FANDOM


Simon.jpg

ClubModifier

Barcelone.gif Real.jpg


Caractéristiques du joueur et AnecdotesModifier

  • Adepte de Fifa, Simon fait son arrivée dans les Tournois lors du 121e Tournoi de l’histoire, cette arrivée tardive dans les Tournois cumulés avec sa non habitude de jouer à Pes font de lui un favori pour une dernière place, de plus Simon joue d’entrée contre les meilleurs joueurs du Tournoi encore en activité, si Simon n’évite pas une dernière place il montre tout de même de belle chose pour son premier Tournoi qu’il dispute avec le Real Madrid, avec le peu de connaissance qu’il a du jeu ainsi que de son équipe (qu’il pourrait probablement changé prochainement) Simon peut avoir de l’ambition pour ses futurs participations mais la route sera longue si un jour il veut devenir Champion.
  • Simon est la plupart du temps en retard lors des Tournois, les autres joueurs sont obligé de l'attendre pour commencé et les tournois prennent souvent un peu de retard à cause de l'incapacité de Simon à arrivé à l'heure fixé.


Carrière du JoueurModifier

PES 6Modifier

  • Simon ne participe a aucun tournoi sur Pes 6.


PES 2008Modifier

  • Simon ne participe a aucun tournoi sur Pes 2008.


PES 2009Modifier

  • Simon ne participe a aucun tournoi sur Pes 2009.


PES 2008 Saison 2Modifier

  • Simon ne participe a aucun tournoi sur Pes 2008 Saison 2.


PES 2008 Saison 3Modifier

  • Simon est absent du 1er au 6e Tournoi
  • 7 : A la surprise général Simon fait son arrivée dans les Tournois plus de 3 ans après leur création, peu habitué à Pes Simon fait cependant mieux que les 0 point que tout le monde lui pronostiqué : il obtient 3 points en 6 matches ce qui ne lui évite cependant pas une dernière place, il accuse 15 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon affronte d’entrée Arnold qui à remporté plus de 100 Championnats au cours de sa carrière, contre le meilleur joueur de l’histoire les pronostiques ne donne quasiment aucune chance à Simon, cependant Simon résiste bien en première période, alors qu’il pense pouvoir repartir au vestiaire avec un 0-0 Arnold débloque la situation dans le temps additionnel par Torres, en seconde période les choses se complique : Arnold passe à la vitesse supérieur et empile les buts par Torres et Drogba, au final pour son premier match Simon impuissant s’incline lourdement (5-0). Après cette défaite Simon affronte Alex pour tenter de se relancer, malgré une domination d’Alex, Simon résiste tant bien que mal et finalement sur une frappe puissante d’Eto’o, Julio Cesar relâche le ballon sur la jambe d’Evra, le ballon rebondit et rentre au fond des propres buts d’Alex, Simon vient de « marquer » son premier but grâce à un contre son camp, fair play Simon ne préfère pas trop fêter le but, Alex alors mal placé au classement voit sa situation se compliqué, en seconde période Simon subit et finit par céder sur une égalisation de Zlatan, mais Simon va finalement avoir le dernier mot : sur un corner de Robben, C.Ronaldo place une tête victorieuse qui redonne l’avantage à Simon qui tiendra bon jusqu’au coup de sifflet final (2-1), Simon tient la première victoire de sa carrière et il se relance au classement, laissant la dernière place à Alex. Juste avant la mi saison Simon rêve d’accrocher Reinald, mais cette fois ci Simon peine à se crée des occasions de buts, si Simon compense avec une solide défense, deux erreurs de relance lui couteront deux buts qui seront par la suite impossible à remonter (2-0). Contre Arnold au retour le match démarre sur les mêmes base qu’a l’aller : Simon résiste bien mais Arnold débloque la situation juste avant la mi temps par Torres, mais en seconde période Simon ne sombre pas et tient tête au leader du Championnat : sur un corner Van Nistelrooy égalise d’une tête puissante ! A 15 minutes de la fin Arnold n’est pas à la fête : son Grand Chelem est fortement menacé, Arnold va pousser et assiégé la surface de réparation de Simon qui s’applique, mais finalement Arnold aura le dernier mot sur un but libérateur de Rooney à la 85e minute, Simon est dépité, accrocher Arnold dès son premier Tournoi aurait été une première pour un nouveau mais ce ne sera pas le cas (2-1). Simon retrouve ensuite Alex pour un match décisif : si Simon ne perd pas il pourrait rester 3e au classement, mais Alex va démarrer très fort, enchainant les buts par Zlatan et Ribery, la défense de Simon prend l’eau, mené 5-0 Simon va s’appliquer à sauver l’honneur par des buts d’Eto’o et Van Nistelrooy mais Simon n’évite pas la 2e raclé de sa carrière (6-2). Pour ne pas finir dernier Simon est dans l’obligation d’accrocher Reinald, mais Simon recommence ses erreurs de relance et Reinald en profite pour se détacher en menant 2-0, en seconde période Simon réduit le score après une magistrale action collective conclu par Eto’o, mais cela s’avère insuffisant (2-1). Au final le Tournoi de Simon reste très correct au vue de ses performances, son potentiel pourrait lui permettre de viser de meilleurs positions lors des prochains Tournois. Lors de la Coupe, Simon est opposé à Arnold en demi finale, Simon va s’accrocher comme jamais lors de ce match qui restera dans la légende : en effet Arnold mènera par 3 fois mais Simon ripostera à chaque fois avec notamment une égalisation de Kaka au bout du temps additionnel de la prolongation, à ce moment la à 3-3 Simon est persuadé d’obtenir la cruel séance de tir au buts lui laissant toutes ses chances pour accéder à la Final, mais c’est sans compter l’ultime occasion d’Arnold qui se rue à l’attaque pour finalement obtenir une position de frappe à 20 mètres, Torres frappe…et marque ! Comme lors de leurs précédents matches, Simon est écœuré au coup de sifflet final (4-3), éliminé de la Coupe sur le fil il termine la soirée en simple spectateur, Alex remportera la Coupe. Evidemment toujours « néant » au Palmarès Simon devra s’adapter pendant plusieurs Tournois avant de pouvoir espéré remporter ne serait ce qu’un titre de vice champion, après son premier Tournoi Simon possède une moyenne de point de 0.50, il est derrière ses concurrents (Alex : 0.79, Reinald : 1.33, Arnold : 2.39)
  • 8 : Pour son deuxième Championnat, Simon change d’équipe et choisit le Fc Barcelone. Dans la lignée de son précédent tournoi, Simon termine à nouveau dernier avec à nouveau 3 points en 6 matches, il accuse 13 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon chute contre Arnold (4-0) subissant notamment un triplé de Torres, après ce premier match difficile Simon va une fois de plus se refaire une santé contre Alex : dans un match passionnant Simon arrive enfin à faire correctement circulé le ballon, après avoir ouvert le score par Hleb d’une frappe lointaine, Simon voit Alex revenir au score mais Simon va reprendre l’avantage coup sur coup grâce à Eto’o et Messi après de superbe actions collectives, finalement Simon s’impose au bout du suspense (3-2), dans la foulée Simon n’arrive toujours pas à sortir de bon match contre Reinald qui à décidément un avantage psychologique sur lui : Simon chute lourdement (3-0) subissant notamment les assauts de Van Nistelrooy. Au retour Simon s’accroche contre Arnold, pendant longtemps Simon tiendra à 1-1 avant de s’incliné en fin de match sur un doublé de Drogba (3-1), Simon doit alors réagir contre Alex pour ne pas finir dernier, mais Simon ne parvient pas à marquer et chute sur le plus petit des scores (1-0), condamné à finir dernier Simon chute contre sa bête noir Reinald dans un match ou il fut à nouveau impuissant (4-1). Avec 3 points et un goal average de -12 Simon réalise une copie parfaite de son dernier Championnat, désormais il tentera de faire mieux avec sa nouvelle équipe lors du prochain tournoi. Lors des deux Coupes Simon rêve de se qualifier pour la Final, lors de la première Coupe Simon s’accroche mais il chute de justesse contre Arnold (2-1) qui remportera la Coupe, lors de la 2e Coupe Simon démarre très mal contre Alex qui fait un festival avec Zlatan et Adriano, la défaite est sans appel (6-0), Arnold remportera la Coupe. La moyenne de point par match de Simon reste inchangé (0.50).
  • 9 : Pour son 3e Championnat Simon ne change rien à ses habitudes puisqu’il termine à nouveau dernier du Championnat à 4, avec une fois de plus 3 points en 6 matches. En ouverture Simon est battu sèchement par Arnold et son duo Torres-Drogba (4-0), après cette entrée en matière compliqué Simon compte bien se relancé contre Alex comme il l’a toujours fait, mais cette fois ci Simon se montre rapidement impuissant, incapable de marquer le moindre but Simon subit et Alex prend rapidement le large, déprimé Simon lâche moralement et le score sera aggravé par Zlatan pour au final faire subir à Simon sa plus grosse défaite en carrière (7-0), déprimé Simon ne réagit pas contre Reinald et se montre toujours aussi faible offensivement et défensivement (4-0). Au retour Simon parvient enfin à marquer un but contre Arnold mais la défaite est une fois de plus au rendez vous à cause d’une défense trop tendre (5-1), Simon affronte ensuite Alex qui est en pleine réussite : ce dernier vient d’humilié Reinald (8-0) et il avait battu Simon 7-0 à l’aller, Simon condamné à la dernière place est alors condamné à l’exploit, profitant de la suspension de Zlatan, Simon va sortir le grand jeu en faisant enfin un match référence, dribblant comme il le faut avec ses joueurs et concentré de bout en bout, Simon s’impose à la surprise générale (2-1) grâce à Eto’o et Messi ! Ayant obtenue ses 3 points habituels, Simon ne parvient toujours pas à accrocher Reinald avec une nouvelle défaite (2-0), si Simon limita la casse en défense il se montra toujours aussi impuissant en attaque avec 0 but et surtout très peu d’occasion d’en mettre. Lors des Coupes Simon va élevé son niveau de jeu, lors de la première Coupe Simon défie Arnold en demi finale : Arnold prend rapidement le large en marquant 5 buts mais Simon se montre efficace notamment en marquant avec Totti sa recrue, Simon enchaine ensuite les buts avec Eto’o et revient à 5-4 ! En toute fin de match Simon se présente seul face à Van Der Sar, Eto’o frappe, Van Der Sar est battu mais le ballon rase le poteau, fin du match, Simon est dépité car il aurait pu arracher la prolongation lors de cette ultime occasion, Reinald remportera la Coupe. Lors de la 2e Coupe Simon défie Alex en demi finale : Simon pense tenir sa première qualification en Final de Coupe, en effet pendant une bonne partie du match Simon mènera 1-0 en faisant un match solide, mais sur un cafouillage énorme ainsi que de la malchance évidente, Simon voit Alex égalisé sur une percé de Viera qui s’empale sur les défenseurs, au final Valdes marque contre son camp. En fin de match Simon commet l’irréparable avec un tacle de Puyol par derrière sur Crespo qui était dans la surface, cette erreur offre à Alex le but du 2-1, Zlatan tue ensuite le match avec un 3e but, Simon réduit l’écart pour l’honneur (3-2) mais il est à nouveau éliminé en demi final, Arnold remportera la Coupe.
  • 10 : Pour la 1er fois de sa carrière Simon ne marque pas le moindre point, il termine à nouveau dernier avec donc 0 point en 6 matches, il accuse 15 points de retard sur le Champion Arnold. Pourtant en ouverture Simon livre une bonne performance, ne cédant que sur le score de 2-1 contre Arnold contre qui il perd sur des scores plus large lors du premier match en général, mais dans la foulée Simon n’évite pas une large défaite contre Alex qui s’en donna à cœur joie au cœur de sa défense (5-2), puis Simon se montre à nouveau impuissant contre Reinald qu’il n’a jamais accroché (4-1). Au retour Simon subit la plus lourde défaite de sa carrière, contre Arnold qui domine outrageusement tout en réussissant tout ce qu’il entreprend, le match est un véritable cauchemar (8-0). Privé de Puyol contre Alex, la défense de Simon sombre (5-0) et pour la première fois Simon n’arrive pas à battre Alex au cours du Championnat. Lors du dernier match Simon livre une prestation intéressante contre Reinald, menant au score Simon égalise contre lui-même avec Valdes, puis Simon s’accrochera à 2-2 pendant longtemps avant que Reinald ne reprenne l’avantage, à partir de ce moment la Simon sombre et chute finalement largement (7-2). Après ce Championnat calamiteux, Simon rêve de sauver sa soirée durant l’une des deux Coupes. Lors de la 1er Coupe Simon défie Quentin en barrage, ce dernier arrivé spécialement pour la Coupe est rapidement pris à froid par Simon qui effectue une bonne performance (3-1), en demi final Simon défie Arnold, mais cette fois ci Simon va se faire battre de justesse (3-2), pas veinard Simon encaisse deux buts de Drogba de la tête ce qu’Arnold n’avais jamais fait jusque la, Reinald remportera la Coupe. Lors de la 2e Coupe effectué en tirage au sort, Simon hérite à nouveau de Quentin en demi final cette fois ci, une occasion inespéré pour Simon d’arrivé en Final, mais tout commence mal avec l’ouverture du score de Quentin par Zlatan dès le coup d’envoie, mais Simon ne panique pas et effectue un très bon match, avec à la clé une démonstration offensive avec Messi, Eto’o et Henry qui enchaine des buts nets en trouvant de bonne position de frappe (5-2), pour la 1er fois de sa carrière en Final Simon profite des éliminations d’Arnold et Reinald pour retrouver Alex en Final, s’il à toujours battu Alex une fois à chaque tournoi, Simon ne part pas favori, de plus Alex à marqué 5 buts lors de chacun des deux matches de Championnat, bien défendre sera primordial pour Simon au cours de cette final. Simon démarre fort avec une frappe de Totti relâché par Cesar, Chivu intervient en marquant contre son camp, Simon mène 1-0, mais sur une relance catastrophique avec le triangle plein axe, Adriano récupère pour Alex et profite de l’erreur de Simon pour égalisé d’une puissante frappe à 25 mètres. La suite du match est tendu, le match est fermé, Simon maitrise bien Zlatan mais finalement Zlatan aura le dernier mot sur son énième tentative il se fraye un chemin dans la défense et marque le but qui semble offrir la Coupe à Alex. A la 85e minute Simon y croit encore, Messi reçoit le ballon sur le côté droit de la surface de réparation, Simon travaille, perce la défense et égalise d’une frappe pied gauche ! Dans la foulée Alex frappe le poteau avec Zlatan alors que le but lui semblait offert, sur un contre meurtrier, Simon trouve Hleb à l’entrée de la surface, le Biélorusse frappe à ras de terre, le ballon rentre au ras du poteau ! Simon s’impose 3-2 dans une fin de match dantesque, il remporte ainsi son premier Titre Majeur en carrière, il n’est désormais plus « Néant », pour Simon l’objectif sera désormais de confirmé ses progrès lors des futurs Championnats.
  • 11 : Après un Championnat sans le moindre point, Simon reprend son habitude bilan de 3 points en 6 matches, ce qui ne lui évite pas une 5e dernière place consécutive, il accuse 10 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon ne fait pas le poids contre Arnold (4-0), mais dans la foulée Simon parvient à ouvrir le score contre Alex par Eto’o, Simon fait ensuite un match solide défensivement, il parvient à bloquer Zlatan comme rarement avec notamment un grand Alves qui sauva par plusieurs fois des situations critique, au final Simon s’impose à l’arraché (1-0), il bat Alex pour la 5e fois de sa carrière toute compétition confondu, soit une fois par Tournoi. Dans la foulée Simon fait de son mieux contre Reinald mais ce n’est toujours pas suffisant avec une courte défaite à la clé (3-1), au retour Simon subit une fois de plus la loi d’Arnold (5-1), puis sa défense prend l’eau contre Alex mais Simon réagit cependant en sauvant l’honneur (5-3), puis lors du dernier match Simon ouvre le score par Eto’o, mais Reinald réagira pour l’emporter facilement avec un quadruplé de Van Nistelrooy (5-1), au final Simon fait un Championnat similaire à ses précédents tournoi, au détail près qu’Eto’o marque 6 buts en 6 matches, Simon semble avoir trouvé son buteur vedette, il ne lui reste plus qu’a mieux défendre pour espérer de meilleur résultat. Lors des deux Coupes Simon affronte Arnold en demi final, lors de la première Coupe Simon est une fois de plus écrasé (5-1) avec notamment plusieurs buts de loin d’Arnold ce qui agacera Simon, lors de la 2e Coupe le match par sur des bases similaires avec Arnold qui se détache en menant 5-2, Simon réalise ensuite une incroyable remonté à 5-5 mais Arnold aura finalement le dernier mot (7-5), les Coupes sont remporté par Reinald et Arnold. Simon voit sa moyenne de point par match se stabilisé à 0.40 (Alex : 1.09, Reinald 1.45, Arnold 2.42)
  • Simon est absent lors du 12e Tournoi.
  • 13 : Simon n’évite pas le 2e naufrage de sa carrière en terminant avec 0 point en 6 matches, il accuse 13 points de retard sur le Champion Reinald. En ouverture Simon s’accroche mais n’évite pas la défaite contre Arnold (3-1), puis Simon va vivre un match cauchemar contre Alex, tout d’abord il encaisse dès la première minute un but par Zlatan, mais la suite du match sera complètement dominé par Simon qui manquera à plusieurs reprises des occasions énormes comme cette frappe de Messi dans les 6 mètres sur Cesar alors que la moitié de la cage était vide, ou alors une action ou Alex sauva le ballon sur sa ligne à deux reprises. Largement dominateur Simon ne marquera jamais et encaissera finalement un 2e but de Zlatan en toute fin de match (2-0). Dépité après ce résultat peu mérité, Simon sombre contre Reinald (6-1) qui lui fait notamment mal avec Sneijder qui marque deux buts du gauche. Au retour Simon ne réagit pas contre Arnold (3-0) et sa défense prend l’eau contre Alex, ses deux buts marqués s’avèrent donc inutile (5-2), condamné à la dernière place Simon rêve cependant d’accrocher Reinald qu’il qualifie de « bête noire », mais Simon va vivre un match cauchemar puisqu’il marque deux contre son camp ajouté à un but ultra chanceux de la part de Reinald, au final la défaite 6-4 après un match explosif ou Simon joua enfin à son meilleur niveau sur le plan offensif, laisse d’énorme regret au vue des buts chanceux de Reinald qui n’en finissent plus d’écœuré Simon. Après ce triste Championnat, Simon est éliminé en demi final de la Coupe par Reinald (4-1), Arnold remportera la Coupe. La moyenne de point par match de Simon chute à 0.33
  • 14 : Simon n’évite pas une nouvelle dernière place, mais il obtient cette fois ci son habituel bilan de 3 points en 6 matches, il accuse 10 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon subit la loi d’Alex qui lui fit trop de mal avec Zlatan, la défense de Simon prend l’eau et ses deux buts sont donc insuffisants (5-2), lors du second match Simon sombre contre sa bête noire Reinald (6-1) dans un match ou Van Nistelrooy lui fait à nouveau très mal, juste avant la mi saison Simon encaisse une nouvelle défaite contre Arnold (4-1), avec 15 buts encaissés en 3 matches Simon n’arrive toujours pas à se montré assez solide pour espéré un jour jouer autre chose que la dernière place. Au retour Simon effectue enfin un gros matches contre Alex en tenant pendant longtemps le 2-2 grâce à Messi, mais Simon craque sur la fin et s’incline 4-2, dans la foulée Simon se montre plus solide contre Reinald mais cela s’avère insuffisant (3-1), mais c’est un nouveau match encourageant pour Simon qui réussit alors l’impensable en accrochant Arnold : en menant 1-0 en tout début de match grâce à Henry Simon subit ensuite les assauts d’Arnold qui ratera tout ce qu’il tentera avec Torres qui tirera 3 fois sur le poteaux dont une fois sur un penalty, Simon tue alors le match au moment idéal avec Messi, à 20 minutes de la fin Arnold pousse mais il ne fera que réduire le score (2-1), pour la première fois de sa carrière Simon accroche Arnold avec beaucoup de réussite. Fort de cette exploit Simon réalise à nouveau la même performance en demi finale de Coupe en éliminant Arnold à la surprise général, pourtant Arnold ouvre le score par Drogba mais Simon égalise rapidement par Messi, Arnold ratera ensuite une occasion incroyable avec Torres qui rate le but vide, mais Simon ne concèdera pas autant d’occasion que lors du précédent match, plus solide Simon arrache la victoire sur un déboulé de Messi plein axe, qui dribble Van Der Sar en courant pourtant tout droit, Simon ne se fait pas prié pour saisir l’offrande du gardien Hollandais pour inscrire le but de la victoire (2-1). En Final Simon défie Reinald qu’il ne supporte plus par ses provocations, Simon rêve de le battre pour la première fois lors de cette final pour remporter la 2e Coupe de sa carrière, mais comme toujours Simon ruine son match avec une horrible entame : sur une touche anodine Simon expédie directement sa touche en corner (!), sur le corner Reinald s’impose de la tête, le ballon est relâché sur Van Nisterlooy qui ouvre le score, puis quelques minutes plus tard Simon récupère un ballon avec Xavi, mais au lieu de repartir vers l’avant il remet inexplicablement vers l’arrière en plein sur Van Nistelrooy qui marque le second but du KO, dépité Simon doit en plus subir les cri de Reinald qui encense Van Nistelrooy, « Rei » jubile et prend du plaisir à humilié Simon en lui répétant que jamais il ne l’accrocherait, Simon alors dépité passe une final compliqué, démotivé il s’incline 5-1. Si Simon remonte légèrement sa moyenne de point (0.36) et qu’il bat Arnold pour la première fois, tant qu’il ne sera pas plus solide en défense, et tant qu’il n’accrochera pas Reinald, il ne pourra pas espéré mieux.
  • 15 : Pour la 8e fois de sa carrière en autant de Championnat, Simon termine dernier lors de ce Championnat à 3, il réalise son total de point fétiche : 3 points en 6 matches, il accuse 8 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon se retrouve comme souvent rapidement mené au score dès le début du match, Alex s’échappe avec des buts de Zlatan et Milito, Simon réduira le score par Eto’o mais Alex aura finalement le dernier mot avec Zlatan (3-1), lors de son second match Simon réalise une tout autre entame contre Arnold, solide en défense Simon tient pendant longtemps le 0-0 face à un Arnold peu inspiré, mais Arnold finira par ouvrir le score à la 65e par Drogba, mais Simon va réussir une sensationnel fin de match, tout d’abord à la 80e minute, après un cafouillage dans la surface d’Arnold, le ballon ressort sur Abidal à 25 mètres, à la surprise général ce dernier décoche une frappe surpuissante en pleine lucarne ! Ce but improbable permet à Simon d’égalisé, Arnold se rue à l’attaque mais Simon tient bon et sur une contre attaque, Eto’o inscrit le but de la victoire (2-1) ! Pour la 3e fois de sa carrière et surtout pour la 3e fois de suite, Simon bat Arnold, jamais un joueur n’avait battu Arnold 3 fois de suite dans l’histoire des Tournois. Relancé après cette victoire, Simon va cependant retrouvé ses vieux démons, face à Alex et son intenable duo Zlatan-Milito, Simon prend l’eau et encaisse trop de but pour espéré quoi que ce soit (6-2), Simon tente alors de se relancé contre Arnold, tout commence bien avec l’ouverture du score de Totti après un gros contre favorable, mais cette fois ci Arnold réagira et inscrira 4 buts avec notamment un grand Torres, Simon s’incline (4-2). Simon se condamne à la dernière place avec une cuisante défaite contre Alex qui lui fit trop de mal avec Zlatan (5-0), lors de son dernier match Simon joue un rôle d’arbitre pour la course au titre, Arnold obligé de le battre par 4 buts d’écarts ne fait pas dans le détail et Simon est rapidement dépassé, de plus Simon concède 2 penaltys et 2 joueurs sont expulsés, à 9 contre 11 face à un Arnold survolté et un Torres en grande forme, Simon ne peut que constater les dégâts avec une humiliation 8-0. Au final Simon aura encore fait un grand match contre Arnold, mais depuis 3 Tournois il ne fait plus le poids contre Alex, lors du prochain tournoi il devra remédié à cela sans oublié d’accrocher Reinald pour la première fois. Lors de la Coupe Simon est éliminé par Alex en demi final (5-2), Arnold remportera la Coupe.
  • 16 : Pour la première fois de sa carrière Simon évite la dernière place, en effet Simon termine 3e du Championnat à 4, il obtient 4 points en 6 matches ce qui est également un nouveau record de point personnel, il accuse 14 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon démarre mal contre Arnold, rapidement mené 1-0 sur la première frappe de Torres qui trouve le poteau rentrant, Simon subit ensuite un carton rouge par Puyol, réduit à 10 Simon qui tente de revenir au score, ne remanie pas sa défense qui ne compte plus que 3 défenseurs, avec de tel espace Ribery en profite pour inscrire un triplé qui mettra fin au suspense (4-0), si ce début de Tournoi est mauvais il s’agira cependant de la seul raclé que Simon encaissera de la soirée, il ne lui était jamais arrivé de n’encaissé qu’une raclé. Lors de son second match, Simon privé de Puyol réalise une entame catastrophique sur le plan défensif face à Alex, rapidement mené 2-0 sur des buts de Zlatan et Milito, Simon réduit cependant le score en fin de première mi temps par Messi qui récupère dans les 6 mètres un centre à ras de terre puissant d’Henry, en seconde période Simon défend mieux et met la pression sur la défense Interiste, cependant il ne trouve pas l’ouverture et doit se contenter de cette défaite frustrante (2-1). Cependant Simon réalise un bon match et pour une fois il parvient à conserver son niveau de jeu face à se bête noir Reinald, après un début de match solide Simon travaille sur le côté avec Hleb, la passe en retrait du Biélorusse est intercepté par Ramos qui marque involontairement contre son camp, Reinald déjà très mal classé au Championnat prend un coup au moral, mais « Rei » ne lâche pas et fini pas égalisé par Van Nistelrooy, cependant Simon ne craque pas et marque un second but splendide : Messi déborde et rentre dans la surface de réparation, mais il reste encore Ramos qui se présente face à lui, Simon feinte la frappe avec Messi et dribble Ramos, puis il ajuste Casillas d’une frappe du gauche croisée, ce but est libérateur, cependant Reinald réagira et égalisera dans la foulée, mais Simon s’accrochera jusqu’au bout malgré quelques occasions chaude de Van Nistelrooy (2-2) ce nul fait enragé Reinald qui s’estime volé en repensant à ses actions ratés, pour Simon c’est enfin la fin d’une série de 14 défaites consécutives face à Reinald en Championnat, Est-ce un déclic psychologique pour l’avenir ? Dans la foulée Simon n’évite pas une courte défaite contre Arnold, pourtant longtemps en course en ne perdant que 2-1, un 3e but de Ribery mettra fin à ses espoirs malgré une réduction du score d'Eto'o en toute fin de match (3-2), puis contre Alex c’est à nouveau au terme d’un match à suspense que Simon s’incline de très peu (3-2), si ces défaites sont frustrantes Simon est malgré tout constant au fil des matches ce qui montre un réel progrès. Simon retrouve Reinald lors du dernier match avec un objectif : l’emporter pour éviter la dernière place. Face à un Reinald légèrement diminué par l’alcool, Simon se montre intraitable et prend rapidement les commandes du match en ouvrant le score, incapable de réagir, Reinald est impuissant devant le but du KO inscrit par Francesco Totti d’une frappe puissante à 20 mètres (2-0), Simon enfonce Reinald à la dernière place et laisse éclaté sa joie, alors que « Rei » n’en fini plus d’être de mauvaise foi pour décrédibilisé la victoire de Simon. Il s’agit d’une soirée encourageante pour Simon qui réalise le meilleur Championnat de son histoire, de plus ses progrès se font également sentir dans son goal average qui est de -5 (contre -12, -12, -20, -25, -15, -17 et -20 lors de ses 8 premiers Tournois). Sa moyenne de point par match remonte à 0.41. Lors de la Coupe Simon retrouve Alex en demi final, après un match explosif qui se termine sur un 3-3, Simon arrache finalement la victoire sur une frappe lointaine de Totti (4-3), en Final pour la 3e fois de sa carrière, Simon retrouve Arnold pour une Final spectaculaire, rapidement mené 1-0 sur un but de Ribery, Simon manquera alors une énorme occasion d’égalisé par Messi qui récupère un ballon dans les 6 mètres mais fait un lob tout lent au lieu de la pousser tranquillement au fond, cette erreur de manipulation coute cher à Simon qui encaisse le but du 2-0 dans la foulée par Torres du gauche. Cependant Simon ne désespère pas et réalise une grosse seconde période avec des buts d’Eto’o et Messi alors qu’Arnold avait à nouveau marqué entre temps, mené 3-2 Simon pousse en fin de match, Totti se présente à 20 mètres face à la cage après avoir feinté Cambiasso, sa frappe puissante rase le poteau de Van Der Sar qui était battu, Simon est alors dépité puisqu’il vient de laisser filé sa dernière chance d’accrocher les prolongations, la défaite peut lui laisser quelque regrets (3-2)
  • Simon est absent lors du 17e Tournoi
  • 18 : Après son meilleur Championnat de sa carrière, Simon retrouve ses vieux démons puisqu’il termine dernier avec un terrible bilan de 0 point en 6 matches, il accuse 15 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture contre Arnold, Simon démarre fort avec l’ouverture du score par Messi, mais Arnold va ensuite faire très mal à la défense de Simon avec des doublés de Ribery et Torres, ainsi qu’un but de Rooney, Simon réduira le score par Totti puis Messi à nouveau, mais au final c’est insuffisant (5-3), dans la foulée Simon réalise un match très frustrant contre Alex, mené 1-0 sur un but de Zlatan, Simon domine ensuite le reste du match mais Messi trouve par deux fois les montants des buts Interiste, puis plusieurs occasions seront repoussé par un Buffon exceptionnel, devant tant de raté, Simon craque et encaisse le but du KO par Milito (2-0), juste avant la mi saison Simon s’enfonce au fond du classement avec une défaite pour son premier match contre Fabien, peu inspiré en attaque Simon n’est pas dans le coup et cède sur un doublé de Drogba ainsi qu’un but de Ballack (3-0). Au retour Simon subit une pastisade contre Arnold (5-1) face à une doublette Ribery-Torres impressionnante, cette lourde défaite vaudra à Simon quelques reproche de la part d’Alex en fin de tournoi…puis Simon perd à nouveau contre Alex (3-1) dans des matches qui se suivent et qui se ressemble, à chaque fois Simon est rapidement mené au score et ne parvient jamais à revenir, c’est exactement ce qui se produira contre Fabien lors du dernier match (2-0) ou Fabien fait la différence par Lampard et Villa. Bon dernier Simon est un peu dépité et espère vite oublié cette soirée, lors des deux Coupes Simon hérite d’Arnold en demi finale, des confrontations compliqués, cependant Simon va réagir puisque les matches seront accroché contrairement au Championnat, Simon s’incline à chaque fois de peu (3-2 et 2-1), il se rassure un peu au niveau de son jeu même si c’est insuffisant pour accéder à la Final, Alex remportera les deux Coupes. Désormais il faudra rapidement réagir pour Simon lors du prochain Tournoi, alors que sa carrière semblait lancé il serait dommage de régresser.
  • 19 : Simon n’évite pas une nouvelle dernière place, mais l’honneur est sauf puisqu’il inscrit 3 points en 6 matches, il accuse 13 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon réalise une mauvaise entame de match contre Arnold, rapidement mené sur des buts de Torres-Ribery-Rooney, Simon réalise une grosse fin de match grâce a des buts de Totti et Eto’o, mais ce sera insuffisant pour égalisé (3-2), dans la foulée Simon va vivre un cauchemar contre Alex et Zlatan, Simon est rapidement mené et n’arrive pas à bloqué Zlatan qui marque avec une facilité déconcertante sur son pied droit, face à une pitoyable défense Alex s’en donne à cœur joie et inscrit 7 buts par Zlatan pour une victoire facile (7-0), cette victoire met un coup au moral à Simon, cependant ce dernier se remobilise pour défier Reinald qu’il à accroché par deux fois lors de leurs deux dernières confrontations, mais Reinald alors Co leader, part largement favori de ce match, pourtant Simon va surprendre tout le monde en sortant enfin un match digne de ce nom du début à la fin du match, Simon retrouve sa capacité à construire, à dribbler, à protéger son ballon et à saisir sa chance devant, Messi inscrit un doublé après des actions placés, et Totti marque également une frappe lointaine, Reinald est dépité et crie au scandale, Reinald se battra pour revenir, mais son doublé avec Van Nisterlooy sera insuffisant (3-2), Simon savoure une victoire qui lui permet de prendre enfin des points, il enchaine également une 2e victoire consécutive contre Reinald qui avait pourtant juré dans le passé que jamais Simon ne l’accrocherait. Au retour Simon n’arrive toujours pas à accrocher Arnold, pourtant longtemps à 1-1 Simon cède en fin de match sous la pression d’Arnold et s’incline (3-1), puis Simon n’arrive toujours pas à inquiété Alex qu’il n’a pas accroché depuis une éternité, Alex s’impose assez facilement (3-1), Simon étant resté un temps dans le match grâce à un Csc de Materazzi. Pour finir Simon pense réédité une nouvelle victoire lors de son dernier match contre Reinald, en effet Simon réalise une nouvelle entame de match parfaite avec notamment un grand Messi, alors qu’il mène 2-0 Reinald réduit le score par Van Nistelrooy, puis « Rei » exulte quand il égalise à la surprise général par son défenseur Metzelder, Reinald jubile de ce but qu’il estime comme une humiliation à l’encontre de Simon, le match est ensuite complètement fou, mais Simon ne parvient jamais à bien défendre, et même s’il marque beaucoup de buts il finit par s’incliner 8-6 au terme d’un match spectaculaire. Lors de la première Coupe Simon est rapidement mené contre Arnold, à 5-3 lorsqu’il reste seulement 20 minutes Simon réalise alors une grosse fin de match avec une égalisation d’Eto’o dans les arrêts de jeu, mais il reste encore une dernière occasion pour Arnold qui s’infiltre avec Torres, Simon n’arrive pas à l’arrêter et finalement Puyol commet l’irréparable en ratant un tacle dans la surface, Arnold transforme le penalty et se qualifie de justesse (6-5), Simon est démoralisé, Reinald remportera la Coupe. Lors de la seconde Coupe Simon sera impuissant contre Reinald en demi final, face à un Van Nistelrooy des grands jours, Simon n’arrive pas à le stopper ni à marquer le moindre but, la défaite est sans appel (5-0), Arnold remportera la Coupe.
  • Simon est absent lors du 20e, 21e, 22e, 23e et 24e Tournoi
  • 25 : Après une longue absence Simon effectue un solide retour puisqu’il égalise sa meilleur performance en carrière en obtenant une 3e place lors d’un Championnat à 4, avec 4 points en 6 matches il accuse 14 points de retard sur le Champion Arnold. Loin de son meilleur niveau lors de son match de reprise contre Arnold, Simon n’offre qu’une faible résistance au Champion en titre qui ne se fait pas prié pour plié le match sur un but de Rooney et un triplé de Torres, cependant Simon sauve l’honneur en marquant avec Messi (4-1), dans la foulée Simon tient pendant longtemps le nul contre Alex, Messi ayant répondu à l’ouverture du score de Zlatan, cependant en fin de match Simon à de plus en plus de mal à relancé et Alex met une pression terrible sur le but de Valdès, en toute fin de match Simon commet un cassage dans la surface avec Puyol, l’arbitre n’hésite pas une seconde et désigne le point de penalty, frustrant pour Simon qui en plus ne se souvient plus qu’il faut utilisé les flèches et non l’analogue pour plongé avec son gardien lors du penalty, Simon voulait plongé exactement la ou Alex tira avec Zlatan, mais n’utilisant pas les flèches sont gardien resta immobile laissant ainsi Alex marqué le but de la victoire (2-1), juste avant la mi saison Simon tente d’accroché ses premiers points contre Reinald, dans un match plaisant Simon se retrouve mené 2-1 mais il pousse en fin de match, Messi frappe le poteau, le ballon roule sur la ligne de but mais Casillas l’arrête à temps, dépité Simon ne cache pas sa frustration après cette courte défaite (2-1), au retour Simon livre une belle performance contre Arnold, Torres et Ribery marque pour Arnold mais Messi et Totti font de même pour Simon, à 2-2 Arnold accélère et obtient un penalty sur un tacle hasardeux de Simon, juste avant de tiré son penalty, Arnold rappel à Simon qu’il faut utilisé les flèches pour plongé histoire qu’il ne fasse pas pareil que lors de son penalty contre Alex, Simon plonge et Arnold marque son penalty en traitre, le coup de vice d’Arnold paye et Simon est piégé par naïveté, Arnold s’impose (3-2). Après plusieurs belle prestation non récompensé Simon réalise enfin le match plein qu’il attendait, face un Alex prenable, Simon réalise le match parfait avec notamment un Messi grandiose qui inscrit un doublé ainsi qu’un but de Totti sur une de ses frappes lointaines et surpuissante dont il à le secret (3-1), cette belle victoire est confirmé par un match de haut niveau contre Reinald, longtemps Simon bouscule « Rei » et mène 2-1 grâce à Messi à nouveau décisif, cependant Reinald arrache un nul en toute fin de match sur une tête de Benzema (2-2), mais ce nul permet à Simon d’éviter la dernière place. Lors de la Coupe Reinald domine sa demi final contre Simon en menant 2-1, mais Reinald joue de façon viril et le chinois lui expulse 2 joueurs, réduit à 9 Reinald souffre, Simon obtient un coup franc à 20 mètres dans les arrêts de jeu du match, la technique du rond de Henry frappe le poteau, le ballon revient sur Eto’o qui marque de la tête dans le but vide, la prolongation n’arrange pas Reinald qui va jouer 30 minutes de plus à 9 contre 11, mais Reinald est héroïque et tient bon jusqu’à la 120e minute, on semble se dirigé vers les prolongations mais Reinald obtient un dernier corner, Van Der Vaart marque de la tête le but de la victoire et plonge Simon dans la déprime, Arnold remporte la Coupe.
  • 26 : Simon termine cette fois ci dernier du Championnat à 4 malgré le même bilan de points à savoir 4 en 6 matches, il accuse 14 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture face à Alex, Simon réalise un excellent débuts de matches avec des buts de Messi et Eto’o, il mène 1-0 puis 2-1 mais Alex ne panique pas avec notamment un but de Milito suivi d’une formidable réaction avec un quadruplé de Zlatan qui va chercher un succès confortable (5-2), la défense de Simon à sombré ce qui ne lui laissa aucune chance de faire un bon résultat, dans la foulée Simon échoue à nouveau à bien défendre puisqu’il prend l’eau de toute part face à Arnold et son duo d’attaque Torres-C.Ronaldo, la défaite est sans appel (6-2), Simon réagit enfin contre Reinald, si Simon limite à peine les dégâts en défense en encaissant 3 buts, 1 de Ribery et 2 de Van Nistelrooy, il renverse le match avec une attaque exceptionnel et des buts propre de Messi et Eto’o qui inscrivent chacun un doublé, Simon s’impose de justesse au terme d’un match superbe et passionnant (4-3), malheureusement ce succès sera suivi d’une nouvelle défaite contre Alex, toujours incapable de défendre sur Zlatan, Simon sombre et s’incline (5-3) malgré un Messi performant, dans la foulée Simon réalise un match solide contre Arnold, tenant pendant longtemps le match nul 1-1, Simon est tout proche de ruiné le Grand Chelem d’Arnold mais celui-ci annonce à Simon qu’il marquera en fin de match, chose qui s’avéra exact puisque Torres inscrira le but de la victoire à quelques secondes de la fin du match, une défaite frustrante pour Simon (2-1). Pour son dernier match Simon accroche une fois de plus Reinald, après une action magistral à la Barcelonaise Simon ouvre le score par Xavi qui marque son premier but sous les ordres de Simon, Reinald arrachera un nul par Van Nistelrooy (1-1). Lors de la Coupe Simon réalise ce qui est sans doute l’un des meilleurs matches défensifs qu’il est fait face à Arnold, solide derrière pendant 90 minutes il parvient à stopper les assauts de Torres et C.Ronaldo, Messi débloque la situation à la 60e minute d’un beau but, Simon tient ensuite en souffrant jusqu’au bout (1-0), Simon à alors l’occasion de remporter la 2e Coupe de sa carrière, une chance unique qu’il va tenter de réussir face à Reinald contre qui il à obtenu des résultats favorable lors de ce tournoi, le match commence idéalement puisque Simon ouvre le score par Messi, Reinald égalise dès l’action suivante par Van Nistelrooy, mais Simon réalise un grand match et il reprend l’avantage en seconde période sur un but exceptionnel de Villa, mené à 30 minutes de la fin du match Reinald est nerveux et chacune de ses actions ratés l’énerve un peu plus car le temps passe et la pression monte, Simon souffre et n’arrive plus à gardé le ballon face à la pression de Reinald qui se fait de plus en plus pressente, à la 89e minute, Ribery qui n’a pas du tout convaincu Reinald durant la soirée, réussi tout de même une percé décisive avant de servir Van Nistelrooy qui égalise dans le but vide, Reinald exulte et met un coup terrible au moral de Simon qui était à une poignée de seconde de remporter la Coupe ! En prolongation Reinald sert Van Nistelrooy qui se joue d’Abidal et de Puyol avant de marqué d’une frappe du gauche dont il à le secret, Reinald jubile, Simon sort mentalement du match et réalise une pitoyable mauvaise relance en rendant le ballon directement à Van Nistelrooy qui inscrit le 4e but décisif, Reinald ira même enfoncé le clou avec un 5e but de l’inévitable Van Nistelrooy (5-2), une défaite cruel et dur à accepter pour Simon qui était si proche de l’emporter, pour Simon il faudra retenter sa chance et continué de progressé pour espéré gagner de nouveau trophée à son Palmarès.
  • Simon est absent lors du 27e Tournoi
  • 28 : Pour le premier Tournoi « Echange d’Equipe » de l’Histoire, Simon hérite du Real Madrid de Reinald, Champion 2 fois cette saison en 25 Championnats. Simon n’est malheureusement pas convaincant avec sa nouvelle équipe puisqu’il termine 4e et dernier du Championnat en marquant seulement 2 points en 6 matches, il accuse 11 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon défie Alex qui possède le Barça, l’habituel équipe de Simon, Alex ouvre rapidement le score par Messi, cependant Simon va rapidement égalisé avec pas mal de réussite : Simon se retrouve excentré dans la surface avec C.Ronaldo, en se trompant dans les touches Simon réalise sans le vouloir un lob parfait qui trompe Valdès et se loge dans le petit filé opposé, un but splendide ! Mais la suite du match ne sera guère réjouissante pour Simon qui subira 2 buts supplémentaires de Messi, ce dernier manque cruellement à Simon qui hérite de sa bête noir Van Nistelrooy avec qui il ne s’adapte pas à cause de son manque de vitesse, Simon s’incline (3-1). Pour son 2e match Simon dispute un match « de la mort » contre Reinald également dernier en sa compagnie, Simon profite des carences de Reinald qui à du mal à s’adapter à Manchester United, après avoir mis Van Nistelrooy sur le banc et avoir fait rentré Benzema, Simon joue un meilleur football et il réalise une entame de match parfaite avec un doublé de Benzema, cependant Reinald remontera à 2-2 avec des buts signés Rooney et Torres. A la 80e minute Simon pense faire le plus dur, sur un débordement de Van Der Vaart Simon déclenche un puissant centre à ras de terre que Ferdinand renvoie dans ses propres buts ! Ce contre son camp permet à Simon de croire en la victoire, mais sur un dernier effort en solitaire Reinald égalise avec Torres qui passe en revue tout la défense du Real avant de conclure du gauche (3-3). Juste avant la mi saison Simon réalise une nouvelle performance convaincante cette fois ci contre le leader Arnold qui joue avec l’Inter, Simon réalise une nouvelle entame de match canon avec Benzema qui ouvre le score, Arnold égalise par Zlatan mais Simon reprend immédiatement l’avantage grâce à Sneijder, en seconde mi temps Simon profite à nouveau d’un contre son camp puisqu’Arnold marque involontairement dans ses buts à cause de Maicon, Simon se dirige vers une victoire puisqu’il mène 3-1 à la 65e minute ! Mais Arnold va se relancé en réduisant le score sur une frappe puissante d’Adriano, puis le tournant du match intervient à la 80e minute : Simon réalise une fantastique percé avec C.Ronaldo qui élimine la défense interiste, qui dribble Buffon et qui s’arrache pour marqué dans le but vide, il tir du gauche en déséquilibre, le ballon monte et heurte la transversale alors que la cage était vide ! Arnold lui dit alors « tu n’a pas tué le match, je vais te le faire payé », chose qu’il fera immédiatement puisque sur le contre Arnold égalise sur une frappe sèche de Milito, Simon est dépité et à du mal à contenir sa frustration, il ne remporte toujours pas de match mais réalise cependant un nul de qualité contre Arnold qui avait gagné tout ses matches avant cela (3-3). Au retour Simon mène à nouveau au score cette fois contre Alex grâce à Benzema, mais Alex va reprendre les choses en main avec un Messi ingérable, Simon ne peut éviter la défaite (4-2). Dans la foulée Simon se condamne à la dernière place en perdant contre Reinald dans le match des derniers, pourtant Simon marque grâce à Van Der Vaart mais une nouvelle fois sa défense prend l’eau notamment face à Rooney (3-1), pour finir Simon se fait écrasé contre Arnold et son attaquant Milito qui fait un festival (6-1), Simon perd même légèrement son sang froid en effectuant son premier lancé de manette de sa carrière qui semblait cependant involontaire, Simon termine donc dernier du Championnat, pourtant prometteur lors des derniers matches aller, Simon n’a jamais pu décoller avec sa nouvelle équipe en raison d’une défense catastrophique (22 buts encaissés en 6 matches). Lors de la Coupe il n’y aura pas de miracle en demi final contre Arnold, Simon s’accroche offensivement mais sa défense est une fois de plus à la rue (5-3), Arnold remportera la Coupe. Simon devra faire mieux lors des deux prochains Championnat Echange d’Equipe.
  • 29 : Pour le 2e Championnat Echange d’Equipe, Simon hérite de l’Inter Milan, l’équipe qui remporta 2 Championnats sur 27 sous les ordres d’Alex cette saison. Simon réalise un Championnat catastrophique en terminant dernier avec 0 point en 6 matches, il accuse 15 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon défie Arnold (Real Madrid), rapidement Arnold plie le match avec un doublé de C.Ronaldo puis un triplé de Van Nistelrooy, Simon sauve l’honneur par Zlatan (5-1). Simon espère se relancé contre Alex (Manchester United) mais malgré un match plus équilibré grâce à notamment un rapide but d’Adriano, Simon craqua sur la fin face à un Torres impérial (3-2), juste avant la mi saison Simon est humilié contre Reinald (FC Barcelone) face à un duo Messi-Eto’o intenable Simon n’arrivera jamais à défendre correctement et au final l’addition est sévère (6-1). Au retour Simon réalise son meilleur match du Championnat contre Arnold, pourtant tout commence mal puisqu’Arnold mène rapidement 2-0 avec un doublé de Van Nistelrooy mais Simon va alors prendre le contrôle du match, il déploie enfin un football de qualité et se procure beaucoup d’occasion, Arnold ne voit plus le ballon et Simon conclu ses actions et revient à 2-2 grâce à Zlatan et Kaka, Simon aura même l’opportunité de passé devant, comme lors du dernier Championnat ou il avait eu une occasion similaire contre Arnold : Zlatan perce la défense d’Arnold, il dribble ensuite Casillas et tir en déséquilibre alors que la cage est vide, le ballon tape la barre transversal et rebondit sur la ligne de but, Simon est dépité, Arnold se reprendra finalement sur la fin et s’imposera grâce à un but de C.Ronaldo (3-2). Simon n’a pas réussi à sauvé au moins un point dans un match ou il en avait les moyens, il sombre finalement lors du match suivant contre Alex qui fait un festival avec Torres et Rooney (6-0). Simon déclare forfait pour son dernier match contre Reinald qui n’avait plus d’intérêt. Une fois de plus Simon réalise un Championnat désastreux sur le plan défensif (23 buts encaissés en 5 matches). Après un Championnat aussi raté avec l’Inter ses chances en Coupe sont alors estimé très basse, et pourtant Simon va réussir à se remotivé pour réalisé une Coupe grandiose, en demi final Simon tient tête à Arnold dans un match cadenacé, à 0-0 à la 70e Simon ouvre le score sur une action solitaire de Zlatan qui s’y reprend à 2 fois pour trompé Casillas, Arnold rate ensuite l’égalisation grâce à un arrêt splendide de Buffon, finalement Simon tue le match avec un peu de réussite sur un contre son camp de Chiellini (2-0). Simon avait déjà éliminé Arnold pour le passé mais il avait alors échoué en se prenant une pastisade en final contre Reinald qu’il retrouve justement, mais cette fois ci Simon est déterminé, il réalise une fantastique entame de match avec un doublé de Zlatan suivi d’un but de Zanetti du gauche, Reinald est alors à la dérive. Mais Simon n’arrive décidemment jamais à l’emporté sans souffrir, Reinald réduit le score sur une frappe lointaine de Totti avant de marqué avec Eto’o à la 80e minute, les dernières minutes sont stressantes mais Simon s’accroche est remporte la 2e Coupe de sa Carrière (3-2). Pourtant lamentable en Championnat Simon à finalement prouvé qu’il était capable de maitrisé cette équipe de l’Inter Milan, en doublant son Palmarès Simon sauve finalement une soirée bien mal engagé.
  • 30 : Pour le 3e et dernier Championnat Echange d’Equipe, Simon hérite de Manchester United, l’équipe qui remporta 23 Championnats sur 27 sous les ordres d’Arnold cette saison. Simon ne réagi pas et termine une fois de plus à la dernière place sans marqué le moindre point, il accuse 18 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon défie Arnold (FC Barcelone), rapidement Simon encaisse énormément de but de Messi qui se joue de sa défense avec une facilité déconcertante, Simon sauvera cependant l’honneur avec un doublé de Torres et un but de Rooney mais les 7 buts de Messi auront eu raison de lui (7-3). Dans la foulée Simon ne réagi pas contre Reinald (Inter Milan), inexistant offensivement à l’exception d’un face à face avec Ribery stoppé par Buffon, Simon sombre en n’inscrivant aucun but alors que Reinald se détache en marquant 3 buts par Adriano (3-0). Juste avant la mi saison Simon tente de se relancé contre Alex (Real Madrid) qui est bon dernier tout comme lui, d’entrée Alex obtient un penalty imaginaire, cependant Alex fera preuve de fair play et ne le tirera pas, Simon dira « c’est la classe ». Juste avant la mi temps Simon marque sur une belle contre attaque conclu par Torres, mais en seconde mi temps Simon s’effondre sur des buts de C.Ronaldo et Van Nistelrooy (2-1), il vient de raté sa chance de ne pas finir dernier. Au retour Simon mène au score à la surprise général contre Arnold en marquant rapidement 2 buts d’entrée avec un grand Torres, mais finalement Arnold effectue un nouveau récital avec Messi pour s’imposé facilement (6-2), lors d‘un penalty en sa faveur, Arnold signalera bien à Simon que pour plongé il faut appuyé sur croix et utilisé les flèches, Arnold le tira en traitre avec Messi alors que Simon à plongé sur un côté écoutant les conseils d‘Arnold, comme il y a quelques Championnats en arrière Arnold piège sournoisement Simon qui n‘a rien vu venir. Frustré Simon effectue même son 2e lancé de manette de sa carrière en fin de match, il est vrai que ce lancé est vraiment peu violent mais il à tout de même eu lieu. Puis Simon est impuissant à nouveau contre un Reinald survolté (6-0), Simon est démoralisé et montre ses limites avec Manchester qui à remporté pourtant tellement de Championnat sous les ordres d’Arnold. Le dernier match contre Alex n’ayant plus d’intérêt, Simon préfère déclaré forfait. Lors de la Coupe Simon qui est tenant du titre se remobilise, il sort un match de qualité face à Arnold, le match est plus équilibré que les précédents mais Arnold fait la différence grâce à Messi (3-2), Arnold remportera la Coupe. Toujours derniers lors des Championnats Echange d’Equipe, Simon n’a pas convaincu sans le Barça, il aura cependant vu ses adversaires joué de façon exceptionnel avec Messi, cela pourrait lui donné des idées. Simon est maintenant face à un nouveau défi : ses premiers Championnats Stars.
  • Simon est absent lors du 31e et 32e Tournoi
  • 33 : Simon dispute son premier Championnat Stars ce qui ne l’empêche pas de finir une fois de plus bon dernier avec 0 points au compteur, il accuse 18 points de retard sur le Champion Arnold. Renforcé par Zidane et Maradona, Simon défie Arnold en ouverture, Simon résiste bien mais il encaisse finalement un but juste avant la mi temps par Cantona qui récidivera en seconde mi temps, impuissant en attaque Simon s’incline (2-0), puis Simon prend l’eau face à Alex, « Sa Seigneurie » Cruyff inscrit un doublé, Kaka marque sur une passe en retrait, Zlatan y va aussi de son doublé, Simon démoralisé sauve quand même l’honneur à la surprise général par Maradona qui marque de la tête sur corner (5-1), Simon n’arrive pas à inverser la tendance contre Reinald, Eusebio lui fait vivre un cauchemar en inscrivant 5 buts, Adriano inscrit un doublé, déprimant pour Simon qui sauve l’honneur avec Messi (7-1). A la mi saison Simon remplace Maradona par « le Bison » Vieri. Un match similaire à lieu contre Arnold qui déroule avec Cantona qui inscrira pas moins de 7 buts, sur l’un des ces 7 buts Cantona marquera sur un penalty ou Arnold feintera Simon pour la 3e fois de suite en tirant en traitre après lui avoir rappelé comment plongé juste avant le tir, Simon sauve l’honneur par Henry (7-1). Mathématiquement dernier et n’ayant plus rien à joué contre Reinald et Alex qui n’ont également plus d’enjeu, Simon déclare forfait et perd sur tapis vert. Lors de la Coupe Simon va enfin réalisé un match intéressant contre un Alex noyé dans l’alcool, Simon ouvre le score par Messi avant de doublé la mise par Zidane du gauche à l’entrée de la surface, Simon se voit déjà en final mais Alex va ensuite dominé et s’imposé sur le fil grâce à sa doublette Milito-Zlatan (3-2), Simon est frustré et rate la final de peu, Arnold remporte la Coupe.
  • Bilan : Pour sa première Saison, Simon termine avec un honorable bilan puisqu’il remporte tout de même 2 Coupes alors qu’il fait figure de débutants comparés à ses rivaux qui sont dans les Tournois depuis des années. Si ces 2 coupes sont faible par rapport à Arnold (26), Reinald (9) et Alex (4), cela permet surtout à Simon de ne pas être « Néant » au Palmarès. Simon à souvent terminé dernier des Championnats qu’il n’a jamais été en mesure de remporté, Arnold en remporte 29 alors qu’Alex et Reinald en remporte 2 chacun. Au niveau de la moyenne de point par match Simon termine avec une très faible moyenne de 0.36 soit à peu près un point tout les 3 matches, il faudra faire mieux lors de la prochaine saison.


Statistiques

Bilan a Pes 2008 Saison 3 : 10 victoires, 5 nuls, 83 défaites

127 buts marqués contre 372 encaissés (1.30 marqués par match contre 3.80 encaissés)

Moyenne de 0.36 points par matches

Meilleur Buteur : Messi

2 Lancer de Manette

8 Victoires pour 21 Défaites en Coupe (5 Finales, 2 Coupes remportés)


Palmarès : Championnat Joué : 17

Titre : 2 Coupe

Bilan : 2 Titre Majeur



PES 2008 Saison 4Modifier

  • 1 : Après une 1er saison d’adaptation qui à tout de même vu Simon signé 10 victoires en Championnat et remporter 2 Coupes, Simon peut être ambitieux et tenter de continué dans ce sens la en espérant même progresser. Mais ce premier Championnat sera à vite oublié puisqu’avec 0 points en 6 matches Simon termine bon dernier, accusant 15 points de retard sur le Champion Arnold. Pourtant en ouverture Simon réalise un match prometteur contre Arnold, mené 2-1 à cause de Torres, Simon s’accroche et fini par égalisé par Messi à la 80e minute, Simon pense arraché son premier point dès son premier match de la saison, mais dans le bout des arrêts de jeu l’arbitre laisse joué la dernière action à la surprise général, Arnold en profite pour s’imposé sur le fil grâce à une action individuelle de Torres (3-2), Simon est dépité. Simon prend un coup au moral et ne parvient pas à réédité cette performance, contre Alex (4-1) puis Reinald (4-0) Simon se retrouve trop rapidement mené au score avant de sombré à chaque fois aussi bien sur le plan offensif que défensif. C’est à nouveau contre Arnold que Simon va légèrement réagir avec un match enfin accroché, mais qui se solde à nouveau sur un succès d’Arnold (2-1). Condamné à la dernière place Simon déclare forfait dans un match inutile contre Alex mais il doit jouer son dernier match contre Reinald encore en course pour le titre, Simon réalise enfin un match offensif de qualité avec notamment un bon Totti et un grand Villa, mais face à ce diable de Van Nistelrooy Simon s’incline de justesse dans un match fou (4-3), il vient de laissé filé sa dernière chance de ne pas finir à 0 point. En Coupe Simon est sèchement battu en demi final par Alex (3-0) qui d’ailleurs remportera la Coupe.
  • Simon est absent lors du 2e et du 3e Tournoi.
  • 4 : Pour son retour après deux semaines d’absence Simon réalise à la surprise général une soirée incroyable puisqu’avec 7 points en 6 matches il réalise le meilleur bilan comptable de sa carrière, il termine 3e en accusant seulement 4 points sur le Champion Arnold. En ouverture Simon réalise un coup parfait contre Alex, dominé en première mi temps Simon fait le dos rond et tient tant bien que mal avec un peu de réussite, en seconde période Simon place des contres meurtriers efficace : Messi inscrit un doublé et plonge Alex dans le dépit, Alex réduit cependant le score par Milito en fin de match mais Simon tient son premier succès de la saison (2-1). Dans la foulée Simon défie Arnold dans le match des leaders, Simon réalise un match parfait, malgré l’ouverture du score de Ribery pour Arnold, Simon ne lâche rien et renverse complètement la tendance en seconde période avec un doublé d’Eto’o ! Simon tient une victoire qui lui permettrait de prendre seul les commandes du Championnat, mais à la 94e minute alors que l’arbitre chinois doit sifflé la fin du match, ce dernier décide à la surprise général de joué la dernière action, Arnold en profite pour débordé avec Ribery, ce dernier sert Torres qui égalise d’une talonnade dans les 6 mètres, Simon y était presque, dépité il doit se contenté d’un nul (2-2) qui lui permet cependant de rester premier à égalité avec Arnold. Dans la foulée Simon réalise un nouveau match solide contre Reinald, les deux joueurs se réponde avec des buts de Messi et Adriano et se sépare sur un match nul (1-1) qui permet à Simon de rester leader et invaincu à la mi saison. Au retour Simon pense faire l’opération parfaite puisqu’il mène pendant une bonne partie du match avec un but d’Eto’o mais finalement Alex la lanterne rouge parviendra à arraché un nul grâce à Zlatan (1-1), Simon vient de raté l’occasion de faire mal à ses poursuivants mais il reste tout de même invaincu. S’il veut rêver de titre jusqu’au bout Simon doit réalisé un résultat face à Arnold, tout commence bien avec l’ouverture du score d’Eto’o mais la suite du match va se transformé en cauchemar puisqu’Arnold retrouve son meilleur niveau et effectue une démonstration avec son duo Torres-Ribery (6-2). Simon dit définitivement adieu aux deux premières place avec cette défaite cinglante. Il joue pour l’honneur face à Reinald lors du dernier match, mais il à cependant un rôle décisif puisque Reinald doit l’emporté pour être Champion alors que Simon peut offrir le titre sur un plateau à Arnold s’il fait nul ou s’il bat Reinald, bien décidé à pourrir le Championnat de son rival Reinald, Simon se concentre comme jamais lors de ce match final, mais dès la 4e minute Reinald ouvre le score, un tir de Van Nistelrooy est relâché par Valdes en plein sur Adriano qui marque dans le but vide. Mais Simon ne désespère pas et égalise sur une frappe de demi volée de Totti à 16 mètres. Simon met Reinald sous pression mais en seconde mi temps Reinald semble décroché son titre : Adriano et Van Nistelrooy marque, Reinald mène 3-1 à la 75e minute, Arnold semble résigné en spectateur tout comme Simon qui n’y croit plus pendant que Reinald jubile et provoque Arnold. C’est alors que sur un débordement de Hleb (qui faisait son retour en tant que titulaire en profitant de la suspension d’Henry) Reinald commet une grosse faute avec Van Der Vaart, l’enfant terrible du football Hollandais écope de son second carton jaune et se retrouve expulsé, Reinald se retrouve à 10 ce qui remotive Simon. Rapidement Simon trouve Messi dans la surface mais ce dernier trouve le poteau pour la seconde fois du match, mais l’action se poursuit et finalement Hleb réduit le score d’une frappe tendu à l’entrée de la surface ! Le Biélorusse relance complètement la fin du match, Reinald commence à paniqué et accumulé les fautes alors que Simon tente le tout pour le tout, à la 87e minute Simon trouve Messi dans la surface, à peine servi ce dernier subit un tacle appuyé et s’écroule au sol, l’arbitre n’hésite pas une seul seconde et désigne le point de penalty, Reinald crie au scandale mais Simon se concentre, il choisi Eto’o qui le tir parfaitement croisé au sol alors que Reinald était resté au milieu avec Casillas, dépité Reinald pousse dans les dernières secondes du match mais la défense de Simon se dégage en catastrophe, Simon tient un second nul contre Reinald (3-3) et il offre ainsi le Titre de Champion à Arnold, il savoure surtout le fait d’avoir privé Reinald du Championnat qu’il était pourtant tellement proche de remporté. Avec 1 victoire 1 défaite et 4 nuls Simon réalise son meilleur bilan en Championnat, il faudra maintenant tenté de faire encore mieux. Lors de la Coupe Simon dispute une demi final d’anthologie contre Reinald, après un match fou avec un grand spectacle offensif notamment de la part de Simon qui joua à la Barcelonaise, les deux joueurs se sépare sur un 4-4 qui peut laissé quelque regret à Simon qui encaissa 2 buts de la tête, en prolongation malgré une expulsion pour Reinald, Simon prend l’eau et fini par s’incliné (7-4) la faute à Van Nistelrooy qui inscrivit 6 buts. Arnold remportera la Coupe.
  • Simon est absent lors du 5e Tournoi
  • 6 : Sur sa lancée Simon évite la dernière place lors de ce Championnat à 5, avec 7 points en 8 matches il accuse 17 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon réussit à nouveau son habituel coup d’éclat contre Alex, pourtant tout commence mal avec un but rapide de Zlatan, mais par la suite Alex ne tue pas le match, Simon lui réalise deux éclairs de génie avec Messi qui lui offre la victoire dans une fin de match tendu (2-1). Simon à alors l’occasion de s’échappé en tête du classement mais Simon ne confirme pas face au débutant Corentin, dominé tout le long du match Simon ne se procure pas d’occasions alors que Zlatan et Milito font le boulot pour Corentin qui l’emporte facilement (3-0). Puis Simon ne parvient pas à se reprendre face au leader Arnold qui l’emporte grâce à un très bon Ribery (3-1). Juste avant la mi saison Simon défi Reinald (0 point) dans le match opposant le 4e au 5e, Simon enfonce Reinald un peu plus dans la crise avec une retentissante victoire 3-1 grâce à un Messi impérial, face à un Reinald au plus bas psychologiquement Simon à su faire mal au bon moment pour maitrisé ce match de bout en bout. Avec 6 points à la mi saison Simon est loin du leader Arnold (12 points) mais il partage la 2e place à égalité avec Alex est Corentin. Mais ces rêves de titre de vice champion ne vont pas duré pour Simon qui ne réalisera pas un grand parcours lors des matches retour, Alex fait cette fois ci un festival offensif face à Simon, son trio Milito-Zlatan-C.Ronaldo fait la différence devant et le match est cette fois ci rapidement plié pour une victoire logique d’Alex (5-2). Face à Corentin le match est plus disputé, Simon s’accroche comme il peut dans un match revanche, Eto’o et Totti marqueront mais Simon doit se contenté du partage des points (2-2), puis Simon ne résiste pas à la puissance offensive d’Arnold qui mène 5-1 grâce à son duo Torres-Ribery, condamné à la défaite Simon réalise cependant une grosse fin de match pour évité la pastisade, Totti et Messi marqueront et la défaite fera moins mal sur le papier (5-4) mais Simon n’avance plus. Les enjeux lors de son dernier match contre Reinald sont simple : il doit s’imposé pour finir 3e ce qui serait un bon résultat pour lui, un nul ou une défaite d’un but d’écart le ferait finir 4e alors qu’une défaite de 2 buts d’écarts ou plus le ferait finir 5e et bon dernier juste derrière Reinald. Simon se réveille enfin et comme à l’aller face à «Rei » le match démarre très fort, Messi lui permet de mené 3-1 mais Reinald se relance grâce à Sneijder qui ramène le Real Madrid à 3-2 à la 75e minute. David Villa se blesse et Simon décide de faire rentré le Biélorusse Hleb, Simon évoque alors le nom de Michel Leeb, pensant à sa fameuse imitation d’un chinois Simon se déconcentre tout seul en se marrant de la nullité de ce sketch, Reinald en profite pour égalisé par Adriano. Dans les arrêts de jeu Reinald obtient le dernier corner, la légende Raul marque de la tête et offre la victoire à Reinald qui exulte de marqué avec l’un de ses vieillards préféré (4-3), la défaite est sans conséquence pour Simon qui termine 4e et évite la dernière place pour la 2e fois de suite, jamais deux sans trois ? Réponse lors du prochain Tournoi.
  • Simon est absent lors du 7e et 8e Tournoi
  • 9 : Pour son retour Simon retrouve un Barcelone largement modifié car remis à jour par rapport à la réalité, Simon doit dire adieu à Henry, Hleb et Eto’o ce qui boulverse son animation offensive, en contre partie Xavi et Iniesta sont largement remonté et Simon enregistre aussi les arrivés de Piqué et Mascherano. Simon n’évite cette fois ci pas la dernière place puisqu’avec 5 points en 6 matches il termine 4e du Championnat, accusant 6 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon réalise une incroyable entame de match contre le Triple Champion en Titre Arnold, Messi ouvre le score avant que Villa ne double la mise, à la 60e minute Simon tient toujours son avantage de 2-0 et croit à l’exploit en ouverture, mais Arnold pousse en fin de match et fini par faire craqué Simon : Torres puis Ribery marque, Simon tient cependant un nul encourageant (2-2). Dans la foulée son match contre Reinald commence de façon cauchemardesque, Piqué marque contre son camp sur une action anodine, puis Reinald double la mise avec de la réussite : Van Nistelrooy tir de facon excentré, Valdès relâche en plein sur Özil qui marque de près, mené 2-0 Simon prend un coup sur la tête mais dans le dernier quart d’heure il réalise une remonté totalement inattendu : Messi prend les choses en mains et réussi par deux fois à marqué sur des actions individuelles de grande classe : Simon arrache le nul (2-2) et prend la tête des buteurs avec Messi (3 buts en 2 matches), Simon prend alors conscience qu’il est capable de faire très mal avec le talent de Messi et qu’il pourrait ainsi visé le titre de meilleur buteur pour enfin sortir du néant cette saison. Juste avant la mi saison Simon marque un coup d’arrêt contre un Alex en grande forme : face à un Adriano diabolique Simon ne peut rien faire (3-1). Dans la foulée son match contre Arnold va également tourné au vinaigre malgré l’ouverture du score de Messi, Arnold fait la différence par son duo Torres-Ribery qui inflige une «pastisade » à Simon (5-1). Simon se reprend enfin contre Reinald dans un match très serré ou la réussite fuira cependant Simon qui s’inclinera de peu à cause des buts de Van Nistelrooy, Özil et Benzema (3-2), malgré tout Simon inscrit un nouveau doublé par Messi et se rapproche ainsi un peu plus du titre de meilleur buteur. Pour son dernier match contre Alex, Simon est déjà condamné à la dernière place mais il joue dans le but de mettre Messi à l’abri pour le titre de buteur dans une terrible lutte à distance avec Torres pour Arnold, dans un match maitrisé Simon fait parlé sa puissance offensive avec la classe de Messi qui inscrit un quadruplé (4-2), Simon remporte donc son 1er match de la soirée pour l’honneur mais il sort surtout du Néant sur cette saison grâce à Messi qui s’adjuge le titre de Meilleur Buteur avec un ratio d’exception (11 buts en 6 matches), si l’attaque de Simon fut très performante sa défense ne fut pas assez performante pour joué les premiers rôles. Lors de la Coupe Simon retrouve Arnold, malgré l’ouverture du score de Messi c’est Arnold qui s’impose dans un match serré ou Simon aura d’énorme regret avec plusieurs occasions nets de tué le match sans les convertir ce que Arnold lui fera payé (3-2), Arnold remportera la Coupe.
  • Simon est absent lors du 10e et 11e Tournoi
  • 12 : A nouveau de retour après 2 tournois d’absence, Simon retrouve ses vieux démons puisqu’il termine bon dernier du Championnat à 4 en inscrivant 0 point, il accuse 16 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon commence pourtant bien contre Alex : Totti ouvre le score de la tête, mais Alex prend ensuite les choses en mains avec des buts de Zlatan et Kaka, Simon pense relancé le match par un but de Messi mais Alex tue le match par Eto’o (4-2). Dans la foulée Simon se retrouve malmené par Arnold qui lui fait mal avec Torres et Berbatov, mené 5-2 Simon réalise une belle remonté grâce à un doublé de Villa, mais Simon ne parviendra pas à égalisé (5-4). Juste avant la mi saison Simon sombre contre Reinald (3-0) dans un match ou il encaisse rapidement 2 buts malchanceux conclu par C.Ronaldo, il n’a ensuite jamais pu revenir dans le match. Simon ne parvient pas à réagir contre Alex, dans un match cauchemar Simon encaisse 6 buts de la part de Zlatan (7-3), sa défense est à nouveau à la rue ce qui reste toujours le principal problème de Simon dans sa progression, sa défense n’y arrive pas. Simon réalise son meilleur match de la soirée contre Arnold, Villa ouvre le score mais Arnold égalise par Torres, Simon tient bon et se procure même des occasions pour l’emporté mais sans les concrétisé, en fin de match Arnold arrache la victoire sur une frappe de Berbatov (2-1). Condamné à la dernière place et face à un Reinald qui ne peut plus être Champion, Simon ne joue pas le dernier match contre Reinald et perd de manière anecdotique sur tapis vert. Lors de la Coupe Simon réalise une grosse prestation contre Arnold, mené 3-2 Simon concède involontairement un penalty sur une faute de Xavi qui à taclé sans que Simon le lui demande, Xavi est expulsé et le ralenti montre en plus qu’il n’y avait pas faute, Arnold ne tir pas le penalty, il pense ensuite tué le match mais Simon s’arrache et obtient le nul 5-5, en prolongation Arnold fera finalement la décision dans un match à suspense (7-5), Arnold remportera la Coupe.
  • Simon est absent lors du 13e Tournoi.
  • 14 : Pour la 1er fois de sa carrière Simon participe à un tournoi qui ne se terminera pas, c’est la 5e fois qu’un tel cas se produit dans l’histoire, la dernière fois que cela c’était produit remonte à 69 Championnats en arrière bien avant l’arrivé de Simon donc. Auteur d’un zéro pointé lors de son dernier tournoi, Simon n’aura pas l’occasion de faire mieux lors des 3 matches qu’il disputera, en ouverture il subit face à Alex qui prend le large grâce à Zlatan, Kaka et Eto’o, Simon se réveillera avec un grand Messi ainsi qu’Iniesta mais ce sera insuffisant (4-3). Puis Simon va subir une humiliation face à Reinald, le scénario du match restera dans les annales : Reinald voit Van Nistelrooy et Özil se faire expulsé par le chinois dans le premier quart d’heure ! A 11 contre 9 Simon pense pouvoir faire le plein de point, mais peu inspiré Simon ne marquera pas le moindre but, et surtout sa défense sera catastrophique, en effet Reinald joue sans numéro 10 et juste avec un attaquant en la personne de C.Ronaldo, Simon défend de manière lamentable en avançant et en se livrant beaucoup trop tôt, Reinald en profite pour humilié la défense du Barça en slalomant entre les défenseurs, il inscrira un triplé pour une victoire humiliante (3-0). Simon réalise comme souvent son meilleur match face à Arnold, rapidement mené 1-0 par Torres, Simon domine pourtant le match au nombres d’occasions mais il en rate énormément, en seconde mi temps Simon se montre enfin à la hauteur en inscrivant un doublé avec Messi, Simon mène 2-1 à la 70e minute, mais Arnold réagi vite et égalise par Torres, puis dans les ultimes secondes Arnold arrache la victoire par Ribery (3-2) alors que Simon avait lui-même manqué le but du KO quelques secondes avant par Messi, de gros regrets pour Simon qui est une fois de plus battu au métier par Arnold. Alex va par la suite mettre fin à ce tournoi en arrêtant de joué en plein match contre Reinald (5-0), il refusera ensuite de sortir de sa cuisine ce qui mettra un terme à ce tournoi. Désormais Simon doit se reprendre et tenter de reprendre enfin des points lors du prochain Tournoi.
  • 15 : Simon vit une nouvelle soirée pénible puisqu’il n’inscrit qu’un point en 6 matches lors de ce Championnat à 4 où il termine bon dernier, il accuse 17 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon défie Reinald, le contexte est difficile pour Simon qui est en pleine crise (10 défaites consécutives série en cours), «Rei » rêvait de faire poursuivre cette série noire de Simon pendant encore longtemps, mais Simon ne l‘entend pas ainsi, d’entrée c’est Simon qui ouvre le score par Messi, Reinald va ensuite dominé la rencontre avec beaucoup de face à face, il obtiendra l’égalisation par C.Ronaldo mais il ne parviendra pas à mettre le but si important de la victoire, Simon s’accroche de toutes ses forces en défense et peut en plus compté sur un bon Valdès pour une fois, Simon rate cependant un tacle en pleine surface et concède un penalty qui semble sceller une nouvelle défaite, mais en se trompant de bouton Simon ne plonge pas et stoppe la tentative en traire de Reinald, Simon sauve un nul de justesse (1-1), il brise sa série de défaite ce qui est un soulagement, malheureusement ce sera son seul coup d’éclat lors de ce Championnat. Simon tiendra pendant un temps contre Arnold avant de perdre sur la fin de match à cause du duo Torres-Ribery (4-2), puis Simon coule complètement et déprime dans une humiliation subit contre un Alex en très grande forme notamment avec Zlatan (6-0). Au retour Simon ne pèse pas bien lourd contre Reinald (3-1) avant de signé une nouvelle défaite contre Arnold, pourtant Simon mène 2-1 lors de ce match mais Arnold fait encore une fois mal sur la fin de match (4-2). Condamné à la dernière place Simon veut passé directement à la Coupe et ne joue donc pas son match sans enjeu contre Alex qu’il perd donc sur tapis vert. Pourtant au fond du trou, Simon va se réveillé en Coupe pour décroché son premier succès lors de cette compétition cette saison, il était temps pour Simon qui était quand même vainqueur de la Coupe par deux fois lors de la saison précédente ! C’est face à Arnold que Simon réalise l’exploit en demi final, tout se joue lors d’une fin de première mi temps d’anthologie, en quelques secondes Simon réussit une hallucinante fin de mi temps avec 3 buts identique : Messi par deux fois et Totti marque sur des frappes à 20 mètres qui laisse à chaque fois Van Der Sar sans réaction, Arnold n’en revient pas tout comme Simon qui jubile, la réussite est total. Pourtant à 3-0 rien n’est vraiment jamais fini face à Arnold qui va dominé la seconde mi temps de la tête et des épaules, très rapidement Arnold relance le match avec des buts de Torres et Berbatov, Simon prend alors peur à 3-2 à 30 minutes de la fin, enfin Simon va se réveillé et réalisé un match solide derrière, avec également un peu de réussite, Simon tient sa final (3-2) et devra s’appuyé sur cette solidité défensive trop rare chez lui. En Final contre Reinald la solidité défensive ne sera malheureusement pas au rendez vous pour Simon qui passe à côté de son match, pourtant c’est Simon qui lance les hostilités avec l’ouverture du score de Messi sur un exploit individuel, mais Reinald ne panique pas, Özil lance Van Nistelrooy en profondeur, la feinte de corps de ce dernier surprend Simon, Van Nistelrooy arrive alors à trouvé une position de tir idéal et trompe Valdès pour l’égalisation, dans la foulée Van Nistelrooy se joue d’Abidal et Puyol pour venir trompé Valdès au point de penalty d’une frappe croisée du gauche, en quelques minutes Reinald vient de renversé le match face à une défense amorphe du Barça ! En seconde mi temps la domination de Reinald s’intensifie, «Rei » prive Simon du ballon qui ne se procure aucune occasion d’égalisé, Reinald rate cependant un nombres incalculable d’occasions ce qui ne présage rien de bon, mais finalement l’inévitable se produit : une mauvaise relance de Simon est convertit par C.Ronaldo qui tue le match (3-1), Reinald remporte en toute logique la Final, frustration pour Simon qui n’a eu aucune occasion en seconde mi temps, et qui n’a pas fait un grand match derrière, il faudra retenter sa chance pour enfin gagné un Majeur cette saison.
  • 16 : Simon termine 3e du Championnat à 4 en établissant son propre record de point sur un Championnat, en effet Simon inscrit 10 points en 6 matches, il accuse 5 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture pourtant Simon est en difficulté contre Arnold, trop inoffensif face à la solide défense d’Arnold, Simon n’inscrira aucun but et il ne pourra que constaté les dégâts quand Arnold ira cherché la victoire sur des buts de Cambiasso et Torres (2-0). Face à Alex le match est très fermé et les deux joueurs se procurent très peu d’occasion, Simon reste en vie grâce à une défense solide, il ira même décroché la victoire sur un but de Messi, la délivrance pour Simon (1-0) ! Face à Reinald le match sera complètement fou, Simon va retrouvé ses vieux démons en défense puisque Van Nistelrooy marquera avec une facilité déconcertante un triplé ajouté à un but d’Özil, mené pendant presque tout le match Simon va cependant s’accroché magnifiquement puisqu’en marquant subitement un doublé avec Villa, il se relance dans le match, Iniesta puis Totti finiront même par inscrire les buts qui permettent à Simon d’arraché un nul d’anthologie (4-4) ! A la mi saison Simon est en course pour le titre de vice, son match retour contre Arnold pourrait même le relancé pour le titre s’il l’emporte, cela semble se produire puisque Simon ouvre le score par Totti, mais à l’expérience Arnold retournera la situation à son avantage grâce à des buts de Torres et Ribery (2-1). Cette défaite est un coup d’arrêt pour Simon qui va cependant bénéficié d’une victoire sur tapis vert contre Alex, en effet ce dernier déjà complètement noyé dans l’alcool n’arrivé plus à joué (abandon à 4-0 à la mi temps contre Reinald lors du match précédent). Cependant Reinald battra Arnold ce qui condamne presque Simon pour le vice, en effet Simon doit battre Reinald par 3 buts d’écarts s’il veut terminé 2e pour la première fois de sa carrière. Simon n’y croit plus mais il se bat, dans un match fermé ou Simon défend à merveille, le match semble se dirigé vers un 0-0, mais pour le prestige Simon arrachera une nouvelle belle victoire, un centre de Pedro trouvera Villa qui délivrera la Barça de la tête (1-0) face à un Reinald dépité d’être battu à son propre jeu. Simon ne prend rien pour son Palmarès mais il termine à égalité avec Reinald sauf au goal average, un Championnat qui fait du bien à Simon après plusieurs Championnat désastreux, il faudra désormais confirmé.
  • Simon est absent lors du 17e Tournoi
  • 18 : Pour sa 26e participation au sein des Tournois, Simon atteint l’objectif ultime puisqu’il remporte à la surprise général le Championnat à 4 ! Avec 12 points en 6 matches Simon devance de deux points sont dauphin Reinald. Pourtant en ouverture rien ne laissé présagé ce titre de Champion : face à Arnold tout commence mal quand ce dernier prend les devants par un doublé de Torres et un but de Ribery mais Simon s’accroche à 3-3 grâce à un doublé de Villa, alors qu’il tient un précieux match nul et que le match se termine, Simon n’a plus qu’a dégagé loin devant pour que l’arbitre siffle le coup de sifflet final, au lieu de cela Simon relance au sol et se rate, Arnold en profite et arrache la victoire grâce à Torres qui signe le triplé (4-3), une défaite qui met un coup de massue sur la tête de Simon qui est déprimé de perdre sur le fil en ouverture. Simon se reprend parfaitement contre Reinald, très costaud derrière Simon fait la différence par Messi et Villa pour une victoire crucial (2-1). Juste avant la mi saison Simon défie Alex, avec un collectif incroyable Simon déroule offensivement avec des buts de Villa, Messi, Pedro, Totti et Iniesta, Alex n’est pas en reste mais il sera mené tout le long du match malgré des buts de Zlatan (5-3). A la mi saison Simon est leader grâce à un meilleur goal average que Reinald, et 2 points devant Arnold. Au retour Simon retrouve Arnold dans un match crucial, Arnold domine la rencontre mais rate énormément d’occasions net, comme si c’était un signe et qu’il s’agis de la soirée de Simon, en effet Simon lui se montre parfaitement réaliste, un triplé de Messi lui permet d’écarté Arnold de la course au titre (3-1). Arrive alors le match décisif contre Reinald qui à repris la tête du Championnat au goal average, une victoire permettrait à Simon de prendre une énorme option sur le titre, un nul laisserai le suspense alors qu‘une défaite serait terrible pour Simon. Dès la première action Reinald jubile : Robben déborde et centre pour Van Nistelrooy qui marque de la tête au bout de quelques secondes de jeu à peine, Simon ne déprime pas et fait jeu égal avec Reinald, juste avant la mi temps Simon égalise d’une frappe lointaine de Totti, Reinald est dépité et le doute s’installe, en seconde mi temps Reinald ne parvient plus à marqué, Simon lui pousse et marque le but de la délivrance par Messi, au bord du désespoir Reinald attaque comme il peut, sur l’ultime action Simon réalise une horrible relance, Reinald récupère le ballon par Özil qui se présente seul face à Valdès, mais Reinald se précipite et se trompe : il fait une passe raté au lieu de tiré, Simon dégage et s’impose (2-1), Reinald crie au scandale pendant que Simon laisse éclaté sa joie. Cependant le travail n’est pas encore terminé, Simon doit faire au moins un nul contre la lanterne rouge pour assuré définitivement le titre, Simon commence fort avec un grand Messi et mène 2-1 pendant une bonne partie du match, le temps passe et rien ne bouge, le titre se rapproche mais Alex s’accroche et inverse la tendance en fin de match avec Adriano et Zlatan pour une victoire de prestige (3-2), une cruel défaite qui prive Simon de son destin, Simon commence alors à stresser : il doit compter sur Arnold pour ne pas perdre contre Reinald lors du dernier match, sinon ce dernier sera Champion sur le fil. Par le passé Arnold n’a pas oublié que Simon lui avait un jour offert un titre de Champion très important sur un plateau, Arnold n’hésite pas et décide de tout faire pour offrir le titre à Simon et non à Reinald qui est en plus un rival historique pour Arnold. Reinald démarre comme un mort de faim et marque d’entrée sur un ballon contré qui revient sur Özil, ce dernier marque des 6 mètres, sous les yeux d’un Simon déprimé. Seulement Reinald fait face à Arnold qui est surmotivé à l’idée de brisé les rêves de Reinald, et Arnold va le prouvé avec une énorme réaction : après une action collective, Berbatov égalise, puis dans la foulée Arnold déclenche une frappe incroyable avec Cambiasso qui trouve la lucarne de Casillas, Reinald est dépité tandis que Simon exulte en spectateur ! Reinald ne tarde cependant pas à relancé le match avec une égalisation de Benzema dans un angle difficile, Reinald n’est plus qu’à un but du titre, malheureusement pour lui c’est encore Arnold qui prend les devants par un but de Torres, Reinald est dégouté, il égalise dans les arrêts de jeu par Milito mais Arnold gère bien les dernières secondes (3-3), il vient d’offrir le titre à Simon, ce dernier célèbre son titre tout en ayant du mal à réalisé, il devient le 6e Champion de l’histoire des Tournois (sur 19 joueurs différents). Simon peut désormais tenter de devenir le premier joueur hormis Arnold à réalisé un doublé Championnat-Coupe, en demi final il retrouve Alex, Simon domine les débats et s’impose assez facilement (4-2) contre un Alex désespéré qui n’en fini plus de se plaindre et de ne pas comprendre comment sa soirée Pes tourne à nouveau au désastre, qualifié en toute logique pour la Final, Simon retrouve Reinald qu’il à déjà battu deux fois cette soirée. La Final commence idéalement puisque Simon ouvre le score sur une puissante frappe de Francesco Totti, Reinald se dirige vers une 3e défaite en 3 matches contre Simon, impensable ! Reinald évacue toute la haine accumulé sur la soirée en quelques secondes : Ruud Van Nistelrooy renverse complètement la tendance avec un doublé ! En seconde mi temps une mauvaise relance de Simon sera exploité par Reinald qui tue le match avec C.Ronaldo (3-1), Simon ne fera pas le doublé, mais cela ne ruine en rien une soirée inoubliable, désormais Simon peut tenter l’impensable exploit de devenir le premier joueur de l’histoire à prendre deux Titres de Champion de suite à Arnold, mais confirmé ses succès reste la chose la plus difficile dans les tournois.
  • 19 : Après son titre de Champion, le défi de Simon semble grand voir impossible : jamais personne n’a réussi à garder son Titre face à Arnold, et Simon ne fera pas exception à la règle puisqu’il sombre à la dernière place du Championnat à 4, sans marqué le moindre point, Simon accuse 16 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon défie Reinald qui dispute son dernier Tournoi avant son départ, le match commence de manière horrible puisque Reinald mène 3-0 avec un doublé de Van Nistelrooy et un but d’Özil, en grande difficulté Simon réagi et réalise une incroyable seconde mi temps en inscrivant 3 buts par Iniesta, Totti et Villa, Simon exulte et Reinald s’énerve mais Simon doit encore tenir le score pour devenir le 3e joueur de l’histoire à ne pas perdre un match ou il fut mené 3-0, malheureusement Simon va s’effondré sur une accélération de C.Ronaldo, Reinald laissé évacué toute sa haine en criant et fêtant son but devant un Simon dépité, dans les arrêts de jeu Reinald tue le match avec Van Nistelrooy avant que Simon ne réduise le score sur l’ultime action par Pedro (6-4). Dans la foulée Simon dispute un match accroché contre Alex, mais peu inspiré Simon s’incline face à Zlatan malgré un but de Messi (2-1), Simon déclare alors qu’il ne joue pas bien et se montre très déçu de sa performance alors qu’il est pourtant le Champion en Titre. Face à Arnold les choses ne s’améliore pas, pourtant Simon ouvre le score par Villa mais Arnold égalise par Ribery, puis sur une percé de Ribery, Valdès l’accroche de manière peu évidente et concède un penalty et un carton rouge, Arnold ne le tir pas mais il profitera en fin de match de la présence de Jorquera pour tué le match avec Torres et Berbatov (3-1). Privé de son gardien titulaire face à «Rei », Simon est à nouveau impuissant et s’incline en toute logique dans sa dernière confrontation face à Reinald (3-1), n’ayant plus rien à joué Simon mathématiquement dernier ne jouera pas ses deux derniers matches contre Alex ou Arnold déjà Champion.
  • 20 : Simon décroche son 1er Titre de vice champion lors de ce championnat à 3, avec 6 points en 4 matches il accuse 6 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture pourtant son match contre Arnold tourne au désastre, Simon est dominé et se voit humilié par Arnold qui marque 6 buts par Van Nistelrooy et un but par Cambiasso contre seulement 1 but de Messi (7-1). Heureusement Simon se reprend et sors un match référence contre Alex grâce à Messi-Totti-Villa (3-1). Au retour Simon dispute un match riche en but contre Arnold, mais ce dernier à le dernier mot (6-4) ce qui condamne définitivement Simon pour le titre, Alex déclare forfait pour le dernier match puisqu’il n’y à plus rien à joué, et de ce fait les matches sur terrain neutre n’auront finalement pas lieu. Simon va réussir une Coupe parfaite puisqu’il éliminé Alex en demi final dans un match accroché (3-2), puis il réalise une entame de match d’anthologie contre Arnold : en 15 minutes dans le jeu (soit 2 minutes réels) il marque 3 buts en 3 occasions avec David Villa ! Dépité Arnold pousse et revient à 3-2 mais il rate un penalty décisif, Simon s’accroche et tient son 2e Majeur de la Saison ! Il revient à seulement 1 Majeur d’Alex au Palmarès !
  • 21 : Simon subit un coup d’arrêt lors de ce Championnat à 3 puisqu’il termine dernier avec 3 points en 6 matches, il accuse 8 points de retard sur le Champion Arnold. Pourtant en ouverture Simon n’est pas loin de l’exploit contre Arnold, ce dernier ouvre le score par Torres mais Simon renverse le match en seconde mi temps : Iniesta égalise puis Villa conclu une belle action collective à la 87e minute, Simon mène 2-1 et pense décroché la victoire, mais sous la pression Simon cède face à Arnold qui égalise sur une percé de Torres (2-2). Dans la foulée Simon se retrouve encore mené au score contre Alex qui marque par C.Ronaldo, mais Simon réagi par Messi, puis Simon concède un penalty sur un tacle raté de Nesta, mais Simon part du bon côté avec Valdès et bloque la tentative de C.Ronaldo, ce qui permet à Simon de tenir le nul (1-1). Au retour les choses se complique pour Simon, pourtant impérial sur le début de match contre Arnold puisqu’il mènera 2-1, Simon sombre face au duo Torres-Rooney (4-2), puis impuissant offensivement Simon n’évite pas le naufrage contre Alex (3-0), ces matches retour condamne Simon à la dernière place. Sur terrain neutre Simon joue alors un rôle d’arbitre dans la course au titre, il réalise un nul heureux contre Arnold : en effet Arnold mène par 3-1 et manque de tuer le match en trouvant par deux fois les poteaux avec Van Nistelrooy, Simon profite de sa réussite pour rester en course dans le match avant de revenir à 3-3 notamment grâce à Totti, mais ce nul ne changera rien au fait qu’Arnold est Champion, Simon ne joue pas le dernier match inutile contre Alex. Pour Simon il faudra réagir après cette soirée sans la moindre victoire.
  • 22 : Simon ne réagit pas puisqu’il termine bon dernier du Championnat à 3 avec un terrible total de 0 point en 6 matches, il accuse 18 points de retard sur le Champion Arnold, depuis son titre de Champion aussi inattendu que miraculeux, Simon vient de faire 3 tournois sans la moindre victoire sur les 4 derniers tournois, l’héritage de ce titre est bien difficile à assumé. En ouverture Simon est écrasé par Arnold (4-0) notamment avec Van Nistelrooy et Torres, puis Simon est laminé par Alex (5-2), malgré des buts de Totti et Villa, Simon sombre sur le plan défensif, Zlatan-Eto’o-C.Ronaldo s’amuse. Au retour toujours le même scénario avec un Simon dépassé et vite déprimé, lâchant prise pour finalement encaissé des raclées contre Arnold (5-1) et Alex (5-0), subissant notamment 2 rouges contre Alex avec une fin de match interminable à 9. Condamné à la dernière place Simon veut alors que ce tournoi se termine, mais comme le titre n’est pas encore mathématiquement attribué, Simon est obligé de joué son dernier match contre Arnold qui s’imposera (3-2), Simon n’a alors pas besoin de jouer son dernier match contre Alex. Auteur de 0 but avec son attaquant vedette Messi et avec 2 tournois de suite sans la moindre victoire, une réaction est rapidement attendu au prochain tournoi pour ne pas plonger dans une crise certaine.
  • 23 : Simon est bel et bien en crise puisqu’il enchaine avec une 3e soirée sans victoire, avec 1 point en 6 matches il termine 4e et bon dernier du tournoi, il accuse 14 points de retard sur le Champion Arnold. Pourtant le premier match est de bonne augure, Simon et Alex se neutralise dans un match passionnant ou Simon marque un triplé par l’intermédiaire de Villa (3-3), mais le tournant de la soirée arrive lors de son match contre Arnold : mené rapidement à cause d’un but de Torres, Simon tient bon et fini par arracher l’égalisation à la 86e minute par Messi, mais dans les arrêts de jeu Arnold se rue à l’attaque mais fini par perdre le ballon, Simon n’a plus qu’a dégager mais comme toujours Simon ne surveille pas le temps et tente une relance au pied et perd le ballon, Arnold s’infiltre avec détermination dans la surface avec Cambiasso pour marqué le but victorieux (2-1) face à un Simon dépité qui en lance sa manette tout en faisant face aux critique de Reinald qui n’en pouvait plus de voir une telle erreur. Cette défaite fait mal moralement à Simon qui aurait pu rester dans la course au titre avec un nul ce qui n’est plus le cas, dès le match suivant c’est un naufrage contre Reinald et son duo Van Nistelrooy-C.Ronaldo (3-0). Puis contre un Alex pourtant déjà bien entamé par la boisson, Simon ne réagi pas, subissant même un but d’Anderson de loin pour une courte défaite (2-1). Simon est ensuite impuissant face à Arnold et son diabolique Torres (2-0), puis Simon tente de se ressaisir lors de son dernier match contre Reinald puisque ce dernier joue le titre, Simon rêve de lui mettre des bâtons dans les roues, Simon tient pendant un temps le nul 1-1 mais Reinald marque le but de la délivrance par Van Nistelrooy, criant sa joie en plein sur Simon qui se jeta sur Reinald de dépit au coup de sifflet final (2-1). Lors de la Coupe Simon dispute le match de barrage face à Laurent qui participe à la Coupe pour l’occasion, face à ce joueur peu expérimenté, Simon se met tout d’abord en danger en concédant un penalty stupide qui permet à Laurent d’ouvrir le score, mais même si Simon n’est pas dans un grand soir, l’écart de niveau avec cette amateur est largement palpable, Simon sans même forcer de son propre aveu, renverse la tendance pour s’imposé (2-1). En demi final contre Arnold, Simon ouvre rapidement le score, mais il ne résistera pas à la réaction d’Arnold qui domine tout le reste du match pour s’imposé (5-2), Arnold remportera la Coupe.
  • 24 : Simon enchaine avec une 4e Dernière place consécutive puisqu’il termine 4e, avec 4 points en 6 matches il accuse 8 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon défie Arnold, rapidement le match tourne mal avec un contre son camp d’Alves, puis Simon conteste un coup franc qu’obtient Arnold à 20 mètres, Cambiasso le transforme magistralement en pleine lucarne, écœurant Simon, mais le match est complètement relancé par un but d’Iniesta avant que Cambiasso n’égalise sur un contre son camp inexplicable de plus de 20 mètres sans être gêné par personne, Simon profite de cette aubaine pour croire à l’exploit, mais Arnold reprendra finalement les commandes du match avec un triplé de Torres (5-2). Face à Alex le match est explosif, Simon et Alex se réponde tour à tour : Zlatan inscrit un doublé et Anderson marque également mais Simon n’est pas en reste avec des buts signés Villa, Totti et Messi, alors que le match se dirige vers un nul, Alex arrache la victoire en perçant la défense de Simon avec Zlatan (4-3), Simon sombre au fond du classement et doit accroché le nouveau joueur Erwan à tout prix, le match démarre mal et Erwan semble filé vers la victoire 3-2 notamment grâce à un doublé de Robben, mais Simon s’arrachera pour égalisé dans le temps additionnel par Villa (3-3) Simon décroche enfin un point. Simon reprend confiance et réalise une prestation parfaite contre Arnold avec notamment un grand Iniesta, Simon tuera le match sur une tête de Messi (3-1), il obtient une victoire qui le relance dans la course au titre de vice champion. Malheureusement Simon va sombrer contre Alex qui le martyrise avec Eto’o (4-0) puis Simon ne fait cette fois ci pas le poids contre un Erwan en grande forme (4-2), Simon passe une nouvelle soirée délicate, sa victoire de prestige contre Arnold sera un bien maigre lot de consolation pour un joueur qui n’arrive toujours pas à digéré le titre de Champion acquis il y a quelques temps, Simon redeviendra-t-il un jour un concurrent pour le Titre ?
  • 25 : Simon enchaine avec une 5e Dernière place consécutive puisqu’il termine 3e et bon dernier, avec 0 points en 6 matches il accuse 14 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture contre Arnold, le match démarre mal avec l’ouverture du score de Torres, mais dans la foulée Arnold commet un tacle appuyé avec Park sans savoir que l’arbitre était le chinois, ce dernier expulse le joueur d’Arnold qui se retrouve à 10, Simon retrouve l’espoir mais rapidement Arnold tue le match par Ribery et Berbatov, Simon ne peut que sauvé l’honneur par Messi (3-1). Face à Alex le match tourne au cauchemar avec un Alex qui s’amuse avec la défense d’un Simon impuissant et trop facile à passé, le duo Eto’o-Zlatan fait des ravages, si Simon marque avec Villa et Totti, sa façon de défendre est trop lamentable sur ce match pour espérer prendre des points (5-2). Au retour Simon effectue une prestation solide contre Arnold puisque les deux joueurs sont à égalité 0-0 à la 70e minute, Simon se reprend en défense mais il n’arrive cependant pas à marqué, le tournant du match intervient quand Pedro reçoit un deuxième carton jaune et se retrouve expulsé, à 10 Simon n’arrive pas à gérer la situation comme Arnold lors du match aller, Arnold en profite et marque deux buts coup sur coup avec Torres qui met fin au suspense (2-0). Simon est un peu dépité mais il réalise un grand match contre Alex, Simon rate cependant son entame et n’a aucune réussite, il se retrouve mené 3-0 à cause de Zlatan, mais Simon revient à 3-2 grâce à Villa et Messi, en seconde mi temps la domination est sans partage, Simon domine de la tête et des épaules et pratique un football offensif incroyable au point que les autres joueurs lui diront «mais pourquoi ne joue tu pas comme cela à chaque fois ? », oui pourquoi au faite ? Simon doit encore progresser au niveau du mental et de la solidité car quand il est dans ce genre de condition il peut être très difficile à maitrisé, quoi qu’il en soit Simon pousse et frappe le poteau, il fini par exulté sur l’égalisation de Messi…qui sera annoncé hors jeu ! Dépité Simon n’arrivera jamais à égalisé malgré une tonnes d’occasion, il encaisse un 4e but avant d’enfin marqué par Messi mais il est trop tard, il s’incline (4-3) mais il aura fait un grand match, beau joueur Alex avouera même que «Simon méritait de gagner 1000 fois ». Décroché au classement, Simon ouvre le score contre Arnold sur terrain neutre, mais Arnold doit à tout prix l’emporter et sur un large score, sans aucune pitié il ridiculise la défense de Simon avec son duo Torres-Ribery face à un Messi en forme cependant, mais le score final fait mal pour Simon qui à encore sombrer en défense (8-4). Le dernier match sans intérêt contre Alex ne sera pas joué.
  • 26 : Simon termine encore dernier du Championnat à 3, avec un bilan moins catastrophique puisqu’il inscrit 4 points en 6 matches, il accuse 9 points de retard sur le Champion Arnold. En ouverture Simon est balayé par Alex et son duo Eto’o-Zlatan, Simon ne peut que sauvé l’honneur par Villa qui avait pourtant ouvert le score (4-1). Simon est proche de complètement se relancé contre Arnold, mené 2-1 à cause d’un grand Torres, Simon fini par égalisé par Iniesta puis il prend même l’avantage par Villa à la 83e minute ! Mais Arnold arrachera le nul par Torres (3-3). Au retour Simon s’incline de justesse dans un match accroché contre Alex (2-1) puis il subit une humiliation contre Arnold (5-0). Condamné à la dernière place, Simon s’offre cependant une victoire contre Alex sur terrain neutre dans un match ou Messi marquera enfin son premier but de la soirée (2-1), cette victoire offre le titre à Arnold, Simon n’a donc pas besoin de joué son dernier match contre Arnold. Lors de la Coupe Simon ne pèse pas lourd contre Alex en demi final (3-1), Arnold remportera la Coupe. Le bout du tunnel est encore loin pour Simon qui n’arrive pas à se sortir de la crise.


Tournois de la Rue des Champs Élysées

Carrière des JoueursNewsStatistiques PES6Statistiques PES2008Statistiques PES2009Statistiques PES2008 (Saison 2)Statistiques PES2008 (Saison 3)Statistiques PES2008 (Saison 4)Statistiques PES2011Statistiques PES2008 (Saison 5) + FIFA 12 — Statistiques FIFA 12Statistiques FIFA 13Lexique des JoueursAutres

Carrières : AdrienAlexAlexandreArnoldCorentinDiegoErwanFabienFredGillesGregJnoBenLorenzoQuentinReinaldRenaudRenaudSamySylvainTrollWilliam

News : Dernières NewsArchives

Stats PES6 : Stats généralesFichesConfrontations DirectesPalmarèsRecordsFinales de CoupeStats en CoupeAttaquantsMilieuxDéfenseursManettes ExploséesCSCFair PlayHistorique

Stats PES2008 : Stats généralesFichesConfrontations DirectesPalmarèsRecordsFinales de CoupeStats en CoupeAttaquantsMilieuxDéfenseursManettes ExploséesCSCFair PlayHistorique

Stats PES2009 : FichesPalmarès

Stats PES2008 (Saison 2) : Stats généralesFichesConfrontations DirectesPalmarèsRecordsFinales de CoupeStats en CoupeAttaquantsMilieux de TerrainDéfenseursManettes ExploséesCSCFair PlayHistorique

Stats PES2008 (Saison 3) : Stats généralesFichesConfrontations DirectesPalmarèsRecordsFinales de CoupeStats en CoupeAttaquantsMilieux de TerrainDéfenseursManettes ExploséesCSCFair PlayHistorique

Stats PES2008 (Saison 4) : Stats généralesFichesConfrontations DirectesPalmarèsRecordsFinales de CoupeStats en CoupeAttaquantsMilieux de TerrainDéfenseursManettes ExploséesCSCFair PlayHistorique

Stats PES2011 : Stats généralesFichesConfrontations DirectesPalmarèsRecordsFinales de CoupeStats en CoupeAttaquantsMilieux de TerrainDéfenseursManettes ExploséesCSCFair PlayHistorique

Stats PES2008 (Saison 5) + FIFA 12 : FichesPalmarèsHistorique

Stats FIFA 12 : FichesPalmarèsHistorique

Stats FIFA 13 : FichesPalmarèsHistorique

Autres : VidéosDistinctionsBilan Après 4 SaisonsInterviews Des JoueursPalmarès en ImagesRetards et AvancesRacléesLexique PESGalerie PhotosSurprisesAnalyse StatsChronologieDemarageJournées Passées En TêteQuizzContact

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard