championnat a 5 : il termine seulement 4e avec 8 points en 8 matches, a 11 points du Champion Arnold. Avec aucune victoire lors des matches aller Reinald doit rapidement dire adieu au titre de Champion : il fait trois nuls contre Fabien-Alex-Adrien (1-1 2-2 1-1) et perd 1-0 contre Arnold. Dernier a la mi saison Reinald se reprend avec un nul 1-1 contre Fabien et sa seul victoire de la soirée : 3-2 contre Alex. Alors relancé dans la course au titre de vice champion Reinald s’englue dans le ventre mou du classement avec une défaite 4-1 contre Arnold puis un nul 0-0 contre Adrien pour finalement obtenir une 4e place sans relief. Il faudra réagir dès le Championnat suivant.
  • 26 : Alors qu’une réaction était attendu, Reinald va vivre l’une des pires soirées de sa carrière sur Pes 6 : il termine bon dernier du Championnat a 5 (pour la 2e fois de sa carrière) avec seulement 4 points en 8 matches, accusant 12 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald commence pourtant avec une prometteuse victoire 4-1 contre Fabien, mais lors de la suite du Championnat Reinald sombre complètement, déploie un niveau de jeu très pauvre et ne parvient pas a réagir : il obtient son 4e et dernier point contre Fabien a nouveau avec un nul 2-2, contre ses autres adversaires , Rei ne fait pas le poids et enchaîne 6 défaites de suites : il perd successivement contre Arnold-Alex-Adrien-Arnold-Alex-Adrien (2-1 2-1 4-1 2-1 2-1 4-2). Reinald passe une soirée très pénible, mais a l’occasion de la Première Coupe de l’histoire a Pes 6, Reinald a l’occasion de sauver sa soirée, opposé a Fabien en barrage contre qui il a obtenu ses seuls bon résultats durant le Championnat, Reinald peut se montrer confiant, mais complètement abattu après son mauvais Championnat Reinald va tomber encore plus bas que ce que l’on pouvait imaginé : il perd 6-0 contre Fabien (!) et se voit éliminé dans les barrages, il s’agit du plus gros écart jamais réalisé dans un match de Coupe. Arnold remportera la Coupe.
  • 27 : Après deux Championnats décevants, Reinald réagit mais doit se contenter de la 3e place du Championnat a 5 : avec 12 points en 8 matches il n’est devancé que d’un point par rapport au Champion Alex. Reinald peut donc avoir d’énorme regrets, il perd sans doute le titre de Champion lors de son entame de Championnat poussive : nul 2-2 contre Fabien puis défaite 5-3 et 3-2 contre Arnold et Alex. Alors dernier, Reinald réagit juste avant la mi saison avec une courte victoire 1-0 contre Adrien et se replace a la 4e position. Reinald met a nouveau du temps a prendre le rythme au début des matches retours : il perd a nouveau des points précieux avec des nuls 3-3 et 3-3 contre Fabien et Arnold. Alors distancé des 3 premières places Reinald réagit de belle manière mais un peu trop tard : il gagne contre Alex et Adrien (4-3 et 3-0) pour finalement terminé avec 12 points tout comme Arnold, mais avec un goal average de +2 contre +3 pour Arnold ! C’est rageant pour Reinald qui rate a nouveau un titre de vice champion a un but prés, et le titre de Champion a un point près, Reinald peut regretté tout les points qu’il a laissé filé en cours de Championnat. Van Nistelrooy sauve la soirée en terminant assez largement meilleur buteur, il offre ainsi a Reinald son premier titre de meilleur buteur. Lors de sa 2e Coupe Reinald n’atteint toujours pas la Finale : opposé a Arnold en demi finale Reinald cède sur le score de 2-1 et c’est en spectateur qu’il assiste a la victoire d’Arnold lors de cette Coupe.
  • 28 : Reinald ne parvient plus a accroché la deuxième place et encore moins la première, pour la 6e fois de suite il est hors des 2 premières places lors de ce Championnat a 5 il termine seulement 4e avec 8 points en 8 matches, a 11 points du Champion Arnold. Pourtant Reinald ne perd que 2 matches lors de ce Championnat : défaite 2-1 contre Arnold et 3-1 contre Adrien, il se montre donc solide lors des autres matches mais il ne parvient pas a faire la décision : en effet Reinald accumule pas moins de 5 matches nuls ! Il est tenu en échec contre Arnold-Adrien-Alex-Fabien-Alex (1-1 2-2 1-1 3-3 2-2), en avançant au ralenti Reinald doit se contenter de terminé dans le ventre mou du classement, sa seul victoire de la soirée est obtenu contre Fabien (2-0).
  • 29 : Alors qu’il commencé a accumulé des résultats inquiétants, Reinald se rassure en allant chercher un titre de vice champion lors d’un Championnat a 5, avec 14 points en 8 matches il accuse 6 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald commence par une victoire 2-1 contre Adrien puis il fait nul 2-2 contre Arnold, il reste Co leader du Championnat avec Arnold après une victoire 2-1 contre Fabien, mais juste avant la mi saison une défaite 3-2 contre Alex l’éloigne de la première place. Reinald tente de ne pas se faire distancer et gagne 3-0 contre Adrien au retour, il reste a 3 points de retard d’Arnold mais il distance surtout tout ses autres concurrents et prend une énorme option sur le titre de vice champion qu’il n’a plus eu depuis bien longtemps. Dans un match décisif contre Arnold, Reinald ne peut éviter une défaite 3-1 contre le futur Champion, a partir de ce moment la avec 6 points de retard le Titre de Champion n’est plus envisageable, Reinald s’applique donc a conserver sa 2e place : avec un nul 2-2 contre Fabien puis une victoire 5-4 contre Alex qui était son concurrent direct pour la 2e place, Reinald termine parfaitement son Championnat et obtient une 2e place mérité.
  • 30 : Après avoir réagit lors du dernier Championnat, Reinald est moins fringuant et échoue de peu dans la course au titre de Vice Champion, il doit se contenter de la 3e place avec 10 points en 9 matches, accusant 8 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald anéanti toutes ses chances de bien figuré avec une horrible entame de Championnat : il perd 4 de ses 6 premiers matches contre Alex-Arnold-Arnold-Fabien (2-1 3-2 3-1 2-1) pour un nul contre Fabien (1-1) et une victoire contre Alex (4-2), dernier du Championnat avec 6 points de retard sur Alex 2e, l’écart ne pourra pas être comblé malgré un beau parcours lors des trois dernières rencontre : victoire contre Alex et Fabien (3-2 et 5-0) mais une défaite 3-1 contre Arnold qui laisse Reinald pointé a seulement un point d’Alex deuxième. Eusebio recrue vedette de Reinald lors de ce Championnat « Stars » permet a Reinald de sauvé les meubles : ce dernier partage le titre de meilleur buteur avec Rooney et Smith. Lors de la Coupe Reinald tente de sauver sa soirée : il élimine Alex en demi finale avec une victoire 3-2 a l’aller puis un nul 3-3 au retour. En Finale pour la première fois de sa carrière Pes 6 en Coupe, Reinald est opposé a Arnold, mais Reinald ne fait pas le poids et perd 3-0.
  • 31 : Après un Championnat en demi teinte, Reinald régresse un peu plus et cumule seulement 7 points en 9 matches, il termine 3e seulement, très loin des 2 premières places, il accuse 16 points de retard sur le Champion Arnold. Le Championnat démarre très mal avec 2 corrections encaissés contre Alex et Arnold (3-0 et 4-1), alors dernier Reinald se hisse a la 3e place avec une victoire 4-2 contre Jno. Reinald s’éloigne définitivement des 2 premières places avec 2 nouvelles défaites contre Alex et Arnold (6-3 et 6-3), Reinald maintient Jno a 2 points derrière lui avec un nul 1-1, avant les matches sur terrains neutre la situation est clair : Reinald ne peut plus que viser la 3e place en tenant Jno a distance, la fin de soirée s’annonce longue et sans grand enjeux donc…Reinald perd a nouveau contre Alex et Arnold (4-3 et 4-3), incapable d’accrocher ces 2 concurrents Reinald est bien décevant, heureusement Jno fait de même et reste bon dernier, Reinald sécurise sa 3e place avec une victoire 3-0 contre Jno qui lui permet de ne pas finir dernier. En Coupe Reinald est éliminé sans gloire en demi finale : défaite 3-1 contre Alex, Arnold remportera la Coupe.
  • 32 : Après 2 Championnats délicats, Reinald va réagir a l’occasion d’un Championnat à 5, avec 14 points en 8 matches il termine vice champion, accusant 4 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald entame parfaitement sa soirée avec 2 victoires contre Alex et Adrien (2-0 et 1-0), pendant ce temps Arnold lui perd ses 2 premiers matches ! Reinald possède donc 6 points d’avances sur l’éternel Champion, a 6 journées de la fin, le match suivant d’Arnold est intéressant a raconté vis-à-vis d’une réaction de Reinald qui en dit long sur la crainte qu’il a d’Arnold : alors que Reinald est donc leader, il assiste en spectateur au match Arnold (0 point) contre Adrien (3 points), la logique voudrait que Reinald espère qu’Arnold accroche Adrien, pour distancé son concurrent le plus proche, mais durant ce match Reinald encouragera…Adrien ! Même si ce dernier peut recoller a 6 points, Reinald semble largement préféré l’hypothèse de voir Adrien revenir que de voir Arnold se réveiller alors qu’il est a deux doigts de complètement lâché, l’avenir donnera raison a Reinald, ses craintes étaient justifié. Alors qu’Arnold réagit avec 2 victoires juste avant la mi saison, la fin des matches aller est poussive pour Reinald : nul 2-2 contre Jno et surtout défaite 3-1 contre Arnold qui en profite pour se rapprocher a un point seulement, Reinald a vraiment laisser filer une chance d’écarté Arnold à 7 points d’écart à la mi saison, mais n’ayant rien pu faire durant le match il le voit revenir en force. Reinald ne se démoralise pas et entame les matches retour tambour battant : il inflige une pastisade a Alex (5-1) mais Arnold fait de même contre Jno (5-1), Reinald laisse ensuite filer des points précieux avec un nul 1-1 contre Adrien, Arnold lui en profite pour récupérer le fauteuil de leader avec une victoire 5-2 contre Alex. Mais Reinald récupère provisoirement la tête avec une solide victoire 2-0 contre Jno. Arrive le match alors décisif pour le titre : Arnold vs Reinald. Il s’agit du dernier match de Reinald alors qu’Arnold en possède encore 2 a jouer, le vainqueur du match sera Champion ! Alors qu’un nul donnerai l’occasion à Arnold d’aller décrocher le titre contre Adrien lors de son dernier match. Après sa frustrante défaite à l’aller ou Reinald n’avait rien pu faire, Rei espère bien cette fois ci être a la hauteur de l’évènement pour aller décroché son premier Titre de Champion qui lui a déjà échappé a quelque occasions par le passé, mais une fois de plus lorsque les matches sont décisifs pour le titre, Arnold est plus fort que jamais, il ridiculise Reinald sur le score de 5-2, une fois de plus Reinald aura cédé sous la pression et sa défense prend l’eau face a l’attaque de feu d’Arnold (18 buts lors de ses 4 derniers matches !). Reinald est tout de même largement vice champion grâce a son bon parcours mais une fois de plus il laisse filer le titre à cause de son incapacité a battre Arnold dans les grands rendez vous.
  • 33 : Vice Champion en titre, Reinald doit se contenter de la 3e place après le premier Championnat a 7 de l’histoire, Reinald est longtemps engagé dans une course au titre épique mais il termine finalement avec 20 points en 12 matches, accusant 10 points de retard sur le Champion Arnold. En confiance après un dernier Championnat de qualité hormis ses matches contre Arnold, Reinald démarre par un nul 0-0 contre Jno, mais il enchaîne ensuite 3 victoires de rang contre Diego-Fabien-Adrien (5-4 4-0 3-0), il est alors engagé dans une superbe course au titre avec Arnold et Alex qui se sont tout les trois échappés depuis le 2e matches, au classement au bout de 4 matches la situation est extrêmement serré (Arnold-Reinald : 10 Pts, Alex : 9 Pts). Contre ses concurrents directes Reinald rate une fois de plus l’occasion de leur faire mal : au lieu de cela il chute a nouveau contre Arnold (3-1) et doit se contenter d’un nul 2-2 contre Alex, a la mi saison Arnold a pris un petit avantage (Arnold: 14 Pts, Reinald : 11 Pts, Alex : 10 Pts). Reinald réagit contre les adversaires enferrés dans le peloton : il gagne 2-1 contre Jno et profite d’un faux pas d’Arnold contre Fabien pour se rapprocher (Arnold: 15 Pts, Reinald : 14 Pts, Alex : 13 Pts), suit ensuite une victoire 4-2 contre Diego, mais ses adversaires suivent le rythme (Arnold: 18 Pts, Reinald : 17 Pts, Alex : 16 Pts), Reinald ne lâche rien et obtient une courte mais précieuse victoire 2-1 contre Fabien, mais une fois encore personne ne semble vouloir céder du terrain, ainsi a 3 journées de la fin le classement est toujours aussi serré (Arnold: 21 Pts, Reinald : 20 Pts, Alex : 19 Pts) ! Alors qu’il joue avant ses adversaires, Reinald a l’occasion de leur mettre la pression, mais au pire des moments Reinald s’incline contre Adrien (1-0), ses adversaires ne se laisse pas prié pour s’échapper en tête, la dernière chance de Reinald d’accrocher au moins le titre de vice et pourquoi pas de rêver encore au Titre est de battre Arnold, le match est plus serré que d’habitude mais une fois de plus Arnold fait la différence et écarte définitivement Reinald des 2 premières places avec une victoire 2-1, cruel pour Reinald qui a fait partie de la course au titre tout le long du championnat pour finalement se retrouvé à « la place du con » : la 3e place qui n’offre pas de titre. Reinald perd alors son dernier match sans enjeux contre Alex sur le score de 2-0.
  • 34 : Après une course au titre dantesque gâchée en toute fin de Championnat à 7, Reinald va réalisé le plus bel exploit de sa carrière Pes 6 a l’occasion d’un nouveau Championnat à 7 : il termine Champion avec 28 points en 12 matches ! Il devance de 2 points son dauphin Arnold. Autant le dire tout de suite, la soirée se résume du début à la fin à la même chose : une lutte acharnée entre Reinald et Arnold. Reinald commence par une victoire contre Fabien 2-1 alors qu’Arnold gagne contre Jno 3-2. Reinald bat ensuite Adrien sur le score de 2-1, mais Reinald perd ensuite son premier match contre Arnold sur le score de 2-1, Arnold passe en tête avec un succès 5-3 contre Adrien (Arnold : 9 Pts, Reinald 6 Pts). Reinald enchaîne ensuite une deuxième défaite contre Jno (3-1) ! Heuresement pour lui Diego se charge de ralentir Arnold (1-1), Reinald se relance avec un succès 3-2 contre Alex puis 3-1 contre Diego, Arnold lui gagne 2-1 contre Fabien mais doit se contenter du nul 0-0 contre Alex, a la mi saison le duel est très serré mais Arnold garde un petit avantage (Arnold : 14 Pts, Reinald : 12 Pts). Reinald entame les matches retours par 2 victoires contre Fabien et Adrien (2-1 et 2-0), pendant ce temps Arnold bat Jno 6-4 mais fait nul 2-2 contre Adrien, arrive alors le choc Arnold vs Reinald ou Reinald a trop souvent laissé filé des titres par la passé, si Reinald ne battra pas Arnold ce soir, il obtient tout de même un précieux nul 3-3 qui le maintien en course pour le titre a 3 journées de la fin (Arnold : 19 Pts +7, Reinald : 19 Pts +5). Habitué a craqué dans les matches a enjeux Reinald réalisé alors une fin de Championnat magnifique : il ridiculise Jno 5-0, soigne son goal average en engrange une énorme confiance avant ses 2 derniers matches, Arnold lui bat Diego 3-0. Reinald alors égalité avec Arnold a 2 matches a joués avant les 2 derniers matches d’Arnold, il sait qu’il doit lui mettre une énorme pression s’il veut le faire craqué, il doit a tout prix prendre 6 points sur 6 contre Alex et Diego. Au terme d’un match accroché, Reinald obtient une victoire capital contre Alex (2-1), mais le coup de grâce doit être porté contre Diego pour n’avoir aucun regret, mais le match ne se passe pas comme Reinald l’avait prévu, accroché 1-1 Reinald peine a se procuré des occasions, il sait qu’il est peut être en train de laisser filer le titre avec ce match nul, dans les arrêts de jeu Reinald obtient alors un corner, tiré tendu au premier poteau par Beckham, l’inattendu Marcelo passe devant tout le monde, et propulse le ballon au fond des filets d’un puissant coup de tête a bout portant ! Reinald exulte, il obtient une victoire a l’arraché qui lui permet de se placé dans un fauteuil pour le Titre de Champion ! Mais il doit encore espéré qu’Arnold fasse un faux pas soit contre Fabien, soit contre Alex. Reinald va pouvoir exulté, contre Fabien, Arnold ne parvient pas a renverser un match qu’il domine, le coup de sifflet final retenti sur le score de 1-1, Reinald remporte le mythique Championnat à 7 ! Un exploit unique dans l’histoire des tournois, en effet hormis Arnold qui remporte tout les Championnats à 7, Reinald est le seul joueur a réalisé cette exploit au terme d’une soirée ou son niveau de jeu, sa régularité et sa ténacité furent exceptionnel, Arnold dira même que ce titre obtenu par Reinald « N’est pas volé ». Lors du dernier match qu’Arnold remporte 1-0 contre Alex, Reinald réalise alors l’importance du but de Marcelo a la dernière seconde du match contre Diego, le titre lui aurait échappé alors qu’il aurait terminé en égalité parfaite y compris au goal average avec Arnold, les confrontations directes auraient parlé en faveur d’Arnold…comme quoi un Championnat ne se joue parfois a pas grand-chose, seuls les grands Champions sont capable de faire de genre de différence quand le Titre se joue dans un mouchoirs de poche, avec ce Championnat à 7 remporté, Reinald est définitivement rentré dans cette catégorie la, on ne pourra jamais lui enlevé ce titre Mythique, le plus dur maintenant sera de confirmé face à un Arnold plus que revanchard. La soirée est complété par le titre de meilleur buteur obtenu par Van Nistelrooy. Reinald a désormais l’occasion de réalisé le doublé Championnat + Coupe que seul Arnold a réalisé dans l’histoire des tournois, opposé a Fabien qui lui a permis d’obtenir indirectement le titre, Reinald est accroché de manière similaire qu’Arnold lors de son dernier match, « Rei » domine mais il ne parvient pas a marqué et le match se termine sur le score de 1-1, le Champion est déjà en danger en demi finale, lors de la séance de tirs au buts la réussite continue d’accompagné Reinald : victoire 4 tirs au buts a 2. La Finale ne pouvait pas avoir meilleur affiche, les 2 acteurs de la fabuleuses course au titre se retrouve : Reinald vs Arnold. Si Reinald est Champion en Titre, il ne part tout de même pas favori pour 2 raisons : il n’a pas réussi a battre Arnold en Championnat, et la frustration d’Arnold d’avoir laissé filé le titre lui donne une tel envie de tout de suite prendre sa revanche qu’il est difficile de l’arrêter quand il est ainsi. Malgré cela, Reinald tient bon le 1-1 même si Arnold pousse très fort, finalement Arnold va chercher la victoire 2-1 en fin de match puis il maitrise parfaitement les dernières minute, il tient sa revanche et sauve sa soirée avec la Coupe que Reinald laisse filé pour la deuxième fois de suite lors de sa deuxième Finale sur Pes 6. La soirée de Reinald n’en reste pas moins exceptionnel, il est désormais candidat annoncé pour être le deuxième meilleur joueur de Pes 6, il doit maintenant soit le prouvé en étoffant encore son Palmarès, soit en se constituant la deuxième meilleur moyenne de point par match derrière Arnold qui semble intouchable, en tout cas l’après gloire de Reinald sera intéressante a suivre, parviendra-t-il a conserver son titre de Champion ? Inquiètera-t-il régulièrement Arnold ?
  • Reinald est absent lors du 35e Tournoi.
  • 36 : Alors pourtant au sommet de son art, Reinald va vivre la pire descente aux enfer qu’un Champion en Titre n’a jamais vécu de l’histoire : à l’occasion d’un Championnat à 7 ou il part pourtant favori pour les 2 premières places, Reinald termine 7e et bon dernier pour la 3e fois de sa carrière Pes 6, il n’obtient que 9 points en 12 matches, il est surclassé de 22 points par le Champion Arnold qui récupère son bien. Reinald découvre pour la première fois ce que c’est d’être Champion en Titre et d’être la cible de tout les autres joueurs, sous pression Reinald ne parvient jamais a déployé son meilleur football durant la soirée, il craque et propose un football très médiocre et agressif avec 34 cartons jaunes et 6 cartons rouges. Sa pitoyable entame lui fit rapidement comprendre qu’il ne garderait pas son titre : il perd contre Adrien-Alex-Fabien (2-0 4-2 1-0), bon dernier en compagnie de Diego, Reinald et Diego se neutralise 2-2, Reinald est ensuite étrillé 3-0 par Jno, puis c’est tout un symbole quand Arnold son ancien rival pour le Titre lors du dernier Championnat, l’enfonce à la dernière place a la mi saison en l’écrasant 4-1. Ridicule lors des matches allers, Reinald réagit avec une belle victoire 4-0 contre Adrien, malheureusement il ne confirme pas et se fait humilié 5-0 contre Alex, puis il obtient le nul 1-1 contre Fabien ce qui ne lui permet pas de remonté, sa dernière place semble être sa seul destiné ce soir. Reinald s’enfonce un peu plus en perdant 2-0 contre Diego, son nul 1-1 contre Jno le condamne a la dernière place. Alors sur d’être dernier, Reinald sauve le peu d’honneur qui lui reste a sauver : dans un match anecdotique il bat Arnold déjà Champion sur le score de 3-1 dans un match ou le Champion ne force pas. Quel terrible coup au moral pour Reinald qui passe de la gloire à la défaite d’un Championnat à un autre, sa réaction est attendu lors du prochain tournoi.
  • Reinald est absent lors du 37e et 38e Tournoi.
  • 39 : Après avoir touché le fond, Reinald se rassure en allant chercher un titre de vice champion lors d’un Championnat à 5, il collecte 11 points en 8 matches, accusant 8 points de retard sur le Champion Arnold. Pourtant l’entame de Reinald n’est pas excellente, il fait nul 1-1 contre Alex puis perd 3-2 contre Diego, mais il se relance avec une victoire 2-0 contre Fabien, après un match terriblement serré, Reinald cède de peu contre Arnold et perd 5-4, a la mi saison Reinald est 3e à 4 points d’Alex et 6 d’Arnold. Avec une défaite 3-2 contre Alex son concurrent directe, puis un nul 1-1 contre Diego, Reinald semble définitivement s’écarté de la course au titre de vice champion, à 2 journées de la fin il est a 6 points de retard sur Alex. Reinald s’éloigne des dernières places avec un nouveau succès 2-0 contre Fabien, pendant ce temps la défaite d’Alex 2-1 contre Diego lui permet de rêver au titre de vice champion. Reinald réalisé alors un match référence contre Arnold certes déjà Champion, en gagnant 3-1, il doit maintenant espéré qu’Arnold batte Alex lors du dernier match pour renoué avec le titre de vice, Arnold l’emporte 2-0 et offre le titre de vice à Reinald sur un plateau. Lors de la Coupe Reinald retrouve un Alex revanchard en demi finale, Reinald perd 2-0 et assiste en spectateur a la Coupe remporté par Arnold.
  • 40 : Vice Champion en titre, Reinald ne parvient pas a garder son bien lors de ce Championnat à 5, avec 12 points en 8 matches il doit se contenter de la 3e place, à 8 points derrière le Champion Arnold. Reinald commence pourtant par un succès 4-1 contre Fabien, mais il chute ensuite 3-2 contre Alex et fait 0-0 contre Arnold, un nouveau nul 3-3 contre Diego font avancé Reinald au ralenti. A la mi saison il est déjà en retard sur Arnold (3 points de retard) et Alex (5 points de retard). Reinald fait une fois de plus le match idéal contre Fabien (3-0) mais contre ses concurrents directe Reinald est incapable de l’emporter : il fait nul 2-2 contre Alex puis perd 3-0 contre Arnold, mathématiquement sur de finir 3e Reinald obtient une victoire de prestige contre Diego (3-0). Saviola sauve les meubles en partageant le titre de meilleur buteur avec Tévez. Lors de la Coupe Reinald prend sa revanche et élimine Alex en demi finale sur le score de 2-1. Pour la troisième fois de sa carrière Reinald atteint la Finale de la Coupe, et pour la troisième fois il est a nouveau opposé à Arnold, Reinald ne veut pas perdre une troisième fois et laisser filer un Titre Majeure qui lui tend les bras, mais Reinald ne peut rien faire face à Arnold et perd 3-1.
  • Reinald est absent lors du 41e Tournoi.
  • 42 : 3e lors du dernier Championnat à 5 avec 12 points, Reinald fait cette fois ci moins bien avec 9 points en 8 matches mais il termine Vice Champion grâce à un classement ultra serré ! Il accuse cependant 15 points de retard sur le Champion Arnold qui semble évolué dans une autre dimension. Reinald démarre avec une solide victoire 2-0 contre Diego mais il enchaîne ensuite 2 défaites contre Arnold et Alex (4-0 et 3-2), juste avant la mi saison Reinald obtient un nul 3-3 contre Fabien, si Arnold avec 12 points semble filer vers un titre facile, la lutte pour le titre de vice champion (Fabien : 5 pts, Alex-Reinald : 4 pts) s’annonce passionnante. Mais Reinald commence les matches retour de manière poussive : il fait nul 1-1 contre Diego, puis il perd 3-1 contre Arnold avant de continué d’avancer au ralenti avec un nul 2-2 contre Alex qui semble le condamner à viser une place d’honneur à une journée de la fin (Arnold : 21 Pts, Fabien-Alex : 9 Pts +0 et -1 , Reinald : 6 Pts -5), il faudrait un miracle pour que Reinald pendant que ces 2 concurrents trébuchent, surtout que Reinald part avec un gros handicap avec un mauvais goal average, sa dernière chance est d’écrasé Fabien, Reinald retrouve alors son meilleur football et pulvérise Fabien sur le score de 6-2 ! Il doit maintenant espéré qu’Arnold batte Alex lors du dernier match, la possibilité pour Arnold d’obtenir le « Super Grand Chelem » arrange Reinald car Arnold devra joué a fond, après un match acharné Arnold l’emporte 3-2 contre Alex et remporte le « Super Grand Chelem » tout en offrant un nouveau titre de vice sur un plateau a Reinald qui s’en sort miraculeusement (2e : Reinald - 9 Pts -1, 3e : Alex - 9 Pts -2, 4e : Fabien : 9 Pts -4).
  • 43 : Vice Champion en titre pour un fil lors du dernier Championnat, Reinald ne parvient toujours pas à élever son niveau de jeu comme a l’époque ou il était Champion ou même lorsqu’il était souvent engagé dans la course au titre, il termine 3e avec seulement 5 points en 6 matches, accusant 9 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald réalise une horrible entame de Championnat : il perd tout ses matches aller : 1-0 contre Alex, 4-1 contre Arnold et 2-1 contre Diego, à la mi saison le classement semble condamner Reinald à terminé dernier (Arnold : 9 Pts, Alex-Diego : 4 Pts, Reinald : 0 Pts). Reinald va heureusement réagir lors des matches retour et sauver sa peau d’une cuisante humiliation : tout d’abord il obtient sa première victoire contre Alex (2-0) puis il fait match nul contre Arnold (1-1), égalité avec Diego (4 Points tout les deux) Reinald possède cependant un goal average de -3 contre -9 pour Diego, un nul contre Diego lors du dernier match lui permettrai d’éviter la dernière place, Reinald va faire le métier avec un nul 0-0 ou Diego contestera le fair play de Reinald durant ce match : en effet en fin de match Reinald n’a pas hésité à cassé les actions de Diego pour l’empêcher de marqué, Reinald verra 2 de ses joueurs expulsés en fin de match, grâce à cette fin de match agressive Reinald sauve la 3e place.
  • 44 : Nouvelle déception pour Reinald qui doit de contenter d’une 3e place lors de ce Championnat à 5, avec 8 points en 8 matches, il est distancé de 16 points par le Champion Arnold. Reinald est une fois de plus l’auteur d’une entame de Championnat très mauvaise : nul 2-2 contre Adrien suivit d’une défaite 3-0 contre Arnold, puis nul 2-2 contre Alex enchainé avec une nouvelle déroute contre Diego (3-1), avec 2 points à la mi saison Reinald ne peut plus viser grand-chose, surtout qu’il démarre par 2 défaites lors des matches retour : 4-1 contre Adrien et 2-0 contre Arnold, bon dernier à 2 journées de la fin après 6 matches de piètre qualité pour Reinald, « Rei » réagit alors avec son habituel sursaut d’orgueil dont il a le secret pour éviter la dernière place : il gagne 4-2 contre Alex et remonte à la 4e place, puis il bat Diego 2-1 lors du dernier match et coiffe ce dernier au poteau pour finalement terminer 3e, à l’avenir Reinald devra réalisé de bien meilleur entame s’il veut à nouveau jouer les premiers rôles.
  • Reinald est absent lors du 45e Tournoi.
  • 46 : Alors qu’une réaction est attendu lors de ce Championnat à 5, Reinald régresse un peu plus est termine seulement 4e avec 7 points en 8 matches, il accuse 11 points de retard sur le Champion Arnold. Une fois de plus l’entame de Reinald est catastrophique : défaite ou plutôt humiliation subit contre Adrien (5-0) suivit d’une défaite 3-1 contre Arnold, Reinald fait ensuite nul 2-2 contre Alex, alors bon dernier Reinald remporte son premier match contre Diego (1-0) et remonte à la 4e place à la mi saison. Alors qu’il avait encore une petite chance de jouer les premiers rôles, Reinald s’enfonce définitivement avec deux nouvelles défaites contre Adrien et Arnold (4-0 et 6-1), malgré ces deux humiliations subit coup sur coup, Reinald trouve les ressources pour aller chercher une victoire 4-0 contre Alex qui lui permet de ne pas finir dernier. Dans un match anecdotique Reinald perd 4-2 contre Diego lors de l’ultime rencontre, encore un Championnat à vite oublier pour Reinald dont la réaction se fait toujours attendre.
  • Reinald est absent lors du 47e et 48e Tournoi.
  • 49 : Pour le dernier Championnat Pes 6 de l’histoire, c’est le moment ou jamais de réagir pour Reinald ! En effet sa récente baisse de forme lui fit baissé sa moyenne de points, mais Adrien eut également un gros passage a vide, néanmoins ce sont bien Reinald et Adrien qui se dispute le titre honorifique de « Deuxième Meilleur Joueur de PES 6 » puisqu’ils se battent pour la deuxième meilleur moyenne de points, quasiment égalité, Reinald part tout de même avec un centième de retard sur la moyenne d’Adrien, en cas d’égalité dans la soirée ce sera Adrien qui sera officiellement désigné comme le deuxième meilleur joueur sur Pes 6, Reinald n’a donc pas le choix, il doit retrouvé son meilleur niveau. Et avec 21 points en 10 matches Reinald termine Vice Champion ! Il accuse 7 points de retard sur le Champion Arnold. Est-ce que ce sera suffisant pour dépassé Adrien ? Sans même avoir jouer de match Reinald est sous pression : en effet Adrien remporte ses 2 premiers matches et possède donc 6 points en 2 matches, la marge d’erreur est encore plus réduite pour Reinald, « Rei » l’emporte 2-1 contre Fabien mais chute 3-2 contre Arnold. Alors en grand danger Reinald va magnifiquement terminé les matches allers : il enchaîne 3 victoires dont une crucial contre Adrien : il bat successivement Alex-Adrien-Diego (3-1 2-1 4-2), avec 12 points à la mi saison Reinald n’est qu’à un point de retard sur Arnold alors leader, mais il ne possède que 3 points d’avance sur Adrien et devra creusé encore un peu plus l’écart pour posséder une meilleur moyenne. Reinald a donc du pain sur la planche : il ne craque pas contre Fabien et gagne sur le score de 2-1, mais il perd 4-1 contre Arnold et renonce quasiment au Titre de Champion, cependant Adrien perd un de ses deux premiers matches retours ce qui fait les affaires de Reinald qui devance toujours Adrien de 3 points. Reinald l’emporte ensuite sur le fil contre Alex (3-2) pendant qu’Adrien fait match nul, Reinald prend alors 5 points d’avances sur son rival juste avant leur deuxième confrontation, Reinald porte le coup de grâce en gagnant 2-1, il écarte ainsi Adrien à 8 points derrière lui ! Adrien perd ensuite son dernier match contre Arnold, Reinald lui perd 2-1 contre Diego lors de son dernier match, attention cette défaite pourrait lui couter cher, il n’est pas sur et certain que 8 points d’avances sur Adrien suffise pour avoir la deuxième meilleur moyenne de point. Après un calcul voici ce que donne les résultats définitifs de moyenne de points sur Pes 6 : Arnold possède bien sur la meilleur moyenne de point avec 2.38 points par matches, Adrien lui obtient une moyenne de 1.37 points par matches, alors que celle de Reinald est de…1.38 !! Devancé d’un centième avant le début de la soirée, Reinald réalise le Championnat idéal puisqu’il reprend juste l’avantage d’un centième sur Adrien ! Pour un rien il devient ainsi sur le fil la deuxième meilleur moyenne est donc il est le Deuxième Meilleur Joueur sur Pes 6 ! Terrible désillusion pour Adrien qui n’a pas pu résisté à la détermination de Reinald lors de ce dernier Championnat ou il a notamment perdu 2 fois contre « Rei » lors de confrontations directes qui valaient de l’or. Le bilan de Reinald sur Pes 6 est très bon : Deuxième meilleur Moyenne de points, il est également le seul joueurs hormis Arnold à avoir remporter le mythique Championnat à 7, cependant il n’a pas su confirmé en remportant d’autre Championnat, il tentera d’y parvenir sur Pes 2008.


Statistiques

Bilan a Pes 6 : 84 victoires, 52 nuls, 84 défaites

379 buts marqués contre 394 encaissés (1.72 marqués par match contre 1.79 encaissés)

Moyenne de 1.38 points par matches

Meilleur Buteur : Van Nistelrooy

0 Lancer de Manette 0 Manette Explosé

3 Victoires pour 7 Défaites en Coupe (3 Finales, 0 Coupes remportés)


Palmarès : 25 Championnats Joués

Titre : 1 Championnat a 7

9 Fois Vice Champion (Très Gr. Champ x6, Tr. Gr. Champ Stars x2, Ch. A 6 Recrues x1)

5 Fois Meilleur Buteur (Van Nistelrooy x3, Eusebio x1, Saviola x1)

        Bilan : 15 Titres : 1 Titre Majeur , 14 Titre de Second Plan


Palmarès Négatifs : 3 Dernières Places

PES 2008Modifier

  • 1 : Après avoir était désigné « Deuxième Meilleur Joueur sur Pes 6 », Reinald peut être partagé entre l’ambition d’aller maintenant poser plus de problèmes à Arnold, l’incontestable joueur numéro 1 du tournoi, mais Reinald doit aussi se méfier de ses autres concurrents qui tenteront de lui repassé devant, notamment Adrien qui se fit doublé par la moyenne de point de Reinald lors du 49e et dernier tournoi sur Pes 6. Reinald à donc gros à jouer et ses premiers championnats donneront sans doute une indication sur son futur rôle dans les tournois Pes 2008. A l’occasion du premier Championnat à 5 sur le nouvel opus, Reinald reste « néant » puisqu’il doit se contenter d’une troisième place avec 9 points en 8 matches, en accusant 15 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald joue le premier match de l’histoire des tournois sur Pes 2008, ce match restera un mauvais souvenir puisque Reinald chute 2-1 contre Jno, Reinald enchaîne avec une défaite 3-2 contre Arnold, alors bon dernier Reinald réagit avec sa première victoire : 3-1 contre Diego. Mais juste avant la mi saison Reinald retrouve la dernière place du Championnat : il perd 3-1 contre Alex. Bon dernier Reinald réagit contre Jno avec une victoire 2-1, mais Reinald pers ensuite contre Arnold et Diego (6-1 et 3-2), le classement place Reinald en favori pour terminer dernier juste avant la dernière journée (3e : Alex-Diego : 7 Points, 5e : Reinald : 6 Points), Reinald profite de la défaite de Diego contre Jno pour espéré se sauver de la dernière place, pour cela il doit battre Alex et il en profitera même pour remonter à la troisième place, en cas de nul ou de défaite Reinald terminerai bon dernier. Reinald obtient une courte victoire 1-0 qui le sauve du désastre, néanmoins ses grands débuts sur Pes 2008 sont très décevant, une fois de plus sa mauvaise entame l’enfonça dans le ventre mou du classement durant tout le Championnat, Reinald aura a cœur de rapidement mettre des titres dans son Palmarès.
  • 2 : Rien ne va plus pour Reinald, alors que sa réaction est attendu lors de ce Championnat à 6, Reinald termine seulement 5e avec 12 points en 10 matches, accusant 9 points de retard sur le Champion Arnold. Comme souvent récemment, Reinald ruine sa soirée avec une entame pitoyable pour un joueur ayant ses ambitions : il aligne 4 défaites consécutives contre Adrien-Arnold-Diego-Alex (2-1 3-1 6-4 4-0), alors bon dernier c’est une fois de plus pour ne pas finir dernier que Reinald devra se battre. Dans une duel important dans cette course à la dernière place, Reinald retrouve enfin son football et gagne 4-0 contre Fabien juste avant la mi saison. Reinald va quitté la dernière place à l’occasion d’un match de légende contre Adrien, mené 5-2 après avoir pris une fois de plus l’eau en défense, Reinald se dirige vers une nouvelle humiliation, mais en seconde mi temps Reinald parvient a revenir à 5-4, mais le match arrive à son terme, le temps additionnel vient de commencé, après une belle action Reinald exulte quand Saviola égalise, sur le coup d’envoi Adrien tente une dernière action mais perd rapidement le ballon, Reinald s’empresse de remonté le ballon avec Robinho, incroyable l’arbitre laisse jouer la dernière action ! Le ballon arrive finalement dans les pieds de Ruud Van Nistelrooy, son joueur fétiche, à partir de la Reinald ne lâche plus le ballon, il obtient on se demande comment un angle de tir face à une défense regroupé, Arme un missile qui se loge au fond des filets ! Reinald alors en transe n’a même plus de voix pour fêter son incroyable victoire ! Sans doute l’un des plus grands retournements de situations vu dans les tournois, plus tard Adrien déclarera à propos de cette fin de match « C’était Horrible ». Même si Reinald est dans une piteuse situation au classement, cette victoire lui remonte un peu le moral. Sur la lancée de son match de légende, Reinald va battre Arnold sur le score de 3-1 ! Sa belle série prend fin avec une défaite contre Diego (2-1), puis Reinald chute à nouveau contre Alex (3-1) et s’enfonce un peu plus au classement, lors de l’ultime match il ne doit pas perdre contre Fabien pour éviter la dernière place, Reinald se met à l’abri avec une solide victoire 3-0, mais il est une fois de plus décevant lors de ce Championnat, le temps ou il était deuxième meilleur joueur sur Pes 6 semble lointain, surtout que Reinald est toujours « Néant »…
  • Reinald est absent durant le 3e, 4e, 5e et 6e Tournoi.
  • 7 : Le passage sur Pes 2008 pour Reinald n’en finit plus d’être catastrophique, alors que Reinald revient après une petite pause qui sont la causes de résultats frustrant, Reinald espère retrouvé les sommets et commence même à se posés des questions sur son avenir dans les tournois, en effet joué le fond de tableau lui est insupportable, mais pour le moment il ne parvient pas à retrouvé son meilleur football, à sa décharge ses plaintes à propos de son équipes « Sous cotés » ne sont pas injustifié, le Real Madrid est tout de même Champion en Titre dans la réalité, alors que le Barça seulement second l’année précédente est beaucoup plus fort que le Real Madrid dans le jeu, ce qui énerve grandement Reinald. Malgré cette réalité, cela n’excuse pas tout, avec son meilleur football Reinald est capable de jouer les premiers rôles, mais le verdict est terrible sur ce Championnat à 6 : il termine 6e et bon dernier pour la première fois de sa carrière Pes 2008, il obtient seulement 6 points en 10 matches, accusants 14 points de retard sur le Champion Arnold. Pourtant la soirée commence plutôt bien : Reinald remporte son premier match contre Arnold ! Une courte mais précieuse victoire 1-0 qui lui offre 3 points et qui fait également plaisir a tout les autres joueurs, une défaite d’Arnold est toujours souhaitable pour ceux qui ont l’ambition de jouer le Titre. Mais Reinald n’enchaîne pas et perd 1-0 contre Adrien, mais dès le match suivant Reinald réagit, on pense retrouvé le Reinald combatif quand on assiste à son succès 5-4 contre Jno après un match acharné ! Après 3 matches Reinald est Co leader avec 6 points en compagnie d’Arnold et Alex, comme au bon vieux temps. Mais la belle histoire de ce Championnat s’arrêtera la pour Reinald, en effet les 7 derniers matches ne sont qu’un long calvaire, en effet Reinald sombre complètement en enchaînant 7 défaites de suites qui le conduisent tout droit à la dernière place ! Il perd successivement contre Alex-Diego-Arnold-Adrien-Jno-Alex-Diego (3-0 3-2 3-0 2-0 2-0 7-1 2-1), au bord de la crise de nerf durant toutes ses déconvenues, Reinald calme ses nerfs avec un jeu agressif (24 Jaunes, 9 Rouges !). Lors de cette fin de Championnat Reinald est au cœur d‘une polémique anti sportive pas très glorieuse : alors que Diego joue le titre de meilleur buteur avec Eto‘o contre Adriano d‘Alex, Reinald laisse volontairement marqué Alex 7 fois avec Adriano, ce qui ruine toute les chances de remportés le buteur pour Diego qui reste ainsi néant, Reinald l‘appelle d‘ailleurs « Néant » en référence à son palmarès vide, il avoue avoir fait exprès de laissé marqué Alex et il en est fier, ce qui créera à l‘avenir une grosse rivalité entre Diego et Reinald. Le constat en fin de Championnat est horrible pour Reinald qui accuse pas moins de 7 points sur Diego 5e ! Il est donc bel est bien bon dernier et pas qu’un peu. Alors que son avenir dans les tournois peu se posé, la Coupe arrive peut être a point pour sauvé miraculeusement la soirée, mais il n’y aura pas de miracle, Reinald est éliminé dès les quarts de finales par Jno (3-1), Arnold remportera la Coupe.
  • Reinald est absent durant le 8e et 9e Tournoi.
  • 10 : En pleine crise, Reinald réagit magistralement au moment ou on ne l’attendait pas, cependant sa réaction n’est malheureusement pas le seul évènement de ce Championnat à 6. Reinald commence son championnat par une victoire 3-0 contre Adrien. Alors leader, Reinald sombre contre Jno et perd 4-0. Il fait ensuite match nul 1-1 contre Alex et pointe alors à la cinquième place d’un classement particulièrement regroupé (1er : Alex-Arnold : 5 points, 3e : Jno-Adrien-Reinald : 4 points). C’est alors que Reinald va réussir une série de victoires fantastiques, Rei retrouve son meilleur football qu’on avait presque oublié, il gagne tout d’abord 3-2 contre Arnold puis il étrille Fabien 5-0 juste avant la mi saison, il est alors leader du Championnat avec 2 points d’avances sur Alex et Arnold, 3 points d’avances sur Jno et Adrien. Reinald empoche sa troisième victoire de suite après une victoire 3-2 contre Adrien, on retrouve enfin le Reinald qui s’accroche et qui gagne des matches sur le fils, Reinald ne fait ensuite pas dans le détail contre Jno (4-1) et obtient ainsi sa 4e victoire de suite, il n’est poursuivi désormais que par Arnold qui est à 2 points derrière Reinald. Reinald va alors éclaboussé le match suivant de son talent : opposé à Alex contre qui il ne doit pas avoir de pitié s’il veut jouer le titre, Reinald fait une démonstration offensive, il ridiculise la défense d’Alex et mène 7-2 à la 70e minute de jeu, quand arrive le tournant de ce Championnat : Reinald marque un 8e but et le fête avec un nouveau cri de joie ainsi qu’un poing rageur, Alex qui avait un peu plus tôt sombré dans l’alcool craque, il encaisse le but de trop qui lui fait perdre son sang froid, il balance alors sa manette contre le sol, il s’agissait de la manette de Jno, cette incident va directement stoppé le Championnat puisque Jno décidera de partir. Alors en pleine gloire dans ce Championnat, Reinald se voit stoppé dans son élan et ne peut pas savouré un titre acquis à la dernière journée, comme le départ de Jno fausse le Championnat (il devait encore affronté Arnold, et dans ce cas Arnold aurait eu victoire 3-0 sur tapis vert), le suspense pour le Championnat était encore entier puisqu’Arnold avait encore ses chances d’être Champion en cas de victoire contre Reinald lors de leur duel décisif, il n’aura jamais lieu, l’ambiance du Championnat étant gâché, Arnold préfère renoncé et fait un beau geste : il désigne Reinald « Champion par Arrêt ». Sans doute content de retrouvé Reinald à son meilleur niveau, Arnold laisse un titre qui est cependant mérité pour Reinald qui était sur une magnifique série de 5 victoires de suite. Avec 19 points en 8 matches Reinald remporte son premier Titre Majeure sur Pes 2008, Van Nistelrooy complète la bonne soirée en raflant le titre de Meilleur Buteur, de quoi lui redonné la motivation pour confirmé lors des prochains Championnats, même si son titre ne pu être célébré à sa juste valeur après l’incident qui à stoppé la soirée.
  • 11 : Reinald confirme son retour au premier plan avec son premier titre de vice champion acquis lors de ce Championnat à 6, Reinald obtient 18 points en 10 matches, il doit cependant subir le retour au pouvoir d’Arnold à qui il concède 3 points de retard. Reinald réalise à l’occasion de ce Championnat l’une des plus belles remontés de tout les temps, en effet son horrible entame de Championnat lui coutera sans doute le titre de Champion puisqu’elle le plonge au plus profond du classement : Reinald perd pas moins de 4 matches de suite ! Il s’incline contre Adrien-Diego-Alex-Arnold (2-1 3-1 3-2 2-0), on pense alors que Reinald rechute complètement malgré le fait qu’il soit Champion en Titre, et le mauvais souvenir de sa dernière place sur Pes 6 juste après son titre de Champion à 7 resurgi. Le classement est pourtant clair et net : Reinald n’a quasiment aucune chance de bien figuré à 6 matches de la fin du Championnat (1er : Arnold - 10 Pts, 2e : Diego - 9 Pts, 3e : Alex - 7 Pts, 4e : Adrien - 6 Pts, 5e : Fabien - 3 Pts, 6e : Reinald - 0 Pts), alors au bord de sombré et de laissé filé les matches, Arnold lui conseille de ne rien lâché, lui rappelant que lui-même avait déjà obtenu un titre de Champion après une entame de 2 défaites, il avait alors fait une série de 6 victoires de suite, 6 victoires de suites, c’est exactement le meilleur parcours possibles que Reinald peut désormais faire. Reinald commence alors son incroyable remonté avec une victoire 1-0 contre Fabien juste avant la mi saison, il recolle avec Fabien (3 points tout les deux). Reinald confirme avec une précieuse victoire contre Adrien (3-2), Reinald reste 5e mais il se rapproche de ses autres concurrents. « Rei » prend ensuite sa revanche contre Diego : victoire 3-0. Il remonte ainsi à la 4e place, à un point de retard seulement de Diego et Adrien qui se partage la seconde place, Reinald est complètement relancé ! Cependant il accuse 8 points de retard sur Arnold qui file vers le Titre. Reinald obtient ensuite une superbe victoire contre Alex après un match acharné ou Rei ne lâche rien jusqu’au bout (4-3), il double Diego mais reste à un point de retard derrière Adrien, à 2 journées de la fin. Reinald sort une nouvelle performance après un match magnifique, il bat Arnold certes déjà Champion, sur le score de 4-3, il est alors deuxième juste avant la dernière journée ! Reinald doit alors s’imposé contre Fabien pour ne pas être menacé par Adrien, sur sa lancé Reinald est tout simplement innarêtable : il écrase Fabien 4-0 et obtient un titre de vice Champion inespéré mais largement mérité ! Après avoir fait 5 victoires de suites lors du dernier Championnat, Reinald en fait cette fois 6 et ceux malgré une énorme pression après son début de Championnat catastrophique, Reinald est vraiment de retour. Van Nistelrooy est à nouveau meilleur buteur. Lors de la Coupe Reinald espère bien continué sur sa lancé pour pourquoi pas aller chercher son deuxième Titre Majeure sur Pes 2008. En demi finale il affronte Diego, il gagne 2-1 et se qualifie pour sa première Finale de Coupe sur Pes 2008. En Finale l’affiche ne pouvait pas être plus belle : Reinald Champion lors du Championnat précédent, affronte le vainqueur de ce Championnat : Arnold. Le match tient toutes ses promesses, mais comme souvent dans ces matches la, c’est Arnold qui parvient à remporté le match de justesse : Reinald s’incline 3-2 et doit assisté au doublé Championnat + Coupe d’Arnold. Mais Reinald peut être ambitieux pour l’avenir après le niveau de jeu qu’il a déployé lors des deux derniers Championnats.
  • 12 : Sur sa lancée, Reinald réalise une belle entame dans ce Championnat à 6 qui sera finalement gâché : Reinald étrille Adrien 4-1 puis fait nul 2-2 contre Diego, il s’empare de la tête du Championnat après une victoire 3-2 contre Alex, il est alors engagé dans une nouvelle course au titre avec Arnold (6 points en 2 matches), une fois de plus le duel s’annonce passionnant, mais une fois de plus ces 2 joueurs vont payés leur bon début de saison par l’arrêt brutal du tournoi, en effet Fabien et Adrien décide soudainement de quitter le tournoi (il n’est pas anecdotique de souligné le fait qu’ils occupaient alors la 5e et 6e plus du classement), ils remettent en cause un taux d’alcoolémie trop élevé d’Alex ce qui gâcherait l’ambiance de la soirée, comme lors du dernier Championnat annulé c’est Arnold et Reinald qui sont en bonne position et qui en font les frais, les résultats ne sont pas conservé car seulement 25% des matches sont disputés au lieu des 75% réglementaires. Van Nistelrooy filé tout droit vers le titre de Meilleur Buteur (déjà 6 buts en 3 matches).
  • 13 : Malgré les Championnats stoppés, il est indéniable que Reinald est en très grande forme, après avoir était Champion par arrêt, Reinald va confirmer cette fois en remportant le Titre de Champion à l’occasion de ce Championnat à 4 ! Avec 17 points en 9 matches, il devance d’un point seulement son dauphin…Diego, pour la première fois de l’histoire Arnold ne figure pas parmis les 2 premiers, la faute à une nouvelle stratégie et à une poisse incroyable d’après lui (pour plus de détails, lire la carrière d’Arnold). Reinald entame justement sa soirée par une victoire 2-1 contre Arnold, ce qui est toujours bon pour la confiance. Moins en réussite sur les matches suivant, Reinald reste tout de même invaincu avec 2 matches nuls 1-1 contre Alex et Diego, à la tiers saison Reinald est leader mais avec seulement 1 point d’avance sur Alex et Diego. C’est alors que Reinald obtient une nouvelle victoire crucial contre Arnold : 1-0, Arnold déclarera avoir complètement manqué de réussite sur ces 2 premiers matches contre Rei, qu’importe pour Reinald qui fait carton plein avec 6 points sur 6 contre Arnold pour le moment, mais Reinald perd la tête du classement après une défaite 2-1 contre Alex qui profite à Diego qui s’empare du fauteuil de leader. Juste avant les matches sur terrains neutre Reinald récupère la première place avec une victoire contre Diego 4-2, mais le classement reste très serré (1er : Reinald : 11 Pts, 2e : Alex-Diego : 10 Pts). En pleine réussite contre Arnold lors de ses 2 premiers matches, Reinald va cette fois ci sortir un « Big Match » en écrasant Arnold 4-1 ! Il enchaîne ensuite par une succès 4-2 contre Alex, décidément en grande forme Reinald s’échappe complètement, il assiste en spectateur au match Arnold vs Diego, en cas de défaite de Diego, Reinald serait officiellement Champion pour la deuxième fois de sa carrière Pes 2008 ! Arnold se réveille et l’emporte 5-4 après un match acharné, Reinald est Champion ! La différence s’est clairement fait lors des matches contre Arnold, en effet Reinald a battu 3 fois Arnold faisant un sans fautes, alors que Diego a perdu 2 fois et donc laisser filer 6 précieux points en route. Heureux d’être Champion, la fin de soirée sera un peu gâché par une défaite certes anecdotique, contre Diego (3-1), mais qui aura le dont d’énerver Reinald car Diego répètera tout le long du match que Reinald ne méritait pas ce titre, qu’il était « volé », mais peu importe pour Reinald, qui obtient ainsi son deuxième Titre Majeure avec 2 Championnats dans son Palmarès, qui fut durant ce temps la, le deuxième meilleur Palmarès, parviendra-t-il a obtenir des Titres Majeures à l’avenir ? Avec son niveau de jeu actuel Reinald peut avoir de l’ambition. Lors de la Coupe, Reinald affronte Arnold dans une très mauvaise passe, mais Arnold réagi et élimine Reinald sur le score de 2-1, puis il remportera la Coupe.
  • 14 : Champion en Titre, Reinald subit un sévère coup d’arrêt lors de ce Championnat à 5, il termine seulement 4e avec 7 points en 8 matches, accusant 12 points de retard sur le Champion Arnold qui récupère son bien. Dès le premier match Reinald prend un gros coup au moral après une humiliation subit contre son rival Diego (6-2), mais Reinald réagit parfaitement avec une victoire 2-1 contre Arnold qui devienne de plus en plus fréquente ! Alors relancé dans la course au Titre, Reinald va alors commencé sa descente au enfers : il perd 4-0 contre Adrien puis il fait nul 2-2 contre Alex, à la mi saison il est déjà 4e à 5 points de retard du leader Arnold. Les matches retours sont un long calvaire : Reinald enchaîne 3 défaites de suite contre Diego-Arnold-Adrien (3-0 8-3 5-4), lors de son match contre Arnold sa défense est ridiculisé en encaissant 8 buts, Arnold avait sans doute à cœur de se vengé de toutes ses défaites récentes contre Reinald. Bon dernier juste avant le dernier match, Reinald à alors un point de retard sur Alex qu’il défie justement, il doit à tout prix l’emporter pour éviter une deuxième dernière place sur Pes 2008, Reinald gère bien la situation en l’emportant 2-0 il sauve les meubles. Malgré ce Championnat très décevant, Reinald tente de retrouver son meilleur niveau à l’occasion de la Coupe pour tenter de sauver la soirée, en quart de final il élimine Fabien qui arrive juste pour faire la Coupe, Reinald s’impose sur le plus petit des scores : 1-0. En demi finale il affronte Diego, au terme d’un match explosif, Reinald s’impose 3-2 et se qualifie pour sa deuxième Finale de Coupe sur Pes 2008, en finale il retrouve Adrien, tombeur d’Arnold au Penalty. Reinald sait qu’il a une énorme chance à saisir, si Arnold est très dur à battre en Finale de Coupe, sa confrontation avec Adrien est beaucoup moins impressionnante, après une Finale superbement géré avec notamment un doublé de Van Nistelrooy, Reinald l’emporte 2-1 et finit la soirée en triomphant ! Il remporte la première Coupe de sa carrière, il en est maintenant à 3 Titres Majeures dans son Palmarès ! Sans briller en Championnat, « Rei » à su se remobilisé, à quand le 4e titre Majeure désormais ?
  • Reinald est absent lors du 15e et 16e Tournoi.
  • 17 : Malgré sa Coupe remporté, Reinald resté sur un Championnat décevant, il doit donc se relancer lors de ce Championnat à 4, mais au lieu de cela, Reinald touche le fond et termine 4e et bon dernier du Championnat pour la deuxième fois de sa carrière sur Pes 2008. Avec seulement 7 points en 9 matches, il accuse 20 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald ruine toutes ses chances de bien figuré avec une lamentable entame de championnat : il enchaîne 4 défaites de suite contre Arnold-Alex-Diego-Arnold (1-0 3-2 2-1 3-1), bon dernier Reinald réagit tout de même de belle manière avec 2 victoires contre Alex et Diego (2-1 et 3-1), avant les matches sur terrains neutre, la course au Titre de Champion n’est plus envisageable mais le titre de vice reste possible (1er : Arnold - 18 Pts, 2e : Alex-Diego-Reinald - 6 Pts). Mais Reinald va à nouveau décevoir : il perd tout d’abord 5-2 contre Arnold puis il ne fait pas mieux que 0-0 contre Alex, condamné à battre Diego pour espéré, ou au moins faire match nul pour ne pas finir dernier, Reinald chute 3-2 et sombre à la dernière place lors de la dernière journée, encore un Championnat à vite oublier pour Reinald. Comme lors du dernier Championnat, Reinald compte sur la Coupe pour se relancer, c’est un tenant du titre qu’il défie Fabien en barrage, ce dernier fait son entrée dans le tournoi juste pour la Coupe, au match aller Reinald obtient le 2-2 à l’extérieur, mais au retour le résultat est également de 2-2, après des prolongations qui ne donne rien, ce sont les tirs au buts qui décideront du vainqueur : Fabien élimine Reinald 4 tirs au buts à 3 ! Terrible déception pour Reinald qui passe une soirée pénible, pendant ce temps, Arnold remporte la Coupe.
  • Reinald est absent lors du 18e et 19e Tournoi.
  • 20 : Après deux Championnats décevants, Reinald présente un meilleur bilan comptable lors de ce Championnat à 5 : il termine avec 12 points en 8 matches, mais il doit se contenter de la 3e place, il accuse pourtant seulement 2 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald commence fort avec une victoire 4-1 contre Diego, puis il fait match nul 2-2 contre Adrien, Co Leader avec Arnold, il rétrograde à la troisième place après une défaite 4-1 contre Arnold. Juste avant la mi saison Reinald continue de s’éloigné des deux premières places avec un nul 3-3 contre Alex, il est toujours 3e. Reinald dit adieu au titre de Champion après une défaite 3-1 contre Diego lors du premier des matches retours, il s’éloigne aussi du titre de vice avec un nouveau nul contre Adrien 2-2 alors qu’il fallait à tout prix battre ce dernier, Reinald réagit alors trop tard : il l’emporte lors de ses deux derniers matches contre Arnold et Alex (2-1 et 2-0) mais il ne peut faire mieux que 3e (1er : Arnold - 14 Pts, 2e : Adrien - 13 Pts, 3e : Reinald - 12 Pts), ses 2 nuls contre Adrien lui auront couté très cher. Van Nistelrooy sauve les meubles en obtenant le Titre de Meilleur Buteur. Lors de la Coupe Reinald à l’occasion de prendre sa revanche sur Adrien en demi finale, mais Reinald sombre et perd 3-0, il sort de la Coupe par la petite porte, Arnold remportera la Coupe.
  • Reinald est absent lors du 21e, 22e, 23e et 24e Tournoi.
  • 25 : Reinald ne réagit toujours pas, avec un piètre niveau de jeu lors de ce Championnat à 4, Reinald termine 4e et bon dernier pour la 3e fois de sa carrière sur Pes 2008. Il obtient seulement 6 points en 9 matches, accusant 14 points de retard sur le Champion Arnold. Pourtant Reinald commence par un nul 3-3 contre Arnold, mais il perd 3-2 contre Alex dès le match suivant puis il fait un nouveau nul cette fois contre Adrien (1-1). Reinald perd ensuite 4-1 contre Arnold, mais il remporte sa première et dernière victoire contre Alex (3-1) puis fait nul 4-4 après un match explosif contre Adrien, juste avant les matches sur terrains neutres la situation de Reinald dans la course au titre de vice est loin d’être mauvaise (1er : Arnold - 10 Pts, 2e : Alex - 7 Pts, 3e : Adrien-Reinald - 6 Pts), mais lors de ces matches sur terrains neutres si important, Reinald sombre et perd 3 fois, il chute donc contre Arnold-Alex-Adrien (3-0 2-1 3-0), cette fin de Championnat cauchemar le condamne à une nouvelle dernière place. Lors de la Coupe Reinald tente de sauver sa soirée, faute de pouvoir faire de meilleur Championnats il espère bien réalisé une belle Coupe, opposé à Arnold en demi finale aller/retour, Reinald réalise le match idéal à domicile : il l’emporte 1-0 et empêche Arnold de marqué de précieux buts à l’extérieur. Au retour Reinald réalisé une incroyable première mi temps : il mène 3-2 à la pause : Arnold doit maintenant l’emporter de 2 buts d’écarts alors que Reinald mène au score ! Mais en seconde mi temps la pression mise par Arnold fait cédé la défense de Reinald, au finale Arnold l’emporte 7-4 et élimine Reinald qui aura longtemps cru crée la surprise, Adrien remportera la Coupe.
  • 26 : Reinald se reprend en obtenant un titre de vice champion qui le fuyait depuis longtemps, avec 12 points en 9 matches il accuse tout de même 10 points sur le Champion Arnold. Reinald commence pourtant mal, il perd 5-2 contre Arnold et prend un coup au moral, mais dans la foulée Reinald réagit de belle manière en battant Alex et Diego (5-2 et 2-0), à la tiers saison Reinald est 2e à 3 points du leader Arnold. Lors des matches retours Reinald à alors un terrible passage à vide, il perd trois fois de suite contre Arnold-Alex-Diego (6-1 3-2 8-0), sa défense encaisse pas moins de 17 buts en 3 matches ! Il est notamment humilié contre son rival Diego qui avait a cœur de le ridiculisé après toutes leurs accrochages durant différents Championnats ou Reinald adoré « enfoncé » un peu plus Diego dans sa crise. Malgré ce passage à vide et cette humiliation peu glorieuse subit, Reinald aura le mérite de trouver les ressources lors des matches sur terrains neutre, il perd 2-0 contre Arnold mais tout n’est pas perdu, en effet le classement lui permet encore de jouer le titre de vice (1er : Arnold - 18 Pts, 2e : Alex - 9 Pts, 3e : Reinald-Diego - 6 Pts). Comme souvent c’est lors des tout derniers matches que Reinald retrouve sa solidité et son meilleur niveau : il gagne contre Alex et Diego dans des matches décisifs (2-1 et 3-2), lors du dernier match il doit compter sur Arnold pour ne pas perdre contre Alex pour assuré son titre de vice, Arnold et Alex font 3-3 ce qui offre le titre de vice sur un plateau à Reinald qui renoue enfin avec les deux premières places du classement, enfin ! Lors de la Coupe Reinald continue sur sa lancé, il élimine Alex en demi finale (3-2), Reinald joue alors la troisième Coupe de sa carrière sur Pes 2008, opposé à Arnold, le match est fermé, sur une des rares actions Arnold fait la différence et l’emporte 1-0, Reinald échoue donc de peu et ne remporte donc pas son 4e Titre Majeure.
  • Reinald est absent lors du 27e Tournoi.
  • 28 : Lors de ce Championnat à 5, Reinald ne parvient pas à conserver son titre de vice champion, avec 10 points en 8 matches il doit se contenter de la troisième place, accusant 10 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald entame mal son tournoi : il perd 3-1 contre Adrien puis fait nul 1-1 contre Arnold, Reinald réagi avec une victoire 1-0 contre Fabien, mais juste avant la mi saison sa raclé encaissé contre Alex (5-0) l’éloigne à 4 points de retard des 2 leaders. Lors des matches retours Reinald ne parvient pas à tout de suite se reprendre : ses défaites contre Adrien et Arnold (4-1 et 5-0) l’éloigne définitivement des meilleurs places. Bon dernier à 2 journées de la fin, Reinald sauve tout de même l’honneur avec 2 victoires contre Fabien et Alex (2-0 et 3-1) ce qui lui évite de terminer dernier, il doit cependant se contenter de la troisième place qui n’offre aucun titre.
  • Reinald est absent lors du 29e et 30e Tournoi.
  • 31 : Reinald se reprend en récupérant le titre de vice champion lors de ce Championnat Stars ou Zidane et Eusebio renforce ses rangs , avec 9 points en 6 matches il accuse 6 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald commence par un solide succès contre Alex (3-0) mais il perd 4-0 dans la foulé contre Arnold, juste avant la mi saison Reinald l’emporte 3-2 contre Adrien et s’échappe en tête du classement en compagnie d’Arnold. Sa victoire 2-1 contre Alex au premier des matches retours place Reinald dans une situation très confortable (1er : Arnold-Reinald - 9 Pts, 3e : Alex - 4 Pts, 4e : Adrien - 1 Pts), il est alors engagé dans une passionnante lutte pour le Titre de Champion avec Arnold. Lors de leur affrontement décisif, Arnold écarte Reinald de la course au titre en le dominant 4-2, après cette déception, Reinald perd à nouveau contre Adrien cette fois (3-2) mais sa bonne position au classement lui permet de tout de même conservé la deuxième place ce qui n’est pas mal, mais Reinald pourra regretté de ne pas avoir posé plus de problème à Arnold. Lors de la Coupe Reinald retrouve justement Arnold, lors du match aller, Reinald perd 1-0 sur son terrain, au retour après un match magnifiquement maitrisé, Reinald l’emporte 2-0 et se qualifie pour la 4e Finale de Coupe de sa carrière sur Pes 2008 ! Cette victoire retentissante lui permet de défié Adrien en Finale, le duel est le même que lors de la seul Coupe remporté par Reinald, il est d’une importance capital car au Palmarès, Reinald et Adrien possède tout les deux 3 Titres Majeures (tout comme Alex et Diego) , ce match propulsera le vainqueur comme meilleur Palmarès actuel, les deux joueurs sont très motivés, Reinald estime qu’après avoir éliminé le Champion Arnold, cette Coupe lui revient de droit, mais lors de ce match Reinald n’aura pas la même maitrise qu’en demi finale, il n’arrive pas à s’adapter au jeu d’Adrien qui lui a toujours posé des problèmes, encaissant rapidement des buts, Reinald réduira le score, mais impuissant il perd 4-2 et assiste écœuré au triomphe d’Adrien (4-2) qui devient ainsi le deuxième meilleur Palmarès actuel devant Reinald qui ne digère toujours pas cette échec, il offre la Coupe sur un plateau à Adrien après avoir éliminé Arnold contre qui Adrien à beaucoup de mal, malgré un bon Championnat et une bonne Coupe, Reinald peut être très déçu en voyant Adrien raflé son quatrième Titre Majeure, il va falloir vite réagir pour Reinald.
  • 32 : A l’occasion d’un nouveau Championnat Stars, Reinald rafle encore le Titre de vice champion, il termine avec 16 points en 9 matches, accusant 5 points de retard sur le champion Arnold. Reinald commence par une victoire 2-1 contre Alex mais il subit ensuite 2 défaites contre Arnold et Adrien (4-1 et 5-1), troisième à la tiers saison, Reinald réagit avec une victoire 4-1 contre Alex avant de chuter à nouveau contre Arnold (3-0), mais en revanche cette fois Reinald s’impose après un match acharné contre Adrien (5-4), juste avant les matches sur terrains neutre, son duel avec Adrien (9 points tout comme Reinald) pour le titre de vice s’annonce serré. Reinald commence idéalement avec une victoire 1-0 contre Alex mais Adrien ne lâche rien et gagne contre Arnold, Reinald l’imite en battant Arnold sur le score de 3-2 ce qui lui permet de passer devant Adrien qui chute contre Alex, lors du dernier match contre Adrien, Reinald doit faire au pire match nul, en accrochant un 0-0 dans un match fermé, Reinald obtient un nouveau titre de vice champion après un championnat de qualité. Mais il reste toujours derrière Adrien et ses quatres Titres Majeures, lors de la Coupe Reinald veut s’imposer, une fois de plus opposé à Arnold en demi finale, Reinald crée à nouveau l’exploit contre le Champion : après un match plein de réalisme, Reinald s’impose 2-1 et se qualifie pour la cinquième Finale de Coupe de sa carrière sur Pes 2008 ! En finale il retrouve son cauchemar Adrien, l’occasion est trop belle pour Reinald qui peut recoller à quatres Titres Majeures partout, en revanche une défaite l’éloignerai considérablement d’Adrien, surmotivé, Reinald ne peut cependant pas échapper à une cruel défaite 2-0 ou jamais il n’inquiètera Adrien, le scénario est horrible pour Reinald qui vient d’offrir coup sur coup la Coupe à Adrien 2 fois de suite sur un plateau, à chaque fois il réussissait l’exploit d‘ éliminé Arnold avant de s’ effondré en Finale, malgré 2 titres de vices Champion obtenu coup sur coup, ces deux Finales perdu ruinent totalement le moral de Reinald qui se retrouve désormais à 2 Titres Majeures derrière Adrien.
  • Reinald est absent lors du 33e Tournoi.
  • 34 : Double Vice Champion en Titre, Reinald s’effondre à l’occasion de ce Championnat à 4, il termine bon dernier pour la 4e fois de sa carrière Pes 2008, il obtient seulement 7 points en 9 matches accusant 12 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald commence par un nul 3-3 contre Arnold avant de chuter 2 fois de suite contre Alex et Adrien (4-1 et 7-2), bon dernier, Reinald réalise alors une performance incroyable : il humilie Arnold sur le score de 5-1 ! Il inflige à Arnold sa deuxième plus grande défaite de sa carrière, un exploit que Reinald n’est pas prêt d’oublier, alors qu’Arnold déplore une réussite insolente de Reinald sur ce match, malheureusement pour Reinald cette exploit sera suivi de deux nouvelles défaites contre Alex et Adrien (3-2 et 2-1), puis Arnold prend sa revanche sur Reinald (5-2), Reinald obtient sa deuxième victoire contre Alex (4-3) avant de chuter une dernière fois contre Adrien (1-0), cette défaite le condamne à une triste dernière place. Lors de la Coupe il retrouve Arnold qu’il a réussi à éliminé les deux dernières fois, Reinald peut donc avoir des ambitions, mais cette fois ci c’est Arnold qui s’impose (7-4), Arnold remportera également la Coupe.
  • Reinald est absent lors du 35e Tournoi.
  • 36 : Sans briller, Reinald retrouve le titre de Vice Champion, il termine 2e avec 7 points en 6 matches, accusant 11 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald démarre par une victoire 2-1 contre Alex avant de chuter 6-2 contre Arnold, puis Reinald conclu les matches aller par une facile victoire contre Fred (4-0), au retour Reinald subit une défaite 6-3 contre Alex, il perd à nouveau contre Arnold qui le ridiculise sur le score de 8-2, malgré ces défaites Reinald reste deuxième grâce à des résultats favorables, son dernier match contre Fred pourrait lui permettre d’assuré le titre de vice Champion, après avoir ouvert le score, Reinald ne parvient pas à marquer de deuxième but et finalement Fred marque avec Robben et accroche Reinald pour la première fois de sa carrière alors que Reinald estime qu’il mérité de gagner ce match, sa deuxième place en danger, Reinald doit compter sur Arnold pour ne pas perdre contre Alex, Arnold motivé par le gain du « Grand Chelem » s’impose 4-2 et offre le titre de vice Champion à Reinald sur un plateau, Reinald déclarera plus tard que c’était l’un des championnats les plus faibles en niveau de jeu auquel il est jamais participé, malgré une piètre performance Reinald obtient tout de même le titre de vice champion.
  • Reinald est absent lors du 37e Tournoi.
  • 38 : Reinald récidive avec un nouveau titre de vice champion obtenu avec 11 points en 6 matches, il accuse 3 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald commence très fort en infligeant sans pitié un 7-2 à Alex en ouverture, lors du match suivant Reinald est virtuellement leader en menant 1-0 contre Arnold grâce à Benzema, mais en toute fin de match une égalisation de Tevez lui coutera sans doute le Titre de Champion. Reinald laisse filer également de précieux points contre Fred avec un match nul 1-1 après avoir frôlé la défaite, en effet Reinald n’égalisera que dans les dernières minutes par l’intermédiaire de Van Nistelrooy, « Rei » ne digère pas ce nul, il se plaint durant tout le matches, remettant en cause l’arbitrage ainsi que ses joueurs qui ne sont pas motivés, en attendant pour son troisième match contre Fred il concède son deuxième nul, au retour Reinald s’impose 2-0 contre Alex et recolle avec Arnold (8 points tout les deux), lors de leurs affrontement décisif pour le titre, Reinald ne peut rien faire et perd 3-1 dans un match ou il est surclassé par Arnold, Reinald assure ensuite le titre de vice champion avec une courte victoire 1-0 contre Fred obtenu dans les arrêts de jeu, décidemment Reinald à du mal contre Fred. Benzema récolte également 2 trophées : le titre de meilleur buteur, et le tout nouveau trophée instauré : l’Homme du Tournoi, avec 3 fois la meilleur note du match, Benzema est donc élu homme du tournoi avec un note maximal de 8. Lors de la Coupe Reinald est humilié 6-1 contre Arnold, Alex remportera la Coupe, dépassant ainsi Reinald puisqu'Alex remporte son quatrième Titre Majeure.
  • Reinald est absent lors du 39e, 40e et 41e Tournoi.
  • Conclusion : Deuxième meilleur joueur sur Pes 6, Reinald perd une place sur Pes 2008, en effet sa moyenne régresse légèrement : 1.32 au lieu de 1.38 l’an dernier, il ne fait cette fois ci pas le poids contre Adrien qui possède une moyenne de 1.48, Arnold est leader avec 2.40. Troisième meilleur moyenne de points, Reinald à tout de même un bon Palmarès surtout qu’il joue assez peu de Championnat lors de cette saison, il remporte tout de même 2 Championnats ce qui n’est pas négligeable, avec un Coupe en plus il possède trois Titre Majeures, mais Reinald est malheureux en Coupe en laissant filer 2 Finales contre Adrien sont concurrent direct, il doit se contenter d’être la quatrième meilleur Palmarès. Son retour en haut de l’affiche est attendu sur Pes 2009.


Statistiques

Bilan a Pes 2008 : 58 victoires, 18 nuls, 70 défaites

270 buts marqués contre 330 encaissés (1.86 marqués par match contre 2.28 encaissés)

Moyenne de 1.32 points par matches

Meilleur Buteur : Van Nistelrooy

4 Lancer de Manette 0 Manette Explosé, 2 Lattes Détruites

8 Victoires , 2 Nuls pour 11 Défaites en Coupe (5 Finales, 1 Coupe remporté)


Palmarès :

Championnats Joués : 17

Titre :

1 Grand Championnat Recrues

1 Championnat a 6 par arrêt

1 Coupe

6 Fois Vice Champion (Ch. a 6 recrues x1 , Gr. Ch. Recrues x3, Gr. Ch. Stars x2)

4 Fois Meilleurs Buteurs (Van Nistelrooy x3 , Benzema x1)

1 Fois Homme du Tournoi (Benzema x1)

        Bilan : 14 Titres , 3 Titres Majeurs, 11 Titres de Second Plan


Palmarès Négatifs : 4 Dernières Places


PES 2009Modifier

  • Reinald est absent lors du premier tournoi.
  • 2 : Pour son premier Championnat sur Pes 2009, Reinald s’adapte bien puisqu’il obtient le titre de vice champion avec 15 points en 8 matches, il accuse 7 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture, Reinald a chaud sur quelque actions mais il finit par battre Alex sur le score de 1-0, une leçon de réalisme. Lors du second match il est dominé contre Diego mais un peu par miracle il n’encaisse aucun but car Diego rate toutes ses occasions, juste avant la mi temps il obtient un Penalty ainsi que l’expulsion de C.Ronaldo pour Diego, Reinald exulte et fait craqué Diego, il marque son Penalty par l’intermédiaire de Van Nistelrooy, en seconde mi temps Diego « s’arrête de jouer » et passe son temps a faucher les joueurs de Reinald, 4 joueurs de Diego son expulsé, Reinald en profite pour l’emporter 5-0, mais Diego va ensuite abandonner le tournoi, ce qui annule un peu les bénéfices de cette victoire pour Reinald puisque tout ses concurrents ont victoire sur tapis vert contre Diego, Reinald estimera l’attitude de Diego « Honteuse ». Reinald est ensuite en roue libre contre Fred avec une victoire 4-0, lors de ce match Reinald réussi tout ce qu’il entreprend en attaque. Alors leader, il reçoit Arnold deuxième et le titre est déjà en jeu, mais Reinald souffre et cette fois ci il ne parvient pas a éviter l’ouverture du score de son adversaire par l’intermédiaire de Messi, il coule ensuite et prend 3 autres but, en fin de match Reinald sauve l’honneur (4-1). Au retour, les rêves de titre de Reinald s’éloigne après une défaite contre Alex qui tient sa revanche (3-1), Reinald se reprend avec un succès 2-1 contre Fred, de plus Fred l’emporte sur Alex ce qui offre le titre de vice champion à Reinald sur un plateau. Lors de son dernier match, Reinald a encore une infime chance de remporter le titre, mais pour espérer il doit battre Arnold, mais il est une fois de plus corrigé par un Arnold supérieur en tout point (4-0). Ce championnat est tout de même honnorable pour Reinald qui sur ce nouveau jeu prend déjà la deuxième place, mais ce sera sans doute le dernier championnat sur Pes 2009 puisque le jeu est contesté par Alex.


Statistiques

Bilan à Pes 2009 : 4 victoires, 0 nul, 3 défaites

14 buts marqué contre 12 encaissés (2.00 buts marqués par match contre 1.71 encaissés)

Moyenne de 1.71 points par match

Meilleur buteur : Van Nistelrooy

Championnat Joué : 1

Palmarès : 1 Fois Vice Champion (Très Grand Championnat Recrues x1)

         Bilan : 1 Titre de second plan

PES 2008 Saison 2Modifier

  • 1 : De retour sur Pes 2008, Reinald qui avait fait bonne impression sur Pes 2009 peut avoir de quoi se plaindre, mais ce retour durant un an sur Pes 2008 lui permet de revenir dans le passé : en effet, battu par Adrien pour être le meilleur joueur sur Pes 2008, Reinald n’a toujours pas digéré et il à cette année l’occasion de montré qu’il est meilleur qu’Adrien, les pronostiques sont en sa faveur après la fin de saison difficile sur Pes 2008 pour Adrien, et pour ce premier tournoi lors de cette deuxième saison sur Pes 2008, Reinald confirme ses ambitions : il termine vice champion du Championnat à 5, il obtient 13 points en 8 matches, il accuse 6 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald est pourtant battu en ouverture contre Fabien, Rei était pourtant invaincu depuis un an et demi contre Fabien, mais lors de ce match Reinald craqua complètement à la relance, il n’est jamais parvenu à déployer son meilleur football durant ce match (1-0), Reinald compte se reprendre contre Arnold, après une entame parfaite avec 2 buts de Van Nistelrooy, Reinald n’évite pas la réduction du score d’Arnold, pire ensuite, Heinze se fait bêtement expulsé pour un tacle par derrière sur C.Ronaldo, Reinald est alors tendu puisqu’il dispute pendant toute une mi temps le match à 10 contre 11, Reinald ne parvient plus à garder le ballon, dominé, il cède face à Arnold et concède 3 buts notamment par Rooney et C.Ronaldo, cette deuxième défaite en deux matches plonge Reinald à la dernière place. Malgré cette situation catastrophique, Reinald reste calme et il mise tout sur son troisième match contre le leader Alex, Reinald réussi une impressionnante entame de match et mène 3-1 avec un Van Nistelrooy toujours aussi précieux, mais Alex obtient un Penalty logique en début de seconde période, la chance tourne en faveur de Reinald puisque Torres frappe la barre, Alex domine et réduit le score mais il n’égalisera pas, Reinald exulte et l’emporte 3-2, il est alors 4e. Juste avant la mi saison Reinald confirme son retour en forme, il pulvérise Adrien sur le score de 5-2 après un match largement dominé, Reinald est miraculeusement deuxième à la mi saison, mais rien n’est joué. Reinald ne parvient pas à battre Fabien (2-2) au retour, mais le tournant de la soirée intervient contre Arnold : Reinald mène rapidement au score et marque à la moindre occasion, il exulte au moindre but, multipliant les poing rageurs, il s’impose 5-3 et fait un pas énorme vers le titre de vice champion, mais Reinald ne confirme pas contre Alex qui prend sa revanche (4-3), lors du dernier match Reinald ne doit pas perdre contre Adrien qui est alors son concurrent direct pour la deuxième place, Reinald va chercher la deuxième place avec classe puisqu’il s’impose 2-1 et montre symboliquement à Adrien qui est le deuxième meilleur joueur sur Pes 2008. Van Nistelrooy complète la bonne soirée en raflant le titre de meilleur buteur. Lors de cette deuxième saison sur Pes 2008 Reinald semble confirmé qu’il a les armes pour redevenir le deuxième meilleur joueur, mais la saison est encore longue. Lors de la Coupe Reinald s’incline sur le plus petit des scores contre Arnold en demi finale (1-0), Kaka élimine Reinald, Arnold remportera la Coupe.
  • Reinald est absent lors du 2e et 3e Tournoi.
  • 4 : De retour en tant que vice champion, Reinald à alors l’objectif de consolidé sa moyenne de point par match qui est actuellement la deuxième meilleur, ainsi que renforcé son Palmarès, mais lors de ce Championnat à 5 Reinald ne remplira pas ses objectifs : il termine à une décevante 4e place avec 8 points en 8 matches, accusant 7 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald avait à cœur de battre Fabien, seul joueur qu’il n’a pas encore battu cette année, après un match dominé avec des buts de Benzema et Sneijder, Reinald file vers une victoire 3-2, quand à la dernière minute Anelka marque un nouveau but de la tête et égalise donc, pour Reinald ce nul 3-3 dans les arrêts de jeu fait mal, il laisse filer deux points bêtement dans un match qu’il estime mérité de gagner, « c’est que de la chance tes buts de la tête Fabien faut arrêter ! » déclarera-t-il, il est vrai que les trois buts que Fabien ont était marqué de la tête. Dès le match suivant Reinald se doit de réagir contre le leader Arnold, après avoir mené au score deux fois au score grâce à Benzema et Van Nistelrooy, Reinald concède deux égalisations d’Arnold notamment par Torres, le match file vers un nul 2-2 équilibré sur l’ensemble du match, mais en toute fin de match Reinald va chercher les trois points de façon heureuse grâce à Van Nistelrooy, cette victoire rend Reinald euphorique, ce dernier ne se prive pas de nargué Arnold qui conteste cette victoire, Reinald ne reconnait pas avoir eu de la réussite, cette victoire place Reinald dans le fauteuil du leader. Mais le match suivant est sans doute un tournant pour Reinald qui doit confirmé : dans un match ou cette fois Reinald domine de la tête et des épaules, ses joueurs vont loupés une quantité d’occasion à bout portant ou en face à face, au final Reinald perd 2-1 contre Adrien dans ce que Reinald dénonce comme « l’un des plus grands vols que j’ai jamais vu », Reinald chute à la troisième place et se fait dépassé par Adrien qui ne se prive pas pour rire du manque de réussite de Reinald, après ce pénible moment Reinald espère se relancé juste avant la mi saison, mais Reinald doit se contenter d’un nul (1-1) contre Alex, au ralenti depuis sa victoire contre Arnold, Reinald à déjà 4 points de retard sur les leaders (Arnold et Adrien). Reinald espère enfin se relancer contre Fabien, mais « Rei » est l’auteur d’une nouvelle contre performance : il se contente d’un nul (2-2) contre la lanterne rouge, ce nul condamne quasiment Reinald pour le Titre, surtout que dans le match qui suit Reinald fait un nouveau nul cette fois contre Arnold (2-2) , si Reinald reste invaincu contre Arnold ce soir, ce nouveau match sans victoire condamne Reinald à jouer le fond de tableau, dur constat pour celui qui était deuxième meilleur moyenne de point avant ce tournoi, dans le match qui suit Reinald confirme qu’il n’arrive plus à l’emporter : un nouveau nul (2-2) contre Adrien le condamne à finir 4e, dans un dernier match sans enjeux Reinald termine très mal son championnat : défaite (1-0) contre Alex, pour Reinald le constat est terrible : depuis sa victoire contre Arnold il à seulement pris 4 points sur 18 possible, difficile de terminer mieux que 4e en faisant aussi peu de points. Pour Reinald la soirée ne peut être sauver qu’en remportant la Coupe, opposé à Fabien en barrage, Reinald rêve alors de battre Fabien pour la première fois de l’année, en effet en 4 matches de Championnat « Rei » n’est pas parvenu à battre Fabien une seule fois, Reinald réalise un bon match et conclu sa domination grâce à Van Nistelrooy, alors qu’il file vers une courte victoire, Fabien égalise à la dernière minute par une tête de Drogba, encore une fois Reinald est tenu en échec contre Fabien, Reinald dénonce à nouveau « la chatte de Fabien avec ses buts de la tête », en prolongation les joueurs ne parviennent pas à se départagé, lors de la séance de tirs au buts, Reinald met rapidement fin au suspense, en marquant ses 3 premiers tirs alors que Fabien tir 2 de ses 3 penalty à cotés, Reinald prend un avantage que Fabien ne comblera jamais, Reinald s’impose 4-1 après tirs au buts, en demi finale il retrouve Arnold, ce dernier est archi motivé à l’idée de battre Reinald, en effet Reinald reste sur trois matches sans défaite contre Arnold, le début de match de Reinald est excellent puisque Van Nistelrooy parvient à marqué deux fois sur des demi occasions, la précision légendaire de « Ruud » permet à Reinald de mener 2-0 et de mettre un coup au moral à Arnold, Reinald n’hésite pas à en rajouté et à fusillé Arnold du regard pour le découragé, a la fin de la première mi temps le score est de 2-0 et la défense de Reinald tient parfaitement le coup, Arnold n’arrive pas à se procuré d’occasions nets, en attaque Reinald à baissé le pied mais ses deux buts marqués en quelque occasions suffisent pour le moment à son bonheur, mais en seconde mi temps la physionomie du match va complètement changé : Arnold va complètement dominé la seconde période, Reinald n’a alors plus beaucoup le ballon et subit les assauts répétés d’Arnold, ce dernier réduit la marque par Torres puis finit par égalisé le plus logiquement du monde grâce à C.Ronaldo, à 2-2 Reinald n’en mêne pas large, il ne jubile plus comme en première mi temps, surtout qu’Arnold à également beaucoup d’occasions nets mais non converti heureusement pour Reinald, alors que le match va se terminé au bout des prolongations, sur un ballon qui traine, Van Nistelrooy accélère au milieu de 4 joueurs et trouve une incroyable faille, seul face à Van Der Sar il inscrit le but de la victoire, Reinald exulte et laisse explosé toute sa joie, il laisse aussi filer le stress qu’il avait accumulé lors de l’outrageuse domination d’Arnold, une fois de plus Reinald réussit à faire un bon résultat contre Arnold, sans pour autant dominé le match, Arnold s’agace de cette situation, plus que la défaite c’est le fait que « Reinald ne reconnaisse pas son insolante réussite qui est insupportable », quoi qu’il en soit Reinald reste invaincu contre Arnold depuis 4 matches, ce qui est un record que n’avait fait aucun concurrent jusque la. Reinald se qualifie donc pour la première Finale de Coupe sur Pes 2008 Saison 2, cette finale est l’occasion de sauver sa soirée et de remporter le premier titre Majeur laissé par Arnold cette saison, Reinald trouve qu’il mérite de remporter cette Coupe puisque c’est lui qui à éliminé Arnold, mais Reinald se souvient sans doute de ces deux Coupes cauchemar sur Pes 2008 : à deux reprises il avait éliminé Arnold pour perdre en Finale contre Adrien, Reinald espère donc que l’histoire ne se répètera pas, en Finale il retrouve Alex, ce duel décidera donc du joueur qui sera après la Coupe le deuxième meilleur Palmarès puisque à part Arnold aucun des autres joueurs ne possède un Titre Majeure, Reinald démarre le match de manière idéal comme en demi finale : Van Nistelrooy ouvre la marque puis sur un centre de Robinho, Maicon dégage dans son propre but, 2-0 pour Reinald ! Juste avant la mi temps Alex parvient à réduire la marque grâce à un but de Zlatan qui réveille San Siro, sur le coup d’envoi alors que ce sont les bouts des arrêts de jeu de la première mi temps, Reinald tente inexplicablement une passe en profondeur inutile comme il le fait souvent, Alex récupère le cuir et s’en va marqué un but splendide à 20 mètre après un déboulé de Zlatan qui égalise à 2-2, ces deux buts relance totalement Alex, inespéré, dans le même temps Reinald prend évidemment un coup au moral. En deuxième mi temps le match devient de plus en plus tendu est serré, Reinald loupe une occasion en or avec Van Nistelrooy qui bute sur Cesar, finalement c’est sur une nouvelle erreur de Reinald qu’Alex va faire la différence, sur une inexplicable relance d’Heinze qui donne le ballon à personne et qui au lieu d‘essayer d‘aller récupéré le ballon déclenche un sprint vers l‘avant au point de sortir de l‘écran, Alex récupère le ballon et se retrouve en face à face avec Zlatan qui trompe Casillas et s’en va offrir la Coupe à Alex avec un formidable triplé, Alex triomphe pendant que Reinald déprime et conteste ce but, Reinald n’en revient pas, sur deux des trois buts d’Alex deux sont la faute direct des relances de ses joueurs, Reinald à surtout « la haine » à propos du dernier but sur la relance d’Heinze qui restera sans doute la pire relance d’un défenseur lors d’un tournoi, alors que Reinald était plutôt dominateur dans ce match, il laisse filer une Coupe qui lui tendait les bras, il l’offre à Alex puisque ce dernier n’aura pas à affronter Arnold que Reinald à lui-même éliminé, le cauchemar se répète pour Reinald qui termine la soirée dans un sentiment mélangeant la haine, l’écoeurement et la déprime, Reinald qui avait pourtant battu deux fois Arnold ce soir la termine finalement la soirée sur un bilan déprimant : une triste 4e place et une Finale de Coupe perdu, Reinald voit sa moyenne de point baissé derrière celle d’Alex, il voit également son Palmarès resté au même point alors qu’Alex devient le deuxième meilleur Palmarès grâce à la Coupe, dur soirée pour Reinald.
  • Reinald est absent lors du 5e Tournoi
  • 6 : Plus d’un mois après sa finale de Coupe perdu, Reinald revient avec l’ambition de remporté quelque chose pour oublié sa déception, mais Reinald doit se contenter de la troisième place du championnat à 5, il obtient 12 points en 8 matches, accusant 12 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald défie Arnold contre qui il présente un bilan positif cette année, en effet Reinald à déjà battu Arnold 2 fois contre une défaite, il est le seul joueur à avoir battu Arnold cette année, son objectif et de rester devant Arnold en confrontation, chose qu’aucun joueurs n’a jamais réussi à faire dans l’histoire des tournois, Reinald démarre idéalement avec une ouverture du score de Benzema, dans la foulée Robben déclenche un grand centre qui trouve la tête de Van Nistelrooy qui comme dans un rêve marque en transversale rentrante, Reinald est alors dans un fauteuil pour un nouveau succès contre le meilleur joueur du Tournoi, surtout qu’Arnold peine à se crée des occasions, une occasion très net sera sauvé par une parade réflexe de Casillas qui permet à « Rei » de tenir ce 2-0 à la mi temps. En seconde mi temps les choses vont rapidement se compliqué pour Reinald qui est tout de suite dominé, Torres réduira le score à la 60e minutes, ce but met la pression sur Reinald qui sait qu’il devra désormais tenir pendant tout le reste du match, Reinald ne parvient pas à réagir, il perd rapidement le ballon et Arnold passe son temps dans le camp de Reinald qui ne se procure aucune occasion, le danger devient de plus en plus pressant, sauvé par sa défense puis par un grand Casillas, Reinald cède à la 83e minute avec une égalisation de C.Ronaldo, dépité Reinald ne parvient toujours pas à se reprendre en fin de match alors qu’Arnold accentue sa domination, après une action travaillait C.Ronaldo élimine Heinze et se présente seul face à Casillas, le crochet qu’exécute Arnold est fatale, C.Ronaldo marque dans le but vide, Reinald vient de perdre le match d’ouverture (3-2) alors qu’il avait pourtant idéalement commencé, la défaite fait mal. Heureusement Reinald réagit dès le match suivant en disposant assez facilement d’Alex (3-1), certes ce dernier était déjà bien noyé dans l’alcool mais pour Reinald la satisfaction dans ce match est certainement Benzema avec qui Reinald est de plus en plus fort, désormais Benzema marque presque autant que Van Nistelrooy ce qui montre le talent avec lequel Reinald le dirige. Reinald défie ensuite Adrien, un concurrent sérieux pour le titre de vice, Reinald démarre bien et mène 2-1 à la mi temps, malheureusement « Rei » va relancer le match de manière involontaire, il fait un « cassage » sur un joueur d’Adrien dans sa surface, l’arbitre désigne sévèrement le point de penalty, d’habitude les cassages ne sont pas sifflés et cette fois ci cela coute un Penalty à Reinald qui est furieux dailleurs Reinald bat un record lors de ce tournoi puisqu'il provoque 5 Penalty contre lui ! Adrien en profite pour égalisé puis dans la foulée Reinald sombre et perd (4-2), juste avant la mi saison Reinald doit se relancé contre la lanterne rouge Fabien (0 point), le problème pour Reinald c’est que Fabien est sa bête noir, en 4 matches contre Fabien cette année Reinald n’a jamais gagné, « Rei » voit son cauchemar se répété quand il se retrouve mené 2-1 en encaissant des buts de Ballack et Podolski, mais Reinald va rester concentré et réalisé une fin de match parfaite, par deux fois Reinald va trouvé la faille grâce à Van Nistelrooy, le dernier but est inscrit magnifiquement après plusieurs détours dans la surface avec Ruud en gardant bien le ballon, Reinald déclenche alors au bon moment un lourde frappe du gauche qui déclenche la joie de Reinald qui bat Fabien pour la première fois cette année, Fabien dégouté dira « je ne peut pas l’arrêter (Ruud) quand il est dans la surface ». A la mi saison Reinald est troisième à 6 et 3 points d’Arnold et Adrien. Au retour contre Arnold le match est à nouveau spectaculaire, Reinald se retrouve rapidement mené 1-0 par Torres mais Benzema égalise dans la foulée, puis Reinald subit la domination et se retrouve mené 3-1, Reinald n’abandonne pas et deux formidables actions lui offrent deux buts marqué par Ruud Van Nistelrooy, Reinald revient ainsi à 3-3 et compte bien accroché Arnold ce tournoi la, au moins pour lui ruiné ses ambitions de Super Grand Chelem, mais en fin de match Reinald va cédé sous la pression, Anderson en deux temps va trouvé la faille, si sa première frappe est contré, la suivante est placé à ras du premier poteau, Casillas la détourne mais dans ses propres buts, Reinald pousse en fin de match mais Van Nistelrooy se blesse, sur l’ultime corner Reinald fait rentré Raul, ce dernier déclenche une tête au 6 mètres immédiatement contré par Vidic, Reinald vient de laisser filer sa dernière occasions, défaite 4-3. Le match suivant est une formalité pour Reinald qui vient à bout d’un Alex dans un état qui s’est dégradé tout au long de la soirée, le match n’est donc pas très intéressant puisqu’Alex ne se procure aucune occasion (2-0), vient le duel décisif entre Reinald et Adrien pour le titre de vice champion, Reinald est seulement un point derrière Adrien et il est donc dans l’obligation de l’emporté, le match va se déroulé de façon magistral pour Reinald qui domine de la tête et des épaules ce match, « Rei » ne vendange pas ses occasions, un doublé de Van Nistelrooy et de Benzema offre une facile victoire (4-1), Adrien dira même que Reinald mérite son titre de vice tellement la démonstration était évidente, mais pour Reinald le titre de vice n’est pas encore acquis, il doit faire au moins match nul contre sa bête noir Fabien, Reinald fait le métier en première mi temps en menant 2-1, mais en seconde mi temps Fabien se réveille et domine le match, en fin de match Reinald cède sous la pression et s’effondre totalement, encaissant 3 buts dont un doublé de Ballack toujours en forme contre Reinald, la défaite (4-2) condamne Reinald à la troisième place juste derrière Adrien, cette fin de tournoi est cruel pour Reinald qui termine sont deuxième Championnat de suite sans rien prendre pour son Palmarès, cependant tout n’est pas négatif pour Reinald qui remonte sa moyenne de point à 1.38, loin derrière les 2.62 d’Arnold certes, mais devant Adrien (1.22) et Alex (1.15), Reinald termine donc la soirée comme deuxième meilleur moyenne de point du tournoi, mais au niveau du Palmarès Reinald est derrière Alex (1 titre Majeur) et Adrien qui possède plus de titre de second plan que lui (est il necessaire de rappeler que Reinald est aussi derrière Arnold au Palmarès ?), pour Reinald il s’agira de prendre quelque chose au Palmarès lors du prochain tournoi pour vite se rassuré.
  • 7 : Près de deux mois après son dernier Tournoi, Reinald revient donc sans avoir jouer depuis longtemps, même s’il est deuxième meilleur moyenne de point par match la situation est délicate puisqu’Adrien lui reprend du terrain tournoi après tournoi, Reinald déclare donc ses deux objectifs avant le tournoi : « empêcher Arnold de remporter son 18e Titre de suite (ce qui serait un nouveau record) et battre Adrien ». Mais Reinald sera très décevant puisqu’avec 4 points en 8 matches il termine bon dernier de ce Championnat à 5 pour la première fois cette saison, accusant 16 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald défie d’entrée son rival Adrien, Reinald subit une sévère désillusion en encaissant une défaite (3-1) notamment avec des frappes improbables de Totti, la réduction du score de Van Nistelrooy ne changera rien. Lors du second match « Rei » doit se relancer contre Arnold, mais face au futur champion Reinald ne tient pas la comparaison, ainsi Reinald subit une raclée (4-0) avec notamment un triplé de Torres pour Arnold, dominé dans tout les compartiments du jeu Reinald est en crise après deux matches. Le troisième match est alors un « Match de la Mort » entre Reinald et Alex, tout les deux bon derniers avec 0 point, dans un match serré Reinald ne parvient toujours pas à retrouvé son talent offensif, il ne marque aucun but, Alex fera la différence grâce à un but de Drogba qui inflige une nouvelle défaite à Reinald qui est plus que jamais bon dernier. Juste avant la mi saison Reinald défie sa bête noir cette saison : Fabien, en effet Reinald n’a battu Fabien qu’une seul fois cette année en 7 rencontres, contre un Fabien en grande forme Reinald va rapidement prendre l’eau face au trio Ballack-Adriano-Shevchenko, la défaite est sans appel (3-1) même si Reinald déplorera un penalty ou il ne dirigé pas le joueur qu’il taclé, de plus les buts de Fabien ont souvent été marqué de la tête ce qui énervera Reinald qui déplore que son équipe « est nul de la tête », le but de Reinald fut inscrit par Diarra un peu à la surprise générale. Reinald se réveille enfin contre Adrien au retour, déployant enfin un football offensif de toute beauté « Rei » domine outrageusement et mène rapidement 3-1 grâce à un doublé de Van Nistelrooy et l’unique but de Benzema dans la soirée, décevant par rapport au dernier tournoi de Reinald avec Benzema qui en marquait beaucoup plus, Adrien se relance grâce à un penalty très litigieux mais malgré cette reduction du score Reinald tiendra bon sa première victoire (3-2), dans la foulée Reinald défie le leader Arnold, rapidement mené 3-0 après une horrible entame de match et un triplé de Torres, Reinald lâche le match mentalement et commence à faire expulsé des joueurs en accumulant les tacles assassins, Arnold exécute sans pitiés les actions en supériorité numérique ainsi que les deux penalty offert par Reinald : au final le match se termine sur le score de 7-0. Contre Alex le match est donc compliqué puisque Reinald se retrouve avec pas moins de 6 joueurs suspendu, des joueurs inédits font alors leur apparition sur la pelouse : Marcelo, Salgado, Guti, Saviola. Avec une équipe fortement remanié Reinald fait pourtant un bon match contre Alex, au cours de ce match particulièrement fermé les deux équipes semble se dirigé vers un 0-0 équitable quand Alex fait miraculeusement la différence en fin de match sur un but de Crespo (1-0), cette défaite ne change rien pour Reinald qui est condamné à la dernière place, mais sa moyenne de point risque d’en prendre un coup à la fin de la soirée. Lors de l’ultime match sans enjeu contre Fabien, Reinald se retrouve mené 1-0 mais sauve le nul 1-1 grâce à un but de Van Nistelrooy, l’un des rares joueurs à ne pas avoir déçu Reinald ce soir. Lors de la Coupe Reinald retrouve Fabien en barrage, après une entame de match raté et l’ouverture du score de Fabien, Reinald égalise grâce à un Csc de Van Buyten et arrache ainsi la prolongation, juste avant les tirs au but Van Nistelrooy va chercher le but de la victoire dans une défense du Bayern arrêté, cette victoire permet à Reinald de se qualifié en Demi Finale, défiant ainsi le Champion en Titre Arnold contre qui il à perdu ses deux matches sur un score total de 11-0 lors de ce tournoi, Reinald ne part évidemment pas favori mais il ne part pas vaincu non plus, mais dès le début du match un nouveau but encaissé de la tête par Torres lui fait perdre son sang froid, en effet Reinald ne supporte plus encaissé des buts de la tête, dominé 3-0 Reinald réduire le score par Sneijder d’une frappe de 40 mètres pendant que Van Der Sar était sortit au milieu de terrain pour humilié Reinald. Arnold remportera la Coupe. Pour Reinald la soirée fut frustrante, une fois de plus il ne prend rien au Palmarès mais surtout il termine bon dernier pendant qu’Adrien est vice champion, la moyenne de point de Reinald chute lourdement (1.16) pendant qu’Alex et surtout Adrien lui passe devant (1.19 et 1.30), pour Reinald il faudra rapidement réagir lors du prochain tournoi qui sera le 100e de l’histoire.
  • 8 : Pour le 100e Tournoi Reinald devra se contenter de la troisième place avec 9 points en 6 matches, accusant 6 points de retard sur le Champion Arnold. Pas dans les meilleurs dispositions morales au début du tournoi, Reinald se fait sèchement battre en ouverture contre Alex (2-0), les buts sont signés Zlatan et Adriano, dans la foulée Reinald s’incline de peu contre Arnold (3-2), mené tout le long du match Reinald s’est surtout battu pour réduire le score, Reinald concède un penalty pour un cassage ce qui lui est insupportable. Reinald se reprend juste avant la mi saison : il fait tomber Jno (3-2) grâce a des buts signés Raul, Sneijder d’une frappe somptueuse en transversale rentrante et Benzema, a noter qu’un nouveau penalty est sifflé conte Reinald durant le match, Reinald dira alors qu’il dirigé Ramos et non le joueur qui à taclé, cela confirme une fois de plus que Reinald est de très loin le joueur le plus pénalisé dans le tournoi au niveau des penaltys. Reinald continue sur sa lancé avec une belle victoire contre Alex (3-1) avec notamment un grand Van Nistelrooy, revenu dans la course au titre, Reinald doit à tout prix battre le leader Arnold, mais « Rei » s’incline 2-0 avec des buts de Rooney et C.Ronaldo, cette défaite fait très mal au classement puisque non seulement Reinald ne peut plus être Champion, mais même le titre de vice champion semble maintenant impossible puisque Reinald doit battre Jno par 4 buts d’écart pour terminé deuxième, Reinald s’applique à le faire, auteur d’un grand match Reinald s’impose 2-1 avec un doublé de Van Nistelrooy, au final Reinald est donc troisième à cause d’un moins bon goal average, Reinald déclarera qu’il mérité d’après lui de battre Jno par « 4 ou 5 buts d’écarts », justifiant cela par la « chance insolente de Jno ». Durant la Coupe Reinald retrouve justement Jno dans un match qui sent la revanche, mené au score Reinald égalisera par Van Nistelrooy, mais Reinald manque ses occasions et c’est finalement Jno qui fait la différence en fin de match (2-1), Reinald est éliminé dès la demi finale, Arnold remportera la Coupe. Reinald ne parvient toujours pas à étoffé son Palmarès, sa moyenne de point remonte légèrement (1.21).
  • 9 : Reinald se reprend enfin avec un titre de vice champion lors de ce Championnat à 5, Reinald cumule 15 points en 8 matches, accusant 9 points de retard contre le Champion Arnold. En ouverture Reinald remporte un match important contre Alex (2-1) grâce à des buts signé Van Nistelrooy et Benzema, la réduction du score d’Adriano ne changera rien. Mais Reinald lâche ensuite des points d’une valeur inestimable dans la course au titre de Champion : il s’incline contre le leader Arnold (2-0), Reinald reprochera à Arnold d’avoir tiré un penalty alors que le score était de 0-0, Reinald déclarant qu’il n’y avait pas faute alors qu’Arnold estimé avoir été taclé de manière irrégulière, Reinald est dépité et de mauvaise humeur après le match. « Rei » se refait une santé contre deux nouveaux joueurs amateurs, c’est sans problème que Reinald s’impose contre Troll (8-0) et Ben (10-0), Reinald privilégie les buts avec Van Nistelrooy pour jouer le buteur. Au retour Reinald s’incline contre Alex qui retrouve son meilleur niveau (2-0), cette défaite relance la course au titre de vice champion, dans la foulée Reinald défie le leader Arnold, Reinald est rapidement mené 2-0, impuissant devant les buts de C.Ronaldo et Torres, mais Reinald relance tout avec un but de Benzema puis une égalisation d’une tête puissante de Van Nistelrooy, Reinald exulte car il espère détruire les rêves de Super Grand Chelem d’Arnold pour lui faire payer le match aller, mais en fin de match Arnold pousse et sur un centre tendu mal renvoyer par la défense, Torres marque dans les 6 mètres et inflige une nouvelle défaite déprimante à Reinald (3-2), Reinald termine le Championnat en roue libre avec des succès contre Troll (9-0) et Ben (6-0), le titre de vice champion sera décidé lors du dernier match entre Arnold et Alex, une victoire d’Arnold offrirait le titre de vice sur un plateau à Reinald, Arnold s’impose 5-1 et permet à Reinald d’obtenir une seconde place qu’il n’avait plus connu depuis le premier Tournoi de la saison ! La moyenne de point de Reinald remonte également à 1.33
  • 10 : Toujours sans Titre Majeure avant le Tournoi, Reinald va enfin connaitre son heure de gloire lors de cette nouvelle saison, en effet Reinald termine Champion lors du Championnat à 4, Reinald cumule 14 points en 6 matches, soit un point de mieux que son dauphin Arnold qui voit sa série de 20 Titres remportés à la suite s’arrêter net. En ouverture Reinald démarre idéalement en humiliant Alex (4-0) avec des doublés de Benzema et Van Nistelrooy, dominateur Reinald se montre ultra réaliste, la victoire ne souffre d’aucune contestation mais le score est peut être un peu sévère, dans la foulée Reinald fait nul conte le leader Arnold (1-1), dominateur en première mi temps Reinald ouvre le score par Van Nisterlooy mais au coup d’envoi un raid solitaire de Torres permet à Arnold de revenir à 1-1, en seconde mi temps Reinald subit les assauts d’Arnold mais il tient bon ce nul. Juste avant la mi saison Reinald se défait facilement de Troll (7-0). Au retour Reinald laisse filer des points précieux contre Alex (1-1), pourtant Reinald domine et marque par Van Nistelrooy, mais il ne tue pas le match est finalement Alex égalise à la surprise générale par Crespo rentré en cours de jeu comme souvent, lors de ce match les deux joueurs se provoquent verbalement comme rarement cela se produit, finalement le nul n’arrange personne mais il maintient tout de même Reinald dans la course au titre, le match retour contre Arnold est alors décisif, une défaite ou un nul offre le Titre à Arnold alors qu’une victoire de « Rei » lui permettrai de finir 1er, Reinald est motivé comme jamais mais dès le début du match Arnold ouvre la marque par Anderson après avoir dribblé trois joueurs, cependant Reinald n’a pas le temps de prendre un coup au moral car il égalise très rapidement, Arnold perd inexplicablement le ballon en faisant une passe en retrait dans le vide alors qu’un joueur était pourtant présent, Reinald en profite pour récupéré et débordé avec Van Der Vaart, la passe en retrait pour Benzema et parfaite, ce dernier égalise (1-1), en seconde mi temps Reinald porte le coup de grâce après une nouvelle passe en retrait qui trouve Sneijder absolument seul dans une défense d’Arnold au aboie, il ajuste Van Der Sar et donne l’avantage à Reinald dans un Bernabeu en délire (2-1), mais il reste 30 grosses minutes et Arnold tente tout pour égalisé, mais Reinald se montre impérial derrière, annihilant tout les assauts d’Arnold avec notamment un Chiellini en très grand forme, au coup de sifflet final Reinald laisse explosé sa joie, il est Champion et le montre, Arnold le félicitera mais lui dira que ce n’était pas une démonstration mais que son titre avait été obtenue de justesse, pour Reinald maintenant le défie sera de remporter un deuxième titre de suite à la place d’Arnold, chose que personne n’a jamais fait, lors du dernier match Reinald confirme son titre en venant à bout de Troll (3-0) notamment avec un but de Benzema dès la première action ce qui le mit à l’abri. Reinald remonte sa moyenne de point à 1.44 et obtient son premier Titre Majeure, il en possède désormais autant qu’Alex, mais il est loin derrière Arnold qui en possède 20 cette saison.
  • 11 : Champion en Titre, Reinald rêve de devenir le premier joueur de l’histoire à prendre deux titre de suite à Arnold, il s’agit clairement de son objectif annoncé avant le Championnat, mais comme tout ceux qui l’ont précédé (également lui-même lors de ses 3 précédents Titres de Champion) Reinald va échouer puisqu’il termine vice champion lors de ce Championnat à 4, Reinald cumule 9 points en 6 matches, accusant 9 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald n’a pas de problème pour venir a bout de Troll (3-0), cependant « Rei » ne gagne que 3-0 et marque assez peu de but contre le débutant Troll ce qui n’est pas une bonne opération pour le goal average, lors du deuxième match Reinald retrouve Arnold dans un duel sous tension, mais Arnold ouvre la marque en début de match puis il double cruellement la mise après un coup franc qui amène un Csc de Casillas, Reinald pousse et réduit la marque par Van Nisterlooy mais il ne parviendra pas à égalisé, cette défaite (2-1) est déjà un gros coup dur dans la course au titre, Reinald doit à tout prix se relancer contre Alex avant la mi saison, mais Reinald dit définitivement adieu au titre avec une nouvelle courte défaite (2-1), sans être réellement dominé Reinald s’incline à nouveau sur des détails et un manque de réussite, c’est cruel pour le Champion en Titre qui ne peut plus que viser le titre de vice. Au retour Reinald se reprend enfin contre Troll (7-0), mais il s’incline une fois de plus sur le plus petit des scores contre Arnold (1-0), après avoir encaissé un but dès le début Reinald n’est ensuite jamais parvenu à égalisé, Arnold n’avait guère plus d’occasion, dans un match fermé Reinald doit à nouveau s’incliné. Reinald garde néanmoins toutes ses chances d’être vice champion puisqu’il affronte son rival direct pour la deuxième place : Alex. Un nul ou une défaite condamne Reinald mais une victoire lui offrirait le titre de vice sur le fil, Reinald va alors s’appliquer à sortir un gros match contre un Alex diminué par l’alcool, avec un doublé de Van Nistelrooy et un doublé de Benzema Reinald s’impose sans problème (4-0) contre un Alex dépité, au finale Reinald sauve les meubles mais il n’a finalement pas pu assumé toutes ses déclarations d’avant Championnat, Arnold reste donc le boss du Tournoi et il le prouve à nouveau. Lors de la Coupe Reinald bénéficie de l’abandon d’Alex pour se qualifié directement en finale, ce fait rarissime lui permet de prendre sa revanche contre Arnold en Finale de Coupe, mais une fois de plus le match serré mais qui tourne à l’avantage d’Arnold va se répété : Arnold l’emporte 2-1 et empoche une nouvelle Coupe, Reinald doit renoncer au deuxième titre majeure cette saison, Reinald déclarera qu’il ne mérité pas de perdre 3 fois contre Arnold, ce dernier dira lui que la réussite tourne en faveur de ceux qui la mérite, le meilleur à gagner d’après Arnold, pour Reinald cette triple défaite contre Arnold fait mal et malheureusement il s’agit d’un retour à la routine, Reinald devra se reprendre pour faire taire Arnold lors du prochain Tournoi.
  • Reinald est absent lors du 12e Tournoi.
  • 13 : Reinald continue de démontré qu’il est actuellement l’un des joueurs le plus brillant du tournoi avec un nouveau titre de vice champion lors de ce Championnat à 4, Reinald cumule 10 points en 6 matches, il accuse 8 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald doit se contenter du nul après un match épique contre Alex (3-3), Reinald mène durant tout le match mais il se fait rejoindre dans les derniers instants ce qui lui coute deux précieux points, Reinald dira alors à Alex « on est en train de se gâcher notre championnat en faisant nul sa arrange Arnold ». Dans la foulée Reinald doit faire un résultat contre Arnold s’il veut être Champion, le match commence fort pour Reinald qui bénéficie de l’appuie de l’arbitre qui ne siffle pas 3 penalty en faveur d’Arnold, Reinald en profite parfaitement en prenant l’avantage sur le score de 2-1 avec notamment un grand Van Nistelrooy, mais Arnold pousse et égalise, Reinald à alors la balle de match avec Sneijder qui se retrouve dans les 6 mètres seuls face à Van Der Sar, mais son tir est repoussé par le gardien, dans la foulée Arnold se rue à l’attaque et Reinald le fauche juste avant la surface, au bout des arrêts de jeu Reinald va cruellement perdre puisqu’Arnold marque avec C.Ronaldo en utilisant la « technique du rond », cruel pour Reinald qui laisse Arnold s’échapper en tête dans les ultimes secondes du match en concédant cette défaite. Reinald passe sa colère sur Troll (8-0) en soignant le goal average et en faisant un festival avec Van Nistelrooy pour tenter de finir meilleur buteur. Au retour Reinald défie Alex pour obtenir le titre de vice, le match est serré et on se dirige vers un 1-1, quand Alex (diminué par un horrible Lumbago) perd bêtement le ballon avec Maicon, Reinald récupère avec Robben qui sert parfaitement Benzema, ce dernier ajuste Cesar et délivre Reinald qui laisse éclaté sa joie (2-1), cette victoire permet à Reinald de décroché le titre de vice. Lors du match suivant Reinald tente de brisé le Grand Chelem d’Arnold mais l’arbitre chinois va d’après Reinald pourrir le match, pour Reinald qui utilise un jeu agressif, ne pas pouvoir taclé car le chinois siffle tout et met des cartons rouge, le match devient vite insupportable et des boulevards s’ouvre dans sa défense, Reinald cède et perd (7-4) mais il ne décolère pas de l’arbitrage du chinois qui lui gâche son plaisir de jouer. Dans un match anecdotique Reinald bat Troll (3-0) et en profite pour décrocher le titre de meilleur buteur avec Van Nistelrooy. Lors de la Coupe Reinald défie Alex en demi finale, ce dernier handicapé par son Lumbago est dans un état pitoyable, déjà incapable de jouer assis, il est désormais noyé dans l’alcool et son niveau de jeu frise le ridicule, sans pitié Reinald le ridiculise (6-1) et il se qualifie ainsi pour sa deuxième finale de Coupe de la saison, Reinald veut effacer le mauvais souvenir de la première finale (défaite 3-2 contre Alex après avoir mené 2-0), le match qui suit est peut être l’un des plus beau de l’histoire des Coupes. Reinald rêve de remporter son deuxième titre majeure de la saison et démarre très fort mais c’est Arnold qui ouvre le score à la 45e par Rooney, mais sur le coup d’envoi Reinald égalise de la tête par Benzema, en seconde période Reinald fait le plus dur en prenant l’avantage après une action bien construite conclu par Van Nistelrooy, Reinald pourrie alors le match avec une succession de faute ce qui énerve Arnold, dans les arrêts de jeu du match Arnold joue un coup franc obtenue au abord de la surface directement sur Torres dans la surface, ce dernier ce retourne en une fraction de seconde ce qui fait paniqué Reinald qui le fauche avec Marcelo, Penalty + Carton Rouge pour Marcelo ! Inespéré pour Arnold qui ne se fait pas prié pour transformé le penalty de l’égalisation en tirant en haut à droite alors que Casillas plongea au sol. Réduit à 10 Reinald ne se décourage pas et dès l’entame de la prolongation Reinald tente un long centre de Robben qui arrive jusqu’à Van Nistelrooy qui marque de la tête alors qu’il est complètement excentré, Van Nistelrooy est bien aidé par une sortie calamiteuse de Van Der Sar qui s’écroule sur lui-même et qui laisse le ballon rentré alors qu’il n’était pas dangereux, Reinald se retrouve une fois de plus virtuellement vainqueur de la Coupe et il réorganise sa formation en faisant rentré un défenseur tout en faisant sortir Benzema, Arnold se rue à l’attaque car il ne reste plus beaucoup de temps, Reinald se remet à commettre des fautes dès qu’Arnold s’approche du but, Arnold obtient un coup France à la 116e minute, il le joue une fois de plus rapidement au pieds pour Torres qui se retourne miraculeusement entre deux joueurs et qui trompe Casillas d’une frappe croisé du gauche, égalisation d’Arnold à 3-3 ! Ce dernier exulte tant il n’y croyait plus, le match se termine et c’est la cruel séance de tir au but qui décidera du vainqueur, Arnold expédie son premier tir au but dans les airs avec C.Ronaldo, mais il se rattrape en stoppant la tentative de Sneijder avec Van Der Sar, les penaltys sont ensuite marqué jusqu’à 3-3, Arnold marque son tir au but en traitre avec Anderson, Reinald lui se retrouve avec Cannavaro comme tireur, en effet avec la sortie de Benzema Reinald n’a plus de joueur offensif sur le terrain, Cannavaro envoie son tir a coté, victoire inespéré d’Arnold au terme de l’un des plus beau match de Coupe de l’histoire ! Enorme déception pour Reinald qui touché au but et sentait déjà la Coupe au bout de ses mains, mais au terme d’un match énorme, Arnold prouve que ses ressources mentales sont toujours aussi impressionnantes et qu’il ne lâche jamais rien, ce que Reinald savait parfaitement, Reinald ne se montre pas trop déçu malgré le fait que la Coupe aurait pu être sienne, beau joueur Reinald dira simplement « au moins on a fait un très grand match, c’est bien ».
  • Reinald est absent lors du 14e et du 15e Tournoi.
  • 16 : Reinald ne confirme pas son titre de vice puisqu’il rate complètement ce Championnat, il termine seulement 3e avec 4 points en 6 matches, accusant 14 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald est victime d’un « bug » qui déforma sa composition, Reinald ne s’en rend compte qu’a la fin de son match contre Alex alors qu’il perd déjà 3-0, ce problème de composition a sans doute influencé le résultat, de plus Reinald à manqué de réussite durant ce match. Dans la foulée Reinald s’incline contre Arnold (4-2) et se voit déjà hors course pour le titre, Reinald passe alors ses nerfs sur Troll (8-0) avec un grand Van Nisterlooy, au retour Reinald perd tout espoirs avec une nouvelle défaite contre Alex (3-1) qui repasse ainsi devant lui en confrontation direct (9 victoires à 8), la défaite est insupportable pour Reinald qui estime avoir manqué énormément d’occasions alors qu’Alex lui dira simplement que sa domination était « net ». Dans la foulée Reinald perd un match anecdotique contre Arnold (2-1) pourtant auteur d’un bon match la réussite ne tourne pas dans le sens de Reinald qui s’incline malgré une bonne performance, déprimé par ce Championnat cauchemardesque Reinald n’est pas motivé lors de son dernier match contre Troll, Reinald domine cependant copieusement la rencontre et ouvre logiquement la marque, mais il ne tue pas le match, Troll égalise à la surprise générale sur un penalty de C.Ronaldo, Reinald est alors dépité puisque les énormes occasions s’enchainent, Van Der Sar multiplie les exploits ou les frappes rase les poteaux, rien ne va, l’impensable de produit avec ce nul (1-1), pour la première fois Troll accroche un « grand joueur » des Tournois, c’est Reinald qui en fait les frais, énervé durant la soirée Reinald à tout simplement fait trois lancé de manette ! Après ce Championnat lamentable Reinald compte bien se refaire une santé en Coupe, mais lors de sa demi finale les choses continue de tourné au désastre puisque Reinald est laminé par Alex (3-0), Arnold remportera la Coupe. Le Tournoi ayant terminé beaucoup plus tôt que prévu, les joueurs décident de disputé une 2e puis une 3e Coupe, ce qui offre une dernière chance à Reinald de sauver cette triste soirée. Reinald bénéficie d’un tirage favorable puisqu’il défie Troll en demi finale, Reinald se venge du match nul en Championnat en pulvérisant Troll (10-1) avec 10 buts de Van Nistelrooy ! En Finale Reinald retrouve Arnold qui n’est autre que le vainqueur des 9 dernières Coupes, Reinald ne par pas favori sur le papier mais les choses vont se passer à merveille pour Reinald lors de ce match, Reinald prend rapidement l’avantage sur un doublé de Benzema de la tête ce qui agace grandement Arnold, Reinald réussi cependant une bonne performance mais Arnold pousse et revient à 3-2, Reinald obtient alors un penalty imaginaire, qu’il ne tire pas avec beaucoup de classe, dans la foulée il obtient cette fois ci un penalty réel, Arnold est dépité puisqu’il n’a pas voulu taclé et que c’est l’ordinateur qui a lui-même pris la décision, Reinald le transforme et se détache, Arnold pousse ensuite mais il rate une belle occasion avec Kaka, il n’a désormais plus le temps de revenir, pour le plaisir Reinald enfonce le clou avec Benzema (5-2), Reinald remporte sa première Coupe de l’année, il possède désormais 2 Titres Majeures ce qui fait de lui le deuxième meilleur Palmarès devant Alex ! Lors de la troisième Coupe Reinald retrouve Arnold en demi finale, ce dernier veut sa revanche, mais Reinald va à nouveau triomphé contre Arnold ! En effet Benzema ouvre à nouveau la marque de la tête, le match est ensuite disputé et Reinald mène 4-3 à quelques minutes de la fin ! Arnold obtient alors un penalty logique, mais il le rate en le tirant en traitre alors que Reinald n’a pas bougé avec Casillas, Arnold est énervé car il n’a pas voulu tiré au milieu, cela lui ruine sa dernière chance de revenir (4-3), Arnold qui avait reconnu sa défaite lors du précédent match tout en disant que le score était sévère, n’est cette fois ci pas d’accord avec cette défaite qu’il trouve cruel. Quoi qu’il en soit Reinald prouve une fois de plus qu’il est la bête noir d’Arnold puisqu’il le bat pour la 6e fois cette saison en comptant les matches de Coupe, les seuls autres joueurs à l’avoir battu cette saison sont Jno et Diego qui ne l’ont battu qu’une fois chacun, heureusement que Reinald est la pour ralentir une peu l’énorme domination d’Arnold dans les Tournois ! En Finale Reinald retrouve Alex dans un match capitale dans cette deuxième Saison de Pes 2008, en effet Reinald possède 2 Titres Majeures contre 1 pour Alex, si Reinald l’emporte il creusera l’écart alors qu’un succès d’Alex remettrait tout le monde à égalité dans leur lutte pour terminé deuxième meilleur Palmarès. Mais Reinald va à nouveau se montré impérial comme lors des précédents matches, de plus Alex entamé par la fatigue ne joue plus aussi bien que durant le Championnat, c’est donc en menant tout le match que Reinald s’impose assez facilement sur le score de 4-2 ! Reinald se détache et devient largement le deuxième meilleur Palmarès cette saison, Alex aura du mal à le rattraper, Reinald démontre donc qu’il est possible de complètement sauver sa soirée lors des Coupes, seul point noir de la soirée : sa moyenne de point chute lourdement (de 1.47 à 1.40).
  • 17 : Reinald réagit lors de ce Championnat à 4 puisqu’il termine vice champion avec 9 points en 6 matches, il accuse 7 points de retard sur le Champion Arnold qui jouait ce soir la avec le Real Madrid tout comme Reinald. En ouverture Reinald livre un beau match contre Alex et s’impose sur le fil notamment grâce à un doublé de Van Nistelrooy (3-2), dans la foulée Reinald n’évite cette fois ci pas la défaite contre Arnold qui mena rapidement 2-0 grâce à Van Nisterlooy et Sneijder, Reinald réduit alors le score sur un penalty inexistant, la règle dit pourtant que quand un penalty est imaginaire on ne le tire pas, « Rei » justifie son acte par le fait qu’il perd 2-0...Arnold tuera le match par Van Nistelrooy (3-1). Juste avant la mi saison Reinald se relance contre Diego, il ouvre la marque sur une frappre complètement improbable de Van Nistelrooy qui écœure Diego, ce dernier réagit dans la foulée avec une égalisation de Torres après une somptueuse feinte de frappe, mais en seconde période Reinald domine et Diego passe son temps à se plaindre et n’arrive pas à inverser la tendance, Reinald trouve logiquement la faille et s’impose (2-1). Au retour Reinald humilie Alex dans un match ou Van Nistelrooy fait une démonstration (4-1), Alex crie au scandale et parle de sa poisse habituel alors que Reinald trouve cette victoire parfaitement mérité. Reinald à alors une chance d’être Champion, mais pour préserver l’espoir il doit battre Arnold, de préférence par deux buts d’écarts pour prendre la tête, le match commence idéalement pour Reinald qui mène 2-1 et avec un peu de réussite évite l’égalisation d’Arnold sur deux occasions nets, c’est alors que Reinald déborde avec Benzema sur le coté droit et tente une passe en retrait mais il n’y a alors personne pour reprendre, Benzema emporté par son élan percute Casillas (d’Arnold) et l’arbitre siffle penalty + carton rouge pour Casillas ! Un penalty complètement imaginaire car l’action était déjà terminé puisqu’Arnold allait repartir balle au pied avec le ballon, Reinald est alors pris par l’envie de tiré le penalty car en menant 3-1 il reviendrai complètement dans la course au titre, mais Arnold conteste et lui rappelle que le penalty est volé, et qu’il va devoir déjà finir à 10 à cause d’une injustice, de plus Reinald avait déjà tiré un penalty volé au premier match, Reinald décide alors de ne pas le tiré, il reste alors 20 minutes et Reinald mène 2-1 et joue à 11 contre 10, dans une telle situation un vrai Champion se doit de décrocher la victoire, mais comme souvent dans ce genre de situation désespéré Arnold va revenir, et ceux grâce à Van Nistelrooy qui renverse à lui tout seul le match avec un doublé qui plonge Reinald dans la déprime (3-2), mauvais joueur Reinald va alors ressassé le penalty durant une bonne partie de la soirée avec Alex qui n’ayant même pas vu l’action le conforte dans son idée qu’il aurait du tirer le penalty, une scène qu’Arnold juge pathétique : « si tu a besoin de tiré tes penalty volé pour gagner des Titres sa démontre bien ton niveau, de plus en menant 2-1 et en jouant à 11 contre 10 tu n’est pas foutu de tenir le score tu n’a qu’a t’en prendre qu’à toi même », bref lors des précédents Tournoi Reinald était l’un des joueurs les plus fair play à propos des penaltys volé à ne pas tiré, avec ce tournoi la son image de joueur loyal est un peu entaché, et ce n’est pas fini…Condamné à finir vice champion, Reinald perd son dernier match sans enjeu contre Diego (1-0), une défaite qui énerve cependant Reinald puisque Diego n’hésite pas à faire monter la tension en déclarant pendant le match qu’il est bien meilleur que Reinald et en trouvant la victoire complètement mérité. Après ce titre de vice, Reinald veut à nouveau faire un coup lors des deux Coupes, lui qui est double tenant en titre de la Coupe, en demi finale il retrouve justement Diego pour prendre sa revanche, mais le début de match est catastrophique puisqu’il se retrouve rapidement mené 2-0 après seulement 9 minutes, Reinald est alors un peu déprimé pendant que Diego sort l’un de ses meilleurs matches de la soirée avec la réussite qui va avec, Reinald sombre et se retrouve mené 5-2, Diego ne se prive pas alors pour lâché des phrases humiliantes à l’égard de Reinald qui est son rival historique, Reinald est alors remonté, Diego obtient un penalty et annonce à Reinald que la raclé est proche avec un grand sourire, s’en est trop pour Reinald qui préfère abandonner pour ne pas prendre le sixième but, un comportement qui n’est normalement pas autorisé, quoi qu’il en soit Reinald quitte le match alors qu’il restait pourtant encore 15 minutes de jeu, Arnold remportera la Coupe. Après cette coupe lamentable Reinald veut se reprendre lors de la dernière Coupe de la soirée, en demi finale il défie un Alex qui retrouve son meilleur niveau, dans un match explosif Alex va mené 4-3 mais Reinald ira cherché sur le fil l’égalisation avant de remporter la victoire en prolongation (5-4), cette victoire pleine de panache offre à Reinald sa 5e Finale de Coupe de la saison, il retrouve Arnold pour essayer de prendre sa revanche après les confrontations en Championnat entaché par les polémiques d’arbitrage, lors de ce match disputé Reinald joue très bien mais Arnold parvient à rester au contact de Reinald en étant très réaliste devant le but, le score est de 2-2 est les deux joueurs doivent se départagé en prolongation, Arnold marque alors le troisième but : un débordement de Benzema sur la ligne de sortie de but (à la limite de sortir mais dans les limites du terrain puisque le ballon n’a pas franchi ENTIEREMENT la ligne comme l’indique les règles de la Fifa) offre à Van Nistelrooy la balle du 3-2, Reinald ne digère pas cette virtuel défaite dans un match ou il dominait, mauvais joueur Reinald parle encore d’erreur d’arbitrage alors qu’il n’y en a pas, Arnold file vers la victoire quand Reinald tente dans le bout de la prolongation un débordement avec Van Der Vaart qui rentre dans la surface, Arnold intervient avec un tacle plein de sang froid avec Chiellini qui prend parfaitement le ballon, c’est alors que l’arbitre siffle un nouveau penalty imaginaire en faveur de Reinald contre Arnold (et après certains diront qu’Arnold à toujours les arbitres en sa faveur) ! Incroyable, le pire est que Reinald dit « je le tire celui la je m’en fou », le ralenti montre pourtant la magnifique intervention de Chiellini, mais Reinald s’en moque et transforme le penalty par Van Nistelrooy, à l’image de sa soirée Reinald à alors perdu toute notion de fair play devant l’enjeu de la situation, Arnold trouve cela lamentable, Reinald s’impose alors au tir au buts (3-2) et remporte sa 3e Coupe de la saison, son 4e Titre Majeure qui lui fait prendre 3 Majeure d’avance sur Alex, Reinald aura du mal à admettre que durant cette soirée il n’a pas respecté les règles de fair play, Arnold dira simplement « tu méritait de gagner la finale puisque tu dominais, mais j’avais plus de réussite dans le match, tu reviens sur un penalty volé que tu tire malgré tout, au finale tu gagne la Coupe en la volant, à ta place je ne l’aurais pas fait et tu le sais ». Bref Reinald empoche un titre de vice et une Coupe, une soirée parfaite pour son Palmarès, mais pas pour son Fair Play.
  • 18 : Après ses Titres Majeures remporté Reinald est de plus en plus ambitieux et rêves d’augmenter sa collection de trophée prestigieux, mais Reinald doit se contenter du titre de vice champion lors de ce Championnat à 5, avec 16 points en 8 matches Reinald accuse 6 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald souffre contre Diego puisqu’il est mené 1-0 puis 2-1 à cause d’un doublé de C.Ronaldo, mais Reinald renverse la tendance en s’arrachant grâce à Benzema et un doublé de Van Nisterlooy (3-2), dans la foulée Reinald défie Arnold dans un match déjà capital pour le titre, « Rei » ouvre la marque par Van Nistelrooy et semble en pleine confiance, la première place lui tend les bras, mais Arnold va faire démonstration de sa puissance offensive en renversant le match en sa faveur (6-3), cette défaite fait très mal à Reinald dans l’optique du Titre de Champion. Reinald réagit contre Troll (6-2) mais il encaisse tout de même deux buts ce qui ne lui était jamais arrivé contre Troll, juste avant la mi saison Reinald continue de croire en ses chances en l’emportant contre Alex après un match serré (3-2), Alex crie au scandale et n’accepte pas cette défaite, l’ambiance et tendu car Alex ne reconnait plus rien et n’en peut plus de perdre contre Reinald. Au retour Reinald est à nouveau engagé dans un match serré contre Diego mais en fin de match Reinald ira chercher la victoire grâce à Van Nistelrooy (4-2), Reinald joue alors sa dernière carte : il doit battre Arnold pour croire au titre, mais dans un match tendu Reinald s’incline et perd tout espoir (2-1), souvent en course pour le titre Reinald est souvent barré par Arnold contre qui il est tout simplement mené par 19 victoires à 3 en confrontations directes, il faudra que Reinald inverse la tendance pour arriver à gagner des Championnats. Reinald déjà vice champion bat Troll sans problème (5-0) avec 5 buts de Van Nistelrooy qui finira meilleur buteur. Lors du dernier match Reinald se fait un plaisir de battre Alex une nouvelle fois (5-3) mais Alex crie à nouveau au scandale et parle de la chance de Reinald qui « marque à chaque fois qu’il frappe », bref pour Reinald cela devient une polémique à chaque victoire contre Alex, la question est de savoir si Alex admettra un jour une de ses défaites contre Reinald ? Lors de la Coupe Reinald est mené par Alex en demi finale sur le score de 2-0 ! Pourtant Alex est très fatigué et surtout diminué par sa trop grande consommation de bières, Reinald va en profité durant le reste du match pour inverser la tendance contre un Alex loin de son vrai niveau (5-3), en finale Reinald se retrouve mené 1-0 contre Arnold dès la première action, Reinald à donc tout de suite la pression, dans la foulée Arnold rentre dans la surface avec Torres et subit un cassage, l’arbitre siffle penalty, ce qui n’est pas toujours le cas quand il s’agit d’un cassage, cependant la faute est réel, Reinald lui crie déjà au scandale et refuse qu’Arnold tire le penalty, mais ce dernier ne cède pas au caprice et se détache en menant 2-0. Reinald est alors dépité mais il se bat contre le score durant toute la finale, il revient plusieurs fois à un seul but d’écart mais à chaque fois il encaisse un but meurtrier dans la foulée, au finale Arnold s’impose 5-4, Reinald ne prend donc aucun titre majeure et sa déception est énorme pendant qu’Arnold réalise un nouveau triplé, Reinald parle de vol et n’admet pas qu’il est perdu 3 matches à zéro ce soir contre Arnold, pourtant c’est bel et bien la réalité, ces 3 défaites contre Arnold lui coute le Championnat et la Coupe, pour Reinald l’objectif est plus que jamais de renversé Arnold plus souvent, y parviendra-t-il ?
  • 19 : Reinald rate son entrée dans le premier Championnat à 3 de l’histoire, pourtant ambitieux actuellement en s’estimant « aussi fort » qu’Arnold, Reinald termine dernier pour la deuxième fois de la saison, il obtient 6 points en 6 matches, accusant 7 points de retard sur le Champion Arnold. Pourtant la soirée démarre idéalement avec une magistrale victoire contre Alex en ouverture, Reinald se détache grâce à Robben, Van Der Vaart et Sneijder (3-0), dans la foulée Reinald s’incline dans un match accroché contre Arnold (3-2), à la tiers saison tout les joueurs sont égalité avec 3 points mais Reinald est leader grâce à son goal average. Le tournant de la soirée intervient dans ce match retour contre Alex, Reinald tacle d’entrée sans savoir que l’arbitre est le Chinois, il prend un carton rouge avec Van Nistelrooy, dépité et mené au score Reinald tacle et provoque un penalty, de plus Reinald prend un nouveau carton rouge très sévère de la part du chinois, mené 2-0 et jouant à 9 Reinald obtient un nouveau rouge et plusieurs cartons jaunes, Reinald vit alors un cauchemar et ses nerfs lâche, mené 4-1 à la mi temps Reinald déclare qu’il veut arrêter le match car c’est « n’importe quoi », « que sa n’a pas de sens de jouer je joue à 8 », « je ne joue plus de toute façon », mais Alex lui doit marquer un maximum de but s’il veut jouer le titre, Arnold conseillera à Alex de continué le match mais devant le dépit de Reinald qui ne veut plus jouer Alex cède au caprice et s’impose seulement 4-1 par arrêt. Cela empêche Reinald de subir une déculotté mais les problèmes se poursuivent pour Reinald qui défie Arnold avec pas moins de 5 joueurs suspendu, Reinald malgré lui doit aligner Metzelder et Saviola qui était pourtant banni de son équipe, malgré les absences de joueurs majeures Reinald se défend et tiendra longtemps le 3-3 avec notamment un but de la légende Raul qui déclenchera une joie immense de Reinald, mais un Csc de Metzelder et un dernier but de Torres offrirons la victoire à Arnold (5-3). Bon dernier à l’entame des matches sur terrain neutre, Reinald se retrouve mené 2-1 contre Alex, en grande difficulté Reinald inverse complètement la tendance avec notamment un triplé magistral de Van Nistelrooy qui permet à Reinald de s’imposer (5-2), Alex crie au scandale et dit que Reinald ne mérite pas du tout de gagner, Alex reproche également à Reinald le match qui fut arrêté à la mi temps, Alex en veut alors à Reinald car il se retrouve maintenant en position défavorable à cause d'un mauvais goal average qu'il aurait pu compensé si le match précédent était aller jusqu'au bout, quoi qu'il en soit cette victoire permet à Reinald de revenir dans la course au titre de vice champion, une victoire contre Arnold lui permettrai même de jouer la course au titre, le match commence de manière équitable et les deux joueurs marque une fois, Arnold subit alors un coup dur avec l’expulsion de C.Ronaldo, pendant une mi temps Arnold joue en infériorité numérique, souvent dans cette position Reinald va à nouveau louper l’occasion de battre Arnold en infériorité, en effet Arnold va malgré tout contrôlé le match et s’imposé de justesse (2-1), même si les matches sont souvent serré entre Reinald et Arnold, les faits sont la : Arnold s’impose 3 fois en 3 matches contre Reinald, il manque encore quelque chose pour que Reinald soit au niveau. Reinald termine bon dernier à cause de cette défaite. Lors de la première Coupe Fantastique de l’histoire Reinald est motivé, dans le premier chapeau Reinald joue avec Manchester contre Arnold qui à le Real, mais Reinald ne maitrise pas du tout sa nouvelle équipe et s’incline logiquement (4-1), Arnold remporte le chapeau. Dans le deuxième chapeau Reinald joue avec l’Inter, il bat Alex qui avait le Real Madrid (2-1) mais il perd contre Arnold qui jouait avec Manchester (5-3), dans le troisième chapeau Reinald est tête de série avec le Real Madrid mais il s’incline contre Alex étonnamment efficace avec Manchester (3-2). Reinald doit alors à tout prix remporté le chapeau Aléatoire, il défie Alex, « Rei » hérite de Galatasaray alors qu’Alex obtient Villareal, dans un match pauvre Reinald s’impose 1-0 sur l’un des seuls tirs du match, Reinald défie alors Arnold pour remporté le Chapeau, Arnold hérite du Besiktas alors que Reinald à un tirage favorable avec l’As Roma, mais Arnold ouvre la marque dès le début du match, Reinald mauvais perdant répète sans cesse que le Besiktas est aussi fort que l’As Roma ce qui est complètement faux, Reinald reviendra à 1-1 et se qualifiera au tirs au but (5-4), dans le tableau finale Reinald défie Arnold en demi finale, ce dernier joue avec le Real Madrid, Reinald qui est qualifié avec l’équipe Aléatoire obtient Helsingborg, un tirage au sort fatal qui ne lui laisse aucune chance, malgré un triplé de Larsson Reinald s’incline dans un match sans suspense (5-3), Arnold remporte la Coupe Fantastique. Il s’agit d’une soirée à vite oublier pour Reinald si ce dernier à toujours comme objectif de devenir meilleur qu’Arnold.
  • 20 : Pour le grand retour du Championnat Stars, Reinald jubile puisqu’il retrouve son idole Eusebio ainsi que Zidane à 28 ans ! Après sa dernière place lors du précédent tournoi Reinald se rassure avec un titre de vice champion mais il aurait pu faire mieux…Reinald cumule 11 points en 6 matches, accusant deux petits points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald défie Alex, Reinald domine copieusement la rencontre et fini par ouvrir le score par Eusebio comme au bon vieux temps, Alex est à la rue devant la domination de Reinald qui fait un match superbe, avec notamment un pressing incroyable d’Eusebio et Zidane, mais Reinald va pourtant vivre un véritable cauchemar puisqu’il ne parviendra jamais à tué le match, face à face qui passe à coté, deux poteaux, sauvetage de Cesar, sauvetage miraculeux de Materazzi sur sa ligne alors que Reinald allait rentré dans le but à 10 centimètre près, rien ne souri en faveur de Reinald ! Alex lui à une chance insolente, sur sa première et seul frappe du match il égalise grâce à Maradona, Alex ne se prive pas pour se moqué de Reinald qui en rigole tellement cette situation est insensé, en fin de match Reinald pense décroché la victoire sur un débordement d’Eusebio qui sert Zidane dans les 6 mètres, ce dernier frappe instantanément, 9 fois sur 10 cette action aurait fait but, mais Cesar sort un nouvelle arrêt réflexe magistral, le match se termine (1-1), d’après Reinald il s’agit du pire match niveau poisse qu’il a fait de sa carrière après le nul contre Troll, le plus dramatique dans l’histoire et que si Reinald avait gagné ce match, il aurait tout simplement était Champion…Dans la foulée Reinald réalise un nouveau gros match contre le leader Arnold, Reinald se détache rapidement grâce à des buts d’Eusebio et Van Nistelrooy, Arnold est alors mal en point, en seconde mi temps Arnold réagi avec une grosse domination, sur une frappe de C.Ronaldo, Casillas relâche sur Cantona qui réduit le score, à ce moment la Reinald sait que par le passé il à souvent craqué lorsqu’Arnold revenait, et c’est encore ce qu’il va se produire, sur un débordement de C.Ronaldo Reinald commet l’irréparable et rate un tacle, Penalty logique pour Cantona qui égalise, Reinald croit vivre un véritable cauchemar quand en toute fin de match Arnold obtient un nouveau Penalty ! Mais à la vue du ralenti il s’avère que le penalty est inexistant, Reinald implore alors Arnold de ne pas le tiré, une situation qu’Arnold juge pathétique puisqu’il fait remarqué que récemment Reinald avait volé une Coupe à Arnold grâce à un penalty volé qu’il avait impunément tiré, mais dans un geste de grande classe Arnold démontre qu’il n’a jamais perdu son fair play puisqu’il ne profite pas de ce penalty volé, le match se termine (2-2), si « Rei » à frôlé la défaite il peut cependant regretté de ne pas avoir tenu à 2-0 puisqu’une victoire lors de ce match lui aurait également fait terminé Champion…juste avant la mi saison Reinald passe ses nerfs sur Troll avec un festival d’Eusebio qui dépasse Cantona au buteur (11-1), il s’agit de la première fois de sa carrière que Reinald marque 11 buts dans un match (le record appartenant à Arnold avec 14 buts). Au retour Reinald s’incline cette fois logiquement contre Alex, pourtant Reinald mène au score grâce à ce diable d’Eusebio, mais « sa Seigneurie » Cruijff permet à Alex de reprendre l’avantage grâce à un superbe doublé (3-2), Reinald à cependant raté la balle de l’égalisation avec une superbe demi volé de Guti « l’âme du Real » qui trouva l’arrête de la cage alors que Cesar était battu. Décroché Reinald n’a alors plus le choix, il doit battre Arnold pour prendre le titre de vice et pour avoir encore une infime chance de jouer le titre, le match commence de manière serré puisque Cantona et Eusebio marque tour à tour, mais Reinald va ensuite complètement se détaché avec 3 buts « cafouillage » avec des ballons contré qui reviennent à chaque fois dans les pieds d’Eusebio qui marque à bout portant, Arnold lui rate une tête à bout portant avec Cantona alors que la cage est vide, ainsi qu’une frappe qui trouve le poteau, en réussite Reinald s’impose largement (4-1), il s’agit de la 4e victoire de Reinald contre Arnold cette année en Championnat, le plus frustrant et que cette victoire sera inutile dans l’espoir de finir Champion. Reinald assure le titre de vice en venant à bout de Troll (8-1) et en assurant le buteur avec Eusebio. Cependant « Rei » à encore une chance de finir champion, il faut qu’Arnold et Alex fasse match nul lors du dernier match, mais un « imprévu » empêche Alex de jouer le dernier match, ce dernier s’excuse auprès de Reinald qui accepte son forfait sans bronché, même si l’espoir était infime vu l’état d’Alex le titre était tout de même possible mais Alex n’avait plus le temps de jouer, quoi qu’il en soit Reinald à démontré que le Championnat « Stars » était tout à fait à sa porté et le prochain Championnat sera donc très ouvert, Reinald en fait son objectif, il pourrait être le premier joueur à prendre le Championnat Stars à Arnold
  • 21 : Deux mois après le dernier Tournoi, Reinald s’apprête à jouer ce qui sera peut être le dernier Tournoi de l’histoire, Reinald doit se contenter d’une place de vice champion lors de ce Championnat à 4, il cumule 9 points en 6 matches, accusant 2 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald démarre sur les chapeau de roue contre Alex en menant 2-0 grâce à C.Ronaldo et Van Nistelrooy, mais Alex remonte en seconde mi temps grâce à un doublé de Zlatan, Reinald doit se contenter du nul (2-2), lors du second match Reinald frappe un grand coup en venant à bout d’Arnold (4-2) qui n’est s’est apparemment pas encore remis des départs de C.Ronaldo et Tevez, Reinald profite aussi de deux buts de la tête ce qu’Arnold tient à signaler, Reinald termine les matches aller par un nul arraché contre Sylvain, alors qu’il pouvait s’échapper en tête Reinald s’est retrouvé malmené par Sylvain et à finalement arraché le nul dans les derniers instant par Van Nistelrooy. A la mi saison Reinald à 5 points comme Alex, il devance Arnold d’un petit point. Au Retour Reinald dispute un match d’anthologie contre Alex, après une ouverture du score de Zlatan, Reinald obtient un penalty inexistant, Cesar est expulsé ! Devant l’expulsion illogique de son gardien, Alex pourrait même être doublement pénalisé puisque sans aucun fair play Reinald décide de tirer le penalty, comme s’il y avait une justice Van Nistelrooy expédie sa frappe au dessus, Alex va ensuite souffrir à 10 et Reinald va finalement égalise par Van Nistelrooy, mais sur une des rares occasions d’Alex, en toute fin de match Zlatan rentre dans la surface et se fait faucher par Guti, penalty pour Alex ! Zlatan le tire mais Casillas plonge du bon côté, le ballon s’envole et revient au point de Penalty ou Zlatan le reprend à nouveau de volé pour inscrire le but libérateur de la victoire (2-1), Alex savoure alors que Reinald déprime et se plaint du « bol » d’Alex, cette défaite est un terrible coup du pour Reinald qui pouvait prendre le large en tête du Championnat, dans la foulée Reinald arrache un nul contre Arnold (2-2) avec une égalisation de Benzema à la dernière action, ce nul le condamne pour le Titre, Reinald termine par une victoire contre Sylvain (3-2) grâce à un triplé de Van Nistelrooy, sur le fil Reinald obtient le titre de vice champion pour un meilleur goal average qu’Alex. Lors des Coupes Reinald est d’abord éliminé en demi finale par Alex après un beau match (4-2), Arnold remporte la première Coupe, puis lors de la seconde Coupe « Rei » prend sa revanche contre Alex en demi finale, en final il retrouve Arnold, le match tourne à l’humiliation avec une large défaite (8-3), malmené par la classe du Champion Reinald est impuissant.
  • 22 : Pour le dernier Tournoi de l’histoire, Reinald rêve de priver Arnold de son 100e Championnat remporté, mais Reinald échoue puisqu’il termine vice champion lors de ce championnat à 4, il cumule 12 points en 6 matches, accusant 3 points de retard sur le Champion Arnold. Reinald ruine ses chances lors d’une horrible entame de Tournoi, tout d’abord il ne converti aucune occasion de but et perd un match crucial en ouverture contre Alex qui fait la différence par Milito (1-0), déjà condamné à l’exploit contre Arnold, Reinald sombre puisqu’il est copieusement dominé par Arnold qui rate cependant un penalty par Torres en tirant à coté, mais finalement Arnold se détachera grâce à Torres, Totti et un csc de Cannavaro (4-0), Reinald est bon dernier en compagnie de Troll, « Rei » se relance en massacrant Troll (7-0) avec notamment 7 buts de Van Nistelrooy. Au retour Reinald retrouve enfin son football avec une superbe victoire contre Alex au terme d’un match passionnant (3-1) avec un Van Nistelrooy toujours aussi fort, Reinald parvient ensuite à renverser le leader Arnold, avec un Triplé de Cristiano Ronaldo, malgré cela Arnold s’accroche et c’est finalement Van Nistelrooy par un doublé de la tête qui mettra fin au suspense (5-3), Reinald peut désormais terminé vice champion s’il bat Troll, il peut même encore espéré le titre s’il le bat par 14 buts d’écarts, Reinald tente d’y arriver mais il ne fera « que » 9-0 ce qui lui permet cependant de terminer vice champion, il n’aurait de toute façon pas terminer 1er car Arnold n’a pas perdu son dernier match. Lors de la Coupe Reinald élimine Alex sur le plus petit des scores grâce à Van Nistelrooy (1-0), pour la dernière Final de l’histoire Reinald retrouve Arnold dans une Final à suspense, Arnold ouvre le score par Rooney sur une belle action individuelle, Reinald pousse en fin de match et fini par égalisé par Van Nistelrooy qui résiste à lui seul à Ferdinand et à la charge de Van Der Sar pour finalement poussé le ballon au fond des filets, malheureusement Reinald encaisse un but dès le coup d’envoi qui suit son égalisation, Rooney crucifie Reinald, Arnold ne lâchera plus et Reinald s’incline finalement de peu (2-1), mais c’est toujours cette petite marge qui fait qu’Arnold termine Champion en lieu et place de Reinald, au final Reinald peut avoir des regrets de ne pas avoir été plus souvent Champion au cours de sa carrière mais il peut se consoler en se disant qu’il fut le plus grand rival d’Arnold cette saison en lui prenant 4 Titres Majeures (1 Championnat et 3 Coupes).
  • Conclusion : Reinald prouve qu’il est bel et bien le deuxième meilleur joueur derrière Arnold même s’il est loin derrière lui, il remporte 4 Titres Majeures dont le seul Championnat que n’a pas remporter Arnold cette saison, il termine loin devant Alex qui n’a remporter qu’un seul titre majeure ou bien les autres joueurs qui n’en n’ont remporté aucun, sa moyenne de point n’a jamais était aussi haute (1.51) mais elle est loin de celle d’Arnold (2.63).

Statistiques

Bilan a Pes 2008 Saison 2 : 49 victoires, 16 nuls, 43 défaites

304 buts marqués contre 206 encaissés (2.81 marqués par match contre 1.91 encaissés)

Moyenne de 1.51 points par matches

Meilleur Buteur : Van Nistelrooy

4 Lancer de Manette

12 Victoires pour 11 Défaites en Coupe (9 Finales, 3 Coupes remportés)

Palmarès : Championnat Joué : 16

Titre : 1 Grand Championnat Recrues

3 Coupes

8 Fois Vice Champion (Tr. Gr. Ch. Recrues x3, Gr. Ch. Recrues x4, Gr. Ch. Stars x1)

5 Fois Meilleur Buteur (Van Nistelrooy x4, Eusebio x1)

        Bilan : 4 Titre Majeure, 13 Titres de Second Plan


Statistiques Bilan 4 premières saisons cumulés : 195 victoires, 86 nuls, 200 défaites

Soit 40,54% de victoire, 17,87% de nul, 41,58% de défaites

967 buts marqués contre 942 encaissés (2.01 marqués par match contre 1.96 encaissés)

Moyenne de 1.39 points par matches

Meilleur Buteur : Van Nistelrooy

8 Lancer de Manette

23 Victoires pour 29 Défaites en Coupe (17 Finales, 4 Coupes remportés)

Palmarès : 59 Championnats Joués

        Bilan :  47 Titres : 8 Titre Majeurs , 39 Titres de Second Plan


PES 2008 Saison 3Modifier

  • 1 : Pour son premier Championnat de la saison Reinald obtient le titre de vice lors de ce Championnat à 3, il cumule 7 points en 4 matches, accusant 3 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald démarre fort en ouvrant le score contre Arnold par C.Ronaldo, Reinald profite même d’une expulsion sévère de Totti par le chinois pour évolué la majorité du match à 11 contre 10, mais Reinald rate ses occasions de tué le match et Arnold égalisera en fin de match par Berbatov, Reinald laisse filer des points importants (1-1), dans la foulée Reinald vient à bout d’Alex avec notamment un grand C.Ronaldo (2-1), au retour Reinald doit battre Arnold s’il veut être Champion, mais Arnold ouvre le score par Totti, Reinald égalise par Van Nistelrooy mais finalement Torres offrira la victoire à Arnold qui s’empare ainsi du titre, condamné à être vice champion Reinald l’emporte pour le prestige contre Alex lors du dernier match (3-1). Durant la Coupe Reinald s’impose en demi final après un match musclé contre Alex (2-1), énervé après le match Alex accusera ouvertement Reinald d’avoir fait tourné en fin de match, en Final Reinald démarre très très fort contre Arnold en menant 3-0 avec notamment un but improbable de la tête par Benzema, en seconde période Arnold pousse et réduit le score par Torres et Totti mais Reinald s’accroche à cette victoire importante (3-2) qui lui offre son premier titre majeur de la saison dès le premier tournoi.
  • 2 : En confiance avec déjà un titre de vice champion et une Coupe, Reinald va malheureusement sombré lors de ce Championnat à 3 puisqu’il obtient seulement 2 points en 6 matches et qu’il termine bon dernier avec 12 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald cède face à Arnold qui marque un doublé avec Torres (2-1) puis Reinald ne parvient pas à réagir contre Alex après un match passionnant (3-2) mais qui coute très cher à Reinald qui se plaint de ne pas avoir de réussite dans des matches qu’il estime dominé, au retour Reinald se retrouve mené 3-0 par Arnold après une entame catastrophique, en seconde mi temps Reinald domine et inscrit un doublé par C.Ronaldo mais il ne parvient pas à égalisé par la suite (3-2), dans la foulée Reinald se retrouve mené par Alex mais il décroche finalement son premier point de la soirée dans le bout du temps additionnel par une égalisation miraculeuse de Van Nistelrooy qui à bien dribblé le gardien, Alex est déprimé par cette égalisation qui lui coute cher dans la course au titre. Sur terrain neutre Reinald est à nouveau impuissant contre Arnold (3-1) avant de finir la soirée par un nul contre Alex (1-1) ce match nul offre indirectement le titre de Champion à Arnold. En Coupe Reinald doit se refaire une santé, après un match tendu contre Alex en demi final Reinald s’impose 2-0 en ayant beaucoup pourrie le match par des tacles assassins ce qui mettre Alex dans un état d’énervement avancé, Alex critiquera vivement le jeu de Reinald qu’il estime inférieur au sien, d’après lui Reinald s’en sort uniquement grâce à l’arbitre qui ne lui expulse pas ses joueurs. Reinald arrive en final de la Coupe dont il est le tenant du titre, il ouvre rapidement le score contre Arnold, C.Ronaldo marque après avoir profité d’une mauvaise relance de Vidic dès le coup d’envoi, mais Reinald ne tiendra pas la distance et Arnold va ensuite déroulé pour s’imposé (3-1), lors de la deuxième Coupe Reinald donne une leçon à Alex en demi final (6-1) dans un match qui tourna à la correction, en final « Rei » ouvre à nouveau le score mais il n’évite pas une égalisation de Torres, en fin de match une mauvaise relance de Guti à cause d’un contre défavorable, offre un ballon que Torres récupère et transmet à Rooney qui marque le but de la victoire pour Arnold (2-1), Reinald est déprimé. Au Final Reinald rate son Championnat et ses 2 Finales de Coupes, il ne prend rien pour son Palmarès, avec 5 défaites en 5 matches contre Arnold, Reinald ne pouvait pas espérer grand-chose ce soir.
  • 3 : Après sa dernière place Reinald récidive avec une nouvelle dernière place, mais Reinald est malheureux puisqu’avec 6 points en 4 matches il à le même nombre de point qu’Arnold et Alex, mais il possède cependant un goal average inférieur. En ouverture Reinald démarre pourtant fort avec une victoire 3-1 contre Alex qui marqua 2 contre son camp, Reinald peut aussi s’estimer heureux qu’Alex n’est pas tiré un penalty volé en sa faveur. Dans la foulée Reinald sombre défensivement contre Arnold qui fit la différence par Torres (5-3), Reinald peut regretter d’avoir manquer de belle occasion avec Van Nistelrooy. Au retour Reinald perd toute chance d’être Champion avec une large défaite contre Alex (6-3) ruinant son goal average, pour viser le titre de vice Reinald réalise une belle performance en battant Arnold pour la première fois de la saison en Championnat (2-1), après avoir pris le large Reinald retarda Arnold par de multiples fautes d’anti jeu qui ruinèrent les attaques d’Arnold qui ne parviendra pas à égalisé, il faut noter également que durant le match Arnold obtient un penalty immérité, mais beau joueur Arnold ne le tire par malgré que Reinald lui est souvent tiré des penalty volés contre lui, Reinald saura-t-il se souvenir de cela pour être fair play à l‘avenir ? Arnold et Alex ont tout les deux refusé de tiré un penalty volé contre Reinald lors de ce tournoi. Lors de la Coupe, Reinald entamé par la fatigue ne parvient pas à rééditer sa performance contre Arnold en demi final, il s’incline 3-0, Arnold remportera la Coupe. Reinald remonte sa moyenne de point à 1.07 point par match, il devance Alex (1.00) mais il est derrière Arnold (2.14), Reinald voit également Alex le dépasser au Palmarès, pour Reinald il faudra rapidement réagir lors du prochain tournoi.
  • 4 : Après deux dernières places Reinald sauve les meubles en enlevant le titre de vice champion avec 6 points en 6 matches, accusant 10 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald dispute un match incroyable contre Arnold, rapidement mené 3-1 par un triplé de Torres, Reinald réagit avec un but de Van Nistelrooy, Arnold remarque avec Rooney et mène 4-2 avant que Reinald ne revienne à 4-4 grâce à un doublé de C.Ronaldo ! Un nouveau but de Torres semble plongé Reinald vers une défaite, mais à la 90e minute sur un centre de Robben, Van Der Vaart délivre Berbabeu d’une volée du gauche pour l’égalisation à 5-5, sur le coup d’envoi Arnold fonce à l’attaque, Reinald découpe Torres à 40 mètres du but, Totti joue rapidement le coup franc pour Torres qui se retourne dans la surface, élimine deux joueurs et dribble Casillas dans un trou de souris pour aller chercher une victoire incroyable (6-5), Arnold exulte et Reinald déprime au coup de sifflet final. Reinald réagit contre Alex avec une courte victoire (2-1) avec notamment deux buts de la tête de C.Ronaldo. Au retour Reinald prend un coup au moral dans la course au titre avec une nouvelle défaite contre Arnold (5-3), une nouvelle fois performant en attaque avec un C.Ronaldo des grands jour, c’est défensivement que Reinald sombre à cause de Torres qui devient sa bête noir, par deux fois « El Nino » Torres à dribbler toute sa défense pour marquer des buts humiliants, Reinald réagit une fois de plus contre Alex (3-1) avec une victoire facile face à un adversaire peu inspiré, Guti fait un festival au milieu de terrain et C.Ronaldo est toujours aussi efficace devant. Lors des matches sur terrain neutre Reinald dit définitivement adieu au titre avec un nouveau match similaire contre Arnold : défaite 5-3 avec notamment un nouveau festival de Torres. Reinald termine par une débâcle contre Alex (4-1) mais sans conséquence puisque lors du dernier match Arnold offre sur un plateau le titre de vice champion à Reinald en battant Alex. Lors de la première Coupe Reinald prend sa revanche contre Alex dans un match tendu ou les deux joueurs ont une haine terrible l’un envers l’autre, Reinald se détache en prolongation (3-1), lors de la final Reinald est impuissant contre Arnold qui lui fait du mal avec Torres (3-1), Reinald doit définitivement trouver une solution contre l’attaque de feu d’Arnold, en 4 matches contre Arnold ce soir la Reinald encaisse pas moins de 17 buts. Lors de la seconde Coupe Reinald est mal embarqué contre Alex qui mène 2-1, à la dernière minute Reinald tente de faire rentré Eto’o, ce dernier passe en revu le milieu de terrain d’Alex et décroche une frappe lointaine surpuissante qui fait poteau rentrant pour l’égalisation ! Après une prolongation vide de but, Reinald s’incline au tir au but (5-4) à cause de Robben qui trouve le poteau, Alex remporte ensuite la Coupe ce qui est une mauvaise chose pour Reinald qui se retrouve maintenant derrière Alex en nombre de titre majeur (2 contre 1 en faveur d’Alex), Reinald stabilise cependant sa moyenne de point à 1.05 alors qu’Alex chute à 0.89, Arnold lui caracole en tête avec 7 Titres Majeurs et une moyenne de point de 2.30.
  • 5 : Reinald s’offre un nouveau titre de vice champion lors d’un Championnat ou il se retrouve à nouveau distancé, avec 6 points en 6 matches Reinald accuse 10 points de retard sur le Champion Arnold. Le début de Championnat est catastrophique pour Reinald qui est maitrisé par Alex (2-0) avec un doublé de Zlatan, puis battu par Arnold (4-2) qui marqua notamment avec Rooney et Torres, les buts de C.Ronaldo n’ayant servi à rien, Reinald n’était pourtant pas à la rue pendant le match mais un penalty cumulé avec l’expulsion de Cannavaro ont causé sa perte. Reinald retrouve enfin son niveau en ridiculisant Alex (4-1) avec un doublé de Van Nistelrooy qui prend enfin sa revanche sur sa bête noire Marco Materazzi, dans la foulée Reinald chute une fois de plus contre Arnold et Torres (4-2), Reinald se voit une fois de plus grandement pénalisé par l’arbitre après une expulsion sévère de Ramos. Reinald alors bon dernier, assure le titre de vice champion contre Alex certes diminué par l’alcool (3-1), pour finir Reinald dispute un match passionnant contre Arnold mais il finit une fois de plus battu sur le fil (4-3), malgré tout Reinald assure le meilleur buteur avec Van Nistelrooy (partagé avec Rooney et Torres). Lors de la Coupe Reinald affronte un Alex bien en dessous de son niveau, Reinald voyant que son adversaire est dans un état lamentable, décide de ne pas jouer à fond pour que cela ne tourne pas à la correction, c’est donc dans une parodie de match que Reinald s’impose sans forcer (2-1), en finale Reinald retrouve Arnold dans un match qui commence idéalement pour Reinald qui mène 2-1 puis 3-2 avec une grande efficacité de la part de Van Nistelrooy de la tête notamment, mais Reinald va une fois de plus voir son tournoi gâché par ses démêlés avec les arbitres : un puis deux puis trois joueurs du Real Madrid sont expulsés ! Reinald se retrouve à 8 contre 11, son jeu agressif mélangé à une sévérité extrême de l’arbitre ont pourri sa finale, sans se faire d’illusion sur la suite du match Reinald ne réorganise même pas sa défense, ainsi ses 3 défenseurs ne sont plus qu’un et des deux milieux défensifs ne sont plus qu’un, Reinald manque cependant de peu le 4e but ce qui lui sera fatal puisque dans la foulée c’est un jeu d’enfant pour Arnold d’empilé les buts face à une défense fantôme, la fin de match ne présente plus aucun suspense (7-3). La moyenne de Reinald (1.04) se stabilise dans le médiocre, son total de Titre Majeur n’évolue pas.
  • 6 : Reinald remporte son premier Championnat de la saison (le 5e de sa carrière) ce qui lui permet d’être le seul joueur hormis Arnold à avoir remporté au moins un Championnat lors de chaque saison, Reinald cumule 9 points en 4 matches, il devance le vice champion Arnold de 3 points. Pourtant en ouverture tout commence mal avec une défaite contre Alex, après avoir rapidement encaissé 3 buts par un doublé de Ribery et un but de Benzema, Reinald réagit par un doublé de Van Nistelrooy mais cela s’avère insuffisant (3-2), Reinald réalise alors le match qui lance sa soirée en dominant Arnold (3-1) avec un grand C.Ronaldo, menant pendant tout le match Reinald profite d’un arbitrage favorable pour pourrir le match sans que l’arbitre ne siffle quoi que ce soit alors que lui-même obtient des fautes pour des actions similaires, Arnold s’en plaindra clairement. Reinald est ensuite en pleine bourre contre Alex (3-1) avec notamment deux buts d’entrée par Van Nistelrooy et C.Ronaldo qui marquent du pied gauche ce qui mettra Alex en colère, ce dernier déclarera qu’il méritait de gagner ce match et que si Reinald est Champion ce serait une escroquerie comme il en a jamais vu. Reinald peut officialisé son titre s’il bat Arnold lors de son dernier match alors qu’un nul laisserait une chance à Arnold lors de son dernier match, le match commence mal pour Reinald qui après une relance stupide de Casillas, encaisse un but de Torres, mais Reinald réagit en gavant C.Ronaldo de ballon, ce dernier marque à chaque fois et inscrit un triplé, il est vrai bien aidé par un Van Der Sar inhabituellement mauvais et qui enchaine les erreurs de débutant. Reinald file alors vers le titre mais Arnold s’accroche : un doublé de Torres plonge Reinald dans le doute puisqu’Arnold égalise, mais dans la foulée Reinald marque un but plein de sang froid par C.Ronaldo en dribblant habilement le gardien, Reinald exulte (4-3), cette deuxième victoire en 2 matches contre Arnold lui offre son premier Championnat de la saison, il remporte ainsi son 2e Titre Majeur de la saison et rejoint Alex, Arnold en possède 10. Lors de la Coupe Reinald est directement qualifié pour la Final, il défie Arnold, tout commence bien pour Reinald qui ouvre le score en seconde période sur une frappe improbable d’Eto’o à 35 mètres, mais sur une mésentente Ramos-Casillas, Arnold se relance en égalisant par Torres, 10 secondes plus tard Arnold enfonce le clou avec un but somptueux de Rooney (2-1), Reinald laisse filer une Coupe qui lui tendait les bras, son premier doublé Championnat-Coupe de sa carrière n’est pas pour ce soir mais la soirée reste une réussite pour Reinald qui augment sa moyenne de point par matches (1.20) alors qu’Alex lui ne réagit pas (0.86), celle d’Arnold est toujours en être mais régresse légèrement (2.27). Désormais pour Reinald l’objectif est simple : il doit être Champion lors du prochain Tournoi pour être le premier joueur de l’histoire à privé Arnold deux fois de suite du Championnat, jusque la Arnold à toujours su remporter le Championnat suivant après l’avoir perdu.
  • 7 : Reinald rêvait d’être le premier joueur à prendre deux fois de suite le titre à Arnold, mais cette objectif restera un rêve puisque Reinald doit se contenter du titre de vice champion lors du premier Championnat à 4 de la saison, Reinald cumule 12 points en 6 matches, il accuse 6 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald se retrouve mené par Alex sur un but de Zlatan, mais dominateur par la suite Reinald inverse la tendance grâce à Van Nistelrooy et C.Ronaldo (2-1), après cette victoire rassurante en ouverture Reinald défie Arnold dans un match déjà capital, mais contrairement au dernier tournoi les choses ne se passent pas comme prévu pour Reinald qui sombre défensivement face à un Arnold remonté, «Rei » encaisse 7 buts et encaisse une raclé qui fait mal au classement (7-2), Reinald dépité viendra même se plaindre de l’arbitrage lorsqu’il aurait du bénéficié de deux penaltys, mais à ce moment la Reinald étant mené de 5 buts, cela n’aurait pas changé grand-chose lui fait remarquer Arnold. Juste avant la mi saison Reinald doit se relancer contre le débutant Simon, dans un match cadenacé Reinald fait la différence sur des mauvaises relances de Simon pour en profité avec Van Nistelrooy (2-0), dans la foulée Reinald démontre une fois de plus sa supériorité sur Alex avec à nouveau un duo Van Nistelrooy-C.Ronaldo irrésistible (3-0), Alex se plaindra comme toujours des buts «chanceux » de Reinald qui lui laissera explosé sa joie pour ne pas entendre les «pleurs » d’Alex. Reinald à alors encore une petite chance d’être Champion mais pour cela il doit s’imposer contre Arnold, mais le match tourne à l’avantage d’Arnold qui se détache en menant 3-1 grâce à un grand Torres, mais Reinald va ensuite pousser, refusant la défaite «Rei » parvient à revenir notamment grâce à une tête de Van Nistelrooy, alors que le match semble se dirigé vers un match nul, Arnold fait cruellement la différence en toute fin de match sur un but victorieux de Rooney (4-3) Reinald est alors dépité et ne reconnait pas la victoire d’Arnold. Condamné à finir vice champion Reinald obtient pour le prestige une nouvelle victoire contre Simon (2-1) après avoir rapidement fait le boulot Reinald géra son match malgré une réduction du score de Simon. Lors de la Coupe Reinald dispute un match d’anthologie contre Alex mais il le perd en toute fin de match (4-3), une fin de soirée frustrante pour Reinald qui assiste en spectateur à la Coupe remporté par Alex, un mauvais résultat pour Reinald qui voit son rival Alex remporté son 3e titre majeurs de l’année, soit un de plus que Reinald. Reinald se console avec une moyenne de point en regain de forme (1.33) alors que celle d’Alex est toujours en perte de vitesse (0.79), Simon fait une entrée à 0.50 alors qu’Arnold est toujours largement leader avec une moyenne de 2.39 points par matches.
  • 8 : Reinald enchaine avec un nouveau titre de vice champion, il cumule 10 points en 6 matches, accusant 6 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald démarre très mal avec une défaite contre Alex (2-0), dans un match ou il ne fut pas à la hauteur Reinald céda sur des buts de Sneijder et Ribery, dans la foulée Reinald sombre contre Arnold (5-1) qui file déjà vers le titre, Reinald déplore un match «cauchemar » ou rien n’allait dans son sens, à l’image de ce but de Drogba : Reinald tacle parfaitement Drogba avec Chiellini, mais cela fait involontairement partir le ballon vers le but sans que Casillas puisse l’attraper, Drogba n’a alors plus qu’a pousser le ballon au fond…cette lourde défaite place Reinald à la dernière place, «Rei » se relance avec une victoire facile contre Simon avec notamment un grand Van Nistelrooy (3-0), au retour Reinald se reprend contre Alex dans un match d’anthologie (6-3) avec un quadruplé de Van Nistelrooy totalement injouable, Alex s’en plaindra et dira que cette victoire de Reinald n’est tout simplement pas mérité ce que Reinald refusera d’accepter en signalant simplement le score largement en sa faveur. Reinald possède alors encore une infime chance de terminé Champion mais il doit battre Arnold, tout commence bien avec l’ouverture du score de Van Nistelrooy, Reinald domine les débats mais il ne parvient pas à tuer le match, Arnold est ensuite réduit à 10 après l’expulsion de Park, mais comme souvent en infériorité numérique, Arnold va malgré tout égalisé par l’intermédiaire de Torres (1-1), ce nul permet à Arnold d’officialisé son titre de Champion. Reinald doit maintenant l’emporter contre Simon pour assurer mathématiquement son titre de vice champion, Reinald s’impose à nouveau facilement contre le débutant Simon (4-1) avec un quadruplé de Van Nistelrooy qui termine meilleur buteur, Reinald espère qu’il ne se fera jamais accroché par Simon ce qui est pour le moment le cas. Cette deuxième place à un gout amer pour Reinald qui n’en peu plus de voir Arnold Champion. Lors de la 1er Coupe Reinald est éliminé par Alex en demi final après un match explosif (3-2),a noter que Reinald obtient un penalty imaginaire durant le match, sans aucun scrupule Reinald le tir faisant preuve d‘aucun fair play alors qu'Alex et Arnold n‘ont jamais tiré de penalty volé contre lui, comme s‘il y avait une justice Alex l‘arrête avec Cesar, Arnold remportera la Coupe. Lors de la 2e Coupe Reinald défie Arnold en demi finale, et à nouveau Reinald cède contre Arnold après un match serré (2-1), Arnold remportera la Coupe. La situation reste inchangé pour Reinald, sa moyenne de point (1.38) reste loin devant celle d’Alex (0.85) et Simon (0.50) mais également loin derrière Arnold (2.43), Reinald possède 2 Titres Majeurs soit toujours 1 de moins qu’Alex et 13 de moins qu’Arnold.
  • 9 : Avant ce 9e Championnat, Arnold provoque Reinald en lui disant qu’il «ne gagnerai plus jamais de Championnat », Reinald jusqu’ici vainqueur de 5 Championnats au cours de sa carrière, ne supporte plus la surdomination d’Arnold dans le tournoi, et cette déclaration ne fait qu’aggraver les choses, plus que jamais Reinald rêve de remporter des Championnats pour lui prouver qu’il est meilleur, il lui suffit d’en gagner un pour faire mentir Arnold. Mais ce ne sera pas pour ce Championnat puisque Reinald obtient un nouveau titre de vice champion avec 10 points en 6 matches, accusant 5 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald lâche déjà des points importants avec un nul contre Alex (1-1), pourtant Reinald ouvre le score par Sneijder mais Alex ira chercher l’égalisation par Zlatan, ensuite Reinald n’a pas su prendre la fin de match à son compte pour l’emporter, dans la foulée Reinald est déjà condamné à renverser Arnold pour se relancer complètement dans la course au titre, tout commence mal avec l’ouverture du score de Torres, mais la fin de match va être complètement folle : Reinald égalise par Van Nistelrooy de la tête puis Robben délivre tout Bernabeu en prenant un tir sans contrôle de 25 mètres…le ballon se loge en pleine lucarne opposé, Reinald exulte et laisse sortir sa haine et sa joie lors de ce but victorieux contre son rival Arnold dont il ne supporte plus la domination, la victoire (2-1) permet à Reinald de prendre les commandes du Championnat avec Alex. Dans la foulée «Rei » gère bien son match contre Simon avec une victoire facile (4-0) avec notamment des buts tôt dans le match ce qui plongea Simon dans la déprime. A la mi saison Reinald est leader avec 1 point d’avance sur Arnold et 3 sur Alex. Le premier des matches retour sera un terrible souvenir pour Reinald, en effet «Rei » va vivre l’un de ses pires cauchemar contre Alex : le début de match tourne rapidement à l’avantage d’Alex qui marque par deux fois avec Zlatan, dans la foulée Alex obtient un penalty volée, Reinald pense alors un temps qu’Alex ne le tirera pas mais ce dernier rappel que lors du dernier Championnat, Reinald avait tiré un penalty volé contre lui, sans pitié Alex se venge donc en marquant sur ce penalty inexistant, à 3-0 Reinald prend un coup au moral terrible car il sait que c’est quasiment impossible de revenir, dépité Reinald est pris à son propre jeu : il comprend désormais ce que sa fait de se prendre un penalty volé. Le drame ne s’arrête pas la pour Reinald puisque Crespo aggrave le score avant que Zlatan n’empile les buts, au fond du trou moralement Reinald n’est plus concentré et n’attend plus que la fin de match qui met un temps fou à arriver, Reinald muscle le jeu et enchaine les cartons jaunes et rouge, Alex jubile pendant tout le match ce qui doit être insupportable à entendre, au final le score est incroyable : 8-0 pour Alex ce qui en fait la plus grosse raclé jamais encaissé par Reinald…à égalité avec le 8-0 subit contre Diego il y a longtemps. Si le record ultime reste 14-1 entre Arnold et Ben, ce genre de raclées aussi sévère entre deux joueurs confirmés des tournois sont très rare : le record reste toujours Arnold contre Alex (9-0) sur Pes 6, mais avec ses deux 8-0 encaissés Reinald est juste derrière, quoi qu’il en soit il s’agit de la plus grosse raclé de la saison. Malgré cette défaite Reinald reste en course pour le titre mais il doit à nouveau battre Arnold, mais cette fois ci Arnold se détache rapidement et marque 3 buts, Reinald revient à 3-2 mais c’est alors qu’Arnold obtient un penalty sur un tacle que Reinald n’a pas demandé, la faute est réel mais Reinald n’y est pour rien, décidemment peu chanceux ce soir Reinald voit Arnold se détaché à 4-2 avec en plus l‘avantage de finir à 11 contre 10, en fin de match Reinald réduit le score mais il n’évite pas la défaite (4-3) qui officialise un nouveau titre de Champion pour Arnold. Lors du dernier match Reinald sécurise le titre de vice champion avec une victoire tranquille contre Simon (2-0). Lors de la première Coupe, Reinald vient à bout d’Alex dans un match qui ne restera pas dans les annales, en effet Alex complètement hors du coup sur cette fin de tournoi à cause de l’alcool, n’est qu’un piètre adversaire déployant un niveau de jeu très médiocre, sans jouer à son meilleur niveau car peu motivé, Reinald fait malgré tout l’essentiel (3-2). En final Reinald va sauver sa soirée en remportant la Coupe contre Arnold, dans un match ou il ne domine pas plus que cela Reinald va pourtant donner une leçon à Arnold (5-2) se montrant très réaliste avec Van Nistelrooy, à la fin du match Arnold ne se montrera pas trop déçu, assurant que Reinald ne l’avait pas volé tout en signalant que le score lui paraissait tout de même sévère. Cette Coupe n’efface pas les traces de l’humiliation contre Alex, mais elle permet à Reinald de revenir à 3 Titres Majeurs partout avec ce dernier. Lors de la seconde Coupe Reinald est opposé à Arnold en demi finale, Reinald va rapidement se faire expulsé un joueur, réduit à 10 Reinald subit la revanche d’Arnold qui gagne facilement (7-3), Arnold remportera la Coupe. Reinald voit sa moyenne de point par match monté (1.42), toujours devant celle d’Alex et Simon (0.91 et 0.50) mais aussi derrière Arnold (2.44).
  • 10 : Alors qu’il vise une fois de plus le titre, Reinald régresse car il n’obtient que la 3e place avec 9 points en 6 matches, il accuse 6 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald s’incline de peu contre Alex (2-1) et prend déjà un coup au moral terrible, dans la foulée son début de match contre Arnold est un véritable cauchemar : Reinald se retrouve mené 4-0 contre un Arnold dominateur et ultra réaliste, Reinald va ensuite marqué plusieurs buts mais Arnold gèrera son avance pour s’imposé (6-4), dans le duel des derniers Reinald n’a aucune pitié contre Simon (4-1) dans un match ou il géra une fois de plus facilement contre cette adversaire qu’il à toujours battu. Au retour Reinald démarre très fort contre Alex retrouvant enfin de la réussite, Reinald écrase finalement Alex (4-1) et jubile de lui ruiné son Championnat, en effet Alex était alors leader et cette défaite lui fait mal. Dans la foulée Reinald espère encore terminer 1er, pour y croire il doit battre Arnold, mais dans un match serré c’est Arnold qui à le dernier mot (3-2) Reinald rate de peu l’égalisation sur une dernière action ou C.Ronaldo se présenté seul face à Van Der Sar. Condamné à finir 3e, Reinald vient à bout de Simon pour l’honneur (7-2), après un début de match accroché Reinald passa à la vitesse supérieur pour obtenir une victoire facile, "Rei" profite de ce dernier match pour remporter sur le fil le titre de meilleur buteur avec Van Nistelrooy. Reinald tente de se relancer dans les deux Coupes, lors de la 1er Coupe Reinald élimine Alex après un gros match (3-1), en Final Reinald prend rapidement les commandes contre Arnold, mais réduit à 10 à la 75e minute, Reinald espère tenir le 2-1, à la dernière action du match, Arnold pense avoir fait le plus dur quand Torres sert Drogba seul face au but vide, mais ce dernier tir inexplicablement à côté, Reinald évite de périlleuse prolongation et remporte la Coupe, il s’agit de son 4e Titre Majeur de l’année, il passe désormais devant Alex au Palmarès. Mais Reinald ne savoure pas ce titre majeur comme d’habitude, trop obsédé par son envie de récupéré le Championnat au dépend d’Arnold, une Coupe n’est plus suffisant pour étanché la soif de Championnat de Reinald qui n’en peux plus de voir Arnold Champion. Lors de la 2e Coupe Reinald ne fait cette fois ci pas le poids contre Alex en demi final (4-1), Simon remportera la Coupe. La moyenne de point de Reinald se stabilise (1.43)
  • 11 : Reinald échoue à nouveau dans son ambition de Titre de Champion, il doit se contenter de la 2e place avec 10 points en 6 matches, il accuse 3 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald réussi un match idéal contre Alex, «Rei » profite cependant de deux contre son camp d’Alex dont un légendaire : sur la ligne de sortie de but un centre de C.Ronaldo tiré sur Maicon rabat le ballon directement dans les buts ! A cela Reinald ajoute un but de Van Nistelrooy pour une victoire facile (3-0). Dans la foulée Reinald défie Arnold dans un match déjà capital pour le titre, Reinald commence fort avec l’ouverture du score sur un contre son camp de Cambiasso, Arnold souligne alors la réussite insolente de Reinald qui bénéficie de 3 Csc en sa faveur en deux matches ! Reinald fait ensuite une première mi temps solide et tient son avantage capital à la pause. En seconde mi temps les choses se complique pour Reinald : il tacle avec C.Ronaldo par derrière sans avoir vu que l’arbitre était «le chinois », le rouge est directement sortit et Reinald termine le match à 10, paradoxalement dans la foulée Reinald marque à lui tout seul avec Van Nistelrooy le but du 2-0, «Rei » exulte, à la 60e minute de jeu, Reinald fonce vers une victoire décisive dans la course au titre. Mais c’est sans compter une rapide réaction d’Arnold qui réduit le score, après un centre en retrait millimétré Rooney marque depuis les 6 mètres, Reinald sent alors la pression, à 10 il va tout faire pour tenir le résultats, il pourrie alors le match comme il le fait souvent avec ses tacles, mais face à la sévérité de l’arbitre «chinois », Reinald va subir de nombreux cartons rouges dans les 10 dernières minutes, ainsi Reinald est réduit à 8 à la 90e minute mais il tient toujours sa victoire ! Sur son ultime action, Arnold part au but avec Drogba, Reinald le fauche et subit un nouveau carton rouge, réduit à 7 Reinald doit défendre sur la toute dernière action d’Arnold, ce dernier fait une passe sur ce coup franc à l’entrée de la surface, Reinald à alors tellement peu de joueur dans la surface que Drogba peut contrôler le ballon dans la surface pour égalisé après avoir crocheter Casillas, 2-2 score final ! Arnold exulte tandis que Reinald se montre fataliste : «c’était obligé que sa arrive je n’avais plus de joueur », ce nul arracher sur le fil aura des conséquences dramatique pour Reinald. Juste avant la mi saison Reinald défie Simon avec une équipe largement remanié en raison de ses nombreux suspendu, mais avec Van Nistelrooy Reinald assure l’essentiel (3-1), Reinald profite alors de la défaite d’Arnold contre Alex pour s’échapper seul en tête à la mi saison : il devance son rival de 3 points d’avance, et si c’était enfin le bon soir pour Reinald qui n’en peut plus de supporter qu’Arnold dise qu’il ne sera plus jamais Champion ? Mais Reinald va subir un coup d’arrêt contre Alex qui retrouve son football avec notamment un grand Milito (3-1), cette défaite replace Reinald à égalité avec Arnold juste avant leur duel décisif, et lors de ce match Arnold donne une leçon offensive à Reinald avec son duo Torres-Drogba, la défense Madrilène prend l’eau et la défaite est inévitable (6-3). Condamné à jouer la seconde place, Reinald s’applique à l’obtenir en venant à bout de Simon, pourtant ce dernier ouvre le score par Eto’o mais un quadruplé de Van Nistelrooy mettra tout le monde d’accord (5-1). Lors de la première Coupe Reinald va réalisé un exploit inédit : remporter une Coupe uniquement sur des séances de tirs au but ! En demi final après un match accroché contre Alex (3-3), il s’impose 4-2 au tirs au but, profitant notamment d’une erreur de débutant d’Alex qui mis beaucoup de temps à tiré, «Rei » sait alors qu’au bout d’un moment l’ordinateur tir automatiquement au milieu, il ordonna à Casillas de ne pas bougé ce qui porta ses fruits. En Final, pourtant malmené 4-2 par Arnold, Reinald réussi une grosse fin de match : après avoir blessé Drogba il parvient à égalisé à 4-4, lors de la séance de tirs au but Reinald fait la différence en stoppant une tentative «en traitre » de la part d’Arnold. Ce 5e Titre Majeurs ne lui permet pas de faire taire Arnold et ses Championnats, mais il devance désormais Alex de 2 Majeurs au Palmarès. Lors de la seconde Coupe Reinald est éliminé par Alex après un match explosif (4-3), Arnold remportera la Coupe. La moyenne de point de Reinald se stabilise à 1.45, toujours derrière Arnold (2.42) mais devant Alex et Simon (1.09 et 0.40)
  • 12 : Pour la 6e fois de suite Reinald laisse son rival Arnold être Champion, avec 7 points en 6 matches Reinald termine 3e et dernier du Championnat à 3, il accuse 5 points de retard sur Arnold. En ouverture Reinald défie d’entrée Arnold, rapidement «Rei » obtient un penalty imaginaire dès sa première action, «Rei » connu pour ses actes de non fair play va pourtant ne pas tiré ce penalty car il était trop tôt dans le match, par malchance son buteur Van Nistelrooy se blesse tout seul sur l’action. Dans la foulée Arnold ouvre le score avec Drogba qui fit parlé sa puissance au sein de la défense Madrilène, puis Reinald parviendra à blesser Drogba, le match est ensuite fermé, en fin de partie Arnold obtient un penalty litigieux, Reinald ne cesse de répéter qu’il n’y a pas faute, Arnold qui sait pertinemment qu’il y a faute et que Reinald le sait aussi, ne le tirera pas, sur l’action qui suit Reinald refuse de rendre le ballon (!) et tir sur la barre avec Robben, son non fair play à failli payer mais au final Reinald s’incline sur le plus petit des scores (1-0). Dans la foulée Reinald s’impose de justesse contre Alex dans un match acharné (3-2), Reinald profite encore d’un csc de Chivu et enfonce le clou avec un doublé de Van Nistelrooy, au retour Reinald recolle avec Arnold au classement en sortant une grande performance, menant rapidement au score 2-1 Reinald pourrie le match et termine à 9 contre 10, Arnold se rue alors à l’attaque mais sur deux contre meurtrier C.Ronaldo et Van Nistelrooy font parler leur réalisme (4-1), leader Reinald va une fois de plus se faire ralentir comme souvent par Alex qui retrouve son meilleur football au pire des moments pour Reinald (3-1), avant les matches sur terrains neutre tout les joueurs ont 6 points, Reinald possède le 2e meilleur goal average derrière Alex mais devant Arnold. L’ultime match sur terrain neutre face à Arnold est alors décisif, Reinald peut en l’emportant condamné Arnold à ne plus être Champion, tout commence bien avec l’ouverture du score de Van Nistelrooy, alors dos au mur Arnold réagit avec une action travaillé qui se termine par une égalisation de Torres dans la surface, puis le match se poursuit jusqu’à 2-2, le tournant est l’occasion de Van Nistelrooy, Reinald trouve un angle parfait et frappe très fort en direction de la lucarne droite de Van Der Sar, Arnold qui n’avait pas de joueur proche de Van Nistelrooy tente de mettre Vidic dans la cage, son geste le sauvera du désastre puisque Vidic stoppe la frappe sur la ligne avec son torse, dépité Reinald sombre puisque sur le contre Arnold trouve Torres à 20 mètres qui ajuste Casillas pour prendre l’avantage, Arnold tuera ensuite le match (4-2), dépité Reinald vient de comprendre que malgré tout ses efforts Arnold s’en sortira encore et sera Champion à sa place. Reinald garde malgré tout une petite chance d’être Champion, mais pour y croire il faut déjà remporté son dernier match contre Alex par 3 buts d’écarts, «Rei » commence fort avec un but de Van Nistelrooy mais le temps passe ensuite et plus rien ne sera marqué jusqu’à une égalisation d’Adriano qui condamne Reinald à finir dernier (1-1). Lors des deux Coupes Reinald tente de sauver sa soirée même si de toute façon le Championnat était son objectif prioritaire, la première Coupe tourne court avec une élimination sur le fil face à Alex après un match explosif (4-3), Arnold remporte la Coupe. Lors de la 2e Coupe Reinald fait le métier contre Alex (2-1) avec un but de la tête de Van Nistelrooy à travers Materazzi, puis en final Reinald ouvre le score par Van Nistelrooy face à Arnold, mais une fois de plus Arnold aura le dernier mot puisqu’il marquera 3 buts, dont le but décisif du 2-1 par Cambiasso, la soirée est un désastre pour Reinald.
  • 13 : Après deux mois de frustration ou Reinald n’en pouvait plus d’entendre qu’il ne serait plus jamais Champion, Reinald tient sa revanche puisqu’il termine Champion lors de ce Championnat à 4, avec 13 points en 6 matches il devance son rival Arnold d’un petit point. En ouverture pourtant Reinald souffre face à Alex qui marque un doublé par Adriano, mais Reinald arrachera le nul en toute fin de match grâce à un doublé de Van Nisterooy (2-2). Dans la foulée Reinald réalise alors un grosse performance contre Arnold, pourtant rapidement mené 2-0 par le Champion en Titre, Reinald réalise une remonté grâce à Sneijder et Van Nistelrooy, il mène alors 3-2 et subit une égalisation de Drogba, dans les arrêts de jeu Reinald décoche une frappe du gauche à 25 mètres avec Sneijder, le ballon arrive en plein centre du but sur Van Der Sar qui relâche inexplicablement, Van Nistelrooy surgit et marque le but de la victoire (4-3), Reinald exulte et passe leader. Juste avant la mi saison Reinald se débarrasse de Simon (6-1) qu’il n’hésite pas à traité de sous fifre. Au retour Reinald ne sombre pas contre Alex pour une fois, Reinald réalise un grand match plein de réalisme et s’impose 4-0 pendant qu’Alex passe son temps à se plaindre, Reinald à alors son destin entre ses mains pour être Champion à condition de tenir un match nul contre Arnold, mais rapidement Arnold obtient un penalty et prend le large grâce à Torres, Arnold maitrise le match et au final Reinald se crée trop peu d’occasion, Arnold s’impose facilement (4-1), Reinald pense alors avoir laissé filé une nouvelle occasion d’être Champion. Reinald s’impose pour finir contre Simon (6-4) dans un match explosif ou Reinald bénéficia de 2 contre son camp de Simon, lors de ce match Reinald assure le titre de meilleur buteur avec Van Nistelrooy. Reinald peut alors être titré si Alex bat Arnold, «Rei » n’y croit cependant pas comme le prouve sa déclaration agressive envers Arnold qui lui disait qu’il pouvait encore finir premier, une réaction qui manque de classe car celui qu’il dénigré en ne croyant pas au titre (Alex) lui offre sur un plateau en l’emportant dans les arrêts de jeu, Reinald exulte et ne se prive pas de jubilé et de laissé évacué sa frustration contre son rival Arnold (en lui envoyant notamment des Sms toutes les heures pour lui rappelé qui est Champion), Reinald doit une fière chandelle à Alex qui malgré sa rivalité avec Reinald au Palmarès, n’a pas hésité à joué le jeu alors qu’il n’avait plus rien à gagné, Reinald s’en souviendra certainement à l’avenir et devra lui rendre la pareille. Lors de la Coupe Reinald élimine facilement Simon (4-1) et retrouve Arnold en Final, Reinald peut alors réussir pour la première fois de sa carrière un doublé Championnat + Coupe , mais rapidement Arnold, surmotivé pour se venger, prend le large en menant 3-0 sur une grosse entame de match, au bout de 28 minutes Reinald peut alors craindre une nouvelle raclée du genre 8-0 contre Alex, mais «Rei » ne sombre pas et réalise une belle remonté avec un doublé de C.Ronaldo, tout prêt de remonté pour la première fois un écart de 3 buts, Reinald va cependant se faire crucifié par Park Ji Sung qui marque un but improbable d’un angle impossible après avoir dribblé plusieurs joueurs, il s’agit du but de la victoire pour Arnold qui encaissera un but dans le temps additionnel qui n’aura pas de conséquence (4-3), Reinald laisse donc échapper le doublé Championnat + Coupe, il lui reste désormais à visé un 2e Titre de suite lors du prochain Tournoi, ce qui serait inédit car personne n’a jamais réussi à privé Arnold du Titre de Champion 2 fois de suite.
  • 14 : Pour sa 6e tentative de sa carrière, Reinald ne conserve pas son titre de Champion et ne devient pas le premier joueur à priver Arnold du Titre deux fois de suite, une fois de plus Reinald manque l’occasion de franchir un cap dans sa carrière en rendant immédiatement le Titre à l’habituel Champion, avec 12 points en 6 matches il accuse 1 point de retard sur Arnold. En ouverture Reinald défie d’entrée Arnold pour tenter de lui mettre la pression, mais rapidement Arnold prend les commandes du matches avec son duo Torres-Drogba qui marque tour à tour, mené 2-0 Reinald pousse pour revenir mais il rate quelques belles occasions, une tête de Van Nistelrooy rase le poteau puis une nouvelle tête de Van Nistelrooy est sauvé sur la ligne par Van Der Sar et Ferdinand, dépité par ce manque de réussite Reinald déplore un écart de 2 buts injustifié à la mi temps, en seconde mi temps Drogba marque le 3e but qui scelle les chances de Reinald (3-0), après cette entame raté Reinald pulvérise Simon avec un grand Van Nistelrooy (6-1), puis dans un match compliqué il vient à bout d’Alex grâce à notamment un doublé de Van Nistelrooy du gauche ce qui fera enragé Alex, puis à 4-3 en sa faveur Reinald tue le match sur un contre son camp magnifique de Marco Materazzi (5-3). Au retour Reinald doit battre Arnold pour croire en ses chances d’être Champion, mais rapidement Arnold ouvre le score et prend les commandes du match, puis Reinald fauche Torres dans la surface, l’arbitre ne dit rien et Reinald exulte devant cette injustice en sa faveur, sauf que sur l’action qui suit Torres s’écroule dans la surface sur un tacle de Gago qui semblait tout à fait correct, Reinald signal alors qu’il n’y a pas faute mais Arnold ne se gène pas pour le tiré en raison du penalty qu’il aurait du obtenir un peu plus tôt, dépité Reinald se retrouve mené 2-0 puis dans la foulée le chinois lui expulse Cannavaro sur son premier tacle, Arnold prend le large en marquant d’autres but, condamné à la défaite Reinald se fait expulsé 4 autres joueurs volontairement, alors qu’Arnold allait tiré le penalty du 6-1 le match est arrêté car Reinald n’a plus que 6 joueurs sur le terrains, il évite la raclé avec cette défaite 3-0 sur tapis vert, mais au final c’est bien deux défaites cuisantes que Reinald subit face à Arnold qui avait une fois de plus raison en lui disant que jamais il ne remporterait le titre deux fois de suite. Reinald se bat désormais pour assuré le titre de vice champion, avec une équipe largement remanié «Rei » vient à bout de Simon sur un score plus faible que d’habitude (3-1) puis il termine avec une solide performance contre Alex (4-2), Van Nistelrooy termine meilleur buteur pour la 5e fois lors des 7 derniers Tournois. Lors de la Coupe Reinald se retrouve virtuellement éliminé en demi finale face à Alex après l’ouverture du score de Zlatan, mais Reinald renverse la situation avec un doublé de l’infatigable Van Nistelrooy (2-1), en final Reinald défie Simon qui se hisse en final à la surprise général, comme toujours Reinald ne fera qu’une bouchée de Simon qui rate son entame de match en offrant deux balles de buts à Reinald qui en profite avec un doublé de Van Nistelrooy, Reinald met alors un coup au moral terrible à Simon en criant victoire et en humiliant Simon en lui répétant que jamais il ne l’accrocherait, Reinald déroule et s’impose 5-1, cette Coupe n’efface pas sa soirée manqué puisqu’il avait l’ambition de rester Champion, mais dans sa course au Palmarès avec Alex, il mène désormais 7 Majeurs à 3 et est persuadé de finir devant avec une telle avance, sa moyenne de point remonte à 1.53
  • Reinald est absent lors du 15e Tournoi.
  • 16 : Après la perte de son Titre, une réaction était attendu mais à la surprise général Reinald termine bon dernier pour la 1er fois de la saison, il n’évite pas la 4e place en obtenant seulement 3 points en 6 matches, il est distancé de 15 points par le Champion Arnold. Pourtant tout commence parfaitement en ouverture contre Alex, Reinald ouvre le score sur une frappe surpuissante de Sneijder à 25 mètres, relâché par Cesar dans les buts, Alex égalisera par Zlatan mais «Rei » inscrit un doublé grâce à son renard des surfaces Van Nistelrooy, menant 3-1 Reinald pense lancer idéalement son Championnat, mais c’est sans compter le retour d’Alex qui réduit le score par Shevchenko de près avant d’égalisé en toute fin de match sur un raid solitaire de Zlatan (3-3). Ce nul est une bien mauvaise opération pour Reinald qui doit rapidement réagir contre Arnold, «Rei » réalise alors une solide première mi temps en défendant très bien, et en marquant l’unique but de la première période par Van Nistelrooy. Mais en seconde mi temps Arnold réagi avec une égalisation de Ribery, puis en fin de match alors que le match semble se dirigé sur un match nul, Arnold reprend un coup franc excentré de la tête avec Rooney qui marque le but de la victoire (2-1), frustrant pour Reinald qui se fait battre à son propre jeu puisqu’il est l’expert en matière de but de la tête, mais lors de ce match Reinald ne fut pas en réussite avec Van Nistelrooy qui rata quelques têtes dangereuse. Cette défaite condamne quasiment Reinald dans la course au titre, il doit à tout prix battre Simon pour y croire encore, après un début de match fermé, Simon travaille sur le côté avec Hleb, la passe en retrait du Biélorusse est intercepté par Ramos qui marque involontairement contre son camp, Reinald déjà très mal classé au Championnat prend un coup au moral, mais «Rei » ne lâche pas et fini pas égalisé par Van Nistelrooy, cependant Simon ne craque pas et marque un second but splendide : Messi déborde et rentre dans la surface de réparation, mais il reste encore Ramos qui se présente face à lui, Simon feinte la frappe avec Messi et dribble Ramos, puis il ajuste Casillas d’une frappe du gauche croisée, cependant Reinald réagira et égalisera dans la foulée, «Rei » dispose alors d’encore un peu de temps pour l’emporter mais ses tentatives avec Van Nistelrooy seront toutes stoppés par Valdès, Simon s’accrochera jusqu’au bout (2-2) ce nul fait enragé Reinald qui s’estime volé en repensant à ses actions ratés, de plus Reinald vient de ruiné définitivement sa soirée. Au retour Reinald se reprend un peu contre Alex en obtenant un nul après un match serré (1-1), mais «Rei » sombre contre Arnold qui l’humilie avec 5 buts de Ribery (6-2), Reinald peut malgré tout se plaindre de l’arbitre qui expulsa Metzelder dès la première action en offrant un penalty à Arnold alors que le ballon semblait en dehors de la surface, mais Reinald est cependant impuissant face à Champion, cette défaite est symbolique : si Reinald parvient à prendre de temps en temps le titre à Arnold, il ne tient cependant pas la distance sur plusieurs Tournois ou il subit de terrible défaite face à l’habituel Champion. Légèrement «noyé dans l’alcool » sur cette fin de Tournoi, Reinald veut cependant réagir contre Simon pour lui faire payer le match aller, d’autant plus qu’une défaite serait terrible pour Reinald qui finirait dernier, Simon se montre intraitable et prend rapidement les commandes du match en ouvrant le score, incapable de réagir, Reinald est impuissant devant le but du KO inscrit par Francesco Totti d’une frappe puissante à 20 mètres (2-0), Simon enfonce Reinald à la dernière place et laisse éclaté sa joie, alors que «Rei » n’en fini plus d’être de mauvaise foi pour décrédibilisé la victoire de Simon en rappelant qu’il n’était pas en pleine possession de ses moyens, Simon lui dit alors que ce n’est pas une excuse ce qui est vrai, Reinald ne peut s’en prendre qu’a lui-même et la victoire de Simon ne souffre d’aucune contestation. Reinald termine donc bon dernier, en tant que rival principal d’Arnold cette performance ne fait pas honneur à son rang, sa moyenne de point par match diminue légèrement (1.45). Lors de la Coupe Reinald retrouve Arnold en demi final, Reinald réalise alors une entame de match parfaite puisque sur un centre de Robben, Van Nistelrooy ouvre le score de la tête, dans la foulée un centre de Kaka est repris de la tête par Van Nistelrooy qui marque le 2e but, euphorique Reinald va cependant rapidement subir le jeu d’Arnold qui va finalement comme souvent inversé la tendance en marquant 3 buts avec Ribery pour finalement éliminé Reinald (3-2), Arnold remportera la Coupe.
  • 17 : Reinald réagi bien après son Championnat cauchemar, cependant son titre de vice champion ne le satisfait pas, avec 11 points en 6 matches il est encore dans l’ombre du Champion Arnold qui le devance de 2 points. Pourtant Reinald réalisé la meilleur entame de Championnat de sa carrière, il écœure Alex en ouverture sur le score de 4-0 avec un triplé de Van Nistelrooy et un but de C.Ronaldo, puis il ridiculise le revenant Fabien sur le score de 6-0 avec 6 buts de Van Nistelrooy, impressionnant de maîtrise avec son attaquant fétiche et impeccable en défense, Reinald s’envole en tête profitant d’un superbe goal average ainsi que d’un faux pas d’Arnold qui perd contre Fabien, c’est donc en position de force que Reinald défie Arnold juste avant la mi saison, mais le match démarre très mal, Arnold ouvre le score sur un bijou de Cambiasso qui après avoir percé la défense, dribble Casillas dans les 6 mètres d’un crochet millimétré, puis dans la foulée «Rei » n’est pas veinard avec Chiellini qui marque contre son camp en ratant son contrôle, mené 2-0 au bout de 4 minutes de jeu (!), Reinald va cependant superbement réagir en marquant 2 buts de la tête avec Van Nistelrooy, Arnold commet ensuite un mauvais tacle et le chinois expulse Vidic ! Après 20 minutes de jeu Reinald à complètement inversé la tendance puisqu’il va joué 70 minutes à 11 contre 10 et que le score est de 2-2 ! Mais face à cette situation critique, Arnold va une fois de plus donné une leçon de mental à Reinald, Ribery marque par deux fois sur des actions individuelles de grande classe, mais «Rei » profite de sa supériorité numérique pour égalisé facilement avec Van Nistelrooy par deux fois, à 4-4 a quelques minutes de la fin, Reinald obtient un nul important, mais Arnold va finalement porté le coup de grâce, à l’entrée de la surface une frappe croisé du gauche d’Hargreaves trompe Casillas et permet à Arnold de l’emporter dans ce match si important, Reinald est écoeuré, il vient de raté une occasion de plié le Tournoi, au lieu de cela Arnold est complètement relancé. Au retour Reinald maitrise tranquillement Alex avec un triplé de Van Nistelrooy (3-1), puis il défie Fabien avec la possibilité de se mettre dans des conditions idéales pour le titre en cas de victoire, il pourrait alors se contenter du nul contre Arnold lors du dernier match pour terminer premier. Mais Reinald va se casser les dents contre Fabien, pourtant à l’aller il avait marqué 6 buts, mais cette fois ci la défense des Blues lui pose problème, Van Nistelrooy peine à trouvé la faille, et les nombreux corners que «Rei » obtient ne donne rien, le match s’achève sur un frustrant 0-0. Reinald est alors condamné à battre Arnold lors du dernier match, le match commence mal puisque qu‘Arnold ouvre le score : sur un coup franc à ras de terre de Valencia, Ribery reprend au premier poteau et trouve la lucarne, mais Reinald renverse la situation de manière magistral avec un nouveau doublé de Van Nistelrooy qui termine largement meilleur buteur du Championnat, en menant 2-1 en début de seconde mi temps Reinald est alors virtuellement Champion. Reinald commence alors à pourrir le jeu à la moindre action d’Arnold, les cartons jaunes pleuvent et Chiellini est expulsé à la 70e minute, sur l’action qui suit Van Nistelrooy se blesse et «Rei » n’a d’autre choix que de faire rentré Raul, réduit à 10 et privé de son meilleur attaquant, Reinald doit encore tenir 20 minutes pour être Champion, alors qu’il tient bien face aux assauts d’Arnold, finalement Reinald craque puisque Berbatov pourtant excentré sur le côté, trouve une passe en retrait millimétré pour Ribery qui n’a plus qu’a poussé au fond, ce but ramène les 2 équipes à 2-2, il reste alors trop peu de temps pour égalisé, Raul n’aura pas le temps de tiré, Reinald perd le Championnat sur ce nul frustrant (2-2), il déplore la «chance » d’Arnold qui ne méritait pas le titre d’après lui. Reinald est une fois de plus impuissant face à Arnold qui n’en fini plus de gagner les Championnats depuis la création des Tournois, quand Est-ce que Reinald sera capable de stopper régulièrement Arnold en Championnat ? Pas pour le moment visiblement. Reinald veut terminé sa soirée sur un Titre Majeur pour ne pas gâcher tout ses efforts, en demi final il écrase facilement Fabien avec un grand Van Nistelrooy (5-1), puis en Final il prend une demi revanche en l’emportant contre Arnold, une demi revanche seulement car une Coupe ne remplacera jamais un Championnat, mais «Rei » peut tout de même jubilé avec une large victoire (4-1) avec notamment un triplé de Van Nistelrooy de la tête ce qui fera enragé Arnold. Avec 8 Titres Majeurs cette saison Reinald n’en fini plus de distancé Alex et ses 3 Majeurs, Arnold par contre est largement devant avec 31 Titres Majeurs.
  • Reinald est absent lors du 18e Tournoi
  • 19 : Reinald enchaine avec un nouveau titre de vice champion, avec 8 points en 6 matches, il est distancé de 8 points par le Champion Arnold. En ouverture Reinald démarre fort contre Alex, après une ouverture du score de Van Nistelrooy, il subit l’égalisation de Milito, mais Reinald fait finalement la différence en fin de match, un long centre est repris par Robben de la tête, Buffon l’arrête et la relâche dans ses pieds, Robben arrive lancé et tacle le ballon dans les buts, Reinald exulte pendant qu’Alex «pleure », ce but lui offre une précieuse victoire en ouverture (2-1), dans la foulée Reinald joue un match déjà capital contre Arnold, le match démarre mal pour Reinald qui subit en première période, Arnold pousse et obtient un penalty sur un tacle irrégulier de Chiellini, ce dernier est expulsé pour un 2e carton jaune, Torres transforme le penalty, à 10 contre 11 Reinald ne se démotive pas et réussi une grosse fin de match, il parvient à arracher un nul grâce à Van Nistelrooy (1-1), ce nul est important car il permet à Reinald de rester à égalité avec son rival Arnold. Malheureusement Reinald va tout gâcher lors de son match contre Simon : alors qu’il part largement favori, Reinald sombre et s’incline à la surprise général, rapidement mené 3-1 avec un doublé de Messi et un but de Totti, Reinald déplore la chance de Simon, il estime que ce dernier à enchainer les buts improbable de loin, Reinald tentera jusqu’au bout de revenir, Van Nistelrooy réduira le score mais ce sera insuffisant (3-2), dépité après cette défaite, Reinald dit définitivement adieu au titre après un nul contre Alex dans un match accroché, Reinald avait pourtant idéalement lancé son match sur un centre de C.Ronaldo excentré, Evra dévié dans son propre but, mais Alex égalisera par Zlatan, ce nul neutralise les deux joueurs, Reinald ne possède désormais plus qu’une infime chance de rattraper Arnold, mais il n’arrivera pas à battre le futur Champion qui maitrise son match et qui s’impose 3-1 face à un Reinald impuissant, Reinald ne digère pas cette défaite qu’il estime immérité. Pour finir Reinald prend sa revanche contre Simon, dans un match qui commence de façon catastrophique avec deux buts de Simon, Reinald réduit le score par Van Nistelrooy, puis il égalise de manière inattendu par l’international Allemand Metzelder qui marque un but dans une position excentré, un but qui déchainera Reinald qui apprécie d’humilier Simon avec un but d’un défenseur, dans sa joie Reinald à également réveillé Eléonore. Le match est ensuite complètement fou et riche en but, mais Reinald fait la course en tête durant ce match et son attaque mené par un grand Van Nistelrooy, lui permet de s’imposer 8-6. Reinald obtient le titre de vice champion sans jouer lorsqu’Arnold s’impose dans les arrêts de jeu contre Alex, Arnold lui offrant ainsi le titre de vice sur un plateau. Lors de la première Coupe, Reinald vient à bout d’Alex en demi final dans un match accroché, grâce à un doublé de C.Ronaldo (2-1), puis en Final contre Arnold, tout commence mal avec Arnold qui prend le large en menant 2-0, mais un doublé de Van Nistelrooy ramène «Rei » dans le match, finalement à 4-4 en prolongation, Reinald fait la différence en marquant notamment un but normalement impossible avec Van Nistelrooy qui s’impose dans les airs par-dessus Van Der Sar, Reinald exulte et s’impose 6-4, il remporte son 9e Titre Majeurs de la saison, il reprend un peu d’avance sur Alex (5 Majeurs) et il est maintenant à seulement 1 Majeur d’atteindre la barre symbolique des 10 Titres Majeurs sur une saison, chose qu’aucun joueur (hormis Arnold évidemment) n’a jamais fait. Lors de la seconde Coupe, Reinald étrille Simon avec une facilité déconcertante (5-0), puis en final contre Arnold, il participe à l’un des matches les plus physiques et violent dans la bataille du milieu, finalement Arnold fera la différence sur un but de Cambiasso à 20 mètres puis sur une nouvelle frappe lointaine signé Park, aidé par une déviation de Metzelder qui trompe Casillas, Reinald réduira le score mais ce sera insuffisant, Arnold remporte la Coupe (2-1).
  • 20 : Reinald enchaine avec un nouveau titre de vice champion, cela reste une déception pour Reinald qui fut dans la course au titre mais qui échoue à la 2e place, avec 8 points en 6 matches, il accuse 2 points de retard sur le Champion Alex. En ouverture face à Alex, Reinald vit un cauchemar, Adriano ouvre le score d’un missile à 35 mètres, Reinald réagi avec une égalisation de Sneijder à bout portant après un ballon relâché sous la pluie, mais ce retour de Reinald ne sera qu’une illusion puisqu’Alex va ensuite déroulé avec notamment un grand Zlatan qui redonne l’avantage à l’Inter, Reinald commet ensuite une faute grossière en pleine surface de réparation, Zlatan transforme le penalty et permet à Alex de prendre le large, puis Zlatan et Van Nistelrooy se répondront tour à tour avec des buts mais au final Alex s’impose facilement (6-3), dans la foulée Reinald se relance idéalement contre Arnold avec une courte mais précieuse victoire (2-1) avec un doublé de Van Nistelrooy, Arnold ratera l’égalisation sur une double tentative de Rooney qui trouve le poteau et la barre transversale alors que la cage était vide. Reinald enchaine avec une belle victoire contre Alex, pourtant rapidement mené au score, Reinald s’en remet à Van Nisterlooy pour renversé le match de façon spectaculaire (3-1), malheureusement Reinald ne parvient pas à garder cette dynamique positive puisqu’il chute lourdement contre Arnold dans un match cauchemar ou la réussite le fuit (4-0), Arnold fait notamment la différence grâce à Torres et Ribery. Sur terrain neutre Reinald est condamné à battre Alex pour croire encore au titre, mais Alex fait la course en tête, Reinald se bat et revient constamment au score mais il ne parviendra jamais à passé devant (3-3), ce nul sacre Alex et condamne Reinald à se battre pour le titre de vice champion, Reinald doit faire au moins match nul contre Arnold, après un beau match Arnold file vers une victoire 3-2 mais dans un dernier effort Reinald égalise par Van Nistelrooy et arrache le titre de vice, il laisse Arnold à la dernière place, Van Nistelrooy termine meilleur buteur pour la 8e fois en 18 Tournois cette saison, Reinald à vraiment retrouvé son meilleur niveau avec son attaquant fétiche. Malgré tout cette soirée à un léger gout amer pour Reinald qui voulait finir Champion, il voit son rival Alex revenir à 3 Titres Majeurs derrière lui. Lors de la Coupe Reinald est sortit en demi final contre Arnold qui fit la différence sur un doublé de Ribery (3-1), Arnold remportera la Coupe.
  • 21 : Pour la 4e fois de suite Reinald est vice champion, avec 10 points en 6 matches il accuse 6 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald croit vivre un cauchemar contre Arnold qui domine la première mi temps et marque 4 buts avec de la réussite, Valencia ouvre le score puis Torres inscrit un doublé, et Ribery marque le 4e, à la mi temps Reinald est dépité, mais la seconde mi temps sera complètement folle puisque Reinald va réalisé la plus grosse remonté de l’histoire des Tournois, il va dominé et revenir à 4-4 ! Van Nistelrooy inscrit un triplé impressionnant, avec également un but de C.Ronaldo. Reinald arrache un nul d’anthologie et ne laisse pas Arnold s’échapper, dans la foulée Reinald vient facilement à bout d’Alex avec notamment 3 buts de la tête, 2 de Van Nistelrooy et un de C.Ronaldo, Alex enrage et passe son temps à se plaindre pendant que Reinald maitrise la situation (4-2), au retour Reinald joue gros contre Arnold, malheureusement dès son premier tacle, Van Nistelrooy est directement expulsé par le chinois, Reinald joue à 10 sans son buteur vedette, Kaka n’arrive pas à le remplacé, inoffensif Reinald est impuissant face à Arnold qui file vers le titre grâce à Torres (2-0), sans Van Nistelrooy mais avec Kaka qui marque son premier but, Reinald domine contre Alex qui tient cependant un nul 2-2 à la mi temps grâce des buts de Milito et Zlatan alors que C.Ronaldo avait à nouveau marqué pour Reinald qui réalise une bonne soirée avec son attaquant Portugais, par la suite Reinald obtient un penalty controversé pour une faute imaginaire de Buffon, seulement l’arbitre arrête l’action au moment ou C.Ronaldo récupère dans les 6 mètres et qu’il n’avait plus qu’a tiré dans le but vide, Alex estime alors que vu que la faute est inexistante, Reinald ne doit pas le tiré, mais Reinald lui estime qu’il allait marqué avec C.Ronaldo et qu’il doit donc se faire justice en tirant le penalty, C.Ronaldo le transforme, Alex est alors dépité et cri au scandale, déconcentré Alex sombre et Reinald déroule, il marque même par Gago pour que l’humiliation soit total (5-2). Grâce à cette victoire Reinald garde une petite chance d’être Champion à condition de battre Arnold sur terrain neutre, mais dans un match ou Reinald estime manqué de réussite, Arnold fait la course en tête avec son duo Torres-Ribery parfois aider par des erreurs incompréhenseible de Casillas, Reinald court après le score et ne parvient pas à revenir (4-2), Reinald ne peut plus rattraper Arnold qui est Champion, Alex ne peut également plus revenir sur Reinald, le dernier match entre les deux joueurs n’est pas disputé. Lors de la Coupe, Alex fera un temps illusion face à Reinald en tenant le 2-2, mais «Rei » prend le large en marquant 2 buts supplémentaire de la tête (4-2), en Final Reinald dominateur réalise une grosse performance contre Arnold, il s’impose logiquement avec un score large grâce à notamment quelques erreurs de Van Der Sar (5-2), Reinald remporte ainsi son 10e Titre Majeurs de la saison, un Palmarès honorable pour Reinald cependant loin d’Arnold (36 Majeurs), mais ce qui est le plus frustrant pour Reinald, c’est de n’avoir pris que 2 Championnats cette saison, il ne rêve plus que de Championnat mais pour le moment il n’arrive plus à en remproter.
  • 22 : Les Tournois reprennent après une interruption de 2 mois, en effet Reinald s’est gravement blessé au pouce et était dans l’incapacité total de jouer, son pouce gauche n’est toujours pas guéri à 100% mais Reinald déclara quand même vouloir reprendre les Tournois, c’est un Reinald diminué qui prend part au Tournoi, son pouce gauche qui gère tout les déplacements des joueurs rend ses dribbles moins rapide et moins précis que d’habitude, Reinald ne peut éviter la dernière place du Championnat à 3, avec 2 points en 6 matches il accuse 9 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald tient bon contre Arnold, mais une mauvaise relance de Kaka permet à Valencia de servir Torres qui marque de près du gauche, Arnold rata ensuite un penalty qui aurait pu le mettre à l‘abri mais Reinald ne parviendra pas à revenir (1-0), dans la foulée Reinald réalise une magnifique première mi temps contre Alex, C.Ronaldo puis Van Nistelrooy par deux fois permette à Reinald de mené 3-0 contre Alex ! Ce dernier passe ensuite son temps à se plaindre, remettant en cause des buts excentrés de Van Nisterlooy, Reinald ne maitrise plus le match, Alex qui continue de se plaindre réalise une grosse seconde mi temps, Milito réduit le score puis Zlatan inscrit un doublé dont un but égalisateur en toute fin de match, Reinald vient de laisser filer une victoire importante (3-3). Au retour Reinald n’est pas veinard contre Arnold, d’entrée Arnold peut remercier Casillas qui fauche Ribery sans que Reinald demande quoi que ce soit, Arnold ouvre le score par Torres et profite de l’expulsion de Casillas pour finir à 11 contre 10, Reinald revient cependant au score grâce à Van Nistelrooy, Arnold obtient ensuite un penalty imaginaire qu’il ne tire pas, mais il fini par s’imposé (4-2) profitant notamment de la présence de Dudek dans le buts. Distancé au classement Reinald fait ce qu’il peut contre Alex, il ouvre même le score par Van Nistelrooy, cependant Alex égalise d’une frappe de 30 mètres par Adriano qui profite de Dudek dans les buts, Dudek ne pourra également rien faire sur la fin de match ou Zlatan offre la victoire à Alex (3-1). Condamné à la dernière place, Reinald va cependant réalisé un gros match contre Arnold, dès la première action Van Der Sar est expulsé dans un contacte litigieux, mais Reinald ne tire finalement pas le penalty dans le doute, cependant avec Foster dans les buts Reinald prend les devants grâce à Van Nistelrooy, mené 2-1 Arnold arrache finalement le nul en toute fin de match sur une frappe lointaine de Cambiasso (2-2), Reinald ne parvient toujours pas à décrocher sa première victoire depuis son retour. Lors de l’ultime match Reinald réalise un match fantastique contre Alex, en effet Reinald subit la sévérité de l’arbitre chinois qui lui expulse 2 joueurs, réduit à 9 et mené 2-1, Reinald voit en plus Alex tiré un penalty imaginaire sans le moindre remord, alors mené 3-1 Reinald réalise alors une superbe remonté à 9 contre 11 : un doublé de Van Nistelrooy lui permet de revenir à 3-3 ! Mais en toute fin de match Reinald n’empêche pas le but victorieux d’Alex par Zlatan (4-3). Après ce championnat frustrant, Reinald retrouve Alex en demi final de Coupe, dans un match spectaculaire Reinald cède finalement de peu (4-3) et assiste en spectateur à la Coupe remporté par Arnold. Pour Reinald ce retour est difficile, n’ayant plus les mêmes sensations que par le passé dans son pouce, son temps d’adaptation risque d’être long, on peut même se demander s’il retrouvera un jour son meilleur niveau, en plein doute Reinald traverse sans doute l’un des pires moments de sa carrière alors qu’il était pourtant devenu le rival numéro 1 d’Arnold, remportera-t-il encore une fois un Championnat à l’avenir ?
  • 23 : Toujours en grande difficulté avec son pouce gauche, Reinald enchaîne avec une nouvelle dernière place puisqu’il termine 3e du Championnat à 3, avec 4 points en 6 matches il accuse 12 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald se retrouve rapidement mené par Alex qui marque par Shevchenko puis Milito, mais Reinald réagi par Van Nistelrooy, puis en fin de match après un télescopage entre les 2 défenseurs d’Alex, Robben récupère pour Reinald et profite d’un placement hasardeux de Van Der Sar pour égalisé (2-2). Après ce match nul Reinald se retrouve à nouveau mené dès la 3e minute contre Arnold qui marque par Ribery après avoir dribblé Casillas, Arnold prend le large grâce à Valencia mais Reinald réagi par Van Nistelrooy et Robben en grande forme sur ce début de Championnat, mais Arnold aura le dernier mot avec Ribery (3-2), Reinald à pourtant l‘occasion d'égalisé sur une frappe au point de penalty, la lourde frappe se Sneijder se dirige en pleine lucarne, mais Buffon se permet de la bloqué à la surprise général ! Au retour Reinald est encore dans le rythme malgré son pouce qui devient de plus en plus difficile à gérer avec la fatigue du à la répétition des matches, Reinald sort un gros match qu’il maitrise de bout en bout contre Alex avec notamment un grand Van Nistelrooy (2-1). Cette victoire permet à Reinald d’occupé la 2e place et de menacer Arnold dans la course au titre, le duel décisif contre Arnold à d’ailleurs lieu mais Reinald chute complètement au niveau de ses performances à partir de ce match, à l’agonie avec son pouce Reinald n’arrive plus à déplacer ses joueurs correctement, pas assez endurant pour tenir tout un tournoi Reinald est impuissant face à Arnold qui ne fait pas dans le détail (3-0). Reinald doit faire au moins match nul contre Alex pour rester 2e mais dans la lancé de son match précédent il ne peut rien faire et subit un doublé de Zlatan (2-0). Dans le dernier match Reinald se retrouve mené 3-0 par Arnold déjà champion avec notamment des buts de Rooney, Cambiasso et Torres, dans une fin de match sans suspense Reinald réduit le score par sa légende Raul puis par Van Nistelrooy qui accroche le meilleur buteur partagé avec Rooney et Ribery, mais Reinald n’évite pas la défaite (3-2) et la dernière place, sa capacité à enchainé les matches sur une soirée est une fois de plus insuffisante, il lui faudra décidemment du temps pour retrouvé son meilleur niveau. Malgré ses problèmes Reinald va s’accroché de manière surprenante en demi final de Coupe contre Alex, après avoir ouvert le score sur une frappe croisé de Van Nistelrooy, Reinald tient bon face aux assauts d’Alex en défendant de manière agressive, il tient à la surprise général la victoire sur le plus petit des scores (1-0) ce qui lui donne le droit de défié Arnold en Final, mais Reinald n’évite pas une entame de match catastrophique avec Rooney qui marque coup sur coup deux frappes lointaines du gauche ce qui fera déprimé Reinald, de plus Torres inscrit un 3e but à 20 mètres, le suspense est tué, en seconde mi temps un doublé de Cristiano Ronaldo permet à Reinald de se relancé même si ce sera insuffisant (3-2), Arnold remporte la Coupe.
  • 24 : Après 2 Championnats inquiétant par rapport à son niveau depuis son accident au pouce, Reinald se rassure avec un bon niveau de jeu tout au long de la soirée, il ne retrouve pas les sommets mais il évite une nouvelle dernière place puisqu’il termine vice champion avec 7 points en 6 matches, il accuse 6 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald ne le sait pas mais il joue avec une manette défectueuse qui ne tourne pas bien avec la croix directionnel, Reinald pense alors sans doute que quand ses joueurs ne tourne pas correctement c’est à cause de son pouce qui n’a plus le même touché qu’avant, mais cela n’a en faite aucun rapport puisqu’il s’agit bien d’une grosse défaillance de la manette dont Reinald ne s’est même pas rendu compte, malgré ce gros handicap Reinald réalise un match correct mais il n’empêche pas Alex de s’imposé 2-0 sur des buts de Zlatan et Milito, Reinald n’a cependant pas de chance offensivement puisqu’il trouve à 3 reprises les poteaux d’Alex sans jamais marqué. Dans la foulée Reinald défie Arnold en changeant de manette alors qu’Arnold hérite de la manette défectueuse, dès la première action Arnold se rend compte du problème car son défenseur refuse d’obéir, Reinald en profite pour ouvrir le score avec C.Ronaldo. Arnold se plaint alors de sa manette et fini même par joué les trois quart du match avec l’Analogue ! Une première pour le grand Champion des Tournois qui est dans l’obligation d’innover pour avoir une chance, cela paye puisque Torres égalise rapidement, puis le tournant du match intervient : Reinald qui ne s’est pas rendu compte que l’arbitre était le chinois, effectue un tacle appuyé avec Sneijder qui est très sévèrement expulsé, dépité Reinald lâche et Arnold creuse l’écart avec des buts de Ribery et Torres, Reinald lâche alors complètement le match en se faisant expulsé ses 3 défenseurs (Metzelder, Chiellini et Ramos), Arnold en profite pour mené 5-1 mais Reinald fini également par se faire expulsé C.Ronaldo, le match est alors stoppé et perdu 3-0 sur tapis vert pour Reinald qui n’a plus assez de joueur pour continué le match, le probleme de la Manette sera résolu par la suite puisque les joueurs se feront prêté une manette pour poursuivre le Tournoi dans les conditions habituels. Après ce début de Championnat catastrophique Reinald réagit la ou on l’attend le moins : avec une équipe « bis » Reinald sort un match de légende, face à un Alex peu inspiré les Heinze ou Pepe tienne la baraque derrière, alors que Reinald marque l’unique but de la rencontre sur un tir de Kaka arrêté par Van Der Sar mais le ballon rebondit sur Evra qui marque contre son camp (1-0), cette victoire empêche le leader Alex de s’échapper et relance Reinald qui défie Arnold, après un match équilibré qui se dirige vers un 1-1, Reinald commet un cassage dans la surface de réparation, habituellement non sifflé l’arbitre n’hésite pourtant pas une seul seconde et désigne le point de penalty, une décision que Reinald à du mal à accepter, quoi qu’il en soit cela confirme bien que Reinald est le joueur le plus pénalisé au niveau des penaltys tiré contre lui, et de très loin. Arnold profite de l’occasion pour marqué avec Torres et filé vers une précieuse victoire, c’est sans compter sur une ultime réaction de Reinald dans les dernières minutes, une accélération de C.Ronaldo laisse la défense d’Arnold sur place, Reinald dribble ensuite habilement Buffon pour égalisé dans le but vide (2-2), ce nul permet d’empêcher Arnold de s’envoler vers le titre. Lors des matches sur terrain neutre Reinald retrouve enfin Van Nistelrooy face à Alex, distancé au classement des buteurs son attaquant vedette va faire parlé son talent en marquant un quadruplé en tirant 4 fois au buts ! Reinald réalise même un but d’une rareté incroyable puisqu’en taclant avec C.Ronaldo à 18 mètre pour récupéré un ballon, il transforme le tacle en tir puissant qui rentre en poteau rentrant, inimaginable, Réaliste comme jamais Reinald réalise un match parfait en laminant Alex (6-1), de dépit Alex jette violemment son briquet qui tape un vase en haut d’une étagère, le vase tombe au sol et se fracasse en plusieurs morceaux après une violente chute, quoi qu’il en soit pour Reinald il reste maintenant une dernière chance d’être Champion à condition de battre Arnold, mais cette ultime match ne sera pas une réussite pour Reinald qui n’aura pas le même talent offensif que lors du match précédent, dans un match fermé Reinald ne parvient jamais à marqué de but, Arnold non plus ne réalise pas un grand match mais sur la dernière action, Arnold joue un coup franc rapide à l’entrée de la surface et sert Rio Ferdinand qui se trouve à 16 mètres du but à la surprise général, Ferdinand fonce vers le but en chargeant Cannavaro et Chiellini qui tombe dans la puissance de l’impact ! Alors que les défenseurs de Reinald sont à terre, Ferdinand frappe et trompe Casillas, il vient de marqué un but humiliant pour Reinald, de plus ce but met fin au suspense (1-0), Arnold est à nouveau Champion. Van Nistelrooy termine cependant meilleur buteur pour la 10e fois cette saison (record)
  • 25 : Reinald enchaine avec un nouveau titre de vice champion lors de ce Championnat à 4, avec 8 points en 6 matches il accuse 10 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald ouvre le score contre Alex par Van Nistelrooy, mais Alex égalise par Shevchenko qui reprend sans contrôle une passe à l’entrée de la surface, le score en restera la au terme d’un match musclé et passionnant (1-1), dans la foulée il dispute un match accroché contre Arnold, Torres et Van Nistelrooy se réponde tour à tour et le match semble se dirigé vers un 2-2, Van Der Vaart rate alors un face à face en tirant à côté, Reinald vient de raté la balle de match, Arnold obtient un corner dans les arrêts de jeu, Torres marque le but de la victoire de la tête (3-2) cette défaite sur le fil coute très cher à Reinald qui se retrouve distancé au Championnat. Juste avant la mi saison Reinald signe enfin son premier succès de la soirée contre Simon, Reinald marque sur un tire contré de Sneijder, Simon égalise par Messi mais Van Nistelrooy redonne l’avantage au Grand Real, Simon ratera la balle de l’égalisation avec une frappe sur le poteau, le ballon roule sur la ligne de but mais Casillas la récupère à temps (2-1). Au retour Reinald pulvérise un Alex qui fit bien pâle figure lors de ce match, un quadruplé de Van Nistelrooy avec 2 buts de la tête scelleront le match (5-1) qui se termine donc sur une « Pastisade », Reinald espère encore jouer le titre mais une nouvelle défaite contre Arnold ruine ses espoirs (2-1) notamment sur une frappe à 20 mètres excentré de Rooney que Reinald contestera alors qu’Arnold lui dira simplement qu’il ne faut pas lui laissé autant d’espace. Pour l’honneur Reinald défie Simon, malmené Reinald se retrouve mené 2-1 mais un but de la tête de Benzema lui permet de sauver un nul (2-2), Van Nistelrooy partage le titre de meilleur buteur avec Torres. Lors de la Coupe Reinald maitrise sa demi final contre Simon en menant 2-1, mais Reinald joue de façon viril et le chinois lui expulse 2 joueurs, réduit à 9 Reinald souffre, Simon obtient un coup franc à 20 mètres dans les arrêts de jeu du match, la technique du rond de Henry frappe le poteau, le ballon revient sur Eto’o qui marque de la tête dans le but vide, la prolongation n’arrange pas Reinald qui va jouer 30 minutes de plus à 9 contre 11, mais Reinald est héroïque et tient bon jusqu’à la 120e minute, on semble se dirigé vers les prolongations mais Reinald obtient un dernier corner, Van Der Vaart marque de la tête le but de la victoire et plonge Simon dans la déprime, quel match de Reinald qui s’impose au courage ! En Final Reinald livre un nouveau combat contre Arnold, Reinald ouvre rapidement le score par C.Ronaldo mais Arnold obtient un penalty, mais Casillas repousse le tir de Torres, mais Arnold va revenir et le match va s’emballé, à 2-2 le match se dirige vers la prolongation mais Arnold se crée une faille avec Torres qui frappe de façon surpuissante à 20 mètres, il trouve la lucarne opposé et enterre Reinald dans la déprime (3-2), si Reinald se rassure avec un nouveau titre de vice champion, il ne remporte toujours pas de Titre Majeur et encore moins de Championnat qui le fuit depuis une éternité, avec 3 défaites en 3 matches contre l’éternel Champion Arnold, Reinald ne peut espérer mieux.
  • 26 : Reinald régresse lors de ce Championnat à 4 puisqu’il n’obtient qu’une 3e place avec 4 points en 6 matches, il accuse 14 points de retard sur le Champion Arnold. Avant le Championnat Reinald accepte un échange qu’Arnold lui propose, il cède C.Ronaldo à Arnold et récupère Ribery en échange. D’entrée Reinald retrouve Arnold et le début de match est cauchemardesque, Arnold retrouve ses sensations avec C.Ronaldo qui travaille et marque 2 buts qui plombe le match de Reinald, Torres rajoute même un 3e but, Reinald est abattu mais il se reprend bien en seconde période avec deux buts tardif de Van Nistelrooy qui réduise l’écart, mais ce sera insuffisant (3-2). Dans la foulée Reinald réalise le match idéal contre Alex, malgré quelques belles occasions d’Alex, Reinald tient bien et se montre réaliste en contre avec son attaquant vedette Van Nistelrooy qui martyrise la défense Intériste (4-1), Alex crie à l’injustice en déclarant qu’il s’agit du match le plus volé qu’il est vu en 4 année de Tournoi Pes alors que Reinald trouve la victoire parfaitement logique. Ce succès permet à Reinald de parfaitement se relancé dans la course au titre, malheureusement Reinald va tout gâcher lors de son match contre Simon, en effet face à un adversaire qu’il à pourtant toujours su maitrisé, Reinald sombre face à un jeu de passe rapide de Simon qui lui fait du mal à la finition avec Messi et Eto’o qui marquent un doublé chacun, Reinald n’est pas en reste avec des buts signé Ribery et Van Nistelrooy mais au final cette défaite (4-3) est un terrible coup dur qui ruine ses espoirs de titre. Dans la foulée Reinald retrouve Arnold pour un nouveau match frustrant, dans un match équilibré ou C.Ronaldo et Van Nistelrooy se réponde, Reinald rentre 3 fois dans la surface de réparation avec Van Nistelrooy et 3 fois Arnold effectue un cassage pour récupéré le ballon, Reinald réclame un penalty que l’arbitre ne lui donnera jamais, en contre Arnold perce la défense du Real avec C.Ronaldo, Reinald tacle avec Ramos, le tacle est raté et prend uniquement C.Ronaldo et non le ballon, le chinois siffle immédiatement le penalty et expulse Ramos, Reinald est désemparé et se dit victime d’une injustice total sur ce match, Arnold exécute la sentence en transformant le penalty avec C.Ronaldo, le but de la victoire (2-1). N’ayant plus rien à joué Reinald sombre littéralement face à un Alex qui retrouve son meilleur niveau notamment avec Zlatan qui ridiculise Reinald en inscrivant 7 buts (7-1), après cette humiliation Reinald termine le Championnat sans aucune motivation par un nul contre la lanterne rouge Simon (1-1). Après un Championnat plus que décevant Reinald se remobilise pour la Coupe ou il élimine Alex en demi final (2-1). En final Reinald retrouve Simon tombeur d’Arnold à la surprise générale, une aubaine pour Reinald qui évite de croisé la route d’Arnold qu’il n’arrive plus à battre depuis quelque temps, remotivé Reinald espère remporté son 11e Titre Majeur de la saison avec une possible 9e Coupe à son Palmarès, mais le match commence mal puisque Simon ouvre le score par Messi, Reinald égalise dès l’action suivante par Van Nistelrooy, mais Simon réalise un grand match et il reprend l’avantage en seconde période sur un but exceptionnel de Villa, mené à 30 minutes de la fin du match Reinald est nerveux et chacune de ses actions ratés l’énerve un peu plus car le temps passe et la pression monte, Simon souffre et n’arrive plus à gardé le ballon face à la pression de Reinald qui se fait de plus en plus pressente, à la 89e minute, Ribery qui n’a pas du tout convaincu Reinald durant la soirée, réussi tout de même une percé décisive avant de servir Van Nistelrooy qui égalise dans le but vide, Reinald exulte et met un coup terrible au moral de Simon qui était à une poignée de seconde de remporter la Coupe ! En prolongation Reinald sert Van Nistelrooy qui se joue d’Abidal et de Puyol avant de marqué d’une frappe du gauche dont il à le secret, Reinald jubile, Simon sort du match et réalise une pitoyable mauvaise relance en rendant le ballon directement à Van Nistelrooy qui inscrit le 4e but décisif, Reinald ira même enfoncé le clou avec un 5e but de l’inévitable Van Nistelrooy (5-2), Reinald est de retour aux affaire en remportant à nouveau un Titre Majeur, il lui faudra maintenant retrouvé son rang en Championnat à l’avenir.
  • 27 : Reinald ne parvient toujours pas à remporter un Championnat à nouveau, avec 9 points en 6 matches il termine vice champion du Championnat à 3, il accuse 4 points de retard sur le Champion Arnold. Pourtant en ouverture Reinald fait une superbe opération face à Arnold, Reinald ouvre le score par Van Nistelrooy mais Arnold égalise par Ribery, Arnold se fait ensuite cassé par deux fois dans la surface et réclame des penaltys qu’il n’obtient pas, Reinald jubile et fini par reprendre l’avantage grâce à Van Nistelrooy, à la 87e minute Reinald profite même d’un contre son camp de Vidic pour tué le match, mais Arnold réduit le score sur le coup d’envoi par Torres, dans le bout des arrêts de jeu Arnold fait trembler Reinald en se procurant un face à face avec Ribery, mais Casillas remporte son duel, au bout du suspense Reinald s’impose (3-2), dans la foulée Reinald démarre fort contre Alex en ouvrant le score par Van Nistelrooy, virtuellement à 6 points Reinald est peut être en train de s’envoler vers le titre, mais Alex va le faire redescendre sur terre, tout d’abord Alex égalise sur une frappe sans contrôle du droit d’Adriano, puis il remporte le match sur un but victorieux de Milito et sa finition légendaire (2-1). Cette défaite fait mal à Reinald qui n’a pas pu distancé Arnold au classement, au retour Arnold réalise une entame de match parfaite contre Reinald : Torres élimine deux défenseurs Madrilène, il ne reste plus que Chiellini à éliminé, Ribery qui n’a pas le ballon bouscule Chiellini, Reinald ne peut défendre, Arnold dribble Casillas avec Torres et marque dans le but vide, Reinald crie au scandale alors qu’Arnold lui rappelle qu’il à fait deux cassages sur Torres auparavant donc la faute de Ribery est justifié. Dans la foulée Reinald prend un énorme coup au moral, sur un raid solitaire de Ribery qui rentre dans la surface, Arnold va tuer le match sur un but curieux puisque le ballon rebondit plusieurs fois sur les joueurs ainsi que Casillas, il fini par légèrement monté dans les airs et revenir sur Ribery dans les 6 mètres qui pousse dans le but vide, ce but chanceux crucifie Reinald, Arnold déroule ensuite et corse l’addition avec Torres et Valencia notamment, Reinald s’applique à sauver l’honneur par C.Ronaldo mais la défaite est lourde (5-2). Reinald doit alors battre Alex pour croire encore au titre, dans un match solide et maitrisé Reinald s’impose (2-1) écartant ainsi Alex de la course au titre, sur terrain neutre Reinald dispute alors un match capital pour le titre ou il doit battre Arnold pour s’emparer de la 1er place, dans un match fou les deux joueurs se réponde tour à tour et sont à égalité 2-2, puis Arnold perce la défense Madrilène avec Ribery qui rentre dans la surface, Chiellini le tacle légèrement par derrière, l’arbitre n’hésite pas une seul seconde et désigne le point de penalty, c’est le tournant du Championnat. Reinald crie au scandale et déclare qu’il n’y à pas faute alors qu’Arnold lui explique clairement que Chiellini prend d’abord les jambes de Ribery avant de toucher le ballon, thèse qui sera confirmé par Alex qui était spectateur du match, Reinald ne digère pas ce penalty et le fait qu’Arnold le tir, Torres le transforme et offre la victoire à Arnold (3-2) qui remporte ainsi le Championnat dans une ambiance pesante du au constante réclamation de Reinald qui vient de perdre le Championnat sur ce coup de théâtre. Reinald termine par une courte victoire contre Alex (2-1) qui lui offre un titre de vice champion bien amère. Lors de la 1er Coupe Reinald pense se qualifié en final puisqu’il domine Alex sur le score de 3-2 avec un grand Van Nistelrooy, mais un doublé d’Adriano qui marque sur deux frappes surpuissantes, permet à Alex de l’emporter sur le fil (4-3), Arnold remportera la Coupe. Lors de la 2e Coupe Reinald se retrouve virtuellement éliminé par Alex, mené 2-1 Reinald arrache la prolongation sur un but tardif de Van Nistelrooy, puis le match se termine à 3-3 et c’est la séance de tir au but qui départage les deux joueurs : malchanceux Alex trouve le poteau avec Adriano qui avait pourtant pris Casillas à contre pieds, Reinald prend l'avantage et enfonce le clou sur une erreur d’amateur d’Alex, ce dernier prend trop de temps à tiré son penalty, la console tir alors automatiquement au milieu chose que Reinald sait parfaitement, Casillas reste au centre mais Kaka tir au dessus il n’aura même pas à faire un arrêt, Alex fait duré le suspense en stoppant un tir de « Rei » mais il n’arrivera pas à en stopper un autre, Reinald retrouve Arnold dans une final passionnante, Arnold ouvre le score mais Anderson égalise pour Reinald (Arnold et Reinald ont échangé Anderson et Benzema pour ce tournoi), le match se muscle et Reinald prend les devants grâce à un immense Van Nisterlooy, Reinald mène alors 2-1 mais il se fait expulsé 1 puis 2 joueurs, il reste alors 15 minutes et Reinald fini à 9, « Rei » crie au scandale estimant que ces cartons rouge sont très sévère, il n’a pas tord, obligé de défendre en sous nombre Reinald commet alors une faute d’anti jeu et reçoit cette fois ci un nouveau carton rouge mais justifié cette fois ci, réduit à 8 Reinald subit et ne parvient pas à relancer, sur une action d’école Arnold trouve Rooney en retrait pour l’égalisation à 2-2. Cependant Reinald va réussir une percé solitaire à la 87e, Sneijder rentre dans la surface de réparation excentré sur le côté, il trouve la lucarne opposé avec une frappe somptueuse, Reinald est virtuellement vainqueur ! Mais Arnold se rue à l’attaque et égalise sur le coup d’envoie grâce à Rooney, dans les arrêts de jeu Reinald est une fois de plus dépassé en sous nombre et Arnold conclu le match sur un but symbolique de Benzema, l’ancien joueur de Reinald (4-3), auteur d’un match héroïque Reinald laisse filé la Coupe à cause d’un trop grand nombre de carton rouge, son rival Arnold fait le plein une fois de plus au Palmarès pendant que « Rei » ramasse les miettes, une situation qu’il ne supporte plus mais qui est bien réel.
  • 28 : Pour le premier des 3 Championnats « Echange d’Equipe », Reinald hérite de Manchester United, l’equipe qui remporta 23 Championnats sur 27 cette saison sous les ordres d’Arnold, mais sous les ordres de Reinald les choses n’ont pas fonctionné puisque Reinald termine 3e avec 5 points en 6 matches, il accuse 8 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald vit un cauchemar en première mi temps contre Arnold qui joue avec l’Inter de Milan, un doublé de Zlatan et un but de Milito ont permis à Arnold de rapidement se détaché en menant 3-0, pas encore habitué à sa nouvelle équipe Reinald prend l’eau en défense, cependant Reinald revient bien dans le match en seconde mi temps avec un doublé de Torres idéalement servi par Rooney sur les deux buts, Reinald manque même de peu l’égalisation en fin de match sur un raid solitaire de Rooney qui dribbla même Buffon mais qui rata sa frappe dans un angle quasi impossible, Reinald s’incline (3-2). Il défie ensuite Simon qui possède 0 point comme lui, ce dernier à hérité du Real Madrid, l’équipe habituel de Reinald. Simon décide de mettre Benzema titulaire à la place de Van Nistelrooy ce qui scandalisera Reinald, pourtant Simon semble réussir son pari puisqu’il réalise une entame de match parfaite avec un doublé de Benzema, cependant Reinald remontera à 2-2 avec des buts signés Rooney et Torres. A la 80e minute Simon pense faire le plus dur, sur un débordement de Van Der Vaart Simon déclenche un puissant centre à ras de terre que Ferdinand renvoie dans ses propres buts ! Ce contre son camp plombe le match de Reinald qui ne se bat plus que pour un nul, sur un dernier effort en solitaire Reinald égalise avec Torres qui passe en revue tout la défense du Real avant de conclure du gauche (3-3). Avant la mi saison Reinald démarre bien son match contre Alex qui joue avec le Barça, un Rooney impérial lui permet de prendre les devants, mais Alex va finalement inversé la tendance, alors que Reinald file vers la victoire un doublé de Totti lui permet de revenir à 3-3, dans les arrêts de jeu alors que le match fil vers le nul, une frappe anodine de Totti à 25 mètres est dévié par un défenseur de Reinald, cela trompe Van Der Sar et offre la victoire à Alex (4-3), une cruelle désillusion pour Reinald qui n’est vraiment pas veinard lors de ce tournoi, dernier à la mi saison le Championnat est déjà ruiné pour « Rei ». Au retour Reinald semble hors du coup face à Arnold qui réalise un match énorme avec Milito, rapidement Arnold prend les devants, Reinald comprenant qu’il ne pourrait plus revenir lâche complètement le match qui se termine en humiliation (7-1), Reinald se reprend malgré tout contre Simon dans un match qu’il doit à tout prix remporté pour ne pas finir dernier, son duo Rooney-Torres fait le métier et Reinald s’empare de la 3e place grâce à une solide victoire contre Simon (3-1). N’ayant plus rien à joué car sur et certain de terminé 3e, Reinald joue malgré tout un rôle capital lors du dernier match car le Titre de Champion n’est pas encore décerné, il défie Alex qui doit à tout prix l’emporté sinon le Championnat reviendra à Arnold. Reinald réalise une pitoyable entame de match puisqu’au bout de 5 secondes de jeu Alex qui rentre sur le côté droit de la surface est fauché par Reinald qui tacle avec Park alors qu’il n’a aucune chance de récupéré le ballon, Arnold se plaint et Alex à l’occasion d’ouvrir le score pour s’envolé vers le titre, mais Reinald stoppe le penalty, Alex n‘est pas déçu et déclare qu‘il ne voulait pas gagné comme sa sur un penalty, par respect pour Arnold il aimerait sans doute que Reinald soit plus concentré pour que sa victoire soit belle. Mais moins d’une minute plus tard Reinald commet à nouveau un tacle par derrière avec Ferdinand qui prend les jambes de Messi avant de prendre le ballon, Reinald conteste le penalty alors qu’Arnold s’énerve de voir Reinald concédé 2 penalty en seulement 10 minutes de jeu (soit moins d’une minute de temps réel), Alex ne semble pas apprécié la tournure des évènement mais il transforme quand même le penalty avec Messi, dans la foulée Alex inscrit un nouveau but avec Messi et mène 2-0, Arnold est abattu, cependant Nesta va se blessé et Alex ne va bizarrement pas le remplacé, Reinald en profite pour revenir à 2-1 sur un but de Ribery. Alex attaque pour tué le match et Reinald continue de défendre avec une violence rare que même habituellement il n’utilise pas, l’arbitre généreux ne siffle pas deux penalty évident de plus en faveur d’Alex. Ce dernier ne change toujours par Nesta qui se fait prendre de vitesse, Alex est obligé de commettre un attentat avec Nesta qui se fait expulsé, et la encore plus bizarre Alex laisse sa défense central avec uniquement Puyol sans mettre un joueur à la place de Nesta ! Alex semble désabusé par la façon de défendre de Reinald qui commet faute sur faute, il n’a pas envie de gagné sur des penaltys et semble désabusé de la façon de joué de Reinald. Si ce dernier se montre catastrophique comme jamais défensivement, il continue cependant d’attaqué et face à une défense fantôme avec un trou énorme il égalise par Torres à la 70e minute, à 2-2 il offre pour le moment le titre à Arnold, sans faire un grand match mais aidé par le non match d’Alex. Alex fini finalement par rentré dans la surface de Reinald qui effectue un nouvelle faute avec Vidic qui est exclu et qui offre un 3e penalty à Alex dans le même match, un record surtout que d’autre penalty aurait pu s’ajouté sans une générosité de l’arbitre, Alex à donc le Championnat au bout des pieds de Messi, mais énervé Alex tir de façon désabusé le penalty pour la 3e fois au même endroit, Reinald le stoppe. Dépité Alex arrivera malgré tout à marqué un 3e but avec Messi à la 80e minute, à ce moment la même Arnold lui dit de remplacé Nesta, ce à quoi Alex répond « non laisse tombé je n’ai même pas envie » alors qu’il file vers le titre Alex semble vraiment écoeuré de l’emporté ainsi et semble en vouloir à Reinald qui fit n’importe quoi en défense, vis-à-vis d’Arnold Alex n’accepte pas de l’emporté ainsi et fait n’importe quoi en laissant sa défense à 3 sans rajouté un joueur à la place de Nesta, Reinald en profite en passant dans le trou, Torres dribble Valdès et égalise à 3-3. Reinald alors remonté ne comprend pas le comportement d’Alex ni les reproche d’Arnold qui lui dit qu’il défend n’importe comment. Dans la confusion le match se termine sur un nul (3-3) et personne ne semble satisfait de l’issu de ce match, Alex en veut à Reinald qui à plombé le dernier match d’après lui en défendant n’importe comment et en pleurant pendant le match, Reinald lui ne comprend pas ces accusations et déclare simplement qu’Alex à été stupide de ne pas joué à 100%, Arnold lui n’est pas satisfait de gagné un Championnat dans ces conditions. Arnold analysera la situation en déclarant que Reinald n’a pas voulu laissé Alex gagné, mais qu’il était incapable de se motivé et de joué normalement lors de ce dernier match qui n’avait pas d’enjeu pour lui, ainsi la défense de Reinald fut plus agressive que jamais et cela donné un record de penalty en faveur d’Alex qui ne voulait pas d’une victoire donné de la sorte, Reinald ne comprend toujours pas le comportement d’Alex qui à défendu ses convictions jusqu’au bout, Alex déclare qu’Arnold n’aurait pas non plus apprécié de l’emporté ainsi. Après cette fin de Championnat qui restera gravé comme l’une des plus controversé de l’histoire, Reinald se motive pour la Coupe ou il affronte un Alex désabusé et encore sous le choc de la perte de son titre dans des conditions incroyable. Reinald qui titularise Owen réalise un match superbe face à un Alex fantomatique, Reinald humilie Alex avec un quadruplé de Owen, un doublé de Rooney, un but de Torres et un but de Cambiasso, Alex s’applique à sauvé l’honneur par Zlatan (8-1). En final Reinald réalise un match solide face à Arnold, à 1-1 les deux joueurs s’explique en prolongation, Arnold prend l’avantage par Zlatan mais « Rei » égalise par Torres, au tirs au but Arnold stoppe la tentative de Torres mais « Rei » arrête le tir en traitre de Shevchenko, tout les tirs sont ensuite réussi jusqu’à la tentative de Ribery bloqué par Buffon, Arnold remporte la Coupe. Reinald fut décevant avec Manchester, il l’explique en disant qu’il déteste cette équipe et qu’il n’arrive à joué qu’avec le Real, il faudra cependant qu’il fasse quand même mieux avec l’Inter et le Barça lors des deux prochains Championnats Echange d’Equipe.
  • 29 : Pour le 2e Championnat Echange d’Equipe, Reinald hérite du FC Barcelone, l’équipe qui remporta 1 Coupe en 13 Championnats cette saison sous les ordres de Simon, au commande d’une équipe qu’il déteste de toutes les fibres de son corps, Reinald termine une fois de plus à une modeste 3e place, avec 9 points en 6 matches il accuse 6 points de retard sur le Champion Arnold. Rapidement la soirée de Reinald tourne mal, en ouverture Reinald tente une nouvelle composition et change son 3-5-2 habituel pour un 4-4-2 avec deux milieux défensifs et sans numéro 10, l’expérience tourne au désastre face à Alex (Manchester United), Reinald ne touche pas un ballon mais il limite les dégâts puisqu’il ne perd que 1-0 sur un but de Ribery, en seconde mi temps et pour le reste du tournoi Reinald revient à sa composition habituel, mais « Rei » encaisse un 2e but meurtrier par Torres, en fin de match Reinald relance tout avec un but d’Henry sur coup franc avec la technique du rond, mais Reinald n’aura pas assez de temps pour égalisé (2-1). Dans la foulée Reinald ne parvient toujours pas à utilisé tout le potentiel de Messi (meilleur buteur lors du dernier Championnat) ou d’Eto’o, contre Arnold (Real Madrid) le match est fermé, Arnold fera rapidement la différence sur un but de Benzema, avantage qu’il tiendra jusqu’au bout (1-0), Reinald critique alors Messi et ses joueurs qu’il déteste. Juste avant la mi saison Reinald déroule enfin offensivement contre un Simon (Inter Milan) dépassé, un triplé de Messi, un doublé d’Eto’o et un but de Totti font la différence (6-1). Au retour Reinald réalise un match de piètre qualité face à Alex qui domine assez largement sans conclure, le match semble se dirigé vers un nul 1-1 incroyable car Alex avait alors obtenu 2 penaltys durant le match sur une défense agressive, mais Reinald les arrêta les 2. Mais dans les dernières minutes une fois de plus Reinald tacle en prenant trop de risque et un 3e penalty est sifflé contre lui, Reinald part encore une fois du bon côté avec Valdès mais ce dernier ne bloque pas le ballon qui rentre finalement au fond, frustrant pour Reinald mais logique de perdre en concédant autant de penalty (2-1). Reinald réalise alors un match de qualité sur le plan offensif, avec notamment un Messi exceptionnel il vient à bout d’Arnold dans un match maitrisé (5-3), son dernier match inutile contre Simon ne sera pas joué car ce dernier déclare forfait. Lors de la Coupe Reinald défie un Alex complètement dépassé car noyé dans l’alcool, sans jamais forcé Reinald mène 4-0 à la mi temps et propose à Alex d’arrêter le massacre car ce dernier ne joue même plus, incapable de voir le ballon, le match est alors arrêté. Qualifié trop facilement en final, Reinald à en plus le plaisir de voir Simon se dressé contre lui, cette même final qui avait eu lieu quelques tournois en arrière avait débouché sur une pastisade en faveur de Reinald qui semble bien partit pour remporter un Titre Majeur avec le FC Barcelone. Mais cette fois ci Simon est déterminé, il réalise une fantastique entame de match avec un doublé de Zlatan suivi d’un but de Zanetti du gauche, Reinald est alors à la dérive. Mais Simon n’arrive décidemment jamais à l’emporté sans souffrir, Reinald réduit le score sur une frappe lointaine de Totti avant de marqué avec Eto’o à la 80e minute, les dernières minutes sont stressantes mais Simon s’accroche est remporte la 2e Coupe de sa Carrière (3-2). Finalement cette soirée au commande de l’équipe que Reinald déteste le plus au monde n’aura rien donné de bon, Reinald est désormais impatient de retrouvé le Real Madrid, mais il lui reste encore un Championnat à joué avec l’Inter en espérant cette fois ci faire mieux que les deux 3e place médiocre dont il est l’auteur lors des deux derniers Championnats.
  • 30 : Pour le 3e et dernier Championnat Echange d’Equipe, Reinald hérite de l‘Inter Milan, l’équipe qui remporta 2 Championnats sur 27 sous les ordres d’Alex cette saison. Reinald obtient enfin quelque chose lors des Championnats Echange d’Equipe puisqu’il obtient le titre de vice champion, avec 12 points en 6 matches il accuse 6 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald défie Alex (Real Madrid), Alex n’arrive pas à enchainé 3 passes avec le Real Madrid pendant que Reinald réalise une entame de match parfaite, Reinald déroule avec une facilité déconcertante : Zlatan marque puis Adriano inscrit 3 buts avant que Milito marque à son tour, Metzelder participera à la fête en marquant contre son camp, mené 6-0 Alex est ridiculisé mais il sauve tout de même l’honneur par C.Ronaldo (6-1). Ce début de Championnat parfait met Reinald en confiance, il enchaine avec une victoire facile contre Simon (Manchester United), solide en défense « Rei » assure la victoire avec un triplé d’Adriano, son nouvel attaquant vedette (3-0). Juste avant la mi saison Reinald est leader avec Arnold (FC Barcelone) mais il est devant grâce à un meilleur goal average, leur confrontation est alors décisive, dans un match serré et musclé Arnold obtient d’entrée un penalty car Materazzi à fait un cassage sur Eto’o dans la surface, mais Reinald stoppe le penalty de Messi avec Buffon, finalement Arnold prendra l’avantage par Messi mais Adriano permettra à Reinald d’égalisé, à 2-2 Reinald pense tenir un bon résultat mais Arnold fera finalement la différence par Messi qui va cherché une victoire d’une importance dramatique (3-2), cette courte défaite est une terrible désillusion pour Reinald qui était loin d’être ridicule sur le match. Au retour Reinald vit un match compliqué contre Alex, ce dernier effectue une solide performance, un grand C.Ronaldo permet à Alex de mené 3-2 dans un match passionnant, mais Alex va finalement terminé n’importe comment, sur un coup franc dans sa surface, son gardien fait une passe directement à Adriano, Reinald ne se fait pas prié et marque dans le but vide, énervé Alex n’arrivera pas à tenir, Reinald marquera un 4e but décisif par Adriano (4-3). Reinald doit alors battre Simon par 4 buts d’écarts pour avoir droit à une final contre Arnold sans devoir le battre de plusieurs buts d’écarts, survolté Reinald réalise alors un immense match contre Simon, Adriano en vedette fait la différence, Reinald fait même mieux que ce qui lui était demandé (6-0) face à un Simon bien décevant avec Manchester. Reinald est alors dans les conditions idéales puisqu’il lui suffit de battre Arnold sur n’importe quel score pour être Champion, mais d’entrée Arnold lui fait mal au moral en se détachant au score grâce à ce diable de « Léo » Messi. Reinald s’accroche et revient à 2-1 mais un but d’Eto’o mettra fin à ses espoirs de titre, mené 3-1 à quelques minutes de la fin Reinald revient à 3-2 avec Zlatan, il tente d’égalisé dans les arrêts de jeu pour privé Arnold de Grand Chelem mais il n’y parvient pas (3-2), frustrant pour Reinald qui fut à la hauteur lors des deux matches, mais le génie de Messi et l’expérience d’Arnold ont eu raison de lui, jamais Reinald n’a réussi à mené au score lors de ses deux matches contre Arnold, ce qui fait toute la différence au final puisqu’il n’a jamais pu géré lors de ses matches. Lors de la Coupe Reinald retrouve Alex en demi finale, Alex va enfin réagir, d’entrée il ouvre le score par C.Ronaldo, cependant Reinald va alors obtenir un penalty totalement inexistant, Alex crie au scandale et s’énerve en voyant que Reinald le tir sans pitié avec Zlatan qui égalise, Reinald jubile et fait son fameux poing rageur ce qui énerve encore plus Alex. Le match est alors musclé, il se termine sur un nul 2-2, les tirs au buts font la décision : avec 3 arrêts de Casillas Reinald doit s’incliné, Arnold remportera la Coupe. Reinald sauve les meubles avec l’Inter mais son bilan en Championnat Echange d’Equipe reste largement décevant, désormais Reinald tentera de rebondir lors des Championnats Stars qui seront de retour lors du prochains Tournoi.
  • 31 : Pour le retour des Championnats Stars Reinald fait appel à Eusebio et Beckenbauer, il effectue aussi un transfert médiatisé en envoyant C.Ronaldo à Alex qui lui donne Adriano en échange, Reinald se servira d’Adriano en Numéro 10 derrière une doublette Eusebio-Van Nistelrooy plus que prometteuse, mais Reinald sombre lors de ce Championnat à 3 puisqu’il termine 3e et dernier en obtenant seulement qu’un petit point, il accuse 15 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald obtient son seul point en faisant nul contre Alex, un doublé de Van Nistelrooy permis à Reinald de croire en la victoire mais il ne tue pas le match malgré de grosses occasions, Alex fera nul grâce à Maradona et Zlatan (2-2), à la fin du match que Reinald à mené pendant presque toute la partie avant de se faire égalisé dans les dernières minutes, Reinald se plaindra de la façon insupportable dont Alex à pleuré pendant tout le match ce qu‘Alex niera. Dans la foulée Reinald vit un match compliqué contre Arnold, Eusebio muselé par Roy Keane n’arrive pas à faire la différence, Adriano abuse des frappes lointaine sans connaitre de réussite, Arnold lui fait la différence avec un énorme Cantona, Reinald marquera encore avec Van Nistelrooy mais ce sera insuffisant (3-1). Au retour Reinald tente de se relancé contre Alex dans le match de la dernière chance pour se relancé, mais d’entré de jeu Adriano se fait expulsé par le chinois, Alex commet une faute similaire avec Baresi mais il ne prend qu’un jaune ce qui mettre Reinald hors de lui, il perd ensuite son sang froid puisque Sneijder est également exclu, à 9 contre 11 Reinald est rapidement mené au score par Alex qui fait la différence par Milito et Maradona, un but splendide de Eusebio à 20 mètres permettra à « Rei » de gardé l’espoir mais au final joué à 9 pendant tout le match lui sera fatal puisqu’il s’incline de peu (3-2). Condamné à ne plus finir Champion, Reinald effectue pourtant un match retour de grande qualité contre Arnold, Reinald domine les débats et prend les devants grâce à un doublé de Van Nistelrooy et un but de Cambiasso contre son camp, Reinald mène alors 3-1 à la 60e minute, mais Arnold va magistralement renversé la situation notamment grâce à un magistral triplé de Cantona que « Rei » n’arrive pas à maitrisé, au final Reinald s’incline dans un match fou (5-4), Reinald ne digère cependant pas qu’Alex n’est pas arrêté de lui parlé du classement des buteurs pendant le match alors qu’il n’en avait rien à faire et qu’il gagnait 3-1 à ce moment la, Reinald déclare ouvertement en vouloir à Alex qui l’aurait gêné, Alex refuse ces accusations et une nouvelle polémique éclate. Avec cette nouvelle défaite Reinald perd toute motivation et fini ses matches sur terrains neutre en accumulant les expulsions (notamment d’Eusebio), il en fait également trop avec Adriano qui ne marquera qu’un seul but malgré toutes ses tentatives, il s’incline contre Alex (4-2) et Arnold (3-1) et son calvaire se termine enfin, la Coupe n’est pas disputé en raison d’Alex trop malade pour joué (pris notamment de vomissement). Reinald devra réagir lors du prochain Championnat Stars, si Eusebio sera reconduit, Beckenbauer lui devrait faire ses valises et laissé sa place à Rijkaard. A noter l’inquiétante baisse de la moyenne de point de Reinald (1.31) qui est maintenant sous la pression d’Alex (1.28)
  • 32 : Pour le second Championnat Stars, Reinald est une seconde fois bon dernier du Championnat à 3, avec 2 points en 4 matches il accuse 8 points de retard sur le Champion Arnold. Après avoir remplacé Beckenbauer par Rijkaard, Reinald démarre son Championnat par un match musclé contre Arnold, ce dernier ouvre le score par Cantona de la tête sur corner, mais en seconde mi temps Reinald égalise par Van Nistelrooy, le match est fermé mais les deux joueurs ratent l’occasion de l’emporté, le match se termine sur un nul (1-1). Dans la foulée Reinald réalise une horrible entame de match contre Alex, ce dernier à une réussite incroyable et marque 3 buts en 17 minutes : un doublé de Zlatan et un but de « Sa Seigneurie » Cruyff, Reinald se plaint des contre favorable, abattu « Rei » parvient tout de même à sauvé l’honneur avec un doublé de Van Nistelrooy mais Alex marquera à nouveau avec Cruyff (4-2). Au retour Reinald subit la loi d’Arnold qui fait mal avec son duo Cantona-Torres qui marque tout les deux avec en plus un contre son camp de Chiellini, encore une fois Reinald ne marque avec Van Nistelrooy que pour sauvé l’honneur (3-1), condamné dans la course au titre Reinald termine sur un match nul contre Alex, avec notamment le seul but d’Eusebio lors de ce Championnat (1-1). Alors que les matches sur terrain neutre devait se joué, Alex et Reinald qui ne peuvent mathématiquement plus être Champion, décide d’y renoncé. Lors de la Coupe Reinald réalise enfin un match plein pour venir à bout d’Alex en demi final (2-1), en final contre Arnold, Reinald récupère rapidement une mauvaise relance de Vidic pour ouvrir le score avec Eusebio qui dribble Van Der Sar avec une facilité déconcertante, mais sur l’action qui suit Arnold obtient un penalty et le transforme par Torres, cependant Reinald reprendra l’avantage juste avant la mi temps grâce à Van Nistelrooy, Reinald est alors virtuellement vainqueur de la Coupe, c’est sans compté sur un doublé d’Eric Cantona qui passa en force la défense du Real Madrid pour marqué sur des puissantes frappe, Casillas est impuissant, Arnold remporte la Coupe (3-2), très faible en Championnat depuis quelques temps, Reinald vient en plus de perdre 6 des 7 dernières Finales de Coupe qu’il dispute, son retour au haut niveau est toujours attendu mais il n’arrive toujours pas.
  • 33 : Reinald se reprend avec un titre de vice champion lors de ce Grand Championnat Stars, avec 10 points en 6 matches il accuse 8 points de retard sur le Champion Arnold, ce tournoi sera marqué par une démotivation de Reinald qui parle de faire une pause dans les Tournois. En ouverture Reinald dispute un match de haut niveau avec Alex, Eusebio et Van Nistelrooy trouve les filets mais Milito répond avec un doublé, les deux joueurs se sépare sur un match nul (2-2), dans la foulée Reinald défie Arnold, d’entrée Reinald met la pression : une frappe lourde d’Eusebio est relâché par Van Der Sar sous la pluie, le ballon revient sur Robben qui n’a plus qu’a cadré sa tête plongeante à 1 mètres du but, Reinald est déjà debout pour fêter son but mais Robben met sa tête à côté, incroyable raté ! Dans la foulée Arnold ouvre le score, sur un long centre de Ribery, Cantona met la pression sur Cannavaro qui marque involontairement contre son camp, Reinald est désemparé, mais il réagit rapidement avec une percé d’Eusebio, Ferdinand pris de vitesse commet un cassage dans la surface, penalty ! Reinald choisi de le tiré avec Eusebio mais Van Der Sar part du bon côté ! Après ce début de match cauchemar les efforts de Reinald vont enfin payer avec une égalisation de Van Nisterlooy, cependant la joie de Reinald sera de courte durée, Arnold reprend l’avantage sur une frappe victorieuse de Roy Keane à 20 mètres, puis en fin de match Rooney puis Cantona finisse le travail (4-1). Après cette terrible désillusion, Reinald se relance sans difficulté contre Simon, 5 buts d’Eusebio et un doublé d’Adriano mettront Simon KO, ce dernier sauve tout de même l’honneur par Messi. Au retour Reinald retrouve Alex pour une revanche attendu, mais ce dernier déjà noyé dans l’alcool n’offre qu’une faible résistance, Eusebio fait un nouveau festival tandis qu’Adriano, Van Der Vaart et Sneijder apporte leur pierre à l’édifice (6-1). Reinald possède alors encore une toute petite chance de finir premier à condition de battre Arnold, mais c’est une fois de plus un match qu’Arnold va mené de bout en bout qui aura lieu, Cantona y inscrira d’ailleurs des frappes hallucinantes de loin avec une puissance extraordinaire qui trompe Casillas, Arnold maitrise et Reinald craque, à la 60e minute de jeu il veut quitter le match mais Arnold et Alex refuse car cela ne se fait pas, Reinald finira son match sans aucune motivation, Arnold s’impose (5-2) pendant que Reinald continue de se plaindre de son manque de réussite et de la chance d’Arnold, ainsi du fait qu’il en « à marre de mal joué, qu’il à besoin d’arrêter les Tournois et de faire une pause », Alex essaye de le convaincre d’arrêter de dire sa, d’arrêter de « faire son Fabien ou Adrien ». Quoi qu’il en soit Reinald mathématiquement vice champion ne dispute par le dernier match contre Simon, il s’impose sur tapis vert. Lors de la Coupe Reinald est à nouveau battu par Arnold, malgré un Eusebio en forme, Reinald subit encore trop de but de la part du duo Torres-Cantona (5-3), Arnold remportera la Coupe. Reinald n’y arrive plus en Championnat depuis bien trop longtemps, mettra-t-il rapidement fin à cette crise ? Ou arrêtera-t-il les Tournois ?
  • Bilan : Fin d’une saison difficile à analysé pour Reinald, si l’on se veut positif Reinald à réussi à nouveau à remporté 2 Championnats ainsi qu’un nombre record de Coupes avec 9 ce qui porte son total de Titre Majeur à 11 soit mieux que son rival Alex (2 Championnats et 4 Coupes). Cependant quand on connait les ambitions de Reinald qui crie toujours haut et fort qu’il est meilleur qu’Arnold, de ce point de vue la comparaison est terrible puisqu’Arnold à lui remporté 29 Championnats et 26 Coupes ce qui met un gouffre d’écart entre les deux joueurs comme à chaque fin de saison, Reinald n’a pas su tenir la distance sur la saison comme lors des années précédentes. Au niveau de la moyenne de point par match Reinald termine 2e avec une moyenne de 1.30, mieux qu’Alex (1.28), Fabien (1.17) et Simon (0.36) mais très loin derrière Arnold (2.41)


Statistiques

Bilan a Pes 2008 Saison 3 : 67 victoires, 31 nuls, 80 défaites

435 buts marqués contre 419 encaissés (2.44 marqués par match contre 2.35 encaissés)

Moyenne de 1.30 points par matches

Meilleur Buteur : Van Nistelrooy

0 Lancer de Manette

28 Victoires pour 26 Défaites en Coupe (23 Finales, 9 Coupes remportés)


Palmarès : Championnat Joué : 31

Titre : 1 Grand Championnat

1 Championnat à 3

9 Coupes

17 Fois Vice Champion (Ch. A 3 x6, Gr. Ch. x9, Gr. Ch. Ech. D'Eq. x1, Gr. Ch. Stars x1)

11 Fois Meilleur Buteur (Van Nistelrooy x11)

Bilan : 11 Titres Majeurs, 28 Titres de Second Plan



PES 2008 Saison 4Modifier

  • 1 : Plein d’ambition pour cette nouvelle saison, Reinald espère enfin démontrer qu’il peut rivalisé avec Arnold au Palmarès sur l’ensemble d’une saison, mais pour ce premier Championnat Reinald doit se contenté du titre de vice champion puisqu’avec 13 points en 6 matches il accuse 2 points de retard sur le Champion Arnold contre qui il prend déjà du retard. En ouverture contre Alex, Reinald ouvre le score par Adriano mais Alex égalise rapidement par C.Ronaldo, les deux joueurs qu’ils se sont échangé se réponde tour à tour. Puis Reinald pense prendre la victoire sur un but de Van Nistelrooy mais Alex arrache le nul par Zlatan (2-2). Ce nul est un mauvais départ, de plus Reinald va perdre un match décisif contre Arnold : la défense de Reinald prend l’eau face au duo Torres-Ribery, de plus Metzelder marque contre son camp, les efforts de Van Nistelrooy ne suffiront pas, «Rei » s’incline contre son rival (4-2). Juste avant la mi saison Reinald décroche enfin sa 1er victoire de l’année en disposant facilement de Simon, dans un match maitrisé de bout en bout Reinald en profite pour faire le plein de but avec Van Nistelrooy qui revient dans la course au titre de meilleur buteur (4-0). Au retour Reinald assure mathématiquement le titre de vice champion face à Alex, dans un match acharné ou Van Nistelrooy et Zlatan se réponde, Reinald aura finalement le dernier mot et gagne ainsi un match qui lui assure la 2e place (4-3). Reinald continue sur sa lancé et maitrise Arnold dans un match parfait, Reinald prend les devants avec 2 buts, Arnold ne pourra que réduire le score (2-1), ce succès permet à Reinald de croire encore au titre à condition de battre Simon pour mettre la pression sur Arnold, cette fois ci le match contre Simon ne sera pas une partie de plaisir mais en s’arrachant Reinald obtient sur le fil les 3 points (4-3), provisoirement Champion, Reinald doit espérer qu’Alex fasse un nul contre Arnold pour rester 1er, mais Alex menace de ne pas jouer à fond en accusant Reinald de lui avoir ruiné des Championnats par le passé, Alex déclare aussi avoir déjà offert des Championnats à Reinald, bref la situation est bizarre mais Arnold rappel que dans cette situation il faut jouer à fond pour ne pas faussé le Championnat, Alex va d’ailleurs faire un bon match mais au final Arnold s’impose sur le fil (5-4) reprenant ainsi la 1er place à Reinald qui doit se contenter du vice champion. Van Nistelrooy termine meilleur buteur à égalité avec Zlatan et Torres. Lors de la Coupe Reinald hérite d’Arnold au tirage au sort, dans un match fermé Reinald parvient à défendre parfaitement, Van Nistelrooy marque le but meurtrier à la 80e minute, Arnold tente d’égalisé dans les arrêts de jeu mais Casillas sauve Reinald en arrêtant une superbe frappe de Rooney, Reinald est en Final pour la 1er Coupe de la Saison, il retrouve Alex pour un duel qui s’annonce explosif car les deux joueurs sont souvent en concurrence pour avoir le 2e meilleur Palmarès derrière Arnold, Reinald à d’ailleurs dominé Alex régulièrement au Palmarès ces dernières années. Mais cette final permettra au vainqueur de prendre les devants sur ce début de saison, Reinald ne doit pas se raté, mais c’est à la surprise général Alex qui prend les devants avec un triplé de Milito et a sa «finition légendaire ». Mené 3-1 Reinald est encore en vie grâce à un but de Van Nistelrooy, en seconde mi temps «Ruud » marque à nouveau et ramène le Real à un petit but, Alex pense tenir bon mais dans les arrêts de jeu Anderson centre, le ballon est mal dégagé par la défense Interiste, Van Nistelrooy tente alors un geste de génie : une retourné acrobatique avec une puissance phénoménale ! Il trouve la lucarne opposé, Reinald est en transe alors qu’Alex est dépité, ce but d’anthologie permet à Reinald d’aller en prolongation, mais Alex ne se démobilise pas et reprend immédiatement l’avantage par Milito qui signe donc un quadruplé. Trop vite mené au score à nouveau, Reinald n’arrivera pas à revenir cette fois, il s’incline dans une final incroyable (4-3). Dur constat pour Reinald qui voit Arnold et Alex remporté tout les deux un Titre Majeurs alors que Reinald n’en à toujours pas cette année, il faudra rapidement réagir. Alex ne se gêne d’ailleurs pas pour nargué Reinald en lui répétant qu’il est devant au Palmarès, mais Reinald confiant rigole et déclare que sa ne durera pas, la Saison est lancé !
  • 2 : Reinald enchaine encore avec un titre de vice champion, avec 9 points en 6 matches il accuse 4 points de retard sur le Champion Arnold. Pourtant en ouverture Reinald réalise un match de haut niveau contre Arnold, c’est cependant Arnold qui ouvre le score par Ribery mais Reinald égalise rapidement par Adriano, Arnold reprend l’avantage par Torres mais dans les arrêts de jeu de la première mi temps Reinald égalise grâce à une frappe lointaine sans contrôle de Sneijder. En seconde mi temps Reinald domine les débats et des buts de Van Nistelrooy et Adriano scelleront sa victoire (5-3). Reinald à alors l’occasion de faire mal à ses adversaires en s’échappant en tête à condition de battre Alex, en première mi temps Reinald domine de façon outrageuse face à un Alex lamentable, Reinald prend les devants grâce à Robben et Adriano, il mène ainsi 2-0 à la mi temps mais il aurait pu mené bien plus de l’aveu même d’Alex qui estime que Reinald aurait pu en mettre au moins 5 au vu de la domination. Mais Reinald n’a pas réussi à tué le match et il va le payé, Milito réduit le score mais Reinald pense tenir bon, mais dans les arrêts de jeu Zlatan égalise sur une frappe du gauche sans contrôle (2-2) c’est la douche froide pour Reinald qui laisse filé des points d’une valeur inestimable. Au retour Reinald dispute un match passionnant contre Arnold qui est encore derrière lui au classement, Arnold ouvre le score par Ribery mais Reinald pousse et égalise par Van Nistelrooy, en fin de match les deux joueurs ont l’occasion de s’imposé : Arnold rate des tirs ouverts par Torres qui ne cadre pas alors que Reinald obtient des face à face avec Adriano et Van Nistelrooy mais les deux buteront sur Van Der Sar, au final le match se termine sur un nul (1-1) qui permet à Reinald de rester leader mais sans tué le suspense du tournoi. Reinald termine les matches retours avec une victoire importante sur Alex avec notamment des buts de la tête de Van Nistelrooy et Anderson ce qui fera enragé Alex (3-1). Leader avant les matches sur terrain neutre, Reinald peut signé son retour en tant que Champion à condition de ne pas perdre contre Arnold, dans un match fermé les occasions sont rare et Reinald explose de joie quand il ouvre le score par Adriano dans les arrêts de jeu de la première mi temps, le titre de Champion se rapproche un peu plus pour «Rei ». Mais la seconde mi temps va se transformé en cauchemar, Reinald ratera ses occasions et ne tuera pas le match, Arnold lui va comme souvent se réveiller et ne rien lâcher, Ribery égalise et relance tout, puis après un contre favorable dans la surface Rooney redonne l’avantage à Arnold qui tiendra bon jusqu’au bout (2-1), terrible désillusion pour Reinald qui laisse la place de leader à Arnold au pire des moments alors que le match était serré Arnold à tout de même réussi à faire la différence, «au talent » selon Arnold alors que Reinald dénonce un chance récurrente qu’a Arnold. Reinald ne se fait alors plus d’illusion puisqu’Alex est noyé dans l’alcool et que le titre se jouera à distance lors de confrontations entre Arnold et Reinald avec Alex. Reinald se montre peu motivé mais il prend malgré tout les devants, mais comme lors du premier match Alex pourtant dominé va réussir à obtenir le nul en toute fin de match (2-2), ce qui condamne définitivement Reinald dans la course au titre, terrible pour Reinald qui vient de réalisé deux Championnat de qualité mais qui n’est pour le moment pas récompensé de ses efforts. Lors de la Coupe Reinald retrouve Alex en demi final, Alex retrouve un peu de motivation et le match est musclé, en effet Reinald voit M.Diarra se faire expulsé alors qu’Alex perd Buffon et Materazzi également exclu, à 10 contre 9 Reinald ne va cependant pas réussir à tué le match puisque les deux joueurs se sépare sur un 3-3 au terme de la prolongation, Reinald va cependant s’imposé au métier 5-4 au cours des tirs au but en repoussant la tentative de Kaka. Reinald obtient donc le droit de disputé sa 2e Final de Coupe en 2 Tournoi, il va alors tenter de remporter son 1er Titre Majeur de la Saison face à Arnold qu’il avait réussi à battre 1-0 lors de la précédente Coupe. Mais cette fois ci ce duel contre Arnold ne débouchera pas sur un match fermé, en effet les deux joueurs vont marqué tour à tour dans un match complètement fou, Arnold fera toujours la course en tête grâce à son duo Torres-Ribery ainsi que d’un ciseau incroyable de Benzema, mais Reinald reviendra constamment au score grâce à son duo Van Nistelrooy-Adriano. Cependant à 4-4 en début de prolongation Reinald va subir un terrible coup dur : le chinois expulse Sergio Ramos ! Orphelin de son meilleur défenseur Reinald va avoir un mal fou à défendre durant la prolongation et Arnold va reprendre l’avantage, mais héroïque Reinald revient à 5-5 grâce à Adriano, cependant dans le bout de la 2e prolongation Arnold va tué le match, à la 120e minute Ribery déborde et élimine Metzelder grâce à un contre favorable, sa passe en retrait pour Torres est imparable, «El Nino » n’a plus qu’a poussé le ballon au fond pour la victoire d’Arnold (6-5), terrible final pour Reinald qui reste sans titre majeur alors qu’il n’a presque rien à envié à Arnold sur les deux premiers Tournois, si ce n’est les résultats qu’il n’arrive parfois pas à obtenir dans des matches décisifs. Reinald prend du retard mais il ne perd pas espoirs, s’il continue à joué comme sa il passera rapidement devant Alex et pourrait concurrencé Arnold, mais il faut vite inversé la tendance avant qu’il ne soit trop tard !
  • 3 : Après 2 Championnats de qualité, Reinald subit son premier coup d’arrêt de la saison puisqu’il termine bon dernier du Championnat à 3, avec 5 points en 6 matches il accuse 6 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald pense idéalement démarré contre Alex avec l’ouverture du score d’Adriano mais rapidement Alex égalise par Milito, puis à la surprise général Alex prend l’avantage grâce à un but de Viera, Alex enfonce le clou avec un but de Zlatan puis un autre de Milito, Reinald réduira le score par Sneijder mais la défaite d’entrée fait très mal (4-2). Dans la foulée «Rei » défie Arnold avec l‘obligation de se relancé, Reinald est rapidement mené au score par Arnold qui marque avec Torres, mais Reinald parvient à égalisé par Anderson puis Reinald prend même l’avantage par Adriano, mais Reinald n’arrivera pas à tenir les 3 points puisqu’Arnold égalise par Ribery (2-2), ce nul fait avancé Reinald au ralenti. Reinald pense enfin se relancé lors de ce qui sera son unique victoire de la soirée : face à Alex il obtient un face à face avec Adriano, Buffon intervient en touchant le ballon mais l’arbitre accorde à la surprise général un penalty ainsi qu’une expulsion pour Buffon ! Sans aucune pitié Reinald transforme le penalty avec Adriano, Alex prend un coup au moral et joue le reste du match sans arrière gauche, Reinald en profite pour faire un festival avec Adriano qui marquera notamment sur un coup-franc excentré à 25 mètres avec la technique du rond face à un Julio César fantomatique ! Il est également aidé également aidé par un but de Robben, le match tourne à la démonstration pour Reinald qui signe une «pastisade » (5-1). Mais Reinald va rapidement voir tout ses espoirs ruiné lors de son match retour contre Arnold, face à un Ribery intenable la défense du Real Madrid prend l’eau et Arnold s’impose (3-1). Reinald prend un coup au moral et s’enfonce définitivement à la dernière place lors de son match sur terrain neutre face à Alex qui fait à son tour une démonstration pour se vengé du match précédent (4-1). Reinald se remobilise lors du dernier match pour ne pas faussé le Championnat, mais Arnold prend rapidement les devants grâce à notamment un but improbable de Park, mené 2-0 Reinald réalise une incroyable remonté à 2-2 puis il prend même l’avantage à la 89e minute sur un but inattendu de Chiellini ! Reinald pense décroché une victoire de prestige contre son rival mais dans les arrêts de jeu Arnold sauve le match nul grâce à Ribery (3-3). Malgré la dernière place Reinald signe le premier titre de buteur de sa carrière avec Adriano. Lors de la Coupe Reinald dispute un match fou face à Alex en demi finale, rapidement réduit à 10 à cause de l’expulsion d’Anderson, Reinald réalise malgré tout un grand match et mène 3-2 grâce à un grand Adriano, mais dans les arrêts de jeu Reinald subit l’égalisation de Zlatan, en prolongation rien ne bouge et c’est la cruel séance de tirs au buts qui départage les deux joueurs : dans une séance qui restera dans l’histoire pour son nombre de raté, Alex s’impose finalement en transformant pourtant seulement 2 tirs au buts sur 5, Reinald ayant réussi l’exploit d’en marqué seulement 1 sur 5 ! Arnold remportera la Coupe.
  • 4 : Après un Championnat raté Reinald revient en forme avec un titre de vice champion lors du Championnat à 4, avec 11 points en 6 matches il possède le même nombre de points que le Champion Arnold mais il à cependant un moins bon goal average, pour Reinald ce Championnat restera l’un des plus gros gâchis de sa carrière. En ouverture contre Arnold le match démarre mal puisque Ribery ouvre le score, suivi rapidement par un but de Benzema contre son ancienne équipe, Reinald réduira le score par Adriano mais il s’incline (2-1). Reinald se relance rapidement avec une large victoire contre Alex avec notamment un triplé d’Adriano et des buts de Sneijder et Van Nistelrooy (5-2) durant le match Reinald doit une fois de plus faire face au «pleurs » d’Alex qui dénonce un vol incroyable en déclarant que sur les 5 buts de Reinald seul 1 est valable. Juste avant la mi saison Reinald pense reprendre provisoirement la tête du Championnat puisqu’il prend rapidement les commandes du match contre Simon grâce à Adriano, mais Simon ira cherché un nul surprenant grâce à Messi, Reinald laisse filé deux points d’une importance dramatique contre celui qui sera sa bête noir lors de cette soirée (1-1), à la mi saison Reinald est 3e mais à seulement 1 point des leaders Arnold et Simon. Au retour Reinald réalise le match parfait contre Arnold, au coude à coude à 2-2 Adriano prend les choses en mains avec un doublé salvateur, Arnold réduit le score en fin de match mais Reinald s’impose (4-3) et récupère ainsi le fauteuil de leader ! Maitre de son destin, Reinald n’a plus qu’a battre la lanterne rouge Alex et Simon contre qui il à gagné tant de match pour remporté le titre est brisé la série en cours d’Arnold (16 Championnats à la suite). Face à Alex le match démarre bien avec des buts d’Adriano et Van Nistelrooy contre un Alex démotivé et hauteur d’un match indigne, Reinald se relâche dans les arrêts de jeu et encaisse un but mais l’essentiel est acquis (2-1), pendant ce temps Arnold qui n’a plus son destin entre ses mains, réalise son maximum contre Simon (6-2) et Alex (4-0) ce qui lui permet de maintenir la pression sur Reinald qui doit battre Simon pour être Champion, un nul ou une victoire de Simon offrirait le titre à Arnold. Contre un adversaire qu’il maitrise à merveille dans sa carrière en Championnat (23 victoires, 5 nuls pour 3 défaites en faveur de Reinald) il ne reste plus qu’un dernier effort à fournir pour que «Rei » renoue enfin avec un titre de Champion qui le fuit depuis près d’un an, bien décidé à pourrir le Championnat de son rival Reinald, Simon se concentre comme jamais lors de ce match final, mais dès la 4e minute Reinald ouvre le score, un tir de Van Nistelrooy est relâché par Valdes en plein sur Adriano qui marque dans le but vide. Mais Simon ne désespère pas et égalise sur une frappe de demi volée de Totti à 16 mètres. Simon met Reinald sous pression mais en seconde mi temps Reinald semble décroché son titre : Adriano et Van Nistelrooy marque, Reinald mène 3-1 à la 75e minute, Arnold semble résigné en spectateur tout comme Simon qui n’y croit plus pendant que Reinald jubile et provoque Arnold, «je suis Champion et je t‘emmerde, ta série de Titre c‘est fini » déclare t‘il en jubilant devant Arnold. C’est alors que sur un débordement de Hleb Reinald commet une grosse faute avec Van Der Vaart, l’enfant terrible du football Hollandais écope de son second carton jaune et se retrouve expulsé, Reinald se retrouve à 10 ce qui remotive Simon. Rapidement Simon trouve Messi dans la surface mais ce dernier trouve le poteau pour la seconde fois du match, mais l’action se poursuit et finalement Hleb réduit le score d’une frappe tendu à l’entrée de la surface ! Le Biélorusse relance complètement la fin du match, Reinald commence à paniqué et accumulé les fautes alors que Simon tente le tout pour le tout, à la 87e minute Simon trouve Messi dans la surface, à peine servi ce dernier subit un tacle appuyé et s’écroule au sol, l’arbitre n’hésite pas une seul seconde et désigne le point de penalty, Reinald crie au scandale et déclare qu‘il n‘y à pas faute, Simon lui ne se pose même pas la question et décide de le tiré en déclarant «de toute façon toi tu l‘aurait tiré à ma place », il choisi Eto’o qui le tir parfaitement croisé au sol alors que Reinald était resté au milieu avec Casillas, dépité Reinald pousse dans les dernières secondes du match mais la défense de Simon se dégage en catastrophe, Simon tient un second nul contre Reinald (3-3) et il offre ainsi le Titre de Champion à Arnold, Reinald reste stupéfait pendant quelques minutes de ce dénouement tragique, estimant être victime d’un vol de la part de Simon, comment à t’il pu laissé filé un titre qui lui tendait les bras comme jamais ? Le pire pour lui est de voir que la série d’Arnold tient toujours (17 Championnats de suite) alors qu’elle pourrait être brisé ce qui n’est pas le cas à cause de «sa chance légendaire » selon Reinald. Cette déception est terrible pour Reinald qui signe tout de même son 2e Titre de Buteur à la suite avec encore Adriano. En Coupe Reinald est peu motivé à cause de son échec en Championnat, rapidement mené au score par Simon en demi final, Reinald se réveille en seconde mi temps et les deux joueurs se sépare sur un 4-4, en prolongation malgré une expulsion pour Reinald, c’est bien «Rei » qui va cherché la victoire en infériorité numérique avec 3 buts supplémentaire pour Van Nistelrooy qui en marque 6 au total lors de ce match (7-4). En final contre Arnold, «Rei » ouvre rapidement le score par Adriano mais Arnold reviendra au score grâce à Torres, après une seconde mi temps serré les deux joueurs se sépare sur un nul (2-2) et rien ne se passe jusqu’au tir au buts ou Reinald vit un cauchemar, Arnold transforme tout ses tirs alors que les tentatives de Robben et Adriano sont raté, Arnold remporte la Coupe et prend ainsi son 7e Titre Majeurs de la saison contre 0 pour Reinald également toujours derrière Alex. Le bilan est frustrant pour Reinald mais il tentera rapidement de remporter le Championnat pour enfin lancé sa saison.
  • 5 : Après près d’un an de disette, Reinald retrouve la gloire du Titre de Champion puisqu’il termine premier du Championnat à 3, il remporte son 1er Championnat cette saison, le 7e de sa Carrière. Avec 9 points en 6 matches il devance son dauphin Arnold d’un point. En ouverture tout commence mal face à Alex qui ouvre le score par Kaka, mais Reinald égalise sur une erreur incroyable à la relance de Buffon, Van Nistelrooy qui avait tout vu en profite, puis Van Nistelrooy ira cherché le but de la victoire sur un penalty volé dans les arrêts de jeu (2-1). Face à Arnold le match démarre mal avec l’ouverture du score de Ribery, mais Adriano égalise après un slalom de génie dans la défense de Manchester, le match est équilibré mais à la 81e minute Arnold réalise un exploit rare : il marque avec Cambiasso sur un coup franc à 25 mètres d’une superbe frappe qui se loge en lucarne, Reinald se plaint d’encaissé un but qui n’arrive normalement jamais alors qu’Arnold lui souligne tout le talent qu’il faut pour réalisé ce but, mais Reinald ne craque pas et sur le coup d’envoi il arrache l’égalisation par Van Nistelrooy, Reinald pense tenir le nul mais c’est sans compté sur l’ultime occasion du match, dans les arrêts de jeu Cambiasso perce la défense Madrilène et sert Ribery en retrait, ce dernier s’apprête à armé sa frappe mais Cannavaro arrive de derrière et tacle parfaitement le ballon, mais il le propulse dans ses propres filets et offre la victoire à Arnold (3-2), terrible fin de match pour Reinald qui rate l’occasion de s’échappé en tête. Au retour Reinald revit un match bien maitrisé contre Alex, dominateur Reinald s’impose cependant de justesse grâce à un grand Van Nistelrooy (3-2), contre Arnold l’occasion est belle : en cas de victoire Reinald s’adjuge le titre de Champion, rapidement Reinald prend les choses en mais avec des buts d’Adriano et Van Nistelrooy, Arnold réduit le score par Torres, Reinald pousse et rate plusieurs face à face incroyable, il ne tue pas le match et Arnold en profite pour arraché le nul sur un nouveau but de Torres (2-2), Reinald déclare que ce nul est volé et qu’Arnold s’en sort avec une chance incroyable. Reinald est toujours leader sur terrain neutre mais il doit battre Alex pour se mettre à l’abri, dans un match cadenacé qui semble se dirigé vers un 2-2 Reinald profite d’une nouvelle erreur de Buffon pour marqué avec Van Nistelrooy dans un trou de souris, mais Alex égalise dans les arrêts de jeu par C.Ronaldo (3-3), Reinald rate une nouvelle occasion de s’échappé, il doit maintenant disputé son dernier match contre Arnold, l’enjeu est simple : le vainqueur du match sera Champion, en cas de nul tout se jouera lors du dernier match entre Arnold et Alex mais Arnold pourrait se contenté du nul, Reinald doit donc à tout prix s’imposé pour être certain de terminé 1er. Dans un match haché et fermé les duels au milieux de terrains sont violent et le match se dirige vers un 0-0, mais Reinald trouve la faille à la 75e minute : une frappe de Sneijder part plein centre et frappe la tête de Rio Ferdinand, pris à contre pied Van Der Sar ne peut rien faire, Reinald est alors mathématiquement Champion mais comme souvent Arnold va terminé fort, dans les ultimes secondes du match Ribery rentre dans la surface et trouve le petit filet opposé d’une frappe du gauche (1-1), dépité Reinald pense encore avoir laissé filé sa chance face à un Arnold qui s’accroche une fois de plus de manière inespéré. De mauvaise foi Reinald déclare «inutile de faire le dernier match contre Alex sa ne sert à rien », mais «Rei » oublie qui lui avait offert son dernier titre, et c’est une fois de plus ce qui va se produire puisque dans un match serré qui se dirige vers un 2-2, Alex fait la différence dans les dernières minutes avec des buts de C.Ronaldo et Zlatan, il offre le Titre de Champion à Reinald ! «Rei » peut enfin jubilé, il vient de brisé la série de 17 Titres Consécutifs d’Arnold, enfin ! Il remporte également son 1er Titre Majeur de la Saison. Van Nistelrooy complète la soirée avec le titre de meilleur buteur, le 3e à la suite pour Reinald. Lors de la Coupe Reinald est directement qualifié en Final ou il retrouve Alex, le duel est décisif puisque les deux joueurs possède 1 Titre Majeur chacun, le vainqueur deviendra donc le 2e Meilleur Palmarès après 5 Tournois, mais Reinald ne terminera pas la soirée en beauté puisqu’il ne réussira pas son premier doublé Championnat-Coupe, en effet Alex réalise le match parfait avec un réalisme qui fait froid dans le dos : C.Ronaldo inscrit un doublé du gauche et permet à Alex de repassé devant Reinald au Palmarès (2-0). Reinald doit désormais tenté de remporté un 2e Championnat à la suite pour être le premier joueur à réussir cette exploit face à Arnold, parviendra-t-il à rentré dans la légende et plongé Arnold dans la crise ?
  • 6 : Pour la 7e fois de sa Carrière Reinald démarre le Tournoi en tant que Champion en Titre avec l’idée d’en remporté un second de suite pour enfin mettre un terme à la tradition d’Arnold, mais pour Reinald ce Championnat à 5 va tourné au cauchemar puisqu’il termine 5e et bon dernier, avec 7 points en 8 matches il accuse 17 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald défie Corentin qu’il à justement invité à rejoindre les Tournois à l’occasion, Corentin qui débute semble avoir du mal à retrouvé ses repères, il vient de subir un 7-0 contre Arnold lors de son premier match, Reinald devrait donc en faire qu’une bouché d’autant qu’il ne peut pas se permettre de perdre des points en tant que Champion en Titre. La rivalité entre les deux joueurs est palpable au coup d’envoi, Reinald provoque Corentin et lui annonce un festival d’Adriano et une nouvelle raclé, Corentin subit en début de match mais un Buffon exceptionnel lui permet de gardé sa cage inviolé, sur sa 1er occasion Corentin ouvre le score à la surprise général par Zlatan, cette joie sera cependant de courte durée puisque Reinald égalise sur une frappe d’Adriano, Reinald pense alors se relancé dans ce match mais il va par la suite continué de raté des occasions incroyable avec plusieurs face à face et un poteau, Corentin lui se montre froidement réaliste en contre avec un festival de Milito et un but de C.Ronaldo, Reinald est dépité et crie au scandale, écoeuré il réduit le score par Sneijder mais c’est bel est bien le débutant Corentin qui s’impose face au Champion en Titre (5-3) ! Reinald prend un coup au moral terrible et ce match lance sa soirée dans la mauvaise direction puisque dans la foulée Reinald sombre à nouveau contre Alex (3-1), inefficace aussi bien devant que derrière Reinald ne peut que constaté les dégâts, il doit à nouveau s’incliné contre Arnold (4-2) qui fit la course en tête tout le long du match, profitant notamment d’un but de Ribery amené par un coup franc de Cambiasso à 33 mètres ! Reinald enchaine les déceptions et son moral baisse, défensivement sa solidité laisse à désiré alors que devant Adriano semble dans un jour sans, les matches aller se termine sur une nouvelle défaite retentissante contre Simon (3-1), mathématiquement le titre est déjà perdu. Au retour Reinald essaye de rassemblé le peu de motivation qu’il lui reste pour prendre sa revanche contre Corentin, dominateur Reinald ne parvient toujours pas à se montré efficace, il doit se contenté du nul (1-1) ce qui l’oblige à admettre que Corentin soit devant lui en confrontation directe, une horreur. Malgré tout Reinald s’est repris avec son 1er point de la soirée, il enchaine bien avec une victoire de prestige contre Alex grâce à un doublé de Van Nistelrooy (2-1) mais il est à nouveau dominé contre Arnold (3-2) dans un match ou il rêvé pourtant de brisé le Super Grand Chelem d’Arnold, sa motivation n’a pas suffit. Son dernier match contre Simon pourrait lui permettre de sauvé la 4e place à condition de battre Simon de 2 buts d’écarts, mais Reinald passe son match à courir après le score à cause d’un Messi diabolique, mené 3-2 Reinald décide alors de faire rentré la légende Raul pour tenté de réveillé l’attaque ou Van Nistelrooy est suspendu, Sneijder égalise à la 88e minute, puis Reinald exulte en marquant de la tête sur corner dans les arrêts de jeu grâce à sa légende Raul, plongeant Simon dans le dépit (4-3), un dernier match qui remonte le moral même si la soirée restera un cauchemar, Reinald saura-t-il relevé la tête lors du prochain Tournoi ?
  • 7 : Alors que sa réaction était attendu Reinald sombre à nouveau avec la dernière place du Championnat à 3, avec 3 points en 6 matches il accuse 12 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald défie Alex, rapidement Zlatan et Van Nistelrooy se réponde tour à tour, le score est de 2-2 à la 70e quand Alex fait la décision dans un match qui était équilibré jusque la, Viera marque le but du 3-2 ce qui est humiliant pour Reinald avant que Milito mette l’Inter à l’abri avec un doublé (5-2), cette défaite est suivi par une autre contre Arnold, rapidement ce dernier prend les commandes du match avec son duo Torres-Ribery, faisant la course en tête Arnold gère son avance face à un Reinald peu inspiré en attaque avec seulement 1 but lors de ce match, Adriano éprouvant de grande difficulté comme lors du précédent Tournoi, Reinald s’incline (3-1). Au retour Reinald obtient sa seul victoire de la soirée, une courte victoire dans un match serré contre Alex, les buteurs sont Sneijder et Van Nistelrooy (2-1), mais tout les espoirs de Reinald seront anéanti lors d’une courte défaite contre Arnold après un match acharné qui semblait se dirigé vers le nul avant que Ribery n’inscrire le but de la victoire (3-2). Condamné à la dernière place Reinald perd un match sans enjeu contre Alex (3-2), lors de ce match Reinald déclare se rendre compte que C.Ronaldo manque cruellement à son équipe et qu’il fera son retour dès le prochain Tournoi. Dans un nouveau match sans enjeu Reinald dispute son dernier match contre Arnold en changeant complètement de composition, pour le fun Reinald joue dans un 5-4-1 très défensif dans le but d’empêcher Torres de prendre le buteur seul au classement. Reinald défend bien pendant 35 minutes en tenant le 0-0, il profite même de l’expulsion de Cambiasso pour joué à 11 contre 10, mais Arnold trouve finalement la faille par Torres ce que Reinald voulait à tout prix évité, Reinald change alors de composition et retrouve des couleurs, le match se rééquilibre mais Reinald muscle trop le jeu et termine à 9, Arnold en profite pour l’emporté (3-2). Lors de la Coupe Reinald ne sauve pas sa soirée, au contraire il s’enfonce, surclassé par un Alex en grande forme Reinald prend l’eau et se voit mené 4-0, Reinald craque et se fait expulsé 5 joueurs, il réussi ainsi à arrêter le match et le perd finalement 3-0 sur tapis vert, Arnold remportera la Coupe. Après bien des déclarations fracassantes contre Arnold lorsqu’il était Champion en Titre, Reinald vient de retombé douloureusement sur terre avec deux dernières places très loin derrière son rival Arnold, le retour de C.Ronaldo ainsi que de l’effectif du Real remis à jour relanceront t’il Reinald dans le droit chemin ?
  • 8 : Reinald obtient un titre de vice champion lors du Championnat à 3, avec 7 points en 6 matches Reinald accuse 8 points de retard sur le Champion Arnold. Avec les effectifs remis à jour par rapport à la réalité le Real Madrid de Reinald est largement modifié, Reinald dit adieu à Cannavaro, Metzelder, Heinze, Salgado, Guti, Van Der Vaart, Adriano, Raul et Saviola mais il retrouve C.Ronaldo, Benzema et Kaka ainsi que des nouveaux comme Carvalho, Albiol, Khedira, Xabi Alonso, Di Maria, Ozil et Higuain. En ouverture Reinald ne maitrise pas encore ce nouveau Real Madrid, «Rei » sombre contre Arnold qui fait la différence par Rooney, Torres et Berbatov, Reinald ne fait que sauver l’honneur par Van Nistelrooy (4-1). Lors du second match Reinald exploite enfin tout le potentiel de sa nouvelle équipe, face à Alex la révélation du match sera le nouveau numéro 10 de Reinald à savoir Ozil, qui inscrit un triplé avec sa patte gauche, ajouté à un but de Van Nistelrooy et un but de C.Ronaldo Reinald s’impose facilement malgré les buts de Dejan Stankovic et Milito (5-2), lors de cette débacle Alex prend les nerfs envers Sneijder qu‘il traita de «nabot » avant de le sortir en étant très énervé par sa prestation, sous les yeux de Reinald tellement mort de rire qu‘il avait du mal à joué par moment. Au retour Reinald dispute un match serré contre Arnold, malgré un but de Van Nistelrooy Reinald s’incline la faute à un doublé de Ribery (2-1). Cette défaite éloigne Reinald du titre, son match contre Alex (3-3) qui se soldera pas un nul très accroché le condamnera à la 2e place, durant ce match Van Nistelrooy fait encore parlé son talent mais Reinald perd très gros à cause de l‘égalisation d‘Eto‘o dans les arrêts de jeu. Sur terrain neutre Reinald défie Arnold pour le prestige, lors de ce match Reinald profite du «Show Van Der Sar » qui réalisa un match incroyablement mauvais, notamment sur l’ouverture du score de Kaka du milieu de terrain Van Der Sar était inexplicablement hors de ses buts en restant immobile et en regardant le ballon rentré, Reinald exulte alors qu’Arnold ne comprend pas, par la suite Reinald enchaine les buts de Van Nistelrooy avec une grande facilité avec deux énormes fautes de mains de Van Der Sar, Reinald mène 5-1 et s’apprête à infligé à Arnold la 4e raclé de sa carrière, mais dans les arrêts de jeu Arnold évite la raclé sur un but de Ribery (5-2). Dans un nouveau match sans enjeu Reinald s’incline lors de son ultime match contre Alex (3-1) la faute à un Eto’o en grande forme. Van Nistelrooy remporte le titre de Meilleur Buteur. Lors de la Coupe Reinald échoue en demi final contre Alex, un doublé d’Eto’o et un but de Sneijder ruineront ses chances (3-1), Arnold remporte la Coupe. Reinald à de quoi espéré avec Ozil notamment, il faudra cependant faire mieux pour renoué avec le titre de Champion.
  • 9 : A nouveau Reinald doit se contenter du titre de Vice Champion lors du Championnat à 4, avec 9 points en 6 matches il accuse 2 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture «Rei » défie Alex, le match commence mal avec l’ouverture du score d’Eto’o, mais rapidement Reinald égalise grâce à C.Ronaldo, cependant dans la foulée Alex reprend l’avantage par Adriano ce qui énervera Reinald qui dénoncera un énorme contre favorable d’Alex, alors que la défaite est proche Reinald s’arrache et égalise par Van Nistelrooy (2-2). Dans la foulée Reinald pense lancé sa soirée après un début de match canon contre Simon avec deux buts signé Piqué (contre son camp) et Özil, Reinald pense alors tranquillement finir le match et prendre la tête du Championnat, mais Simon va se réveillé dans les 20 dernières minutes avec un Messi incroyable que Reinald n’arrivera pas à bloqué, son doublé empêche Reinald de l’emporté (2-2). Juste avant la mi saison Reinald défie Arnold dans un match déjà capital pour le titre, le match commence idéalement avec l’ouverture du score de Van Nistelrooy, Reinald met Arnold sous pression et double la mise par Robben, juste avant la mi temps Arnold se procure une occasion énorme par Rooney au point de penalty, sa frappe puissante frappe le poteau et roule sur la ligne mais ne rentre pas, même Reinald dans un surprenant moment de bonté s’excuse et déclare à Arnold qu’elle aurait du rentré. En seconde période Reinald continue sur son rythme et fait explosé Arnold avec deux nouveau buts par Robben et C.Ronaldo, à 4-0 le match est plié et Reinald se retrouve leader, Arnold ne lâche cependant pas le morceau et il réduit le score en fin de match par Torres et Rooney mais Reinald l’emporte (4-2). Au retour Reinald rate une occasion de tué le Championnat, face à Alex le match se déroule comme à l’aller avec un Alex en forme qui prend les devants par Eto’o et Milito, Reinald court après le score et revient notamment grâce à un penalty de Van Nistelrooy et un but d’Özil, mené 3-2 en fin de match Reinald arrache le nul dans les arrêts de jeu encore grâce à Van Nistelrooy (3-3). Reinald se reprend face à Simon dans un match compliqué, Simon inscrivant encore un doublé grâce à Messi, mais Reinald s’impose grâce à des buts de Van Nistelrooy, Özil et Benzema (3-2), Reinald récupère même la tête du Championnat en profitant d’un faux pas d’Arnold contre Alex. Le dernier match contre Arnold est donc décisif puisque Reinald est leader avec 1 point d’avance sur Arnold, une victoire ou un nul offrirait donc le Titre de Champion à Reinald qui rêve de remporté son 2e Championnat cette année et son 8e en Carrière. Au coup d’envoi le match commence comme dans un rêve pour Reinald qui marque dès sa première action par l’inoxydable Van Nistelrooy, Reinald est en confiance et sait qu’Arnold doit maintenant complètement renversé la situation, mais Reinald ne tient pas longtemps cette avantage : Dejan Stankovic perce la défense du Real et frappe, le tir est contré par Diarra et trompe Casillas, à la mi temps Reinald est toujours mathématiquement Champion. En seconde période Arnold pousse et prend l’avantage sur une frappe placé de Torres à 20 mètres, Reinald prend un coup au moral mais il ne lâche rien, à la 78e minute C.Ronaldo égalise et ramène le score à 2-2, Reinald reprend la 1er place et met une pression terrible sur Arnold qui est à quelque seconde de lui cédé son Titre, dans les ultimes secondes du match Arnold se procure un corner, Dejan le tir parfaitement sur Ribery qui marque de la tête en prenant le meilleur sur Ramos dans les airs, coup dur terrible pour Reinald qui perd (3-2) et qui doit renoncé au Titre sur des détails dans un Championnat très serré, Reinald remet en cause la chance d’Arnold alors que ce dernier dit que le talent fait pencher les détails en sa faveur. Lors de la Coupe Reinald déroule en demi final contre Alex (5-2) dans un match parfait, en Final Reinald retrouve Arnold, dans un nouveau match serré ou Reinald prendra l’avantage, c’est à nouveau Arnold qui fera la décision de justesse en fin de match (3-2), Reinald fait toujours le même constat : seulement 1 Titre Majeur cette saison, derrière Alex (2) et loin derrière Arnold (15). Reinald doit en plus faire un constat terrible en Coupe : sur les 15 dernières Coupes Reinald s’est fait éliminé 6 fois en demi final, et à perdu ses 9 finales disputés, avec aucune Coupe remporté sur les 15 dernières Reinald laisse filer un nombre incalculable de Titres Majeurs.
  • 10 : Pour la 3e fois de suite Reinald termine vice champion lors de ce Championnat à 3, avec 9 points en 6 matches il accuse 1 petit point de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald défie Alex, le match commence fort avec l’infatigable Van Nistelrooy qui marque pour Reinald mais Alex égalise tout de suite par Eto’o, Alex va ensuite déploré deux buts chanceux de Reinald qui se détache grâce à C.Ronaldo et Kaka qui marquera notamment sur une faute de main de Cesar, Reinald prend le large et sans pitié il enfonce le clou avec un nouveau but de C.Ronaldo puis un but du maitre à joué Özil. Humilié 5-1 Alex ne sombre pas et réalise une étonnante remonté : un doublé d’Adriano et un but d’Eto’o lui permettent de revenir à 5-4 juste avant le temps additionnel, mais Reinald ne prendra aucun risque et avec de l’expérience conservera le ballon empêchant Alex d’avoir une chance d’égalisé (5-4). Dans la foulée Reinald défie Arnold dans un match qui est déjà important puisqu’en cas de victoire Reinald écarterait Arnold à 5 points derrière lui après la tiers saison, mais le match commence de façon cauchemardesque puisqu’Arnold démarre très fort avec des buts de Ribery et Torres, puis Reinald effectue un tacle appuyé sans avoir vu que l’arbitre était «le chinois », Özil est expulsé, Reinald est abattu, Arnold déroule et Reinald voit Carvalho se faire expulsé après une faute en tant que dernier défenseur, C.Ronaldo permet à Reinald de limité la casse mais Arnold s’impose (5-3). Au retour Reinald doit réagir contre Alex mais l’entame de match est catastrophique : Adriano et Eto’o lance Alex vers la victoire mais Reinald réagi avec C.Ronaldo, Alex se dirige vers une victoire 2-1 jusqu’à ce que Julio Cesar s’illustre avec un contre son camp pitoyable et évitable, Reinald en profite pour tenir Alex en échec (2-2) mais il avance peu au classement. Son duel contre Arnold s’annonce décisif et la défaite est interdite, lors de ce match l’entame est à nouveau horrible pour Reinald qui subit un triplé de Rooney, de plus Reinald se retrouve réduit à 10 après l’expulsion de Ramos, mais Reinald effectuera une grande remonté avec sa doublette Van Nistelrooy-C.Ronaldo pour finalement arraché un nul qui lui permet de rester en course (4-4). Sur terrain neutre Reinald sort un match convaincant contre Alex pour une victoire facile (3-1) avec notamment un grand Özil, puis arrive le match décisif pour le titre contre Arnold, Reinald n’a plus le choix et doit s’imposé s’il veut finir premier, après deux entames de matches horrible lors de ses deux derniers match contre Arnold c’est cette fois ci tout le contraire qui se produit : Reinald ouvre le score par C.Ronaldo, puis juste avant la mi temps un tir médiocre de C.Ronaldo en plein centre est relâché par Van Der Sar qui effectue une horrible faute de main, Özil en profite, arrivant lancé comme un boulet de canon pour propulsé le ballon au fond des filets à bout portant, Reinald termine la 1er mi temps en menant 2-0, tout joyeux et très confiant pour la suite, mais dès la reprise de la seconde période Arnold réduit le score sur une exploit individuel de Rooney qui élimine Carvalho puis frappe parfaitement à ras du poteau malgré le retour de Ramos, la tension monte et Arnold n’est plus qu’a un but d’enlevé le titre à Reinald, ce dernier n’arrive plus à obtenir la moindre occasion de but en seconde période comme le lui fait remarqué Alex, finalement Arnold va faire la différence par Rooney qui délivre une superbe ouverture jusqu’à Torres, ce dernier élimine Casillas et marque dans le but vide, Reinald criera ensuite au scandale quand Vidic effectuera un tacle très appuyé sur C.Ronaldo dans la surface, «Rei » réclame le penalty mais l’arbitre ne bronche pas, Reinald tentera en vain de reprendre l’avantage (2-2), Reinald laisse une fois de plus filé le titre sur le fil à son rival Arnold, une fin de Tournoi insupportable pour «Rei » qui voit Arnold remporté son 9e Championnat et son 17e Titre Majeurs contre 1 seul pour Reinald qui déclarait pourtant il y a quelques semaines en interview qu’il voulait finir devant Arnold au Palmarès cette saison, cela semble compromis. Lors de la Coupe Reinald joue un match solide et sérieux contre Alex et se qualifie pour la final grâce à notamment un but inattendu de Kaka (2-1), en Final Reinald à l’occasion de prendre sa revanche contre Arnold, une victoire lui permettrait aussi d’obtenir son 2e Majeur de la saison ce qui lui permettrait de recollé avec Alex au Palmarès. Mais c’est Arnold qui fait la course en tête avec des buts de Ribery et Torres mais Reinald ne lâche et rien et revient à 2-2 avec son duo C.Ronaldo-Van Nistelrooy, le suspense est à son comble quand intervient le tournant du match : Dejan Stankovic centre à ras de terre, Casillas s’interpose mais il relâche le ballon, cette erreur coute cher puisque Torres en profite pour marqué de près en vrai renard des surfaces, ce but est décisif pour Arnold qui remporte la Coupe (3-2), nouvelle déception pour Reinald qui déplore la chance d’Arnold, toujours pas de Coupe remporté pour Reinald sur les 16 dernières, Reinald enchaine également sa 10e Final perdu à la suite, terrible.
  • 11 : Après 5 Championnats dans l’ombre d’Arnold, Reinald renoue avec le Titre de Champion, avec 13 points en 6 matches il devance de 5 points son dauphin Alex, «Rei » remporte ainsi son 2e Championnat de l’année (soit aussi bien que la saison dernière en 33 Tournois contre seulement 11 actuellement), Reinald compte désormais 8 Championnats à son actif dans toute sa carrière. Pourtant le match d’ouverture n’a jamais laissé présagé une telle soirée, pire même Reinald pensait que «le Championnat était terminé» au terme de son match d’ouverture contre Arnold, en effet Arnold ouvra rapidement le score par Rooney avant d’alourdir le score par Torres, sur son premier tacle agressif Reinald subit comme souvent la loi du «Chinois » qui expulse directement Diarra, abattu Reinald déplore sa malchance de toujours tombé sur des matches arbitré par le chinois, Reinald multiplie alors les expulsions (Carvalho, Pepe, C.Ronaldo, Khedira) jusqu’à ce que le match soit stoppé pour une défaite 3-0 sur tapis vert. Avec une équipe largement remanié Reinald parvient à relevé la tête juste avant la tiers saison, face à Alex c’est Milito (tout juste transféré au Real Madrid contre Kaka) qui propulse Reinald grâce à un doublé, mais la défense décimé du Real facilitera la tâche à Alex qui file vers la victoire grâce à Eto’o et Adriano, mais Reinald arrache le nul grâce à Van Nistelrooy (3-3). Au retour Reinald réalise le grand match référence qui va lancé sa soirée, face à Arnold tout commence mal puisque Reinald court après le score à cause de Rooney et Torres, mais grâce à un C.Ronaldo extraordinaire Reinald tient le rythme imposé par le Champion en Titre, alors que le match est complètement fou et qu’il semble se dirigé vers un 4-4 le tournant intervient, Reinald rentre sur le côté de la surface avec C.Ronaldo et semble perdre le ballon quand Ferdinand effectue un tacle maladroit au lieu de dégagé, Penalty pour Reinald ! Ce dernier jubile et tout en se marrant répète à Arnold «Pourquoi t’a taclé ? » pour encore plus l’énerver, Reinald ne rate pas l’occasion de l’emporté puisque Van Nistelrooy transforme le penalty (5-4). Face à Alex au retour le match se déroule parfaitement dans un nouveau match à grand spectacle, Reinald s’appuie sur Van Nistelrooy et C.Ronaldo pour s’imposé (3-2) et prendre la tête du Championnat juste avant les matches sur terrain neutre ! Reinald à alors l’occasion d’écarté définitivement Arnold de la course au titre, pourtant c’est Arnold qui démarre bien avec Ribery qui provoque une faute de Carvalho dans la surface : Penalty. Rooney s’élance mais Reinald fait partir Casillas du bon côté ! La démonstration de Reinald commence alors, Van Nistelrooy inscrit un triplé dont deux de la tête sur des centres millimétrés de Robben, puis face à un Arnold sans réaction il continue de faire mal avec C.Ronaldo qui dribble Van Der Sar à merveille, désormais Reinald maitrise le dribble sur le gardien aussi bien qu’Arnold, un vrai atout de plus pour Reinald par rapport à avant, au final Reinald s’impose sur un gros score (6-2) ce qui sera contesté par Arnold qui estime avoir manqué de réussite, quoi qu’il en soit Arnold subit la 4e raclée de sa carrière, la 2e que Reinald parvient à lui infligé. Reinald peut alors être sacré si Arnold accroche Alex, peu motivé Arnold mènera 2-1 et semblera offrir le titre à Reinald mais ce ne sera finalement pas le cas puisqu’Alex inversera la tendance, tout reste donc à faire pour Reinald qui ne doit pas perdre contre Alex pour être Champion ! Ce match est capital puisque Reinald (1 Majeurs) peut revenir sur Alex (2 Majeurs) au Palmarès cette année, de plus en Carrière Reinald compte 7 Championnats contre 5 pour Alex, soit Alex peut recollé à 1 Championnat derrière Reinald, soit Reinald peut creusé un fossé en prenant 3 Championnats d’avance sur Alex, l’enjeu est terrible ! Le match commence mal pour Reinald, en effet Alex déborde avec Adriano et fait une passe en retrait vers Zlatan, l’action s’arrête…l’arbitre siffle un penalty ! Il ne semblait pourtant pas y avoir faute, Reinald se plaint mais Alex n’a aucun scrupule et décide de le tiré, Reinald part du bon côté avec Casillas et repousse le ballon qui revient en plein sur Zlatan, ce dernier face à la cage vide se précipite en tirant du gauche sans contrôle, inexplicablement il envoie le ballon au dessus, Alex baisse la tête alors que Reinald explose de joie et crie «Justice » pour rappelé que ce penalty n’aurais jamais du être tiré, la haine et la tension s’invite lors de cette final ! Alex finira cependant par ouvrir le score sur une reprise sans contrôle de Zlatan face à une forêt de joueur le ballon rentre à ras le poteau, mené 1-0 Reinald n’est virtuellement plus Champion, mais Reinald ne se laisse pas abattre, il pousse et égalise par Van Nistelrooy exceptionnel lors de ce tournoi, puis en seconde mi temps Reinald déroule et fini par prendre l’avantage par C.Ronaldo ! Alex voit le temps filé et ses chances s’envolé, Reinald place un contre meurtrier conclu par Özil qui marque le but du Titre (3-1) ! Fin d’une soirée parfaite ou Reinald à fait étalage de tout son talent, Van Nistelrooy empoche logiquement le Titre de Meilleur Buteur. Désormais Reinald à un grande carte à joué : soit il rendra comme toujours son Titre à Arnold et restera un joueur qui ne fait que des coups de temps en temps, soit il peut franchir un nouveau palier en se montrant capable de remporté plusieurs Championnats à la suite ce que personne n’a jamais su faire face à Arnold, réponse lors du prochain Tournoi ou Reinald tentera sa chance pour la 8e fois de sa carrière.
  • 12 : Alors qu’une fois de plus Reinald rêve de rentrer dans la Légende, il échoue et ne remporte pas un 2e Championnat de suite, en effet Reinald doit se contenter de la 2e place lors du Championnat à 4, avec 12 points en 6 matches il accuse 4 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald joue déjà gros avec un match contre son rival Arnold, rapidement Arnold marque avec son nouveau numéro 10 Berbatov, mais Reinald ne tarde pas à réagir : un centre de Robben trouve Van Nistelrooy qui place sa tête en plein centre sur Van Der Sar qui relâche dans ses buts, s’en suit un match fermé ou Reinald peine à se procuré des occasions, Arnold aura finalement le dernier mot sur un but de Torres (2-1), cette courte défaite lance de bien mauvaise manière la soirée pour Reinald qui aura toutefois - et c’est rare - l’élégance de serré la main à Arnold malgré sa défaite. Pour son 2e match Reinald doit réagir et il le fait bien contre Alex, son duo Van Nistelrooy-C.Ronaldo ainsi qu’un Robben précis sur une frappe lointaine permettent à Reinald se s’imposé facilement (3-1), juste avant la mi saison Reinald démarre très fort son match contre Simon : à l’aide d’un Valdès catastrophique et d’un peu de réussite Reinald inscrit rapidement un doublé par C.Ronaldo plongeant Simon dans la déprime, Reinald à ensuite tranquillement géré le reste du match pour s’imposé facilement (3-0), à la mi saison Reinald est revenu à seulement 1 point derrière Arnold, tout les espoirs de titre son alors permis et son prochain match contre Arnold est «le moment ou tout se joue » selon Reinald. Seulement voila Reinald va comme souvent voir rouge dans un match important, pas veinard Reinald voit Casillas se faire expulsé sur un accrochage avec Ribery, Arnold en profite pour ouvrir le score en traitre avec Torres, puis un peu plus tard c’est Sergio Ramos qui est expulsé en position de dernier défenseur, réduit à 9 Reinald va subir un long calvaire face à un Arnold appliqué et sans pitié, la défaite est inévitable dans ces conditions (6-2) et les espoirs de titre s’envole. Reinald obtiendra tout de même le titre de vice champion contre Alex, avec l’étonnante performance d’encaissé aucun but malgré la présence de Dudek, Reinald fait la différence grâce à C.Ronaldo et Özil (2-0), mais la victoire d’Arnold contre Simon scelle définitivement ses chances de titre, Reinald et Simon décide donc de ne pas joué un dernier match inutile. Reinald devra faire preuve de patience pour un jour espéré rentré dans la Légende en enchainant 2 Championnats de suite, pour pouvoir retenter sa chance Reinald va maintenant devoir reconquérir son Titre. Lors de la Coupe Reinald dispute un match fou contre Alex, malgré un Van Nistelrooy en forme Reinald se fait éliminé la faute à une défense à la rue face au duo Zlatan-Eto’o (5-3), Arnold remportera la Coupe.
  • 13 : Alors que Reinald était attendu dans la reconquête du titre, c’est au contraire une soirée décevante pour «Rei » qui obtient certes le titre de vice champion, mais avec 5 points en 6 matches Reinald accuse 11 points de retard sur le Champion Arnold. La soirée commence comme un cauchemar contre Alex avec une défaite 2-0 à cause d’un doublé d’Eto’o, Alex aura cependant beaucoup de réussite puisque Reinald trouvera par 3 fois les poteaux ou barre transversal de Cesar sur des frappes de Cristiano Ronaldo (2-0), Reinald dira que la victoire était complètement volé, il refusera de serré la main à Alex après le match. Contre Arnold le match se transforme rapidement en désastre avec une défense qui prend l’eau, Arnold en profite pour prendre le large grâce à Torres et Berbatov, Reinald verra en plus Van Nisterlooy se faire expulsé et chose rare : se faire suspendre pour deux matches de suite puisqu’il obtiendra d’abord un deuxième jaune puis un rouge direct sortit par le chinois, Reinald déclarera qu’il en à assez d’être arbitré par le chinois qui ruine trop souvent ses matches, le calvaire se terminera sur un score de 5-2 en faveur d’Arnold. Après des matches aller catastrophique Reinald se relance contre Alex malgré une équipe remanié à cause des absences de Van Nistelrooy, Diarra et Ramos. Reinald fait d’ailleurs la majeur partie du travail grâce à Milito puisque l’ancien joueur d’Alex inscrit un doublé lors de ce match, malgré tout le match fut serré puisqu’Alex reviendra grâce à Eto’o et Anderson mais Reinald aura le dernier mot grâce à C.Ronaldo (3-2). Puis Reinald défie Arnold dans un match qu’il doit gagné pour revenir dans la course au titre, mais c’est Arnold qui ouvre le score par Torres, Reinald domine pourtant toute la suite du match mais il déprime en ratant énormément d’occasion, finalement Reinald sera payé par une égalisation de Milito (1-1) ce qui lui permet de sauvé un nul, mais pas de revenir sur Arnold. Sur terrain neutre Reinald dit définitivement adieu au titre après un match nul contre Alex (2-2), Reinald décide alors de ne pas joué le dernier match inutile contre Arnold. Lors de la Coupe Reinald déroule et humilie Alex (5-1) dans un match ou Alex n’aura jamais rivalisé avec un «Rei » en grande forme, pire Reinald l’a même humilié d’une façon encore jamais vu dans les tournois : alors qu’il mène 5-1 Reinald construit une action parfaite, sur la passe en retrait Reinald n’a plus qu’a tiré mais il revient en arrière au lieu de marqué, juste pour conservé la Pastisade ! L’humiliation total signé Reinald. En final Reinald défie Arnold avec comme objectif de brisé une série de 17 Coupes non remportés à la suite pour Reinald, tout en passant devant Alex au Palmarès, mais il faut l’emporté et tout commence mal puisqu’Arnold déroule comme souvent et file vers la victoire en menant 3-1 grâce à un grand Torres, Reinald obtient alors un penalty sur un cassage, Van Nistelrooy le tir en traitre mais Arnold avait anticipé, Reinald ne se décourage pas, il pousse et provoque un mauvais tacle de Gary Neville qui se fait expulsé pour un second carton jaune, à 11 contre 10 Reinald prend le contrôle du match et se procure plusieurs occasions : C.Ronaldo réduit le score puis Van Nistelrooy égalisera sur penalty. Alors que le match semble se dirigé vers la prolongation, Reinald déborde avec Di Maria, son centre passe au dessus de Van Der Sar qui inexplicablement ne saute pas et laisse filé le ballon à Van Nistelrooy qui marque de près de la tête, Reinald s’impose (4-3) après un retournement de situation incroyable ! On ne lui parlera plus de sa série maudite en Coupe, et surtout il est désormais devant Alex aussi bien en Palmarès qu’en Moyenne de Point qu’en Confrontation Directe, tout est dit. Reinald doit maintenant tenté d’obtenir ses 9e et 10e Championnat en Carrière pour entré un peu plus dans la Légende.
  • 14 : Reinald à de quoi être frustré lors de ce tournoi, en effet Reinald était idéalement partie pour décroché son 9e sacre en carrière, mais à cause d’Alex le tournoi n’ira pas à son terme et sera donc annulé, les résultats ne compte pas (75% des matches n’ont pas était joué), ce n’était plus arrivé depuis 69 championnats. En ouverture Reinald était pourtant malmené par Arnold dans un match fermé, Arnold filait vers une courte victoire 1-0 grâce à Torres, mais Reinald s’arrache dans les arrêts de jeu : Milito perce la défense et trouve Van Nistelrooy en retrait pour l’égalisation (1-1), ce nul permet à Reinald d’empêcher Arnold de s’échapper. Puis Reinald va faire subir une terrible humiliation à Simon, le scénario du match restera dans les annales : Reinald voit Van Nistelrooy et Özil se faire expulsé par le chinois dans le premier quart d’heure ! A 11 contre 9 Simon pense pouvoir faire le plein de point, mais peu inspiré Simon ne marquera pas le moindre but, et surtout sa défense sera catastrophique, en effet Reinald joue sans numéro 10 et juste avec un attaquant en la personne de C.Ronaldo, Simon défend de manière lamentable en avançant et en se livrant beaucoup trop tôt, Reinald en profite pour humilié la défense du Barça en slalomant entre les défenseurs avec son attaquant Portugais, il inscrira un triplé pour une victoire humiliante (3-0) qui restera dans l’histoire. Dans la foulée Reinald déroule en ridiculisant Alex, Milito et Benzema (auteur d’un triplé en Numéro 10 !) enchaine les buts face à un Alex qui lâche rapidement mentalement, à 3-0 Alex déclare déjà qu’il ne jouerai pas les matches retour, qu’il n’avait plus envie, il casse alors l’ambiance en tronquant le tournoi en ne voulant plus joué, Reinald continue l’humiliation en inscrivant le but du 5-0 avant même la mi temps, Alex quitte alors en plein match et refuse de revenir joué ce qui n’était plus arrivé depuis une éternité, tout semble alors indiqué que poursuivre le tournoi ne sert plus à rien puisqu’il n’ira pas à son terme à cause d’Alex, c’est en tout cas ce que pense Arnold, mais Reinald pense certainement raisonné Alex par la suite puisqu’il décide quand même de continué le tournoi en espérant qu’Alex se calme dans la cuisine. Reinald défie Arnold dans un match au sommet puisque les deux joueurs sont en tête avec le même nombre de points, Reinald va réalisé un grand match face à un Arnold déjà démoralisé par l’annonce d’Alex, dès la première action Reinald lui ne montre aucun état d’âme dans un match qu’il maitrisera : Robben trouve Van Nistelrooy au second poteau pour l’ouverture du score de la tête, il marquera également de la tête par C.Ronaldo sur corner, Arnold pensera un temps relancé le match sur un but de Torres, mais Reinald déroulera en fin de match grâce à un irrésistible Van Nistelrooy (5-1), en pleine bourre Reinald va malheureusement prendre la réalité en pleine face : alors qu’il est leader et qu’il file vers un probable 9e Titre de Champion en Carrière, Alex lui n’est toujours pas décidé à revenir, restant imperturbablement dans sa cuisine, le tournoi est alors officiellement arrêté avant sa fin, pour la 5e fois de l’histoire, lors des 4 fois précédentes c’est Arnold qui fut privé des Titres qu’il était bien partit pour remporté, cette fois ci jamais Reinald n’a autant ressenti ce qui était arrivé à Arnold lors des fois précédentes, une fin de soirée décevante qu’on espère ne plus revoir à l’avenir. Reinald aura à cœur de se faire justice lors du prochain tournoi en remportant le Titre.
  • 15 : Alors qu’il aurai probablement du être sacré Champion lors du Tournoi précédent si Alex en avait décidé autrement, Reinald vit une cruelle régression en Championnat, avec 7 points en 6 matches il n’obtient que la 3e place du Championnat à 4, il accuse 11 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald défie un Simon en pleine crise (10 défaites consécutives série en cours), «Rei » rêvait de faire poursuivre cette série noire de Simon pendant encore longtemps, mais la déception sera immense, d’entrée c’est Simon qui ouvre le score par Messi, Reinald va ensuite dominé la rencontre avec beaucoup de face à face, il obtiendra l’égalisation par C.Ronaldo mais il ne parviendra pas à mettre le but si important de la victoire, pourtant Reinald pense obtenir le penalty de la délivrance, mais en tirant en traitre Reinald voit Simon stoppé involontairement sa tentative, un moment horrible pour Reinald qui concède le nul (1-1). Dans la foulée Reinald se relance grâce à un match bien maitrisé contre Alex, avec notamment un trio offensif efficace puisque Özil-C.Ronaldo-Van Nistelrooy marqueront tous dans un match ou Reinald mena du début à la fin (4-2). Le match contre Arnold est alors décisif puisque ce dernier est leader avec déjà 2 points d’avance sur Reinald, une défaite est donc interdite pour «Rei », mais trop rapidement le match se transforme en cauchemar pour Reinald : Ribery prend Khedira de vitesse, ce dernier rate son tacle dans la surface : penalty + carton rouge infligé par le chinois ! Torres marque, puis un peu plus tard ce sera Carvalho qui sera expulsé par le chinois après un nouveau tacle agressif, encore une fois Reinald voit rouge face à Arnold et se met dans une situation désespéré à 9 contre 11, Arnold déroule avec son duo Torres-Ribery et mène 5-2 à quelques minutes de la fin sans forcé, Reinald réalise alors une énorme fin de match sur le plan individuel avec C.Ronaldo qui inscrit un doublé, mais il sera trop tard pour obtenir l’occasion d’égalisé, Reinald s’incline donc de justesse (5-4) dans un match qui l’éloigne de la course au titre. Au retour Reinald ne manque pas l’occasion cette fois de venir facilement à bout de Simon (3-1) grâce à son duo Van Nistelrooy-C.Ronaldo avec en prime un but humiliant de Gago. Reinald va cependant dire adieu à toutes chances de finir premier, dans un match titanesque face à Alex, les deux joueurs font parlé leur puissances offensives, Alex sort vainqueur d’un cheveux (5-4) avec notamment un but de Sneijder sans contrôle ou encore un but d‘Anderson du pied droit, ne jouant plus le titre Reinald joue quand même le dernier match contre Arnold avec l’objectif de lui ruiné son Grand Chelem, cette fois ci Reinald ne se fera pas expulsé ses joueurs et ce match sera un nouveau combat magnifique avec des buts à la clé, à 3-3 Arnold réalise une fin de match décisive avec un but de Berbatov puis un penalty de Torres, comme lors du premier match Reinald ne peut que réduire le score à la fin sans avoir la possibilité d’égalisé (5-4), Reinald vit donc une fin de Championnat pénible en voyant son rival remporter le Grand Chelem, ainsi qu’Alex qui remporte le titre de vice champion. Lors de la Coupe Reinald défie Alex, le début de match est cauchemardesque pour Reinald qui se retrouve mené 3-1 à cause d’un grand Zlatan, cette défaite pourrait couter cher à Reinald qui pourrait voir Alex revenir à 3 Majeurs partout au Palmarès si ce dernier gagne la Coupe (ce qui est probable puisque Simon était déjà qualifié en Final au dépend d’Arnold), Reinald va alors se sortir de cette situation de main de maitre en dominant la fin de match, son duo C.Ronaldo-Van Nistelrooy va complètement renversé la situation avec 3 buts qui propulse Reinald en Final (4-3). Face à Simon qui n’a aucun Majeur cette année, l’occasion est trop belle pour «Rei » de passé à 4 Majeurs soit le double d’Alex, ce que Reinald estime être un moindre mal surtout après le Championnat arrêté qu’il était bien partit pour gagné, c’est donc très concentré que Reinald aborde cette Final, pourtant c’est Simon qui lance les hostilités avec l’ouverture du score de Messi sur un exploit individuel, mais Reinald ne panique pas, Özil lance Van Nistelrooy en profondeur, la feinte de corps de ce dernier surprend Simon, Van Nistelrooy arrive alors à trouvé une position de tir idéal et trompe Valdès pour l’égalisation, dans la foulée Van Nistelrooy se joue d’Abidal et Puyol pour venir trompé Valdès au point de penalty d’une frappe croisée du gauche, en quelques minutes Reinald vient de renversé le match ! En seconde mi temps la domination de Reinald s’intensifie, «Rei » prive Simon du ballon qui ne se procure aucune occasion d’égalisé, Reinald rate cependant un nombres incalculable d’occasions ce qui ne présage rien de bon, mais finalement l’inévitable se produit : une mauvaise relance de Simon est convertit par C.Ronaldo qui tue le match (3-1), Reinald remporte en toute logique son 4e Titre Majeur cette saison, désormais Reinald veut retrouvé la gloire en remportant le Championnat qu’Arnold à remporté lors des 3 derniers Tournois.
  • 16 : Reinald obtient le titre de vice champion lors de ce Championnat à 4, avec 10 points en 6 matches il accuse 5 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald dispute un match qui lui semble facile contre Alex, en effet ce dernier déjà bien noyé dans l’alcool ne semble pas être au niveau, Reinald déroule tranquillement avec un triplé de Van Nistelrooy, n’encaissant qu’un but par Zlatan pour une victoire facile (3-1). Face à Arnold le match est déjà capital, mais au bout de quelques minutes de jeu Arnold fait déjà la différence, un centre de Rooney n’est intercepté par aucun des défenseurs du Real, face à cette défense passive Torres reprend au second poteau dans un angle fermé pour ouvrir le score, dépité Reinald tente de se relancé mais il ne sera pas inspiré offensivement en 1er mi temps, juste avant la mi temps Arnold fait mal avec un second but meurtrier de Rooney. En seconde mi temps Reinald domine mais il rate plusieurs occasions nets, Van Nistelrooy finira par réduire le score de la tête sur un centre de Robben, mais c’est déjà la 87e minute, Reinald aura finalement une dernière occasion : C.Ronaldo perce la défense de Manchester et frappe au point de penalty, mais il but sur Van Der Sar qui était sortit, Reinald est dépité (2-1) il s’incline de très peu, énervé par cette défaite Reinald refuse une fois de plus de serré la main à son adversaire après le match. Juste avant la mi saison Reinald doit battre Simon pour ne pas se faire largué, le match se déroule de manière idéal puisque Van Nistelrooy marque un triplé face à une défense passive, mais Simon s’accroche avec un doublé de Villa, «Rei » pense faire le plus dur en marquant le but du 4-2 avec Özil, mais Simon ira s’arraché dans une fin de match d’anthologie avec des buts d’Iniesta et Totti (4-4) ! Grosse déception pour Reinald qui voit Arnold prendre le large au classement à la mi saison. Au retour Reinald retrouve un Alex dont l’état n’est pas allez en s’améliorant au fil de la soirée, toujours auteur d’aucun point Alex frise le ridicule lors de ce match, Reinald lui sans aucune pitié va lui faire du mal avec Van Nisterlooy, le match tourne à l’humiliation puisque Reinald mène 4-0 avant même la mi temps, démotivé et hors du coup Alex déclare forfait ce que Reinald accepte (4-0). Face à Arnold le match est serré, Reinald fera la course en tête grâce à son duo Van Nistelrooy-C.Ronaldo, mais Arnold égalisera sur une erreur de Casillas sous la pluie, Torres reprend à bout portant pour arraché le 2-2, mais Reinald ira cherché la victoire sur un but complètement inattendu, en effet Van Nistelrooy travaille et met en retrait pour…Khedira qui marque dans les 6 mètres le but de la victoire (3-2) ! Un résultat prestigieux mais il était déjà trop tard pour revenir sur Arnold, désormais Reinald doit s’appliqué à ne pas perdre par 3 buts d’écarts contre Simon pour conservé sa 2e place, moins inspiré offensivement Reinald bute sur une solide défense Barcelonaise, Reinald se fera surprendre en fin de match sur une tête de Villa (1-0) qui permet à Simon de l’emporté, une défaite sans conséquence cependant mais qui ne plait pas à Reinald, Van Nistelrooy termine par ailleurs meilleur buteur avec une énorme marge sur ses poursuivants. Lors du prochain Championnat Reinald devra prendre les choses en mains s’il veut que la série d’Arnold (4 Championnats de suite) prenne fin.
  • 17 : Reinald signe un nouveau titre de vice champion lors du Championnat à 3, avec 9 points en 6 matches il accuse 3 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald défie d’entrée Arnold, le match commence mal puisque c’est Arnold qui prend l’avantage par Torres qui marque d’une frappe à ras de terre parfaitement croisé, mais Reinald ne tarde pas à réagir en égalisant par Benzema de la tête, cependant Reinald va une fois de plus courir après le score car Arnold file vers la victoire grâce à un but de Rooney, Reinald évite la défaite grâce à une égalisation inattendu de Di Maria qui marque d’une frappe pourtant excentré (2-2). Dans la foulée Reinald déroule face à Alex, Van Nistelrooy inscrit un triplé et Özil marque également, à 4-0 Reinald se relâche un peu et Alex réduit le score par Eto’o et Zlatan mais Reinald s’impose (4-2). Au retour Reinald dispute un match décisif contre Arnold, tout commence mal avec l’ouverture du score de Torres, puis Arnold obtient même un penalty sur un cassage de Reinald dans la surface, dépité Reinald ne digère pas que l’arbitre ait accordé le penalty, cependant Reinald stoppe la tentative en traitre de Torres, puis il égalise par Van Nistelrooy, mais tout ses efforts seront anéanti par Arnold qui arrache la victoire sur une tête victorieuse de Torres (2-1), Reinald vient de laisser filer Arnold en tête du classement. Obligé de se relancé contre Alex, Reinald vit un cauchemar quand Alex ouvre le score par Zlatan d’une belle action collective, Reinald n’abandonne pas et renverse complètement la tendance grâce à Cristiano Ronaldo qui égalise, puis qui marque le but du 2-1 d’un formidable ballon piqué par-dessus le gardien à la 87e minute, Reinald jubile mais sur la dernière action Alex arrache le nul par Eto’o (2-2) qui ruine un peu plus le Championnat de Reinald. Sur terrain neutre Reinald est condamné à battre Arnold pour rester en course, dans un match fou ou les deux joueurs se réponde tour à tour avec Torres et Van Nistelrooy, le score est de 2-2 quand Valencia obtient un penalty pour Arnold, Khedira est expulsé pour la 2e fois de la soirée, Torres trouve la barre transversale, Reinald dégage en corner, Reinald pense avoir évité le but après ce penalty mais sur le corner Arnold marque le but du 3-2 grâce à Torres de la tête, Reinald arrachera l’égalisation par Van Nistelrooy, il ne reste plus qu’une poigné de seconde à joué et Reinald doit marqué le but de la victoire, sur sa dernière action Robben déborde et trouve Van Nistelrooy au second poteau, ce dernier arrive seul lancé et claque une tête surpuissance qui s’écrase sur la barre transversal d’un Van Der Sar archi battu, Reinald s’était déjà levé pour fêter le but victorieux mais ce sera au contraire une terrible déception puisqu’il doit se contenter du nul qui offre le titre à Arnold (3-3), si Reinald avait converti son occasion, il aurait pu visé le titre à condition de battre Alex par 4 buts d’écarts lors de son dernier match, ce à quoi Reinald dira qu’il l’aurait fait, mais on ne le saura jamais puisque c’est bien Arnold qui est une fois de plus Champion, terrible pour Reinald. Lors de la Coupe Reinald ne se remobilise pas, privé de C.Ronaldo suspendu, «Rei » n’arrive pas à travaillé aussi bien avec Milito, Alex en profite pour s’imposé (3-1) et remporté la Coupe face à Arnold, désormais Alex (3 Majeurs) est tout proche de Reinald au Palmarès.
  • 18 : Pour son avant dernier Tournoi avant son départ à Montpelier, Reinald sait qu’il n’a plus que deux chances pour être une dernière fois Champion avant son exil, mais Reinald doit encore se contenter du titre de vice champion lors du Championnat à 4, avec 10 points en 6 matches il accuse 2 points de retard sur le Champion Simon. En ouverture face à Alex Reinald fait la course en tête, Van Nistelrooy inscrit un doublé mais Alex reste en vie grâce à Eto’o et Zlatan, Reinald reprend l’avantage par Özil, puis intervient la polémique : Alex à le ballon et se dégage quand l’arbitre siffle un penalty complètement volé, Reinald qui mène 3-2 déclare qu’il le tir, puis il le marque en traitre alors qu’Alex à plongé à cause de ce qu’il à dit, Reinald à donc feinté Alex en plus de tiré un penalty imaginaire, il se permet même de rajouté «je l’ai tiré au milieu pour que tu l’arrête » avant d’explosé de rire et de faire un poing rageur à un Alex dégouté car mené 4-2 à 20 minutes de la fin sur un vol, Alex dominera la fin de match et réduira le score par Zlatan mais Reinald tiendra une victoire très controversé (4-3). Mais Reinald ne parvient pas à enchainé, face à la lanterne rouge Simon le match se transforme en cauchemar puisque Simon se montre très costaud en défense, et fait la différence par Messi et Villa (2-1). Après cette défaite Reinald est en mauvaise posture, surtout qu’il file vers une défaite face à Arnold qui mène 3-2 grâce à un grand Torres, mais dans les dernières minutes du match Reinald renverse complètement la tendance avec un doublé de Van Nistelrooy (4-3) cette victoire permet à Reinald de s’emparé de la 1er place à la mi saison en compagnie de Simon. Au retour Reinald défie un Alex démotivé et décroché, avec un Van Nistelrooy des grands soirs Reinald déroule sans aucune pitié et s’impose sur un score fleuve (6-0) pour conforté sa place de leader. Arrive alors le match décisif contre Simon, une victoire lui assurerait le titre alors qu’un nul serait également positif, mais Reinald ne doit surtout pas perdre. Dès la première action Reinald jubile : Robben déborde et centre pour Van Nistelrooy qui marque de la tête au bout de quelques secondes de jeu à peine, Simon ne déprime pas et fait jeu égal avec Reinald, juste avant la mi temps Simon égalise d’une frappe lointaine de Totti, Reinald est dépité et le doute s’installe, en seconde mi temps Reinald ne parvient plus à marqué, Simon lui pousse et marque le but de la délivrance par Messi, au bord du désespoir Reinald attaque comme il peut, sur l’ultime action Simon réalise une horrible relance, Reinald récupère le ballon par Özil qui se présente seul face à Valdès, mais Reinald se précipite et se trompe : il fait une passe raté au lieu de tiré, Simon dégage et s’impose (2-1), frustré Reinald sait qu’il vient peut être de dire adieu au titre, mais Alex bat Simon (3-2) ce qui permet à Reinald de joué le titre lors de son dernier match contre Arnold : «Rei » doit s’imposé sinon Arnold offrira le titre sur un plateau à Simon, Reinald démarre comme un mort de faim et marque d’entrée sur un ballon contré qui revient sur Özil, ce dernier marque des 6 mètres, sous les yeux d’un Simon déprimé. Seulement Reinald fait face à Arnold qui préfère 1000 fois voir Simon Champion plutôt que «Rei », et Arnold va le prouvé avec une énorme réaction : après une action collective, Berbatov égalise, puis dans la foulée Arnold déclenche une frappe incroyable avec Cambiasso qui trouve la lucarne de Casillas, Reinald est dépité tandis que Simon exulte en spectateur ! Reinald ne tarde cependant pas à relancé le match avec une égalisation de Benzema dans un angle difficile, Reinald n’est plus qu’à un but du titre, malheureusement pour lui c’est encore Arnold qui prend les devants par un but de Torres, Reinald est dégouté, il égalise dans les arrêts de jeu par Milito mais Arnold gère bien les dernières secondes (3-3), il vient d’offrir le titre à Simon, Reinald lui est dégouté, lui qui voulait repartir avec au moins un dernier titre de Champion avant son départ, ce ne sera pas pour cette fois puisqu’il est battu par Simon, un adversaire qu’il à toujours décrédibilisé et rabaissé au cour de sa carrière, la défaite est donc difficile à avalé. Pour sauvé la soirée Reinald réalise une grande Coupe : il élimine Arnold au terme d’un match riche en but, Reinald ayant géré le match grâce à une bonne réussite offensive (6-3), puis en final Reinald retrouve Simon pour une revanche, Reinald veut se venger en empêchant Simon de devenir le premier joueur après Arnold à réalisé un doublé Championnat-Coupe, la Final commence mal puisque Simon ouvre le score sur une puissante frappe de Francesco Totti, Reinald se dirige vers une 3e défaite en 3 matches contre Simon, impensable ! Reinald évacue toute la haine accumulé sur la soirée en quelques secondes : Ruud Van Nistelrooy renverse complètement la tendance avec un doublé ! En seconde mi temps une mauvaise relance de Simon sera exploité par Reinald qui tue le match avec C.Ronaldo (3-1), Reinald décroche son 5e titre Majeur de la saison et s’affirme désormais comme le 2e meilleur Palmarès loin devant Alex (3 Majeurs), c’est déjà sa de sauvé pour «Rei » qui n’a maintenant plus qu’un Championnat à disputé avant son départ, partira-t-il avec un titre de Champion en poche ? C’est sans aucun doute son rêve le plus cher, mais pour repartir Champion il devra faire face à tout ses adversaires qui voudront eux le faire partir en tant que «larve ».
  • 19 : Pour sa 109e et dernière participation à un tournoi, Reinald rêvait de partir à Montpellier en tant qu’éternel Champion, mais la pression était grande puisque Reinald n’avait qu’une chance et pas d’autre pour le réalisé, Reinald ne réalisera pas son dernier objectif puisqu’il terminera vice champion avec 10 points en 6 matches, accusant 6 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Reinald défie le Champion en Titre Simon, le match commence parfaitement puisque Reinald domine outrageusement et mène 3-0 avec un doublé de Van Nistelrooy et un but d’Özil, en grande difficulté Simon réagi et réalise une incroyable seconde mi temps en inscrivant 3 buts par Iniesta, Totti et Villa, Simon exulte et Reinald s’énerve car il voit déjà de précieux points lui échapper, mais Reinald va marqué le but de la délivrance sur une accélération de C.Ronaldo, Reinald laissé évacué toute sa haine en criant et fêtant son but devant un Simon dépité, dans les arrêts de jeu Reinald tue le match avec Van Nistelrooy avant que Simon ne réduise le score sur l’ultime action par Pedro (6-4). Après cette entame prometteuse Reinald retrouve Arnold pour un match au sommet, malheureusement Reinald sombre face au duo Torres-Ribery et s’incline (3-1). Juste avant la mi saison Reinald doit alors à tout prix battre Alex, mais dans un match accroché ou Reinald à pourtant plus d’occasions, Reinald fait un frustrant match nul (2-2) qui le place en grande difficulté à la mi saison. Cependant Reinald va profité d’un faux pas d’Arnold pour se rapproché, en effet Reinald se défait facilement de Simon, profitant de l’absence de Valdès pour faire mal avec Van Nistlerooy (3-1). Reinald à alors son destin entre ses mains, mais il doit battre Arnold pour gardé l’espoir, seulement le match va tourné au cauchemar, dans un match qu’il estime dominé, Reinald va coulé en concédant une série de but d’Arnold qui semble marqué avec une facilité déconcertante, Reinald sombre et sait qu’il est maintenant impossible d’être Champion (4-1), il ne jouera pas son dernier match inutile contre Alex. Reinald restera un joueur emblématique des Tournois, 2e Meilleur Palmarès de tout les temps derrière Arnold mais loin devant les autres, Reinald aura notamment réussi à remporté au moins 1 Championnat lors de chaque saison ! Reinald était irremplaçable par le niveau de jeu qu’il amenait, son style incomparable, sa maitrise de Van Nistelrooy comme personne et son comportement de «sal*** » unique pendant les tournois, autant de raison qui font de Reinald une Légende des Tournois.
  • Reinald en quelques chiffres :
  • 109 Participations
  • 8 Titre de Champion
  • 54 Titre de Vice Champion
  • 33 Titre de Meilleur Buteurs
  • 20 Dernières Places
  • 16 Coupes Remportés
  • 771 Matches Joués
  • 308 victoires, 147 nuls, 316 défaites
  • Soit 39,94% de victoire, 19,06% de nul, 40,98% de défaites
  • 1679 buts marqués contre 1605 encaissés (2.18 marqués par match contre 2.08 encaissés)
  • Moyenne de 1.39 points par matches
  • Meilleur Buteur : Van Nistelrooy
  • 10 Lancer de Manette, 0 Détruite
  • 61 Victoires pour 65 Défaites en Coupe (49 Finales, 16 Coupes remportés)


  • Reinald est absent lors du 20e, 21e et 22e Tournoi.
  • 23 : Deux mois après son dernier tournoi, Reinald fait un retour que personne n’attendait, pour l’espace d’un tournoi seulement, des prochains retours temporaire de la sorte ne sont pas à exclure mais pas avant plusieurs mois, soit pas avant la prochaine saison, Reinald avait donc une nouvelle occasion de repartir en éternel Champion à Montpellier, mais au terme d’un grand Championnat de sa part, Reinald doit se contenter du titre de vice champion, avec 15 points en 6 matches il n’est battu qu’au goal average par le Champion Arnold. Alors qu’il annonce un « Grand Chelem » pour ce soir, Reinald sait qu’il joue déjà très gros lors de son match d’ouverture contre Arnold, ce match restera dans la légende puisque jamais autant de buts n’avaient été marqué entre les deux joueurs qui se sont pourtant tellement de fois défié ces 5 dernières années, Reinald lance les hostilités avec l’ouverture du score de C.Ronaldo à la 2e minute mais Arnold égalise par Torres à la 5e minute, le match continue sur sa lancé avec une avalanche de buts ou Ribery et Van Nistelrooy s’invite à la fête, alors que Reinald mène 4-3 le tournant du match intervient : Reinald effectue un tacle musclé avec Di Maria, l’arbitre n’était pas encore intervenu, il s’agit du Chinois qui expulse sans aucune pitié le joueur de Reinald qui se retrouve à 10, à partir de ce moment la le match tourne complètement en faveur d’Arnold qui continue son festival avec Torres pour s’imposé (8-6). Reinald se reprend brillamment contre Alex avec une large victoire notamment signé par de nombreux buts de Van Nistelrooy ce qui fera enragé Alex (4-1). Juste avant la mi saison Reinald déroule contre Simon avec son duo C.Ronaldo-Van Nistelrooy (3-0). Au retour Reinald peut complètement relancé la course au titre s’il bat Arnold, Reinald réalise un grand match et prend par deux fois l’avantage grâce à Van Nistelrooy mais Arnold pense faire le plus dur en arrachant le 2-2 à la 85e minute par Berbatov, mais c’est sans compter sur la dernière occasion de Reinald, qui reprend un corner cafouillé par C.Ronaldo pour arraché une victoire décisive (3-2), Reinald passe alors en tête du classement au bénéfice d’un meilleur goal average. Le match contre Alex démarre mal puisque c’est Alex qui réussit une entame de match remarquable contre Reinald, il mènera 3-2 notamment grâce à Zlatan et Adriano, mais en fin de match Alex sombre face à des buts de la tête de Van Nistelrooy qui feront hurlé de joie Reinald (4-3) qui reste toujours leader à un match du terme du Championnat. Reinald doit battre Simon, et dans l’idéal il faudrait même le battre avec plusieurs buts d’écart pour se mettre à l’abri au goal average, mais le match commence de la pire des manières puisque Simon ouvre le score par Messi, comme souvent cette soirée Reinald court après le score mais réagit de manière magistral en décrochant la victoire grâce à un doublé de C.Ronaldo (2-1), malheureusement Reinald n’a pas amélioré son goal average, il doit compter sur Alex pour ne pas perdre par deux buts d’écarts ou plus face à Arnold, mais Arnold s’impose 7-2 et décroche le titre de justesse, tout en déclarant en hommage à la soirée de Reinald « il aurait mérité tout autant que moi de remporter le Championnat », tandis que Reinald évoquera son nouveau départ sans oublié de cassé les autres adversaires d’Arnold en déclarant « si je ne suis pas la, Arnold n’a aucune concurrence c’est trop facile pour lui ». Lors de la Coupe Reinald élimine Alex de justesse en demi final (3-2), puis il retrouve Arnold pour une Final au sommet, le match est accroché et les deux joueurs se répondent coup sur coup, mais à 2-2 Reinald commet à nouveau l’irréparable, il refuse de laissé partir Ribery en face à face et effectue un attentat par derrière avec Pepe qui est expulsé, Arnold prend le contrôle du match et s’impose (5-2).

Autres Modifier

Photos Modifier


Tournois de la Rue des Champs Élysées

Carrière des JoueursNewsStatistiques PES6Statistiques PES2008Statistiques PES2009Statistiques PES2008 (Saison 2)Statistiques PES2008 (Saison 3)Statistiques PES2008 (Saison 4)Statistiques PES2011Statistiques PES2008 (Saison 5) + FIFA 12 — Statistiques FIFA 12Statistiques FIFA 13Lexique des JoueursAutres

Carrières : AdrienAlexAlexandreArnoldCorentinDiegoErwanFabienFredGillesGregJnoBenLorenzoQuentinReinaldRenaudRenaudSamySylvainTrollWilliam

News : Dernières NewsArchives

Stats PES6 : Stats généralesFichesConfrontations DirectesPalmarèsRecordsFinales de CoupeStats en CoupeAttaquantsMilieuxDéfenseursManettes ExploséesCSCFair PlayHistorique

Stats PES2008 : Stats généralesFichesConfrontations DirectesPalmarèsRecordsFinales de CoupeStats en CoupeAttaquantsMilieuxDéfenseursManettes ExploséesCSCFair PlayHistorique

Stats PES2009 : FichesPalmarès

Stats PES2008 (Saison 2) : Stats généralesFichesConfrontations DirectesPalmarèsRecordsFinales de CoupeStats en CoupeAttaquantsMilieux de TerrainDéfenseursManettes ExploséesCSCFair PlayHistorique

Stats PES2008 (Saison 3) : Stats généralesFichesConfrontations DirectesPalmarèsRecordsFinales de CoupeStats en CoupeAttaquantsMilieux de TerrainDéfenseursManettes ExploséesCSCFair PlayHistorique

Stats PES2008 (Saison 4) : Stats généralesFichesConfrontations DirectesPalmarèsRecordsFinales de CoupeStats en CoupeAttaquantsMilieux de TerrainDéfenseursManettes ExploséesCSCFair PlayHistorique

Stats PES2011 : Stats généralesFichesConfrontations DirectesPalmarèsRecordsFinales de CoupeStats en CoupeAttaquantsMilieux de TerrainDéfenseursManettes ExploséesCSCFair PlayHistorique

Stats PES2008 (Saison 5) + FIFA 12 : FichesPalmarèsHistorique

Stats FIFA 12 : FichesPalmarèsHistorique

Stats FIFA 13 : FichesPalmarèsHistorique

Autres : VidéosDistinctionsBilan Après 4 SaisonsInterviews Des JoueursPalmarès en ImagesRetards et AvancesRacléesLexique PESGalerie PhotosSurprisesAnalyse StatsChronologieDemarageJournées Passées En TêteQuizzContact

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard